AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 A boredom killer.
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Ivan Lecarnivore
all i care about is success
AVATAR : Une tête de petit con. (je les collectionne)
✱ ÂGE : 28
all i care about is success
Sam 9 Mai - 14:22

Tatouer, un plaisir insoupçonnable. Jamais je ne me serais permis de penser que je ferais ce genre de métier. N'ayant dessiné que des armes depuis mon plus jeune âge, ayant aussi eu ce chef de gang comme mentor, je me surprend à jouir de ces instants calmes sans avoir à tuer, torturer ou mépriser quelqu'un. Le tatouage est peut-être ma nouvelle passion, même si retrouver mes habitudes de gangster ne me déplairait pas. Je les ai tous laissé à Kiev, ne donnant plus vraiment de nouvelles. Je n'en vois pas l'intérêt. Ils sont tous ingrats et incroyablement stupides. Je ne tiens plus à mener ce troupeau de moutons, ça ne représente que de l'énergie perdue à mes yeux, une énergie que je préfère consacrer à de vrais animaux au moins.

Un matin, tout ce qu'il y'a de plus banal s'annonce. Après avoir préparé tout le matériel, saluant d'un simple regard mes collègues, sans prononcer un mot. Je ne suis jamais d'humeur à converser le matin, encore moins à me montrer sociable. Je met en marche ma musique ukrainienne, ma première séance de la journée ne commence que dans une heure, je me permet de parfaire la stérilisation de mes outils de travail, pour finalement éteindre cette musique et profiter du silence. Je regarde mon téléphone, le regard las, que je promène à travers la pièce. Je décide de me sortir de cette ambiance en quittant la salle, m'adossant à la porte d'entrée du shop avec une pomme que je m'empresse de croquer à pleines dents. Je regarde les gens défiler en face de moi, quelques voitures, attendant patiemment ma première cliente de la journée.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jihan-May Dhan
i'm a motherfucking admin
AVATAR : zozo
✱ QUARTIER : soma
✱ COLOCATAIRES : une meute de domestiques, une inconnue comme mère, un futur beau-père, et une alienne.
i'm a motherfucking admin
Sam 9 Mai - 15:36


Trop. De tout. Trop de beaucoup. Trop ou alors pas assez, mais jamais dans la convenance, jamais dans le bien, jamais dans le bon. Le bon c'est le trop loin de ta personnalité, quand elle pense "bien" tu pense "à mal" quand elle pense "bon" tu pense "à tord". Deux univers impossible. Ses calcules t'insupportent. Ses pensées aussi. "Veux-tu donc prôner ces histoires sans queue ni tête ?!" Sans queues ni têtes, cela te fait rêver, voyager. Non tu n'y crois, non tu ne veux. Tu le dois. C'est dans ton sang, dans ta tête. Cela tambourine sans fin. Piercing, tatouages, cuir et outrages. Cette fille n'est pas d'elle, ce sang ne vient pas du sien. Elle voudrait y croire, le changer. Toi tu voudrais bien lui expliquer... que les enfants gâté finissent par regretter. Elle t'a enlever, t'a volé pas d'autre mot à adopter. A elle de payer. C'est pas voulut, mais c'est pas pour manquer de te plaire pour autant. T'es agaçante. Tu le sais. Et tu remonte le long de tes hanches cette combinaison short qui ne cache que si peu de ton anatomie. On ne sait comment ces si fine bretelles peuvent arriver à tenir ce tissu. Mais i y en a si peu. Trop peu. Trop peu comme toujours. Tu aimes ça. Ce n'est pas de l'exhibition, ton corps il est né sans tissu alors tu ne vois pas le besoin de trop le cacher. Ni de trop le montrer. Tu portes se que tu veux. Et peu t'importe les regards discret de ces gens à "ses ordres", ils s'y sont fait. On se fait à tous.
Tatouage. Cet encre qui entre dans ta peau pour ne plus disparaitre. A de nombreuses reprise tu as recommencer. Cet acte primitif devenu populaire, anodin, moderne et à la mode. Tu l'aimes. Cette mode, cette personnalisation de son corps. Unique et si semblable. Tu aimes ça. Tu ne t'en prives pas.Comme aujourd'hui. Nouveau tatoueur, tu aimes innover. T'étais déjà passer prendre rendez-vous, en parler... On t'a dit que ça serait Ivan. Tu ne le connais pas. Le besoin de le connaître de te vient même pas. Ce n'est qu'un simple dessin. Ivan, tu essayes d'imaginer ses traits, de les dessiner dans ta tête, tandis que des scandales foulent le bitume de la rue ensoleillée. Noire. Petite silhouette peu haute, vêtu de si peu. De cuir. De noir. D'un chapeau et à l’abri derrière ses lunettes. Sorcière. Tu tournes, tu t'approches du salon dont l'entrée est vaguement bloquée par un blond au teint totalement opposé au tien. Blanc, bien plus que cela, au cheveux identique à la peau. Tu ralentis. Y'a-t-il moyen de passer ? C'est pas une question, le point d'interrogation à la fin ne va pas avec l'intonation de ta voix. C'est ps une question. Tu utilise juste la complexité de la politesse et rien d'autre.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

    voodoo's child
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ivan Lecarnivore
all i care about is success
AVATAR : Une tête de petit con. (je les collectionne)
✱ ÂGE : 28
all i care about is success
Sam 9 Mai - 19:47

De loin, il serait facile de croire que je suis perdu dans mes pensées, mais ce n'est pas le cas. Je n'aime pas me perdre, lorsque je réfléchis, c'est certainement dans un but bien précis. Les rêveries, les pensées égarées, tout ceci ne me ressemble pas, j'espère d'ailleurs ne jamais faire partie de ces personnes. Je remarque assez rapidement une silhouette s'approcher pour se mettre juste en face de moi. Une brune, petite de taille, assez pour que je me retrouve obligé de baisser ma tête pour la regarder. Une peau parfaitement matte, des cheveux sombres, un look assez atypique, tout chez elle me fait voyager dans un endroit lointain, un autre monde, très différent du mien. " Y'a-t-il moyen de passer ? " Je la détaille un petit moment, sans gêne, finissant ma pomme, avant d'ouvrir la porte pour entrer. Jetant le déchet dans la poubelle. Je ne sais pas s'il s'agit de cette fameuse cliente que j'attends, ou si c'est celle de l'un des autres tatoueurs, la réceptionniste ne tarde pas à me faire un petit signe, c'est donc bien ma cliente.

Un sourire bref, assez froid, je ne fais pas vraiment d'effort avec mes clients, je n'en ressens pas le besoin. Ils sont là pour se faire tatouer avant tout. Je sors le dessin qu'elle a elle-même choisi; pour le lui montrer et avoir une dernière confirmation de sa part. C'est bien le dessin que tu veux? La réceptionniste, tatoueuse aussi, n'aime visiblement pas mes manières, elle sourit à la petite brune, qu'elle a dû rencontrer à un premier rendez-vous pour s'accorder sur le dessin en question. Bonjour, bienvenue Jihan-May Je me contente de la regarder, je n'ai pas autre chose à dire, je ne suis là que pour tatouer après tout. Il est vrai que certains clients se plaignent un peu de mon attitude, me trouvant trop peu chaleureux, je ne suis pas leur tatoueur préféré, ça ne me préoccupe aucunement à vrai dire. Je ne ressens pas le besoin d'être aimé par tout le monde, tout ceci est trop superficiel à mes yeux.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jihan-May Dhan
i'm a motherfucking admin
AVATAR : zozo
✱ QUARTIER : soma
✱ COLOCATAIRES : une meute de domestiques, une inconnue comme mère, un futur beau-père, et une alienne.
i'm a motherfucking admin
Dim 10 Mai - 19:11


Il semble bien t'avoir vu,et son regard se perd. Se perd ? Pas tellement il semble bien porté sur ta personne. Sereine, t'agacer de si peu serait stupide. Stupide, chose que tu essayes d'éloigner de ta personne n'ayant pas tellement le goût à t’embarrasser du superflus. Toi t'es là, debout, à attendre sous ce soleil de mai que ce mec qui fait soyons franc, deux tête de plus que toi se déplace. Parle-t-il vraiment ta langue ? Tu en reviens à penser au fait que la multitude de langue... c'est autant de manière de s'éloigner pour des choses qui sont exactement pareil. A-t-on vraiment de cela pour se comprendre ? Très clairement non, il y a des moment où ton corps est amplement suffisant à transmettre se que tu veux, attends ou ressens. Mais avancer et découvrir... Il se décale, sans un mot, sans un seul geste qui évoquerait un quelconque rattachement à la situation. Tu le fixes sa silhouette immense et rachitique pénétrant dans le shop. Tatoueur ou simple client ? Tu n'imagines même pas le nombre de spécimens qu'ils peuvent rencontrer et croiser en une seule journée. Tatoueur. Le tiens. Tu ne dis rien, tu ouvres pas la bouche la fille qui semble ne pas avoir oublié ton visage t'apprend la nouvelle sans même le vouloir. Son simple signe à l'égard de cet individu te le confirme. Ivan. Ça lui colle à la peau. Tu sais pas s'il vient d'Europe, ou si ses parents au vu de sa blancheur spectrale lui ont exprès donné ce prénom. Ivan, en un instant tu te rend compte que dans ce shop aucun autre tatoueur t'intéresse. Il est acerbe, il est distant. Il n'a pas dit un seul mot pourtant. Tu le sait. C'est bien le dessin que tu veux? Tu le fixes. Lui. Lui et ses yeux trop bleu, trop pur, ce blanc qui définit un truc qui ne lui colle pas à la peau. Tu sais pas pourquoi. Il attend peut-être une réponse. Tu viens de base pour le dessin. De base. Bonjour, bienvenue Jihan-May. Tu tournes le regard, un sourire qui vient étirer tes lèvres. Un ce léger son qui sort de ta bouche sans tellement que tu le contrôle. e rire qu'on prend souvent pour un acte de moquerie. Ce n'est pas d'elle que tu te moques. C'est cette manière dont les gens ont besoin de le dire en entier ton prénom. Comme si ce nom sortit d'une culture si peu connu devait être dit en entier de peur de te froisser. May ça le fera aussi. Merci. Elle est jolie, et ton regard s'y attarde un temps. Seulement dur de t'y attarder face à ce gars sortit de nul part. Ton attention. Tu finis par lui accorder à nouveau, à son attente. Tu poses enfin tes yeux sur le dessin qu'il te montrait, tu l'observes, ses lignes qui vont venir s'incruster à jamais sous ta peau. Tu l'observes, sans commentaire. Le dessin était clair, et simple à faire. Nullement sortit de ton imagination, tu ne veux pas de grandes pièces sur ta peau. C'est bien le dessin que je veux. Tu réponds exactement à sa question, mot pour mot. Et ton regard remonte à ses yeux. Tu plantes tes yeux d'un marron sombre dans les siens au couleur d'un océan trop transparent. Transparent, il ne l'est pas. Et ça se voit.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

    voodoo's child
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ivan Lecarnivore
all i care about is success
AVATAR : Une tête de petit con. (je les collectionne)
✱ ÂGE : 28
all i care about is success
Mar 28 Juil - 12:55

Jihan-May. Un prénom étrange, c’est à se demander si elle s’appelle Jihan ou May, peut-être qu’elle a une double personnalité, ce qui serait fort intéressant. Kate, l’autre tatoueuse me donne un coup de coude avant de guider la petite brune dans la pièce où elle sera tatouée. Je décide de feuilleter le carnet où se trouvent mes rendez-vous de la journée avant de soupirer et de partir les rejoindre.  Ma journée risque d’être chargée, ma vie dans le gang me manquerait presque. Je m’assois en face de ma première cliente. Le dessin est plutôt facile, je n’aurai pas à fournir beaucoup d’efforts. Mon matériel est déjà prêt. Je reçois quelques sms que je regarde brièvement avant de commencer. Décidemment, ces hommes ne seraient capables de rien sans ma présence. Je suis la tête pensante de ces petits merdeux, j’en suis conscient, mais j’ai décidé de faire ma pause. Préférant ma vie paisible de tatoueur végétalien à San Francisco.

« Jihan-May ? C’est un prénom américain ? » J’ai passé toute ma vie en Ukraine, mon accent me trahit d’ailleurs. Je suis quand même de plus en plus curieux de découvrir d’autres cultures, d’autres habitudes. Je ne sais que très peu des américains, voire du reste du monde. Peut-être que cette cliente pourra me parler de choses intéressantes. Peut-être que j’en apprendrai plus sur une culture que je ne connais pas. Cette nouvelle vie, dans cette ville qui semble être très diversifiée pourrait m’aider à y voir plus claire. A Kiev, j’aimais bien m’amuser des fois, à faire peur aux étrangers, en y repensant, je trouve ces habitudes quelques peu ridicules, je n’en suis pas vraiment fier. Je suis peut-être asocial, il m’arrive aussi d’être direct lorsque je suis intrigué. Je n’hésite pas à aborder un(e) inconnu(e) lorsque j’ai une question à poser.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
 

A boredom killer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Manga-killer,futur panda Feu/PO axé PvP (niveau 134)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-