AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 WILD CHILD.
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Crystal B. Johnson
i'm a little newbie
AVATAR : Vanessa Marano
✱ ÂGE : 24
✱ COLOCATAIRES : avec la russe, AKA Alana.
i'm a little newbie
Dim 15 Fév - 11:02

Adossée à la fenêtre, j'observe la nuit dévorait petit à petit les part lumineuse des gens pour ne laisser que la part obscure. On aura beau me faire un portrait idéal de gens, de la vie en général, avec mon boulot je vois chaque jour la pire facette de ce monde qu'on nous vends comme parfait mais qui, dès qu'on gratte un peu à la surface, n'est rien de plus qu'une maison infesté de termites qui menace de s'effondrer à chaque instant. Je suis pas du genre pessimiste. Je suis seulement pragmatique et terre à terre. La violence est partout, et elle survient de plus en plus jeune. C'est un fait. Je suis seulement heureuse de participer, au moins un peu, à rendre ce monde plus sur et en enfermant les gens qui ont, il y a bien longtemps, perdu leur part de lumière pour ne vivre que dans l'ombre. Je soupire, et l'air frais de la nuit semble vouloir chasser mes idées noirs. Je suis tellement absorber par mes pensées, par cette nuit qui m'attire que je n'entends pas que ça bouge derrière moi. Je frissonne quand des bras m'entoure la taille. " Qu'est ce que tu fais à broyer du noir toute seule ? " Me dit-il, callant sa tête sur mn épaule en m'enserrant. Je souris légèrement. " Je ne ... " Commençais-je avant qu'il ne me coupe en riant doucement dans mon cou, me faisant frissonner une nouvelle fois. " Arrête, joue pas à ça avec moi. Je te connais trop bien." Je ferme les yeux et je soupire. Comme d'habitude, il a raison. c'est vraiment énervant. Il peut être le pire des crétins et la seconde d'après se prendre pour monsieur je sais tout mieux que toi. Je me retourne, lui faisant face avant de glisser ma main sur son torse. Ma main se fige quand je touche le pansement sur son flan. Ma main tremble. Il prend mon visage entre ses mains, m'obligeant à la regarder alors que je n'ai qu'une envie, m'enfuir, ou le tuer ... Mon choix n'est pas encore fait. " Je vais bien. J'ai de moins en moins mal et je vais bientôt pourvoir reprendre ... Arrête de t'en faire pour moi et reviens te coucher. " Souffla t-il. Je le regardais, prête à le suivre quand mon portable se mis à vivre sur la table de chevet. Je soupirais et me détachais de lui pour aller voir. Le rétroéclairage me vrilla les yeux et je lu le message que j'avais reçu. Les gars de l'unité avaient du nouveau et me demander de les rejoindre pour qu'il me mette au parfum. " Je dois y aller ... " Il retourne se coucher et moi je disparais dans la nuit.

Quelques heures plus tard, me voilà en Ashley, prête à jouer mon rôle comme toujours. La bande dans laquelle je me suis infiltré est là, quasi au complet. La plupart ne font même pas attention à moi. Ils pensent, à tord, qu'une poule telle que moi ne peut rien contre eux, que je suis à leur merci et c'est tant mieux qu'ils croient ça, ça les rends moins méfiants. Je m'approche d'eux, jouant sur ma couverture, la petite amis d'un des bras droit du grand chef. Ils ne se méfient pas de moi mais ils restent néanmoins relativement courtois par qu'ils savent que ça chauffera pour eux si ils s'en prennent à moi. Le pauvre gars est totalement à la merci de mes atouts certains. Ils parlent, rigolent, font des projets et moi j'enregistre tout ça. Mon regard se porte ensuite sur Caleb. Cela fait quelques jours que je l'observe plus sérieusement. Il faut toujours savoir qui est le plus faible, le plus vulnérable et j'ai le sentiment que c'est lui. Il a changé. Il semble triste et ailleurs. Même les gars le charrît quelques fois. Caleb, je l'apprécie. Enfin je ne le connais pas tant que ça mais je ne sais pas, quelque chose en lui me fais dire qu'il n'est pas le plu pourri. Il est en plus toujours courtois avec moi. Je me lève et vais le rejoindre. " Alors, tu fais bande à part beau-gosse ? Tout va bien ? " Lui demandais-je en tentant une approche en ne sachant pas si ça aboutirait.

Joanna = color=#cc9999
Caleb = color=#00cc00]

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Caleb A. Keynes
i'm a motherfucking admin
AVATAR : vinnie sexy woolston
✱ ÂGE : 29
✱ QUARTIER : sunset District.
✱ COLOCATAIRES : none.
i'm a motherfucking admin
Jeu 26 Fév - 23:15




Cela faisait des mois que j'étais de moins en moins concentré dans les affaires du gang. J'avais perdu goût à jouer dans cet univers malsain. Ca m'avait causé du tort. J'avais joué, je m'étais brûlé. Et de la pire des façons. J'avais perdu ma bien-aimée, ma moitié, mon amoureuse, Lullaby. J'étais véritablement épris d'elle, plus que ce que je n'aurais jamais imaginé en être capable. Et j'avais bien peur que cela ne se reproduise plus. J'étais las de tout ça. De voir que ce que je commençais à construire, que ce en quoi je commençais enfin à croire s'effondrait, partait en fumée. Je comprenais parfaitement le risque que comportait mon appartenance à un gang. Mes proches étaient des cibles potentielles pour m'atteindre. Or, je pensais être capable de les protéger et en l'espèce, de protéger ma petite-amie. Grosse erreur. Ca l'avait encore plus mise dans la merde. Elle avait été assassinée par quelques membres d'un gang ennemi, avec qui j'ai souvent eu des querelles. Tout avait commencé lorsque lors d'une fusillade, la balle de mon pistolet avait arraché la vie d'un des membres dudit gang. Depuis, j'avais été l'homme à abattre, parmi d'autres de mon gang. Et après avoir longtemps joué au chat et à la souris, ils avaient compris comment s'en prendre à moi. Ils avaient tout compris. A présent, je n'étais plus moi-même. J'avais perdu une partie de moi quand Lulla quitta ce monde. Ca paraissait peut-être affreusement niais tout ça mais, croyez-moi, on ne se remet pas de ce genre de chose. Jamais.

J'avais alors commencé à enquêter dans mon coin pour chasser ces putain de meurtriers. La guerre était déclarée. Cette soif de vengeance, c'était l'unique raison qui me maintenait en vie, du moins, qui ne me plongeait pas dans une dépression sérieuse. J'étais prêt à m'emparer de la vie de chacun des assassins. Cependant, seul, ce n'était pas évident d'avancer dans mes recherches. Et puis, ça aurait été du suicide que de me lancer seul à l'assaut d'un gang. J'avais besoin de mes frères. Mais seulement pour les personnes dont j'avais confiance. Bien que j'avais appris qu'il ne fallait que je ne compte que sur moi-même. Et plongé dans mes pensée, une jeune brune vint m'en extirper. Ashley. On aurait pu penser que la ravissante jeune femme n'avait pas sa place dans un gang et pourtant, elle se débouillait vraiment bien. Et alors que mes acolytes la considéraient comme faible ou inintéressante, moi je la trouvais spéciale et intelligente, talentueuse. J'avais pu discuter de temps à autre avec elle et je l'appréciais. Elle ne se laissait pas intimider par ce monde rempli de testostérone, elle était plutôt impressionnante par moment même. « Ouais ouais, ça va. » Je souris à la demoiselle. Elle avait senti que je n'étais pas dans mon assiette. Elle était plutôt perspicace, elle avait un bon feeling au sujet des gens, son flair particulier avait fait ses preuves lors de certaines missions. « Je ne suis peut-être pas au sommet ces temps-ci, mais bon. Ainsi va la vie j'ai envie de dire. Et toi ? » Je n'avais aucune envie de déballer ce qui me rongeait de l'intérieur, ce n'était pas mon genre. Cependant, impossible de nier l'indéniable. Alors, je me levai et regardai en la direction d'Ashley « Je vais me chercher un café dehors, ça te dit de venir avec moi ? » Un peu de compagnie ne me ferait pas du tout du mal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crystal B. Johnson
i'm a little newbie
AVATAR : Vanessa Marano
✱ ÂGE : 24
✱ COLOCATAIRES : avec la russe, AKA Alana.
i'm a little newbie
Sam 28 Fév - 15:42

Caleb. Un des membres du gang avec qui je m'entendais bien et qui, contrairement à beaucoup de ses 'frères' ne me voyait pas comme une poule sans cervelle ou comme un morceau de viande qu’on ne respecte même pas après qu’elle vous ait sauver les fesses plus d’une fois mais comme un membre à part entière du gang. C'était plutôt cool de se sentir apprécier pour ce que l'on était, même si il ne savait en faite rien de la vraie moi. Il ne connaissait que Ashley et parfois j’avais envie qu’il connaisse aussi Joanna. Je sentais qu’il pourrait être celui qui m’offre la liberté et comme je serais celle qui le libérerai mais nous n’en étions pas là. Pas encore. On était pas vraiment amis. il était bien trop secret et distant pour ça mais je ne désespérais pas de percer un peu plus chaque jour sa carapace. Alors, quand ce soir, je l'aperçue dans son coin, semblant être à bien des années lumières de nous autres pauvres mortels, je m'approchais de lui, demandant de ses nouvelles. Cela ce faisait maintenant quelques semaines qu'il n'avait l'air d'être que l'ombre de lui même et la tristesse faisait échos en moi. Je m'approchais donc de lui, le regard des autres dans mon dos. Je ne me retournais pas et allais vers lui, tentant une approche, espérant qu'il y réponde, même un peu. Il avait besoin d'une amie. Ca crevait les yeux. J'espérais être cette amie à qui il pourrait se confier,  sur qui déverser ses problèmes, ses angoisses mais aussi ses colères. « Ouais ouais, ça va. » Me répondit-il, bien que je n'en cru pas un mot. Il espérait juste que je ne veuille pas creuser plus ce qui le perturbé. C'était mal me connaître et il était loin de tout ignorer de moi. Je m'adossais près de lui, le regardant, mon regard parlant pour moi, Je ne croyais pas. Je penchais ma tête sur le côté, un mince sourire sur mes lèvres, l'encourageant à m'en dire plus. « Je ne suis peut-être pas au sommet ces temps-ci, mais bon. Ainsi va la vie j'ai envie de dire. Et toi ? » Je le regardais avant de passer une main dans mes cheveux. " Tu sais ... On a tous plus  ou moins des moments en bad, ça finit par passer. On ne peut pas être au maximum tout les temps. Je t'assure."  Tentais-je de le rassurer même si doutais qu'une phrase aussi débile  que celle-ci marche sur lui. Non, son problème était encore plus encré en lui et il ne s'en débarrasserai pas facilement. " Moi ? Y pas grand chose de passionnant à dire tu sais ! Je passe mon temps entre le bar et les mecs. " Lui répondis-je en haussant les épaules. Je lui souris, visage d'ange s'il en est. Soudain je le vis se lever de son tabouret. Je le regardais, me disant que c'était fini. Qu'il se refermait à nouveau à moi. « Je vais me chercher un café dehors, ça te dit de venir avec moi ? » Il me regarda. Je restais à l'observer un moment, mes yeux dans les siens. Je dardais un regard vers les autres. Ils se retournèrent vers moi et m'en fichant royalement, je hochais la tête et me levais pour le rejoindre sous leurs yeux surpris et leur regard pas franchement amicale. Comment ? La poule changeait de coq ? Qu’elle pute ! Au fond, ça me faisait bien rire. " Allons-y." Lui dis-je en souriant avant de prendre son bras pour sortir et prendre ce café. La porte du bar se referme derrière. Je frissonne même si il ne fait pas vraiment froid. Je ferme quelques minutes les yeux, souriante. J'ai toujours aimé la nuit, le ciel noir d'encre. Cela ne m'a jamais fais peur mais cela m'a au contraire attirée. J’étais un oiseau de nuit et beaucoup de gens quand j’étais plus jeune me prenait pour une folle, les parents me considérait comme une « mauvaise fréquentation » pour leur petits anges qui étaient la plupart du temps bien plus écorché que moi. Heureusement pour moi j’étais loin de n’avoir aucun moyen de défense, hier comme aujourd’hui et je n’en étais pas peu fière. Je rouvrais les yeux pour les poser sur Caleb. « Alors ? Tu va faire quoi de moi maintenant que tu m’a attiré seule en pleine nuit dans la rue ? » Lui dis-je, taquine avant de me mettre à rire de bon cœur. Avec lui, jouer mon rôle était facile. Moins douloureux. Je me sentais tellement conne et entrain de perdre de vu ce pourquoi j’étais là mais à ce moment là, je m’en foutais allégrement. Il avait besoin de compagnie. Je serais cette compagnie.  Que cela lui plaise ou non.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
 

WILD CHILD.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 東方茨歌仙 ~ Wild and Horned Hermit
» Super wild card super nintendo pal 24 Mo
» WILD WILD WEST (X-Toys) 1999
» Wild West Blood Bowl American Association (Saison 1)
» Wild-Fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-