AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 Digital Kids - Ado & Jamie
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Lun 25 Mai - 10:41

team colocation
So, this is it, boys...
Guyyyyyyyyyyzzzzzz ! » J'ouvris la porte avec mon coude, en trainant tant bien que mal trois sacs de courses derrière moi. J'avais eu une grosse prime aujourd'hui grâce a une cliente qui avait visiblement bien aimé mon minois... je veux dire, mes talents de chauffeur, au point de me laisser un énorme pourboire ainsi que son numéro de téléphone. Genre bien canon comme je l'aime... rouquine, forte poitrine, dans la fin de sa trentaine... ah, Rebecca, j'ai hâte de la revoir... mais quoi qu'il en soit, comme j'étais quelqu'un de bien, tout ça m'avait motivé à remplir notre frigo à la colocation. Le frigo, les placards et puis surtout les réserves de dentifrice qu'on avait remplacé par le savon pour les mains en attendant que quelqu'un se rappelle d'en racheter. Six mois de colocation, je me demande comment Adonis avait fait pour nous supporter pendant tout ce temps, mais quoi qu'il en soit, j'étais vraiment heureux de vivre ça avec eux. « Les zombies... ils...! Aidez... moi ! » Parce que l'ascenseur était occupé par le voisin du dessous et son déménagement de merde, alors j'avais tout monté à pied. Faudrait que je me mette au sport...

Oui, il faudrait...

Naaaaah...

Une fois tout trainé à l'intérieur, je refermais finalement la porte et me laissais tomber sur les fesses au sol.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 25 Mai - 11:01

team colocation
So, this is it, boys...
Je danse sur mon lit, pris par ma musique honteuse. Oui, totalement honteuse et je l’assume à moitié. A moitié parce que j’ai le casque sur les oreilles, mais ça ne m’empêche pas de chanter comme un putois. « Vouley bous couchey avek mouah ooouh… » Je ne sais pas vraiment ce que je raconte, on appelle ça du chewing-gum je crois, mais c’est cool quand même. « OH BARBIE GIRL ! » Je saute de plus belle et retombe sur mon cul en riant avant de commencer à chanter dans mon pyjama mickey et de mettre ma capuche à oreilles sur ma tête. « Je suis trop sexy pour mon t-shirt. » Et j’éclate de rire comme un abruti avant d’entendre du bruit dans la cuisine et de retirer mon casque. « Zombies ? » NIAAAAAAAAAAAAAAH ! Je cours, je vole, j’arrive comme un ninja prêt à me battre ou presque. Mes chaussettes sont des fourbes vicieuses qui me font glisser et me vautrer magistralement sur Julian Hyung. « Aoutch. » Je tourne ma tête vers lui avant d’éclater de rire et de lui voler un smack pour le faire rager avant de me lever et de voir les courses. « A MANGER !! » J’attrape deux sacs… lourds avant de les poser sur la table de la cuisine et de trottiner pour prendre le troisième. « DU DENTIFRIIIIIICE ! » Je sautille en serrant le tube contre moi. « C’est trop bien, c’est trop cool. Je t’aime ! T’as couché avec quelqu’un pour avoir de l’argent ? » Je le regarde, tout sérieux avant d’éclater de rire. « Eommaaaaaaaaaaaaaaaa !! Viens faire à maaaanger !! » Bah quoi, y’a des steaks et du fromage…. Je salive déjà.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 25 Mai - 11:30

team colocation
So, this is it, boys...
Quand Jamie et Julian étaient dans les parages, il était impossible d'avoir un seul instant de calme. Même au fin fond de ma chambre, je pouvais encore les encore rire de tout et de rien. Ils avaient la vie si facile, je les enviais quelque part, et je les trouvais ridicules au possible. Voici un paradoxe que j'avais bien du mal à admettre. Leur comportement avait du bon, et du mauvais. Mais je ne me voyais définitivement pas agir comme eux. Et cela se confirma d'autant plus qu'en entendant les deux colocataires continuer leurs farces, je dus lâcher mon bouquin et sortir de ma chambre pour les rejoindre au salon. Bon, au moins Julian avait fait les courses, je n'oublierais pas de le remercier plus tard. Jamie m'avait expressément demandé de préparer le dîner. Il était vrai que c'était bientôt l'heure de manger. Je haussai les épaules et fouillai négligemment dans les sacs de courses jusqu'à sortir le nécessaire. Ce soir, je ne voulais pas m'embêter alors ce serait des croque-monsieurs pour tout le monde, et si les deux J n'étaient pas contents, c'était la même chose. « Les escaliers c'est bon pour la forme. Prenez-en de la graine ! » Evidemment, je savais ce qu'il s'était passé, j'avais une bonne ouïe après tout. Julian avait dû grimper les étages à pieds, l'ascenseur était en panne. Et avec des charges pareilles, je comprenais sa tête d'enterrement. Cependant, il devrait le faire plus souvent. C'était un cure-dent, littéralement ! « Et comment elle s'appelle cette fille hum ? » Pour le coup, Jamie marquait un point. Et à cette occasion, Julian nous devait quelques explications, tandis que je m'affairais aux fourneaux. Mon ventre creusait et le leur également, sûrement. Mieux valait m'avancer sur la cuisson certes rapide des croque-monsieurs. Mais mon petit doigt me disait qu'il fallait mieux écouter la version de l'histoire de Julian...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 25 Mai - 12:56

team colocation
So, this is it, boys...
Oh, oui, acclamez votre héros, je vous en prie, ne vous retenez pas. Un rire m'échappa en voyant Jamie se vautrer face à mon appel, digne d'un chat un peu plus lourd que la majorité de ses congénères, et puis je lâchais un râle face à son smack baveux. Et voila, pendant qu'il se redressais pour ouvrir les sacs, je fis de même en reprenant tant bien que mal mon souffle jusqu'à entendre la remarque sur le fait que j'étais trop pauvre pour m'offrir ce genre de courses là en général. MAIS QUAND MEME, DE LA A ME TRAITER DE PUTE, LES GARS. C'est quoi cette image qu'ils avaient de ma personne ? Et même Adonis s'y mettait, putain ! Je venais de monter trois étages tout seul en trainant je sais pas combien de kilos avec mes petits muscles de geek pour seuls alliés et la seule des choses que je ramassais en remerciement, c'était des troll de mes colocs. Ben si c'est comme ça, je n'essayerais plus d'être généreux à l'avenir, nah ! Et ils se contenteront de manger de l'air ! « Vous êtes... » Dégueulasses, des chacals, cruels, méchants, vils, asiatiques, mangeurs de chats en sauce, profiteurs. « Urgh... » Je rampais encore un peu en récupérant mes forces, puis finis par me remettre sur mes jambes avant de hausser le ton. « J'ai pas couché, elle m'a donné son numéro parce que je suis un mec TROP sexy, okay ?! » Parce que oui... finalement, ils me connaissaient mieux que je le pensais, ce qui était à la fois touchant et déprimant. Je vins donc fouiner dans la cuisine pour prendre une barre de céréales et commencer à la dévorer, littéralement. « Hein, hein ? Vous avez quoi à redire là-dessus, vous ? J'suis sûr que vous pouvez pas test. 90C, assurément. Rouquine, les yeux verts, dans une jolie robe et tout... » La quarantaine environ, aussi, mais ça, c'était un autre débat. Un jour, je finirais vraiment par me faire entretenir par une nana, à ce rythme.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 25 Mai - 13:11

team colocation
So, this is it, boys...
Je le regarde en riant. « Vous êtes... » « Trop canons, on sait ! » Je hoche la tête en souriant avant de prendre du fromage et d’aller m’asseoir sur le rebord de la fenêtre, comme un chaton bien léché, tout sourire, histoire de n’être dans les pattes de personnes. « Hyung, faut vraiment que tu te mettes au sport ! » Oui, c’moi qui dit ça, mais hé, après tout, j’ai bien commencé à faire de la boxe hein ! Bon, j’me prends surtout des branlées, mais c’est cool. « J'ai pas couché, elle m'a donné son numéro parce que je suis un mec TROP sexy, okay ?! » Je penche la tête sur le côté en prenant mon air de lapin crétin tueur. « Elle est où la couille ? » Y’a forcément une couille. « Hein, hein ? Vous avez quoi à redire là-dessus, vous ? J'suis sûr que vous pouvez pas test. 90C, assurément. Rouquine, les yeux verts, dans une jolie robe et tout... » Non, y’a VRAIMENT une couille. Je remue mon nez à la manière d’un rongeur en perdition tout en le fixant avant de me lever d’un coup pour venir devant lui et le regarder dans les yeux. « C’est quoi le défaut ultime de ta belle rousse hein ? » Elle a un dentier ? C’est un transsexuel ? Y’a forcément un truc qu’il dit pas. Je glisse ma main dans sa poche et attrape le papier sur lequel un numéro était noté avant de prendre mon téléphone d’une main et de grimper en hauteur sur le canapé pour pouvoir composer le numéro. « On va bien savoir comme ça ! »
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 25 Mai - 13:32

team colocation
So, this is it, boys...
Julian et ses secrets, il m'épaterait toujours. Et il se montait des excuses de toutes pièces. Des raisons ridicules. Monsieur était si irrésistible que ça alors ? J'esquissai un sourire narquois, plus amusé par la situation qu'autre chose. Je tranchai le jambon en triangle sagement, appliqué avec un couteau entre les mains. Si moi j'étais calme, Jamie au contraire était une vraie pile électrique. Il ne pouvait s'empêcher de bouger partout, et de s'exclamer au moindre mot. Oh lui, il jouissait beaucoup de cette situation et mettre Julian dans l'embarras ne le dérangeait absolument pas. Je croyais bien que des deux, sur le coup c'était le plus immature. Il avait bondi sur Julian pour lui voler le fameux papier avec le numéro de téléphone inscrit dessus, et il avait sorti son téléphone pour composer le numéro. Avec ça, Julian allait encore une fois partir au quart de tour et je ne doutais pas une seconde que j'allais devoir passer derrière pour remettre de l'ordre dans mon appartement. Pendant que j'assemblais les parties des croque-monsieurs, les garçons continuaient perpétuellement de se mettre des bâtons dans les roues, mais tout ça sous le signe de l'amusement évidemment. Après avoir mis ma composition sur le grill, je rejoignis le duo fantasque et je pris des mains le téléphone de Jamie, raccrochant juste à temps. « Ce n'est pas la peine d'en arriver là Jamie-yah. » Je rangeai ensuite le bout de papier dans ma poche et je croisai les bras devant Julian. « Laisse-moi deviner: c'est une cougar ? Il n'y a qu'elles pour te filer un pourboire pareil rien qu'en se fiant à ton visage. » J'étais trop perspicace peut-être ? Probablement. Mais je n'allais changer ça pour rien au monde.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 26 Mai - 13:44

team colocation
So, this is it, boys...
« E Elle est où la couille ? » Je plissais les yeux en le voyant s'approcher de moi et lui fis face en le fixant droit dans les pupilles, mains sur mes hanches, mâchouillant furieusement mon bout de barre de céréales. « C’est quoi le défaut ultime de ta belle rousse hein ? » « Va pa de véfo ! (Y'a pas de défaut) » Répondis-je aussitôt en lui recrachant presque ce que j'avais en bouche à la figure, sans faire exprès. Et voila, c'était de nouveau parti pour qu'on se tape dessus comme des chats fous, en courant dans tout l'appartement pendant qu'Adonis serait sagement occupé à la cuisine, comme la brave maman qu'il était. J'allais encore ajouter quelque chose lorsque Jamie glissa finalement sa main dans ma poche, puis fondit comme un démon au salon, avec le numéro de téléphone que je venais de recevoir. Inutile de préciser que je le suivis immédiatement à la trace pour l'arrêter avant qu'il ne crée une catastrophe monumentale dans ma vie amoureuse inexistante... « Rends-moi çaaaaa ! » J'allais lui sauter dessus lorsqu'il leva le pied au bon moment pour me tenir a l'écart, ce qui ne me laissa que la possibilité de mouliner des bras pour essayer de l'atteindre en vain. Finalement, j'allais lui mordre la cheville lorsqu'Adonis intervint en sortant de nul part, comme d'habitude, coupant court a notre petite dispute et me sauvant la mise. Enfin... c'est ce que je croyais. « Laisse-moi deviner: c'est une cougar ? Il n'y a qu'elles pour te filer un pourboire pareil rien qu'en se fiant à ton visage. » Eh, pourquoi il rangeait le papier, là ? Je tapais les fesses du coréen avant de me redresser face à notre ainé en grognant un peu. Le salaud... de nous trois, c'est celui qui balançait les pires saloperies en douce, de par le fait qu'il gardait un air sérieux a toute épreuve lorsqu'il intervenait. Il fallait bien filtrer ses paroles... on ne savait jamais quels sous-entendus pouvaient s'y trouver. « Hey, pourquoi tu gardes le numéro pour toi ? » Je gonflais un peu les joues avant de marmonner. « Quoi, j'aime bien les femmes mures... tout comme t'aimes les mecs ou que Jamie aime... » Il aimait quoi, Jamie, au fait ? « Le fromage. »  
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 26 Mai - 14:21

team colocation
So, this is it, boys...
Je regarde Adonis en faisant une moue de lapin torturé. « Mais ! » Un couinement plus tard et je saute sur mes fesses pour me poser dans le canapé en mode boudeur et les regarder discuter entre eux comme des faux adultes. Ils savent bien que j’aurai raccroché en entendant sa voix non ? Je voulais juste m’assurer qu’elle n’était pas une grand-mère à dentier qui allait pas être cool avec lui, c’est tout. Il mérite quelqu’un de bien mon hyung, comme Adonis. Je penche la tête avant d’éclater de rire à la remarque d’Eomma. Oh gosh, il a vraiment osé ? Il est pire que moi en fait ce type. Il se donne un air posé, sérieux et tout mignon, mais quand il veut te balancer des vacheries, il sait très bien le faire. Moi je suis un lapin crétin, mais c’est 100% naturel et on voit tout sur ma face. « Hey, pourquoi tu gardes le numéro pour toi ? » C’est vrai ça, pourquoi il le garde pour lui, il aime pas les hommes ? « Quoi, j'aime bien les femmes mures... tout comme t'aimes les mecs ou que Jamie aime... » Je hausse un sourcil face à son hésitation avant de me lever pour aller chercher à boire. « Le fromage. »  Et de tout recracher sous la surprise en riant à moitié. « HEY ! » Comme si j’aime pas les…. Hm. J’aime quoi en fait ? Je gratte l’arrière de ma tête en réfléchissant. « Je suis toutophile c’est tout ! » Je sais pas comment on dit quand on s’en fout des gens. Du moment que je suis charmé, c’est bingo pour moi ! Après tout, j’ai déjà eu un crush pour une blonde, une rousse, une black, une femme bien forte…. Et y’a cet hindou qui m’a dragué une fois, il était beau lui aussi. « Eomma ! Le repas il va cramer si tu fais pas attention ! » Je ramasse ce que j’ai craché en soupirant un peu. J’aimerai bien être comme eux parfois, plus à l’aise sur ça et surtout, plus puceau.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 26 Mai - 15:11

team colocation
So, this is it, boys...
J'avais du mal à me concentrer sur Julian et Jamie à la fois. Ils étaient si dissipés, si actifs, mes yeux n'en pouvaient plus. Ils ne savaient donc pas être zen dans leur gestuelle, voire même dans leurs voix ? Ils m'épuisaient. Cela ne faisait que six mois à peine que nous partagions le même toit, et je sentais bien qu'ils mettaient mes nerfs à rude épreuve. Mais j'avais appris à relativiser et à rester calme. Ils étaient certes turbulents, ils me secouaient pas mal mais c'était probablement pour mon bien. Ainsi, je rentrai dans leur jeu sans me dénaturer et je tapotai ma poche dans laquelle j'avais enfoncé le papier de Julian. Je comptais bien le garder, en guise de punition. Mais nul doute que je le lui rendrais avant d'aller au lit. Je fis ensuite volte-face pour suivre Jamie le casse-cou du regard. Il avait faim, il lorgnait la cuisine avec acharnement. Je levai les yeux au ciel et m'appuyai contre le mur. « Ca va Julian, on ne te juge pas. Si tu veux la revoir, fonce. » Je trouvais ça stupide qu'il se prive. On n'avait qu'une seule vie, et j'étais le mieux placé pour bien m'en rendre compte. Discrètement, je passai ma main sur mon buste et frottai mon tee-shirt, le regard dans le vide, et heureusement que Jamie m'appela sinon je serais resté comme ça encore longtemps. Je revins vers lui et m'approchai des plaques, retournant vite les croque-monsieurs sur la poêle. « Je gère, ne t'inquiète pas. Vous pouvez mettre la table en attendant... On va bientôt manger ! » Et pour la première fois depuis le début de la conversation, j'avais esquissé un sourire. Je fis un coup de tête vers les placards où la vaisselle était rangée, attendant qu'il prenne l'initiative de préparer la table. Moi, gorgé d'espoir ? Probablement.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

Digital Kids - Ado & Jamie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [lego] Digital designer ? ..bionicle ?
» Polyphony Digital aurait-il bâclé Gran Turismo 5 ?
» Digital cable pour Gamecube ?
» Installation Fokker Digital Aviation
» SMT: Digital Devil saga 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-