AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 undisclosed desires.
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Ciara A. Halvarez
all i care about is success
AVATAR : Shay Mitchell
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset District
✱ COLOCATAIRES : mon petit ange
all i care about is success
Sam 7 Fév - 12:22

Ce soir je comptais ne rien laisser au hasard. J’essayais de me dire que çe n’était rien d’important, que c’était juste un dîner entre amies mais au fond de moi j’étais vraiment sans dessus-dessous. Isallys était chez une de ses copines pour la nuit. C’était l’anniversaire de sa copine. Voilà pourquoi j’avais inviter Gaia à dîner ce soir. La plus magnifique créature que Dieu est jamais créée. Ses grands yeux, ses lèvres gourmande et son visage de porcelaine ... Elle était magnifique et des que je la voyais, j’étais complètement subjugué et mon cœur battait trop fort. C’était normalement des réactions que je réservais aux hommes qui parfois prenaient place dans mon lit. Bien que parfois ce soir bien en deçà de ce que je ressentais au contacte de la belle brune. J’étais totalement confuse tout en ne pouvant pas nier que la jeune femme ne le laissait pas indifférente même si ce n’était pas mon habitude. Je comptais bien utiliser ce dîner en tête à tête pour essayer de savoir si c’était pareil de son côté ou si j’étais juste entrain de le faire des films pour rien. Demain je partais à Bali et je voulais vraiment essayer d’avoir des réponses avant mon voyage par ce que ça commencer vraiment à m’obnubiler cette histoire et je ne voulais pas que ça vienne entravé mon voyage qui n’était pas que touristique mais aussi professionnel. Je devais donc être là-bas à 100%. Mon job, c’était toute ma vie et je ne risquerais pas tout à cause de possible sentiment. J’avais déjà trop souffert et puis dans boulot, j’étais aux commandes alors que dans la vie personnelle on a tous plutôt tendance à faire n’importe quoi. Je m’étais laisser avoir une fois, merci Heath, et j’avais bien retenu la leçon. Par cœur même. En fin d’après-midi, je m’attardais à préparer ma table. Une belle nappe, deux assiettes en faïence blanches, deux verres en cristal et les couvert. J’espérais ne pas en faire trop mais je voulais vraiment que tout soit parfait pour cette soirée le soit aussi. Après avoir fait çà, j’allais en direction de la salle de bain pour me préparer. J’avais donner rendez-vous à Gaia vers 19h30. Contrairement à d’habitude, pas d’équipe beauté derrière moi ce soir. Ce soir, je voulais que cela soit spécial à tout les niveaux. Je prenais une douche agréablement relaxante avant d’en sortir, vêtue d’un doux et chaud peignoir. J’allais dans ma chambre, sortais de mes tiroirs mes sous-vêtements et allais chercher dans mon énorme dressing la robe que j’avais prévue de mettre ce soir. Une robe noir, magnifique qui mettait mes courbes en valeurs. Je l’enfilais et allais m’attaquer au maquillage et à la coiffure afin de rendre mes cheveux légèrement ondulé après les avoir lisser. Apres avoir appliquer la dernière touche de maquillage, je me regardais dans la glace pour apprécier le résultat. Je souris. J’étais plutôt satisfaite du résultat. Vers 18h45 le traiteur arriva avec le repas que j’avais prévue pour ce soir. Il ne me faudrait plus que réchauffer le tout. Une fois que tout était prêt, j’allais m’assoir pour attendre ma belle Gaia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Sam 7 Fév - 21:04

Le son de cette goutte d'eau, te transperce les oreilles. Un calme plat, un silence insoutenable, rendant cette voix intérieure encore plus bruyante qu'à son habitude. Tu aimerais t'en défaire, la faire taire. Elle provoque une culpabilité en toi, dont les origines te sont encore méconnues, ou peut être tentes-tu simplement de les noyer, tout comme tu plonges ton visage au milieu de cette baignoire rempli d'eau. Plus aucune bulle ne semble s'en échapper, ton souffle est coupé, tes yeux sont fermées, ton corps est figé. Tu aimerais que la mort soit aussi facile que cela. Qu'en une seconde tout disparaisse, que tu disparaisses. Tu finis par ouvrir brusquement tes yeux, manquant d'étouffer, ta tête rejoint la surface, tu arrives finalement à respirer. Tu te reprends, te foutant au passage quelques bonnes gifles pour te réveiller. Tu devrais un jour cesser de fantasmer sur la mort, elle arrivera bien lorsque tu t'y attendras le moins.

Lorsque tu finis de te laver, tu prends le temps qu'il faut pour te préparer. Tu es invitée chez Ciara. Une créature des plus inspirantes, au physique ravageur, au teint hâlé et un soupçon de mystère dans les yeux. Vous êtes de simples amies, du moins c'est ce que tu t'efforces d'être, elle ne semble pas être attirée par les femmes. Tu décides de colorer tes lèvres, noircir tes yeux et coiffer tes cheveux.  Tu portes ensuite une robe bleue, rappelant la couleur de tes prunelles, une veste en cuir, des talons noires et ton sac. Tu sors de ton appartement, plutôt satisfaitede ton reflet. Tu arrives à la rejoindre au temps convenu, sonnant à la porte et attendant patiemment qu'elle daigne t'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ciara A. Halvarez
all i care about is success
AVATAR : Shay Mitchell
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset District
✱ COLOCATAIRES : mon petit ange
all i care about is success
Sam 7 Fév - 23:58

Plus le temps filait et plus je me sentais devenir fébrile en attendant que la belle brune arrive chez moi. C’était supposer n’être qu’un dîner entre amies mais plus j’y pensais et plus je me posais des questions. Des tonnes de question concernant Gaia et les sentiments que j’avais pour elle. C’était pas mon genre de faire dans le mélodrame ou les trucs dans le genre. J’évitais tout attachement trop important dans ma vie à part ma famille. Cependant je ne pouvais pas nier qu’elle ne me laissait pas indifférente et il y avait bien longtemps que je ne m’étais pas autorisé à penser comme ça. Et j’avais encore moins ressenti cet émoi au fond de moi pour une femme. Je secouais la tête. Je me faisais sûrement des idées. J’avais l’esprit embrouillé, il n’y avait pas d’autre explication. Je n’étais pas sur de grand chose dans la vie mais l’une d’elles étaient que j’aimais les hommes. Oui, mais Gaia était tellement différente de toute les autres personnes que je pouvais rencontrée. Elle était mystérieuse, sublime et quand on apprenait à la connaître, c’était la plus belle personne au monde. Peut-être était t-elle donc une exception ? Mon exception personnelle. La seule unique. Mon joyau secret et époustouflant. Je me levais et faisais les cents pas dans le salon, au bord de la crise de nerf. Le ventre nouée, je tentais de démêler cette question existentielle qui dévasté tout sur son passage. Vous avez déjà ressenti ça ? Ce sentiment qui vous envahit ? Cette pression dans vos entrailles qui vous assure que ce qu’il se passe est important, que ça va tout changé et que vous êtes mort de trouille à cette idée ? J’étais exactement dans cette situation là. Je ne savais plus à quel seins me vouée, à quoi me raccrocher. Vite, bien trop vite, on sonna à ma porte et je su que c’était elle. Je n’attendais de toute façon personne d’autre. Le cœur battant, l’esprit en ébullition, je respirais un bon coup et allais lui ouvrir la porte. Cette attirance pour la brunette dont je venais de me rendre compte, ce n’était pas ça qui m’effrayer le plus car avouons-le, Gaia était loin d’être laide, bien au contraire et j’étais loin d’être la dernière personne qui fantasmer sur sa magnifique personne et puis deux créatures aussi belles que nous ne pouvaient que faire un perfect match si vous voulez mon avis, peut-être pas vraiment objectif, certes. Non, ce qui me terrifier c’est que cela change la donne entre nous en admettant qu’un jour je lui fasse part de tout ça. Gaia, c’était l’une des rares personnes qui me comprenait aussi bien, qui savait vraiment qui j’étais et son amitié m’était précieuse. Seulement voilà, les pulsions, les désires, ça ne se contrôle pas. La peur du rejet aussi me paralyser sur place. Car si j’étais maintenant certaine d’être attirer par elle, je ne savais pas si elle aussi se rendait compte de cette alchimie entre nous, ce quelque chose qui fait que cela soit si facile entre elle et moi dès notre première rencontre. Main sur la poignée de la porte d’entrer, je prenais une grande respiration avant d’ouvrir en grand la porte et qu’apparaisse devant moi Gaia, si magnifique que cela en devenait presque indécent. Robe bleu faisant ressortir son regard magnifique, talons, maquillage et coiffure la sublimant encore plus si c’était seulement possible. Je la regardais, pour la première fois de ma vie à court de mot devant elle ce qui n’était pas du tout dans mon habitude. Je toussais avant de lui sourire. Je regardais l’horloge. « Pile à l’heure ma chérie ! Entre, je t’en pris. Tu sais que tu fais comme chez toi. » Lui dis-je vivement en venant la prendre dans mes bras en guise de salutation, pas vraiment naturelle mais tentative désespérée de garder la face. Je la fis entrer et refermais derrière elle la porte d’entrée. Je marchais jusqu'au salon faisant claquer mes talons sur le sol. « Dis donc, c’est pour me plaire que tu as sortie le grand jeu ? » M’amusais-je, essayant de paraître aussi naturelle que possible et en agissant comme d’habitude avec elle en refoulant mon questionnement intérieur aux oubliettes même si c’était diablement compliqué. Je m’arrêtais, la regardais en souriant. « T’es vraiment superbe ! J’en serais presque jalouse. » Minaudais-je avant de rire.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •


DON'T BELIEVE ME JUST WATCH ! lapin hanwi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Dim 8 Fév - 15:39

Cette rupture, cette déception, ces multiples déchirures, fissurées, desormais encrées en toi, t'ont vaccinés, une immunité contre tout attachement se bâtit peu à peu, tu ne seras bientôt plus qu'une muraille, un iceberg. Tu refuses, oui tu hais cette froideur qui semble vouloir se créer. Pourtant tu es entrain de te donner à elle, ton inconscient l'a déjà accueilli, tu ne peux te résoudre à abandonner cet amour, ces sentiments, qui ont fait de toi cet artiste, assouvi de sensations, d'émotions qui te laisseraient peindre encore et toujours plus de tableaux. C'est sans réelle hesitation que tu décides d'être présente à ce dîner. De sonner à cette porte. Le cliquetis t'arrache de tes pensées. Tu la contemples. Vêtue d'une robe noire, le tissu semble adoucir encore plus la vision que tu as toujours eu de Ciara. Une femme fragile mais sûre d'elle. Un paradoxe caché dans cette sublime enveloppe corporelle que tu mets à nue avec tes iris. De sombres idées, des fantasmes se ruent vers ton esprit, tu les chasses, sinon tu ne saurais réellement te contrôler pour toute la soirée.

Elle te demande si tu es vêtue ainsi pour lui plaire, tu te contentes de lui adresser un sourire faussement coupable. Elle te complimente ensuite, t'invitant à entrer. Tu t'exécutes, découvrant, le regard ébahit, cette table joliment décorée. « Je n'égalerai jamais ta beauté. Tu es à couper le souffle Ciara.. J'ai en plus droit à une si jolie table. Oh j'allais oublier ! » Tu sors une bouteille de vin français de ton sac et la tend à la belle brune. « C'est celle que tu préfères. Tu m'en avais parlé la dernière fois. Je... Ne me suis pas trompée ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ciara A. Halvarez
all i care about is success
AVATAR : Shay Mitchell
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset District
✱ COLOCATAIRES : mon petit ange
all i care about is success
Lun 9 Fév - 17:34

Elle était là, belle à couper le souffle alors qu’elle ne semblait pas en être consciente. Elle était arrivée et je me sentis étrangement mieux comme si mon questionnement intérieur avait cessé des qu’elle était entrée. J’étais vraiment ravis de la voir et je savais que cette soirée serait bonne puisque je la passais avec elle. Elle entra et je refermais la porte derrière elle, apaisant du mieux que je pouvais les battant de mon cœur tellement fort que j’avais l’impression qu’elle pouvait les entendre. On entre et nous nous dirigeons vers le salon et la table que j’ai dressée moi même. Sur le chemin, je la complimente. « Je n'égalerai jamais ta beauté. Tu es à couper le souffle Ciara.. J'ai en plus droit à une si jolie table. Oh j'allais oublier ! » Me dit-elle. Je roule des yeux. Qu’est ce que je disais. Elle était magnifique mais elle était incapable de l’admettre alors qu’elle faisait sûrement chavirer le cœur de chaque homme qu’elle rencontrait. « Merci ... J’ai essayé de faire honneur à mon invitée ! » Lui dis-je amusée en lui faisant un clin d’oeil. Elle fouille dans son sac et en sort une bouteille de vin. Je la regarde et remarque avec émotion que c’est mon vin préféré. Elle s'en était souvenue. « C'est celle que tu préfères. Tu m'en avais parlé la dernière fois. Je... Ne me suis pas trompée ? » Me demande t-elle, incertaine. Je souris, attrape la bouteille. C’était peu être rien pour le commun des mortels mais pour moi ça rendait compte de note attachement l'une envers l’autre. « Waw ... J'en reviens pas que tu t'en sois souvenue ! C'est vraiment parfait oui. Encore une preuve que tu me connais bien. Je dirais même mieux que personne en fait ... » Je lui souris avant d’aller déposer la bouteille sur le table avant de revenir vers elle. « Je peux te débarrasser ? Je vais mettre tes affaires dans ma chambre. En attendant, fais comme chez toi d'accord ? » Lui intimais-je avant de prendre les affaire qu’elle me données. J’allais ensuite dans ma chambre ou j’y déposais ses affaires sur mon lit. Je fermais ensuite les yeux et respirais calmement avant d’aller rejoindre Gaia dans le salon . . Je lui souris, ravie qu’elle soit la. « Alors, qu'est ce que tu me raconte ? Tout va bien en ce moment ? » Je m’installais a côté d’elle, la regardant de mes grands yeux noirs et remettant mes cheveux derrière mon oreille.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •


DON'T BELIEVE ME JUST WATCH ! lapin hanwi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Fév - 22:36

La beauté. Ce mot décrit parfaitement la subjectivité de l'esprit humain, ce mécanisme si mystérieux qui semble nous hanter, décider ainsi de ce qui est harmonieux et de ce qui ne l'est pas. Décider de ce qui nous attire, de ce qui nous fait frémir, ou de ce qui nous fait fuir. Plus tu balades tes prunelles sur ce visage en face de toi, celui de Ciara, plus tu  es fascinée par ce mélange de continents qui semble transparaître dans son teint, ses yeux, l'harmonie de son visage et la couleur de ses cheveux. Tu es totalement victime de cette subjectivité, si cela ne tient qu'à toi, tu aurais déjà dévoré ton interlocutrice. Tu te contentes de le faire à travers ton regard pour l'instant.. Elle semble ravie du cadeau que tu lui as offert, tu la connais apparemment mieux que quiconque, si tu te fies à ses dires. Tu lui souris. Serait-ce une déclaration indirecte ? Tu tentes de chasser cette possibilité de ta tête, ce serait absurde. Elle est hétéro apres tout. Tu l'as laisses te débarrasser, tu suis son conseil, en te mettant à l'aise dans le salon. Tu observes sa demeure, tu te dis que le choix des couleurs est exquis. Tu lui en feras certainement part plus tard.

Tu patientes un court instant, te plongeant dans ton abîme habituel avant qu'elle ne vienne t'arracher à tes rêveries. Elle te demande simplement si tu as des choses à raconter. Tu la regardes mettre délicatement ses quelques mèches de cheveux derrière son oreille, cette habitude qu'elle a de jouer avec ses cheveux, de sourire, ses gestes font aussi partie de son charme. Elle laisse dépasser une mèche et sans réfléchir tu l'aides à la mettre derrière son oreille avant de lui sourire. « Je suis encore entrain de peindre, une exposition est prévue dans deux mois déjà, mais ce n'est pas très grand. Il va falloir que je prévois des déplacements à l'étranger, des européens sont intéressés par ce que je fais. Bref, j'arrête de parler de mon travail. Qu'as-tu à me raconter jolie Ciara? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ciara A. Halvarez
all i care about is success
AVATAR : Shay Mitchell
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset District
✱ COLOCATAIRES : mon petit ange
all i care about is success
Lun 23 Fév - 18:11

Ce soir je ne sais pas ce qu’il m’arrive mais j'ai la tête ailleurs. Je me posais vraiment des tonnes de question. Voir Gaia ... Je me sentais vraiment bizarre. Une fois dans la chambre, je tentais de reprendre mes esprits. Je ne voulais gâcher ce moment avec elle. Elle comptait tellement pour moi. Sûrement bien plus que je n’étais disposé à me l’avouer. Je posais ses affaires sur mon lit, prenais une respiration et retournais dans le salon. Auprès de ma belle brune. J’essaye de montrer un visage le plus impassible que je peux. Je la rejoins et lui demande ce qu’elle a me raconter. Cela fait un moment qu'on ne sait pas vu, elle a sûrement des choses à me dire. Pas sur que de mon côté j'ai grand chose a lui dire. Rien de bien excitant. Je remet mes cheveux derrière mon oreille. Soudain je la vois approchais sa main pour s’occuper d'une mèche que j’avais oublier. Ce geste me surprend tellement que je frissonne et perd quelques seconde ce masque que je portais depuis tout à l’heure. Je lève les yeux vers elle, souriante. « Merci ... » Soufflais-je en plongeant dans ses magnifiques yeux. « Je suis encore entrain de peindre, une exposition est prévue dans deux mois déjà, mais ce n'est pas très grand. Il va falloir que je prévois des déplacements à l'étranger, des européens sont intéressés par ce que je fais. Bref, j'arrête de parler de mon travail. Qu'as-tu à me raconter jolie Ciara ? » Je le regarde, le sourire au lèvre. J’étais contente pour elle. Elle était douée. Ses œuvres étaient magnifiques, magnifiques et très personnelles. Elle avait beau le niais je savais que ses œuvre étaient très importantes pour elle, que c'était quelques part sa manière d’exprimer des choses qu’elle n’osait pas dire tout haut et j’étais heureuse que ça marche pour elle. « En Europe ? Tu compte y aller pour des expo alors ? C’est cool mais si j’ai pas vraiment envie de te partager ! Tu as déjà des plans ? » Je ris nerveusement. Je disais ça a la légère mais ça n’en était pas moins vrai. Si elle devait partir, elle allait vraiment me manquer. Nos conversations, nos moments entre nous ... Je voulais qu’elle réussisse mais ce truc égoïste que je sentais ce soir en moi était loin d’être facile a accepter. « Moi ? Eh bien je suis en plein boulot aussi. On va bientôt lancer la nouvelle collection. Il ne nous manque plus que la séance photo pour donner le top départ. Je suis vraiment trop impatiente. Je crois que je ne me suis jamais autant investie que cette fois-ci. J'ai vraiment bosser comme une folle et je dois dire que j’étais pas vraiment aider ... J’espère qu'elle plaira aidant que les autres. » Je soupirais, lasse. Je n’avais qu’une envie : que la collection soit lancée pour que je puisse enfin me reposée pendant de long jours. « Je crois que pour une fois, je suis contente d’être seule. Mon boulot, c'est ma priorité et il me le rend bien ! Besoin de rien d’autre. » Je lui souris. J’étais ravis qu’elle soit là. Je la regarde un moment avant de secouer la tête. « Alors, je te sers un verre ? De quoi grignoter ? » Je me levais et allais lui servir un verre sans même attendre sa réponse. Je sortais un verre, le remplissait doucement avec la bouteille qu’elle m’avait emmener. Mon préféré. J’en étais encore très surprise. Je me surprend encore à sourire en nous servant. C'était débile de réagir aussi niaisement pour pure chose aussi banale. On était amies. Évidement qu’elle connaissait mes goûts en matière de vin. Ça n’avait rien d’extraordinaire. Pourtant personne n’avait jamais eu une attention aussi charmante à mon égard. Je mettais ensuite quelques feuilletés dans une assiettes avant d’apporter tout ça sur la table du salon. « Voilà ! » Dis-je bien plus enjouée que je ne devrais l’être avant de me rasseoir à ses côtés.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •


DON'T BELIEVE ME JUST WATCH ! lapin hanwi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
 

undisclosed desires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [HOT] Undisclosed desires › Kadeen
» Le guide du scoring spirituel: 東方神霊廟 ~ Ten Desires feat. Red Helling
» J. PHOENIX AINSWORTH ▬ i'll satisfy your mad desires 'cause i love playing with fire.
» Démo de Ten Desires en vente pour aider les victimes du Japon !
» [résolu]katana noir, griffes giaprey ou katana os loup?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-