AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 free the animal // ève
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Mer 4 Fév - 19:24

il est tard. le froid est mordant, le vent te gifle le visage comme pour t’empêcher sur cette voie. ta clope au bec, tu lèves la tête vers le ciel, ça t’arrache une grimace. tu te remets en route, démarche titubante, mal de crâne assommant et vide intérieur dévorant tout sur son passage. ta main libre va essuyer le filet de sang ruisselant sur ta joue et passant près d’un lampadaire, tu observes ce liquide rouge longuement. essence de l’existence humaine. tu fixes tes doits pendant un moment à la recherche de quelque chose, tu ne sais pas quoi, peut-être une révélation. tu aurais pu y passer ce soir, ça aurait pu être la fin et pourtant te voici, enivré et tenant plus ou moins sur tes deux jambes. tu as du mal à savoir ce qui s’est passé, ta mémoire semble comme avoir effacé ce moment, tu sais juste que ton myocarde a failli bondir plusieurs fois de ta poitrine. est-ce donc ça la peur ? dis-nous utz, as-tu eu peur ? tu pousses un soupir avant de te remettre en route. tu as le sentiment que quelque chose t’échappe, quelque chose te demeure insaisissable et ça t’angoisse d’une certaine façon. a quoi bon. tu te perds utz, tu perds pieds, encore. la fatigue t’étreint lascivement l’esprit, te suggérant tour à tour de retourner sur les pas de ton passé, parait-il qu’une escapade en allemagne te remettrait d’aplomb. cette maison t’attend, tu la sais abandonnée au pied d’un grand arbre sur lequel plus aucune feuille de ne pousse, malédiction lancée par le fruit du démon. tu débarques la gueule en sang devant la maison d’ève, t’écrases ta clope contre le mur et tu signales ta présence. c’est utz tu dis seulement. t’es pas attendu de toute façon, tu l’es rarement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eve Rockfeller
all i care about is success
AVATAR : bhollyb
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : hayes valley.
✱ COLOCATAIRES : ma fille.
all i care about is success
Jeu 5 Fév - 2:20


Tu subis une de ces nuits où tout se mélange en toi. Les ombres, les lumières, son sourire et son visage pétrifié. Fixer le plafond de votre chambre n’aide en rien puisqu’il se transforme en écran de cinéma pour tes souvenirs amers. Tout est moins beau que sur le moment, tout te frappe plus fort qu’à l’époque. Tu voudrais faire un zoom sur tous ces détails insignifiants qui veulent tout dire maintenant. Tu trembles un peu, les yeux dans le vide, le cœur au bord des lèvres. Ta fille s’agite dans ton ventre, malgré l’heure elle non plus ne dort pas. Les médecins ont prévu la date de la naissance pour dans quelques jours voir une semaine. Le temps file et t’échappe alors que ton seul souhait est de venir en arrière. Peut-être même avant votre mariage, même avant votre rencontre. Tu te lèves et enfile ton peignoir en satin prune par-dessus ta chemise de nuit - courte - assortie. Tu descends lentement les escaliers de votre maison, le silence te donne le tournis et tu serres un peu plus fort la rampe. Tu ne veux pas regarder l’heure, tu es déjà trop fatiguée et ça ne changerait rien à ta situation. Tu te sers un verre d’eau glacée dans la cuisine et t’assois sur une chaise au hasard. Aucun bruit autour de toi après celui du verre contre la table. Plongée dans le noir le plus total seuls quelques rayons de lunes se faufilent à travers les volets de la fenêtre la plus proche. Seulement toi, ta fatigue et ta respiration qui comble le vide qui prend toujours plus de place. Tu te perds dans des scénarios différents, tu les as fait défilés des milliards de fois comme s’ils allaient changer quelque chose à ton présent. Les « si » sont meurtriers et doucement tu te laisses aller dans ton imagination où vous êtes tous les trois et presque heureux. Tu sursautes en entendant la sonnerie retentir et ton verre se renverse par terre. Tu n’attends personne, très peu de gens viennent encore chez toi depuis que tu es seule. Inka peut-être ? Tu voudrais que ce soit elle mais quand tu arrives derrière la porte tu entends une voix que tu aurais presque pu oublier. « c’est utz. » Tu ne veux pas ouvrir mais tu pousses la poignée et tires le battant. Il a du sang un peu partout, tu n’arrives pas à déterminer si c’est le sien ou pas, et ta main a pour reflexe de se poser sur sa joue. Tu la retire vivement en te rendant compte de ce que tu fais. Tu te tais, te pousse et le laisse entrer. Tu appuies sur l’interrupteur le plus proche, allumant la lumière de l’entrée. « Tu peux m’expliquer ? » Tu refermes ton peignoir sur toi comme si ton ventre allait disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Mer 29 Avr - 15:35

dans ta tête, c’est un champ de bataille. ça cogne, violemment, de gauche à droite. ton visage se déforme en horribles grimaces. tu sais que tu es la dernière personne qu’elle voudrait voir, pourtant tu sais qu’elle t’ouvrira. votre relation est ainsi faite, possédée par une profonde antithèse à ton contact, elle n’a de cesse d’adopter des comportements en réelle contradiction avec ce qu’elle est. de la faiblesse à ton égard cimente les fondations de ce lien tantôt net, tantôt flou, voire parfois inexistant. indicible, les mots vous manqueraient pour la qualifier, peut-être du dégoût, du mépris de son côté. son visage apparait devant toi et tu décèles quelque chose de curieux dans son regard et ses gestes qui te plongent dans un état de stupéfaction intense. pourtant, tu balais ce sentiment avec un sourire moqueur. c’est de l’inquiétude que je vois là ? tu te rapproches d’elle, dangereusement, machinalement. tes prunelles brillent d’une lueur étrange tandis que la douleur physique semble peu à peu s’évanouir. je peux entrer ? tu lui demandes finalement, une politesse qui ne te va pas, qui devrait la perturber à tous les coups. a moins que tu aies de la compagnie ? ça sonne comme une accusation et puis, ça ne t’a jamais arrêté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eve Rockfeller
all i care about is success
AVATAR : bhollyb
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : hayes valley.
✱ COLOCATAIRES : ma fille.
all i care about is success
Dim 3 Mai - 19:18

A sa vue tes jambes deviennent molles, tes mains moites et ta voix tremblante. Voilà presque neuf mois qu’il était sorti de ta vie, depuis que tu avais appris pour le bébé, un peu avant que Yaël ne vous quitte. Utz était une réflexion de la partie la plus sombre de ton âme, la personnification d’un secret que tu gardais avec toi nuit et jour. Seul lui savait ce dont tu avais réellement besoin, de quoi tu étais faites. Tu le reconnaissais bien là, à sortir de nulle part dans un piteux état. Il se moque de toi quand il comprend que tu t’inquiètes pour lui, tes sourcils se froncent et tu voudrais lui frapper le crane à l’aide de la porte. « c’est de l’inquiétude que je vois là ? » Tu lâches un soupire, roulant tes yeux vers le plafond. Bien sûr que tu t’inquiètes pour lui, tu l’as toujours fait silencieusement. Le manque ne faisait qu’accentuer tout ce que tu ressentais pour lui, aussi perturbant que ça puisse être. Il s’approche de toi, doucement et tu recules pour ne pas entrer en contact avec lui, ses yeux dans les tiens ont déjà un effet trop grand sur ta petite personne. « je peux entrer ? » Dans ses iris tu peux sentir ses intentions, ton rythme cardiaque s’accélère sans laisser ton visage te dénoncer. « a moins que tu aies de la compagnie ? » Comme s’il t’en aurait voulu, son attitude te laisse indécise sur la tournure des évènements. Tu le pousses doucement à l’intérieur, loin de toi, puis ferme la porte derrière vous. « J’essayais de dormir, je suis seule. » Tu dis simplement sans aucune intonation spéciale, tu savais à quoi t’attendre avec lui et rester neutre était la meilleure solution pour l’instant. Tu t’avances vers la cuisine en t’attendant à ce qu’il te suive, puis tu sors une trousse de premiers soins de l’un des placards. « Viens t’asseoir, je vais essayer d’arranger un peu tout ça et ensuite tu pourras partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
 

free the animal // ève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'animal le plus dangereux au monde...
» Jeux Free (Alien Assault)
» Free Box => installation AIDE
» Free Online Draft [SoM] dispo
» [SW SB FREE] Campagne Acte O : petit Moff deviendra grand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-