AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 Just save your mind (Hahdrim and Meredith)
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Ven 20 Fév - 1:44

Après une longue conversation facebook avec la brune, je l'avais invitée à passer quand elle le souhaitait dans mon humble demeure. Celle ci viendra le lendemain soir, ce soir donc. N'ayant rien contre un peu de compagnie, je ne risque pas de refuser sa venue. D'autant que je me sens bien seul ces derniers temps.
Je suis une sorte de loque humaine depuis....depuis je ne sais combien de temps. Depuis toujours je dirai, mais je ne m'enrendais pas compte avant. Quand la réalité vous retombe en pleine face, ça fait assez mal. Une soirée défonce avec Meredith n'est donc pas de refus.
A dire vrai, ma vie quotidienne me gave. Ne faisant rien de bien constructif et surtout ne faisant aucun plan pour les jours suivants. Ma vie est des plus monotone qui soit. Un peu d'action ne me ferais pas de mal.
Je rentre du tatoo shop avec une sorte de sourire fixé sur mon visage. Y"avait longtemps que je ne l'avais vue. Que je ne vois plus personne enfait. A part Mia ses derniers temps. Et mon petit chat roux qui m'attend à la maison.
A peine ai-je ouvert la porte que ce dernier se frotte déja dans mes jambes comme un démon. Je le chope d'une main pour le mettre sur mon épaule afin de faire patienter cette pile électrique affamée. Une fois le monste servit, je regardais autour de moi d'un air désespéré. Le foutoire, toujours ce putain de foutoire dans mon appartement, c'est pas possible. J'ai beau ranger un peu tous les jours, ça revient quand même de plus belle. Je ferais mieux de m'activer avant qu'elle n'arrive et que je n'ai plus le courage de quoi que ça soit.

Quand elle arrive enfin, je venais tout juste de fermer le placard fraichement rangé. La sonnerie a fait tressaillir Mojito qui dormait déjà depuis une heure comme un gros batârd. Faudrait que je pense à la changer, c'est vrai qu'elle est un peu chiante.
Je me dépêche d'ouvrir la porte qui m'offrait la vue de la jolie brune.

"Salut ma grande"

Une bise sur le front une une accolade plus tard, je l'invite à s'assoire sur la canapé comme à son habitude. "Fais comme chez toi hein" dis je en allant chercher de quoi étancher la soif qui pourrait nous surprendre au cours de la soitée qui nous attendait à bras ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 20 Fév - 14:52

Paumée. C'était le mot le plus juste pour décrire mon état ces dernières semaines. A cause de mes doutes sur Sidoine je me retrouvais à ne plus vivre pour m'empêcher de penser. De 10 heure à minuit au boulot avec seulement deux heures de coupure, je m'enfermais dans cette cuisine, faisant quasiment double journée. Je me cachais de ma soeur également pour ne pas qu'elle découvre à quel point je pouvais être défoncée H24 pour tenir tandis que je regardais Sid afficher notre vie, ou plutôt absence de vie sur Internet. Plus de soeur, plus de sortie... Welcome in my world!

Heureusement, Hahdrim est mon sauveur! On ne s'était pas vu depuis longtemps mais rien n'y change, avec lui je me sens bien. Je peux tout lui dire sans jamais rien risquer et c'est donc dans cette idée là que j'ai passé la journée. Dans l'attente de passer une soirée magistrale à boire et comater sur un canapé. Minuit dix, sortie du boulot. Pour une fois, je fais l'effort de me changer et de me recoiffer correctement avant de sortir des vestiaires et me dirige vers chez Hah en trottant, avec une énergie que je n'avais plus depuis des jours.

Un coup de sonnette et il s'empresse de venir m'accueillir à la porte. Je me jette dans ses bras et lui embrasse la joue avant d'entrer. Un tour dans mon sac à main plus tard, je lui sors une bouteille de tequila et vais m'asseoir. "Au cas où on aurait soif, on sait jamais..." Oui, appelez moi Mary Poppins. Une fois sur le canapé, une boule rousse se jette sur mes genoux. Je souris et le caresse. "Tu m'as manqué aussi mini-boule." Tout en gratouillant le chat, je regarde mon ami revenir avec la même idée que moi : picoler! " Désolée d'arrivée si tard mais on a eu pas mal de client..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 20 Fév - 15:30

Visiblement, nous faisons la paire, Mamezelle la brune avait aussi rapporté à picoler. Je me remmenais avec deux bouteilles de Gin pour commencer la soirée en beauté. Je les poses sur la table avant de sortir un "petit" sachet de poudre blanche que nous connaissons bien. Il s'agit de notre petit secret entre elle et moi, autrement dit, notre pêché mignon. "T'inquiète pas j'ai de quoi nous détendre un peu ce soir" Et s'est dit avec un franc sourire en plus de ça. Des soirées picole à deux ça j'en fais. Mais me défoncer ce qui me reste de neurone en charmante compagnie, ça n'est plus arrivé depuis très longtemps. Et j'avoue que cette perspective me rend bien jouasse.
Donc, j'avais notre marchandise entre les doigts que je venais d'acheter pour l'occasion avant de rentrer après le travail au tatoo shop.Je la posais également sur la table basse, trônant fièrement entre nos bouteilles d'alcool pour sortir deux verres du placard et une plaquette noire avec quelques instruments d'un autre en prévision de la suite de la soirée. Etre déjà défoncé à ce stade n'aurait rien d'intéressant.

Je posais enfin mes yeux sur la jolie brune qui m'avais quand même bien l'air épuisée. Je n'osais pas aborder la question sur l'affaire Sidoine. Elle m'en parlera quand elle le voudra bien je pense. Pour l'instant présent, l'heure était à la détente et déconnexion de neurones. D'ailleurs, y'en a bien un qui en profite: J'observais Mojito se faire grattouiller aux frais de la princesse. J'eut un rire narquois: "Ben y'en a un qui s'en fait pas au moins!. Je ferais mieux de me transformer en chat; il tombe les filles plus que moi!" je rie de bon cœur mais s'est aussi la triste vérité. Sérieux, faut vraiment que j'arrête de pleurer ma désespérante solitude et mon lit désert depuis mes nouvelles résolutions. J'dois bien dire que ça me manque de rentrer bourré/défoncé avec une nana que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam pour baiser toute la nuit et me réveiller en me demandant ce qu'elle fiche encore là. Les vieilles habitudes ont la vie dure hein?

Enfin bon, il est temps de passer aux choses sérieuses: "Alors, je te propose dans un premier temps, jeux vidéos, films ou discutions entre psychologue de comptoirs autour d'un verre d'alcool et en musique?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 20 Fév - 22:57

Que la soirée avait l'air prometteuse! A voir tout cet alcool et ce bonheur en poudre, ca m'émoustille. Je ne vois pourtant pas en quoi cela change de mon quotidien si ce n'est la compagnie d'Hahdrim. Je m'enfonce un peu plus profondément dans son sofa et répond à son sourire par un des miens. Etrangement, rien que d'être ici, à savoir que je peux laisser toute convention sociale au placard, je me sens mieux. Le repos finalement, se joue a peu de chose. La détente également. Alors je lui souris, comme un cruche sans doute, mais je souris parce que je suis contente de la revoir parce que lui et son matou sont mes deux petits mecs à moi, parce que je respire enfin. "Que de prévoyance! J'aime les gens prévoyants..." Je l'observe tout installer sur sa table basse et en profite, aussitôt les verres posés pour nous en servir un que je lève face à lui avant de me l'enfiler cul sec. "A la bonne tienne!" Oui, je ne perds pas de temps, mais grand dieu, ca fait un de ces bien!

Soudain, l'attention se porte sur le petit truc roux se tortillant dans tous les sens, ne sachant quelle zone il était préférable de se faire gratter. " S'il n'y a que ca! Je peux te gratouiller le ventre aussi mon grand! Et si tu ronronnes assez fort je pourrais même faire le menton et les oreilles!" Un air taquin pour camoufler un vide dans sa vie. Je sais ce qu'il ressent. Tout du moins, je le comprend. J'ai toujours dévoué ma vie à mon travail plutôt qu'au côté social de la vie et je dois dire que ca fait un sacré vide. Moi, je le comble superficiellement en sortant toute la nuit, mais lui... Lui n'en avait pas le courage. C'est pourquoi ce soir, je sortais, mais chez lui, dans son propre appartement! Combler un vide mutuel par un peu de chaleur et d'alcool.

Je prend soudainement l'air de réfléchir intensément, me mordillant la joue comme s'il me posait une colle. "Alors... Oui aux jeux vidéos, oui à la picole et la musique, non aux lamentations en début de soirée! On va pas déjà plomber l'ambiance?! Les invités s'enfuiraient..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 22 Fév - 7:52

La brune avait surement raison. Les lamentations viendraient plus tard et je ne suis pas certain de vouloir parler non plus. Ce n'est pas tellement mon genre. Quoi que. Je ne suis plus le même qu'avant, je finirais sans doute par devenir un marshmallow dans une semaine ou deux. J'aurai été le dernier à croire que je pouvais subir un volte face complet. Moi qui n'avais aucun respects pour les femmes, qui ne voyais en elles que de simples jouets d'une nuit, j'ai finis par tomber amoureux. De la mauvaise personne, certes. Grâce ou a cause de cette fille, j'ai repris conscience. Comme si cette décharge m'avais raccroché à la réalité. Ou alors ce n'était que le châtiment qui m'attendais, comme une sorte d'épée de Damoclès qui n'attendait que le moment opportun pour me faire payer mes frasques. Pour autant, ces transformations seraient-elles permanente? Ne redeviendrais-je jamais le connard dont l’étiquette me colle encore à la peau?
Il suffit simplement de se penser à la fenêtre de mon appartement ce soir là par exemple. Qui aurait cru me voir assis gentiment aux cotés d'une superbe brune sans la toucher? Sans rien en attendre de plus qu'une simple soirée décadente avec alcool et défonce? Certainement pas moi. J'aurais pas attendu dix minutes pour la déshabiller dans le passé aussi proche soit-il.

J’acquiesçais le choix de la dame ici présente et me penche aussitôt pour allumer le nécessaire entre deux shots pour rattraper cette dernière. A ma surprise, l'alcool me bouillonne assez vite dans les veines. Il faut dire aussi que je n'avais pas bu depuis un moment. Pas depuis que je ne sors plus dans les bars en solitaire pour chasser la louve."Par contre, je ne te laisserai pas le choix du jeu, ca sera du jeu de combat! Le gagnant aura droit à une faveur..." dis-je d'un air goguenard. Je me levais sans attendre de protestation quelconque pour insérer le Soul Calibur dans la box ronronnante. Puis je me lance dans le canap' comme un gosse, prenant une position des plus étrange pour jouer, les jambes a moitié sur le dossier, la tête au trois quart relevée. Je regardais la brune en la défiant: "Prête à prendre la pâté ma chère?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 22 Fév - 16:24

Je sens sa réflexion un peu longue... Les longs moments de pensées comme ca ne présage jamais rien de bon. Que ce soit de la déprime ou une méga connerie à regretter toute sa vie -honteuse ou non-. Alors aussitôt je lui ressers un verre. Je vais vous les faire déguerpir à coup de botte dans le culs moi ces idées noires si elles refusent de partir d'elles-mêmes avec un peu de Gin! Aucune déprime ne me résiste jamais. Oh j'ai bien pensé à faire dans l'assistance téléphonique aux dépressifs et suicidaires mais je n'ai pas pu m'y résoudre : on ne peut pas décemment répondre au téléphone complètement déchirée... Sad story.

Bref, bon, du coup lui il picole et allume la console mais je vais quand même pas me dé-sécher, ca non! Du coup, c'est par un vote à l'unanimité avec moi-même que je m'auto-proclame Bottle-supervisor of the night! Si c'est pas la méga classe un titre comme ca! Ouais, j'aime beaucoup cette idée. Je devrais me faire faire des badges. " Oh mais quel choix judicieux! Je vais enfin pouvoir me défouler comme il faut." Bah oui, il paraît que j'ai un peu trop tendance à cogner les gens d'après Ana. Puis il parait aussi que c'est un peu interdit par la loi alors je peux pas trop le faire quoi... "Une faveur, huh? Alors fait gaffe à tes miches!" Finalement, il daigne enfin poser son royal derrière sur le canapé avant de me tendre une manette et de s'installer dans une position plutôt étrange. Je le regarde faire, pouffe de rire. " Tu comptes vraiment jouer dans cette position?" Mais finalement son regard et sa question me détourne du reste, je m'enfile un dernier shot avant d'attaquer à jouer. "Cause toujours mon vieux!"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Fév - 9:07

Le tableau de bord s'affiche enfin après une courte introduction au jeu. Je choisis machinalement mon perso favoris, un espèce de squeltte ambulant, comme par hasard, avant de me rouler un joint pour rentrer doucement en matière pendant qu'elle choisit elle même son personnage. Comptant bien lui mettre la misère, je ne savais pas encore cependant ce que j'allais lui demander par la suite. Nous verrons bien après.
Me redressant légèrement, j'attrapais mon verre pour m"enfiler un shot de plus puis je portais mon join aux lèvres pour l'allumer. Je me positionnais plus correctement. Fumer dans ma position précédente n'était pas des plus pratiques. J'me retrouvais donc en tailleurs, avachis, les coudes sur les cuisses.
La session commencait enfin. "Montres moi ce que tu as dans le ventre ma p'tite", ton moqueur exprès pour la titiller. Je sais à quel point elle peut prendre le pas sur les provocations. La partie démarre après un compte à rebours trop long à mon goût. Je commence à tapoter frénétiquement les boutons de ma manette qui n'en demandait sûrement pas tant. Faut bien faire ce qu'il faut pour vaincre cette bougresse de brunette. Le score s'annonçait bien, la barre de vie de mon adversaire était bien plus basse que la mienne, presque aussi consummée que mon join. D'ailleurs, celui ci commence a me tourner légèrement la tête. Je crois bien l'avoir un peu trop chargé. Tant pis, assumons. Mais faudrait que je reste concentré, je veux gagner mon défis.
Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

Just save your mind (Hahdrim and Meredith)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Vente] Tarmo, Baneslayer & Jace mind sculptor x2 + fetch lands
» Empire State Of Mind
» Il ne reconnait plus ma save !
» une save SVP?...
» CAUSE I NEED YOU TO SAVE ME. PV. DAMON.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-