AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 COMING OUT (Camil)
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Lun 19 Jan - 18:22

J'essayais vainement de me concentrer sur ma respiration. Ca devait faire un quart d'heure que je venais de perdre les eaux, et je commençais à ressentir quelques contractions. Elles n'étaient pas très rapprochées, donc ça allait pour l'instant. Mais le travail commençait, sans aucun doute, alors fidèle à moi même, je me concentrais dans cette inspiration et cette expiration pendant que Camil conduisait à côté de moi pour m'emmener à l'hôpital de San Francisco. On était le mercredi 21 janvier. Selon mon gynécologue, le bébé devait arriver dans ces jours là. Au moins, il serait pas surpris de me voir arriver en trombe. Ma main sur mon ventre trop rebondi, je regardais en face de moi, Camil roulant toujours. Je ne disais rien, je ne voulais pas vraiment parler, j'avais juste envie que ce bébé sorte de mon ventre. Ca me faisait peur aussi. Le stress se mêlait à la douleur qui arrivait doucement. Et si il y avait des complications ? Et si je n'arrivais pas à pousser ? Des questions idiotes, mais des dizaines se posaient dans ma tête. Les panneaux se rapprochaient, ça y'est on y était. Camil se garait, je sortais illico de la voiture alors qu'il venait m'aider. J'attrapais juste mon sac de voyage au vol, où j'avais préparé toutes les affaires pour le jour J. Mon dieu, c'était le jour J. Et j'arrivais devant le service obstétrique, tenant la main de Camil, me concentrant toujours sur cette maudite respiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Lun 19 Jan - 18:38


Bébé en route, urgence maximal. C'est un peu ton état d'esprit, alors que dans ta tête tu annules un peu tes plans de soirée. Un peu ? Faux, tu y penses même plus en faite depuis que fumant ta clope en équilibre sur la rambarde du balcon, Denver est venu t'informer posément qu'elle avait perdu les eaux. Sur ce point tu es assez étonné, tu aurais cru qu'elle en ferait tout une cirque, mais non... Ta meuf elle semble aussi calme qui si elle allait voir un film un vendredi soir. Toi ? Pas tellement stressé, tu es juste préoccupé en te demandant si ça fait mal, se que ça fait. Tu aimerais bien savoir l'effet, ça doit être rigolo dans un sens, sentir un truc humain forcer son corps pour sortir. Oui bon tu t'en amuse mais au fond... Nan au fond t'es juste carrément flipper. La dernière fois que tu as prit la voiture pour amener une nana avec du ventre à l'hôpital tu es repartit sans bébé. Et là tu te dis que si ça se trouve tu pourrais la perdre elle. Le bébé ouais tu t'en fous carrément. Il peut bien mourir, toi perso tant qu'il te vole ps ta future femme, tu t'en fiches. Des bébés elle pourra en refaire plus tard, quand vous serez près. Alors que sans Denver, ça va être dur de la mettre enceinte. Anyway. Tu te gares rapidement devant l'hôpital coupant le contact avant de rapidement faire le tour de la voiture et aller aider Denver à sortir l'observant quand même un peu inquiet. Non mort d'inquiétude, faut être sincère. Tu songes qu'à une chose, qu'elle expulse ce truc et qu'elle s'en sorte bien. Tu veux ta nana, en forme, en bonne santé, vivante et c'est tout toi. Donnes moi ça.. Tu dis doucement attrapant son sac en le passant sur ton épaule passant ton bras dans son dos pour l'accompagner jusqu'à l'accueil. Observant les gens autour de toi, ce service te met nullement plus à l'aise que le service oncologie. Là-bas tu sais que tu as des risques de mourir, ici tu es censé être heureux et paf. Tu l'es plus. Bref. Tu laisses Denver parler avec la bonne femme de l'accueil t'éloignant pour aller questionner une infirmière et lui demander un fauteuil roulant pour Denver, revenant avec attendant qu'elle s'arrête de parler. Vas-y assis toi. Je dois t'amener où ?

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Lun 19 Jan - 18:49

J'ai trop d'émotions qui arrivent de partout. Trop d'émotions, et toutes contradictoires. Des émotions qui ne devraient pas aller ensemble d'habitude. Peur, joie, stress, impatience... Je suis quand même soulagée que Camil ait été là quand j'ai perdu les eaux. Je ne sais pas trop comment j'aurai fait sans lui. Si, j'aurai appelé un taxi et puis hop, je serais arrivée à l'hôpital. Mais à vrai dire, je préférais nettement que ça soit Camil qui m'accompagne. Qui soit là à mes côtés, même si ce sujet de bébé est toujours trop délicat. Pourtant, en sortant de la voiture, j'ai entrevu son visage et j'ai laissé un moment de côté ma concentration sur ma respiration pour l'observer une demi seconde. Il avait le front plissé et l'inquiétude se lisait dans son regard. Mais je n'avais rien dit, et je m'étais contentée de continuer ma route jusqu'au service obstétrique. Là-bas, j'avais laissé Camil filer quelque part alors que je discutais avec la dame de l'accueil. Je me présentais à elle et elle m'indiquait où aller et que faire. Camil revint vite... avec un fauteuil roulant. Vas-y assis toi. Je dois t'amener où ? J'eus un léger sourire, pile quand une contraction se fit sentir dans le bas de mon ventre. Le sourire se transforma donc en grimace. Je peux encore marcher tu sais, mais merci. Je dis gentiment, avant de m'asseoir sur le fauteuil roulant, Chambre 207 elle m'a dit. Je laissais Camil me rouler jusqu'à plus loin dans le couloir pour atteindre cette fameuse chambre. Inspiration, expiration... toujours. Une fois dans la chambre, je vis des vêtements d'hôpital à enfiler. Enfin des vêtements. C'était plus une chemise pour qu'on voit les fesses. Truc inutile. Mais je me levais de mon fauteuil pour me déshabiller, et enfiler la chemise. Ordre de la bonne dame de l'accueil. Tu n'es pas obligé de rester tu sais. Je dis doucement à Camil, m'asseyant sur le lit, en fronçant mes sourcils lors d'une nouvelle contraction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Lun 19 Jan - 18:58


Je peux encore marcher tu sais, mais merci. Tu essuies sa phrase d'un revers de main l'aidant à s'asseoir simplement lui demandant où aller alors qu'elle te l'indique et que regardant les couloirs tu avances dans la direction en slalomant doucement entre les patients. En temps normal tu t'en serais amusé, oui avec Sierra tout était à la rigolade. Mais plus vraiment maintenant du coup, t'es un peu trop inquiet pour vraiment déconner. Poussant le fauteuil jusqu'à la chambre indiquée, tu pousses la porte derrière toi laissant la brune se relever alors que tu abandonnes le sac sur un fauteuil non loin de la fenêtre. Une chambre d'hôpital c'est moche. Toi tu en ferais un truc génial, démentiel. Une couleurs pastel simple, avec des motif géométrique, la petite table différente etc etc. Oui déformation professionnelle, et puis ça serait moins stressant une jolie chambre. Mais tu t'y attardes pas aidant la jeune femme à se déshabiller, lui tendant la blouse avec un sourire avant de l'attacher dans son dos appréciant quand même la vue. Ouais ba même avec des kilos en plus, ça reste le corps de Denver quoi. Tu n'es pas obligé de rester tu sais. Tu la laisses s'asseoir alors que tu souries venant te poser à côté sur le lit, te foutant que ça soit "pour le patient". Quand tu seras entre de bonnes mains ouais, mais j'vais pas te laisser seul pendant que tes boyaux se tordent pour laisser sortir ça... Tu répliques avec humour glissant sa main dans la sienne. Ouais, bon t'es réalise, tu sais que tu vas pas rester, pas ton délire les accouchements. Tu attendras sagement dans le couloir. Le couloir c'est bien. La porte finissant par s'ouvrir tu relèves la tête saluant la personne qui entre, la laissant s'intéresser à ta future femme.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Lun 19 Jan - 19:11

J'espère vite que la sage femme va arriver. Qu'elle va me dire si elle peut me faire cette péridurale, et dans combien de temps ce bébé allait sortir de mon ventre. J'avais envie de savoir. Je n'aimais pas ne pas savoir. Au moins, ça réduirait un peu mon stress. Mais il se réduit un peu, rien que quand Camil me prend la main. Je la serre doucement dans la mienne, tournant mes yeux vers lui, Quand tu seras entre de bonnes mains ouais, mais j'vais pas te laisser seul pendant que tes boyaux se tordent pour laisser sortir ça... Je souris. Il fait ce qu'il veut. Bien sûr qu'il ne va pas assister à l'accouchement. Il ne veut pas du bébé, ça ne serait pas logique. Il n'empêche que j'aimerai qu'il soit là, rien que pour me rassurer. Mais je ne pouvais pas lui demander ce genre de choses. Il fallait que j'assume jusqu'au bout. La porte s'ouvrit un instant après, sur une jeune femme habillée en blouse rose. Je ne lâchais pas la main de Camil alors qu'elle venait jusqu'à moi avec un sourire, Bonjour, je suis Emma, la sage femme, je vais m'occuper de vous aujourd'hui. J'hochais vaguement la tête, continuant de serrer la main de mon fiancé, Je vais juste vous demander de vous allonger pour que je vérifie la dilatation du col. Si il est plus ou égal à 3 cm, on pourra vous faire la péridurale et ça ira mieux pour les douleurs ok ? J'hochais une nouvelle fois la tête, jetant un coup d'oeil à Camil, avant de lâcher sa main pour m'allonger sur le lit, Le papa peut rester s'il le souhaite. Observant la sage femme mettre des gants, je jette un vague regard à Camil. Ca va plutôt le faire fuir cette phrase en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Lun 19 Jan - 19:23


Tu aurais bien aimer être au boulot, être genre loin d'ici et apprendre la nouvelle une fois le travail terminé. Pas pour être un connard... c'est juste que tu aurais appris ça en sachant que Denver allait parfaitement bien et donc tu aurais été rassuré, pas de stresse. Mais bon on choisit pas les choses. La preuve tu as jamais choisis de te retrouver dans cette situation. Des femmes qui meurt en accouchant ça arrive. Ok peut-être plus au siècle dernier, et alors ? Tu t'en fous, si ce crevard de bébé te sépare de ta nana... Non. Non tu veux pas y penser. Personne à le droit d'au moins te priver de ça. Ok Adriel avec Sierra vous avez pas assuré, c'est vrai. Vous auriez du venir ici plus tôt etc. Mais là non t'as rien fait de mal, personne à le droit de te retirer le peu de bonheur constant que tu as dans ta vie. Alors tu décides de pas y penser. Et la meuf en rose arrive pile au bon moment. " Bonjour, je suis Emma, la sage femme, je vais m'occuper de vous aujourd'hui. " tu l'observes dans son habit rose. Moche. Tu dis rien l'écoutant vaguement parler de truc aussi dégueulasse que flippant. Non sérieusement, vous voulez couper votre libido ? Allez ici. Tu as envie de dégueuler rien qu'à l'idée des choses à venir, mais le pire c'est la péridurale. Rien que le nom, tu voudrais fuir. Pas pour rien que les prises de sang, tu les fais... jamais ! Paradoxal pour un mec accro aux shoots qui s'enfonce une seringue dans les veines. Mais c'est pas comparable. Tu te lèves du lit pour laisser Denver s'allonger. "Le papa peut rester s'il le souhaite." Pauvre conne, parce qu'un mec accompagne une fille c'est de suite le papa ? Pfff. Tu sens le regard sur toi de Denver, souriant poliment à la fille. Jusqu'à se que vous sortiez le truc immense que vous allez lui planter dans le corps, oui je reste. Oui non, tu as tes limites. Les aiguilles non. Et puis qu'elle soit pas surprise, ton propre père a pas assisté à ton accouchements et celui de Cissa tant il aimait pas ça. Alors bon. Tu restes donc en retrait simplement laissant la nana faire son boulot.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Lun 19 Jan - 19:33

La douleur s'accentue depuis tout à l'heure, mais j'essaye de rester calme. Ca sert à rien de commencer à me plaindre, on le sait toutes depuis le début que l'accouchement ce n'est pas une partie de plaisir. Alors je ne dis rien, j'essaye de penser à autre chose, même si c'est compliqué. Je regarde Camil, alors que la sage femme l'a appelé "le papa". Techniquement, c'est vrai. Mais bon, c'est pas le mot approprié. Je ne dis rien, je l'observe juste du coin de l'oeil. Jusqu'à se que vous sortiez le truc immense que vous allez lui planter dans le corps, oui je reste. Je pourrais presque soupirer de soulagement. Il reste. Même quand elle l'a désigné comme étant le papa du bébé. Je lui souris légèrement quand je croise son regard, avant de me reconcentrer sur la sage femme qui me fait signe d'écarter mes jambes. Oui, bah oui, c'est comme ça. Je m'exécute, enfonçant ma tête dans l'oreiller alors que je la laisse faire son travail. Une autre contraction arrive. Elles se rapprochent. Et la douleur aussi. Je me mords la lèvre pour me calmer. Concentration sur la respiration... Bon, il manque juste un peu ! Normalement, dans peu de temps on pourra vous emmener en salle de naissance. Votre travail a bien commencé. Il faut juste tenir jusqu'à la péridurale. J'hoche la tête, alors que je la vois enlever ses gants, me faire un sourire, puis disparaitre de la chambre. En quelques minutes, la douleur a augmenté plus vite qu'à la normale. Je ramène mes jambes un peu sur moi, tant que je peux malgré ce gros ventre. Je tourne ma tête vers Camil, J'espère qu'elle va vite revenir, je vais pas tenir des heures comme ça moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Lun 19 Jan - 20:09


Tu n'es pas le meilleur fiancé du monde ça tu le sais. Et Denver te l'a clairement fait comprendre en apprenant que t'en avais nullement finit avec les drogues. Mais tu n'as jamais prétendu l'être non plus. Tu le sais depuis le début que tu n'es pas parfait. Et elle le sais, elle a voulut que vous vous mettiez en couple, alors qu'une simple amitié améliorer te convenait parfaitement et ne mettait pas en "péril" vos relations. Tu ne voulais rien de trop officiel, tu voulais bien la partager, qu'elle voit d'autres mecs, contrôler ta jalousie pour que tout aille plus ou moins bien. Tu n'es pas fait pour les relations de couple, même Magda qui t'est le plus proche l'a vite compris en se tirant du continent. Mais non, vous vous êtes mit ensemble, et depuis c'est pas vraiment facile tout les jours. Mais tu gères du mieux que tu peux. Tu veux pas du môme, mais t'as fait l'effort de la demander en mariage pour lui prouver que t'es pas un crevard non plus. Qu'elle compte plus que toutes les filles avec qui tu couches continuellement. Bref tout ça pour dire que tu es pas un connard, mais que t'es pas parfait non plus alors le soutient durant l'accouchement ça se fera de l'autre côté d'une porte.
Tu laisses la fille lui scruter l'entre-jambe avec un peu d'amusement parce que bon... ta nana elle écarte facilement les cuisses quoi. Non humour de merde. Tu y peux rien faut que mentalement tu déstresses. La fille décide qu'il y a encore le temps et donc elle quitte la pièce vous laissant tout seul alors que tu observes Denver. J'espère qu'elle va vite revenir, je vais pas tenir des heures comme ça moi. Tu souries pour la rassurer, revenant vers elle en attrapant une chaise au passage la calant contre le lit en attrapant ses doigts. Dis toi que c'est pour la bonne cause, après tu retrouveras ton corps de rêve que je vénère tant.. Tu répliques avec amusement souriant pour essayer de la faire penser à autre chose alors que tu attrapes sa main entre tes deux mains faisant un effort. Alors, finalement tu vas l'appeler comment ? Tu finis par questionner en l'observant. Quoi de toute manière le verdict tombera dans quelques heures alors bon, si ça peut lui changer les idées en fantasmant sur son futur bébé, tu veux bien jouer un peu le jeu.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Lun 19 Jan - 21:09

Ouais, je me voyais pas du tout continuer à supporter cette douleur qui ne faisait qu'accroître. Je regardais Camil, essayant à tout prix de penser à autre chose que ce truc qui me broyait le ventre. Littéralement. Je cherchais du réconfort dans son regard, et j'étais sûre que malgré tout ce qu'il pouvait penser du bébé, il serait là pour moi. Il était là pour moi. J'esquissais un léger sourire quand il s'approchait, alors que je serrais une nouvelle fois sa main dans la mienne. Dis toi que c'est pour la bonne cause, après tu retrouveras ton corps de rêve que je vénère tant.. J'ai un léger rire. Je sais que c'est pas le top pour lui d'avoir une fille grosse comme une baleine dans son lit. Mais de toute façon, il savait (puis je lui avais promis) que je reprendrais ma forme d'avant. De toute façon, je ne me voyais pas rester comme ça non plus. Ca serait du gâchis, puis je devrais revoir toute ma garde robe. Non, pas question. Alors, finalement tu vas l'appeler comment ? Mes yeux retrouvent les siens alors que je suis un peu surprise par sa question. Il veut vraiment savoir ? Hum. Je souffle un peu, fermant un instant les yeux alors qu'une douleur aiguë s'installe. C'est pire que les douleurs de règles atroces que j'avais eu étant jeune, et pourtant j'en avais pleuré de ces douleurs. Je serre sa main un peu plus fort sans pour autant vouloir lui faire mal, avant de rouvrir mes yeux sur lui, Je préfère garder le suspens jusqu'à la fin. J'arrive à articuler avant de refermer les yeux, mes sourcils se fronçant. Ok, là ça devient beaucoup moins supportable que tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Lun 19 Jan - 21:21


Vu la tête qu'elle fait, tu te dis que finalement non tu veux pas tellement savoir se que ça fait comme douleur. Te casser le nez dernièrement t'as suffit et ça doit pas être sympa d'avoir ce genre de douleur à l'endroit où généralement c'est plutôt du plaisir. D'ailleurs tu te demandes un instant si les filles sadomasochiste peuvent avoir un orgasme avec cette douleur. Oui ton cerveau déraille, seul moyen de pas trop trop stresser. Tu sens ses doigts se serrer autour de ta main alors que tu la laisses faire pas tellement sensible des mains sur ce niveau là. Tu croises son regard à ta question alors qu'elle semble guère capable de se concentrer sur ce genre de surprise. C'est ton rôle de lui changer les idées après tout... Je préfère garder le suspens jusqu'à la fin. Toi tu aurais bien aimer ne pas avoir de suspens des neufs mois mais bon. Tu ries un peu faisant un air un peu choqué. J'ai mis un minimum de mon ADN dedans... j'ai le droit de savoir quoi... Tu répliques avec humour essayant de la détendre. Cependant ça semble mal partit alors que tu restes à côté d'elle, remettant ses cheveux un peu en arrière glissant tes doigts sur sa peau assez chaude. Tu veux que j'aille chercher la meuf là ? Hella ? Emma truc ? Tu questionnes jetant un regard vers la porte.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Lun 19 Jan - 21:33

J'ai mis un minimum de mon ADN dedans... j'ai le droit de savoir quoi... Oui, bah, il peut attendre encore quelques heures. Ou voire moins, vu la douleur que j'ai là. Je sais pas trop ce que ça signifie, mais on dirait que le bébé est prêt à sortir. Du moins, c'est ma théorie. Heureusement que Camil est à mes côtés, j'aurai franchement moins supporter d'avoir mal si j'avais été toute seule. C'est à peine si je sens ses doigts remettre mes cheveux en arrière, mes pensées trop occupées sur ces douleurs qui me dévorent littéralement le bas du ventre. Ok, j'aurai jamais cru que ça faisait aussi mal que ça. Et je me dis que c'est pas le pire. Mais je pense à la péridurale, et j'espère vite que ça va me calmer. Tu veux que j'aille chercher la meuf là ? Hella ? Emma truc ? Mes yeux toujours fermés, je me tortille dans le lit, ne lâchant pas la main de Camil. Je souffle, j'essaye de me concentrer sur ma respiration, encore. Mais c'est fini, je n'arrive plus à me concentrer sur ça. Elle va revenir... elle a dit... qu'elle allait revenir... J'essaye d'articuler, sentant les larmes monter un peu tellement la douleur est atroce. Et heureusement que la porte s'ouvre à cet instant. Emma revient, mais j'arrive pas à me concentrer et je reste focalisée sur ma douleur. Je vais recontrôler votre col. Elle dit d'une voix douce et ferme. Je la laisse faire, serrant toujours fort la main de Camil. Bingo ! On va pouvoir vous faire la péridurale ! Merci bon dieu. Je rouvre mes yeux, contente d'apprendre cette nouvelle. Je vais chercher ce qu'il faut. Pendant ce temps, monsieur vous pouvez dire au revoir à la future maman ! Elle dit d'un ton chantant en quittant rapidement la pièce. Mes yeux rejoignent ceux de Camil, mais malgré que je sache qu'il veut partir, je ne lâche pas sa main. Pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Lun 19 Jan - 21:47


Tu proposes finalement d'aller chercher la fille parce que bon, toi t'en sais rien mais là elle a pas l'air très heureuse sur le lit. Elle va revenir... elle a dit... qu'elle allait revenir... Ouais enfin elle a pas dit quand, alors ça peut être dans dix minutes, dans trente minute, dans deux heures quoi. Elle va pas attendre à se tordre comme ça. Ouais 'fin on va pas attendre indéfiniment qu'elle... Tu as pas finit ta phrase que la porte s'ouvre et tu soupires sur le coup ravis. Bon ok un pour pour Emma en rose. Elle est douée, du coup tu acceptes de bien l'aimer pour le restant des épreuves à venir. Enfin seulement si elle te rend ta fiancé en bonne santé, sinon tu la crèves. Tu observes la femme faire, continuant de caresser doucement la main de Denver qui semble vraiment pas très capable de se concentrer sur autre chose. " Bingo ! On va pouvoir vous faire la péridurale ! ... Je vais chercher ce qu'il faut. Pendant ce temps, monsieur vous pouvez dire au revoir à la future maman !" Génial ! Enfin pour elle, parce que bon toi tu dirais pas génial à l'idée d'une aiguille immense s'enfoncer dans ta peau. Mais bon chacun son truc. Puis le bébé elle l'a voulut. Hochant la tête à la phrase de la femme la laisse sortir en baissant le regard sur Denver qui semble guère ravis à l'idée que tu partes. Ouais ba... non tu peux pas rester. Y'a ta limite à tes efforts même par amour pour elle. Glissant ta main sur sa joue tu t'appuies sur le lit l'observant un temps. T'inquiètes, tu vas être trop occupée avec tout ça pour t'apercevoir que j'suis pas là... je serais sagement assis dans la salle d'attente à faire du coloriage. Et promis, je touche à aucune aiguille dans mon bras pour faire passer le temps plus vite... Tu dis essayant un brin d'humour avant de l'embrasser doucementsur le front. Par contre sois gentille, quand tu auras finis d'éjecter ce tru.. ce bébé de ton ventre, reviens moi en bonne santé. J'te jure que ça va pas l'faire s'il t'arrive quoi que ce soit.. Finit par murmurer des plus sérieux réussissant pas trop à cacher son anxiété.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Lun 19 Jan - 21:56

Non, c'est sûr, je préfère mille fois qu'il reste ici. Qu'il ferme les yeux, qu'il se retourne... j'en sais rien. Mais sa présence me fait un bien fou. Tout le temps, partout. Et encore plus maintenant. Mais je sais que c'est peine perdue. Mais j'essaye quand même, au cas où. T'inquiètes, tu vas être trop occupée avec tout ça pour t'apercevoir que j'suis pas là... je serais sagement assis dans la salle d'attente à faire du coloriage. Et promis, je touche à aucune aiguille dans mon bras pour faire passer le temps plus vite... Mh. En temps normal, j'aurai pu lui répliquer un truc, mais là franchement, je n'ai plus la force ni l'envie. Alors je ne dis rien, je laisse juste mon regard planté dans le sien, sans avoir la moindre force de le retenir. Par contre sois gentille, quand tu auras finis d'éjecter ce tru.. ce bébé de ton ventre, reviens moi en bonne santé. J'te jure que ça va pas l'faire s'il t'arrive quoi que ce soit.. C'est donc ça qu'il le tracasse ? Pas le fait que je mette un (son) bébé au monde, mais le fait qu'il m'arrive quelque chose. J'en souris presque, l'observant un instant, essayant de faire abstraction de la douleur. Chose très compliquée. Il m'arrivera rien... promis... Je souffle en lâchant sa main pour le libérer, caressant juste son visage un instant avant de laisser retomber ma main, la porte s'ouvrant une nouvelle fois alors que la sage femme revient avec un chariot rempli de trucs en tout genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Lun 19 Jan - 22:58


Une partie de toi, celle la plus censée... ou alors tout le contraire, celle qui se perd éperdument amoureuse d'elle.. te dit de rester. Parce qu'elle a l'air paumée, vulnérable et que diable tu détestes la voir comme ça. Parce que t'es le mec qui la fait sans doute le plus pleurer, qui l'a fait le plus souffrir, mais t'es totalement accro à elle. Seulement voilà t'es réaliste, et tu sais très bien que tu as déjà sacrifier et accepter beaucoup de chose "pour elle". Il m'arrivera rien... promis... Tu te mors la lèvre, espérant sincèrement qu'elle dise vrai. Autant t'es le genre à toujours déconner, autant tu serais pas sur de pouvoir vraiment te relever cette fois-ci. Pourtant elle a rien de grave, c'est rien un accouchement, pas un cancer au stade terminal. Mais tu ne peux que te dire que tu pensais pareil pour Adriel. Alors voilà. T'as intérêt... Tu répliques feignant un sourire avant d'attraper ta veste au moment où l'autre femme rentre. Tu la contournes avec le chariot, forçant une grimace comique en montrant le chariot à Denver avant de quitter la salle. Peut-être que tu pourras revenir la voir après la péridurale. T'en sais trop rien. Mais bon autant qu'elle gère ça, qu'elle fasse se qu'elle a à faire. Elle le veut ce bébé, alors bon tu peux plus rien faire contre. T'es pas con non plus, vous allez vous marier, elle va le garder. Tu imagines rapidement se qui va t'arriver. Soupirant tu quittes les couloirs allant envoyer un sms à Sierra juste pour l'informer, juste comme ça. Vous avez beau vous êtes éloigner, ça reste la dernière fille dont tu restes le plus proche en ville. Tu fumes une clope aussi dehors, fixant le ciel en te disant que t'as eut quoi... neuf mois de répit avant la bombe.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Lun 19 Jan - 23:22

T'as intérêt... Je le suis du regard jusqu'à qu'il traverse l'encadrement de la porte et qu'il disparaisse derrière. Ca me fait un léger pincement au coeur, mais j'oublie vite ça quand une nouvelle contraction, encore plus rapprochée, arrive. La sage femme s'approche avec son matériel, et me demande de m'asseoir sur le lit. Je m'exécute, jetant un coup d'oeil à ce qu'elle fait. Elle met un masque, sort tout son matériel... Oh mince, la taille de l'aiguille. Je décide de ne plus regarder, de regarder le mur blanc. Quelqu'un d'autre rentre. C'est mon gynécologue. Celui qui m'a suivit tout le long. Il m'explique comment ça va se passer. En gros, péridurale - salle de naissance - accouchement - bébé. Ok, bon plan. Tout ce que je veux là, c'est qu'on m'enlève cette douleur insupportable. Le médecin passe derrière moi. C'est le moment. Emma prend la relève de Camil et me tient la main en me fixant et en me disant de me concentrer sur ma respiration. Sans blague. Je sens l'aiguille. Ouais, je la sens. Mais franchement, je ne sais pas ce qui fait le plus mal. Le bas de mon ventre ou ça. Mais je me dis que ça va aller mieux. La sage femme me fait la causette. Quelques minutes passent, je ne sais pas combien. Et ça se calme. Magique ce truc. Je n'ai presque plus aucune douleur. Mais le travail continue, et c'est ce qu'elle remarque. Hop, déjà dans le fauteuil roulant, elle me sort de la chambre pour aller à la salle de naissance. Mon coeur bat à fond. J'essaye de regarder si je vois Camil dans les couloirs. Pas un signe. Ni dans la salle d'attente quand je demande à Emma de passer devant. Ma gorge se serre, mais il faut que je pense à autre chose. A ce bébé, qui est vraiment en train d'arriver là. Une autre salle. Blanche. Des gens avec des masques sont en train d'ouvrir des champs stériles. A ce point ? Je ne sais pas, j'y connais rien. On m'aide à m'installer sur un nouveau lit. Les étriers pour mettre mes pieds sont là. On patiente, la sage femme regarde de temps en temps entre mes cuisses. Jusqu'à que ça soit bon. Je me positionne, comme elle me dit... puis le plus dur commence. Elle me dit de pousser. C'est ce que je fais. J'ai l'impression que tout va sortir. Mais je continue. Encore et encore. Je sens de la sueur descendre de mon front. Mes mains s'accrochent au rebord, alors qu'une autre fille en rose vient à mes côtés pour m'encourager. Au début, j'ai de l'énergie. Mais plus ça avance, plus je sens la fatigue m'atteindre. C'est dur. Même avec la péridurale, je sens quelques douleurs. Et tout ça mélangé, c'est presque si j'en pleurerai. Je veux Camil. Je sais pas où il est. Je veux ce bébé. Merde, pourquoi ça va pas aussi vite ? On m'encourage. Je reprends mon souffle, et c'est repartit. Je suis à bout de forces. Vraiment. C'est la pire séance de sport de ma vie. Je dois ressembler à rien, à une fille toute rouge, transpirante et les cheveux gonflés. Camil pourrait rire de ça. Mais il est pas là. Je souffle, puis je recommence. Elle me dit que c'est la dernière, qu'il faut pousser longtemps. J'en peux plus, je vais pas y arriver. Et pourtant... j'ai l'impression que quelque chose se libère. Emma me félicite, et en un rien de temps je vois un minuscule petite chose toute sale de mon sang, se poser sur mon ventre. Deux secondes plus tard, un petit cri, puis des pleurs. J'arrive pas à y croire. Les dames autour de moi s'activent pour le rendre un peu plus présentable. Elles le sèchent vite fait puis m'aident à le prendre dans mes bras. Je n'arriverai même pas à décrire l'émotion qui me traverse à ce moment là. Je suis épuisée, complètement. Mais rien que de voir cette petite chose, ce tout petit bébé dans mes bras... ça me redonne l'énergie. J'arrête pas de sourire, et pourtant je sens les larmes couler en même temps sur mes joues. Je l'embrasse sur son tout petit front. Mon bébé. Emma vient vers moi, toute souriante, C'est un très beau petit garçon. Est-ce que je vais chercher le papa ? J'hoche juste la tête. Je sais pas si Camil veut le voir, mais elle peut au moins lui dire que je vais bien, que c'est terminé. Mes yeux se reposent sur le petit bout de chou dans mes bras, alors qu'une jeune femme vient pour me dire qu'elle va le laver un peu et lui mettre des vêtements. A contre coeur, je la laisse le prendre. Mais au bout de quelques instants, elle revient, avec mon bébé, tout propre tout beau. Elle me laisse une petite couveuse à côté, mais je veux pas le lâcher. Je le garde contre moi, et je ne le quitte pas des yeux. Il ne pleure plus. C'est quand la dame en rose quitte la pièce, que je sens que quelqu'un d'autre rentre à l'intérieur. Camil est là, dans l'encadrement de la porte. Je lui souris. J'ai encore mes joues rosies par l'effort que je viens de fournir, et un peu mouillées par les émotions qui me traversent, mais je n'ai qu'une chose à lui dire, Je te présente Mickey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Mar 20 Jan - 0:22


Tu jettes ta clope sans la finir te foutant réellement de la sensation du tabac dans tes poumons. Tu ranges ton téléphone dans ta poche, le coeur au bord des lèvres sans pouvoir tenir. Tu peux pas rester à un endroit sans bouger. Tu auras du la faire avorter contre son gré, la faire te haïr sans doute mais au moins tu serais pas là a stresser pour eux. Eux deux. Oui évidement. Et parce que c'était une idée stupide. Cette meuf voilà, c'est des idées stupide qu'elle sort. Et tu as laissé faire en disant que c'était sa vie. Et pourtant sa vie toi tu veux pas qu'elle en fasse qu'à sa tête. Tu veux qu'elle aille bien, qu'elle soit en bonne santé, et que si c'est pas trop demander en plus de tout cela, que le bébé aille bien pour qu'elle soit pas déprimée. Oui elle. Toi c'est secondaire, tu t'es remis plus ou moins de la disparition d'Adriel, alors un de plus... Oui t'es comme ça. Cynique et pessimiste. Tu vois le verre à moitié vide, tu broies du noir, tu penses aux risques de mourir avant de prendre l'avion etc etc. T'es comme ça. Et ça changera pas. Alors tant pis s'il meurt, tu sauras t'en remettre. Tu t'es pas attaché ok ?! T'as rien fait pour. Comme ça, pas de tristesse, pas de dégout, pas de cauchemar. Rien. Tu n'auras rien. Tu tentes de t'en convaincre en observant la machine vider cette substance noire qu'on nomme café. Great. Tu regardes l'heure sur ta montre. L'heure avance pas. Merde. Tu tournes en rond. T'es là incapable de t'extirper de ce cercle infernal que sont tes pensées. Fuyantes, flippantes, effrayantes. Tu essayes même pas de t'asseoir. D'habitude seuls tes doigts sont incapables de se tenir tranquille, toujours à te tordre les mains et à jouer. La ton corps entier est trop énervé. Tu vois une fille en rose passer alors que tu l'attrapes au passage lui demandant si elle en sait plus. Elle dit qu'elle va se renseigner. Tu attends trop longtemps à ton goût avant qu'elle vienne te dire que tout semble bien se passer. Pauvre débile, faut développer. Tu dis rien. Tu sors fumer. T'as besoin d'une dose mais tu l'fais pas. Et l'temps passe comme à l'envers. Tu sais très bien que là maintenant tu aurais besoin de Dante. Mais il serait mort de jalousie et il est à l'autre bout du monde. Et Magda, elle a jeté l'éponge depuis longtemps. Alors voilà, t'es là. Seul. Avec trop de peur. Trop de tout. "Monsieur ? C'est moi qui me suit occupé de votre amie je suis.." tu te retourne pour voir la fille. Oui je sais qui vous êtes.. Tu la coupes mal polie, peu importe, elle sourit. Sans doute habituée. Peu importe. Seul se qu'elle dit ensuite t'intéresse. Et te rassure. Beaucoup trop. Elle sourit, elle recule alors que tu l'as rattrapes clope en main. Heu... j'ai une questionne certes très conne sans doute mais c'est un garçon ou une fille ? Ouais maintenant c'est vital comme question.

Faut être sincère, quand tu t'accoudes à l'encadrement de la porte... il s'est passé bien plus de temps entre ce moment et dehors. Mais tu t'es dis que tu devais prévenir Svetlana, et vos parents. Puis bon, t'es pas du genre super doué pour les émotions. Pas l'genre de mec à vraiment assumer d'avoir envie de chialer pour un môme qu'il a pas désiré pendant neuf mois. Alors t'as juste prit du temps et là tu laisses la fille sortir de la chambre immensément calme. Dans le fond, tu comprends qu'en t'étais absolument pas terrorisé de la perdre réellement. C'était juste le "après" qui te faisait beaucoup trop flipper. Et pourtant t'y penses pas. Elle est là dans le lit, trop concentré sur ce petit "truc" comme tu l'as appelé ces derniers temps. T'es même pas sur de pouvoir rentrer. T'es juste... non. Aucune mot. Y'a juste rien dans ta tête qui puisse réellement  ça. Même l'héroïne arrive pas à la cheville de cette sensation. Elle, elle a pas changé, sauf plus fatiguée sans doute. Mais tu l'savais, dans un sens tu savais qu'elle serait encore là. Mais lui... il est en vie. Réellement. Pas jeté dans un conteneur à déchet où vont les bébés morts. Il est là, dans ses bras. Tu croises son regard du bout de la pièce. Je te présente Mickey. Mickey. Tu avais pas tellement prit soin de te souvenir des prénoms que tu lui avais donné. Tu voulais pas y penser. Tu te mors la lèvre sans un mot appuyant un instant ta tête sur le bout de la porte. Et tu fermes un instant les yeux avec un sourire diablement ravis, parce que bordel tu l'aimes. Parce que même si t'es un sacré connard, elle a été là pendant neuf mois, à supporter tes conneries pour l'faire vivre ton fils. Tu inspires lentement, où alors tu renifles pour faire disparaitre le surplus de sentiment. Tu te décides quand même à avancer poussant un peu la porte pour la renfermer. Rejoignant ta future femme, tu te mors la lèvre observant le minuscule petit bébé dans ses bras. Serrant les dents tu essaies de faire disparaitre toutes ces émotions venant embrasser Denver restant à ses lèvres ayant du mal à pas craquer. Pire qu'un môme ? Peu importe t'es pas du genre à aimer l'étiquette "les vrais mecs ne pleurent pas" mais bon... tu pensais pas autant ressentir de truc pour "si peu". Passant ton visage dans son cou pour te reprendre tu restes un instant comme ça. J'suis désolé... pour tout. ... J'suis tellement fier... de vous deux. Qu'elle soit là. Qu'il soit en vie. Que tout aille trop bien peut-être pour un bonheur auquel t'es pas habitué. Peu importe. Tu restes penché comme ça, respirant son parfum ton regard se baisant aisément sur le petit garçon alors que tu glisses ton doigt sur sa minuscule petit main.


• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Mar 20 Jan - 11:23

J'ai un petit bébé. Un petit garçon dans mes bras. Mickey. Oui, original. Mais j'avais pas réfléchis une seconde de plus quand j'avais vu son petit visage pour la première fois. Il devait s'appeler comme ça. Ca lui allait comme un gant. Il était beau, trop beau. Sûrement ce que se disent toutes les mamans quand elles voient la tête de leur enfant. Mais là, vraiment, je le trouvais magnifique. Il était parfait. Tellement petit, tellement vulnérable... Je ne voulais pas le lâcher. C'était étrange comme sensation, encore plus fort de ce que j'avais pu imaginer ou rêver ces neufs derniers mois. Je me sentais heureuse jusqu'au bout des pieds. Crevée, mais heureuse. Puis j'avais croisé le regard de Camil. Il était là, il n'était pas partit finalement. Je lui présentais le nouvel arrivant. Mon bébé. Notre bébé. Parce que même s'il n'en voulait pas, il est aussi le sien. Son sang coule dans ses veines, tout autant que le mien. Je ne sais pas trop ce qu'il doit ressentir là. Je l'observe juste, mes bras serrant doucement Mickey contre moi. Je le vois sourire. Un sourire franc, qu'il ne cache pas. Le mien, toujours présent, finit par s'agrandir quand Camil s'approche de nous deux. C'est moi ou ses yeux brillent ? Non je rêve pas. L'émotion est en train de le gagner lui aussi. Du moins, c'est ce que j'en décèle. Je le laisse m'embrasser, y répondant doucement. Il est là. Il n'est pas partit. Il est là, avec moi et le bébé. Ca ne peut que me rendre plus heureuse. Je le laisse poser sa tête contre mon cou, croisant son regard mouillé. J'ai rarement vu Camil dans cet état là. Voire jamais en fait. J'suis désolé... pour tout. ... J'suis tellement fier... de vous deux. J'allais pas dire tout est bien qui finit bien, mais c'était un peu le cas là. Je m'étais tellement préparée à ce que Camil ne veuille pas du bébé... jamais j'aurai pensé à cette autre alternative. Observant les doigts tatoués de Camil sur la petite main rosée de Mickey, je laissais encore une larme couler le long de ma joue. Je tournais légèrement ma tête pour embrasser la tempe de Camil, entre quelques unes de ses mèches. Puis je me remis à regarder mon fils. Notre fils. Il est beau... Je murmurais, ne le quittant pas des yeux, Tu veux le prendre..? Je terminais par demander à Camil, toujours mes yeux fixés sur cette petite chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Mar 20 Jan - 12:09


Tu t'en veux. Ouais de pas avoir vraiment fait attention à la grossesse, à tout le trucs autour de lui. De son arrivé. Il est là maintenant bel et bien là, et il bouge doucement respirant normalement. Il va bien. Il est vivant ton fils. C'est tout se qui compte c'est vrai au final. Alors tu décides de mettre le reste de côté. Tant pis. Tu t'en fous, de tout le reste aussi. Il est là avec ses yeux fermé et sa petite bouche qui bouge lentement sans trop savoir pourquoi. Vivant. Il est beau... Tu souries à ses paroles observant toujours le petit. En même temps elle est pas objective. Toi non plus. Enfin quoi que c'est un bébé qui vient d'être éjecter de son ventre, tu gardes en tête qu'il est beau pour un petit être qui ressemble à un croisement entre Gollum et un Troll. Mais bon, il deviendra beau en grandissant déjà dans quelques semaines alors pas grave. Pour le moment il est... en vie et potable voilà. Tu veux le prendre..? La question a pas poser, si on veut pas. Parce que toi t'en meurs littéralement d'envie. Puis elle l'a eut neuf mois dans le ventre quoi. Tu hoches la tête t'écartant de son visage. Vu ta gueule et ton train de vie, on pourrait vraiment hésiter à te laisser prendre un bébé qui vient de naître. Mais premièrement c'est ton fils, on a pas le droit de te le refuser. Deuxièmement à la naissance de Everlyn ta mère ayant été plongée dans le coma pour quelques problèmes, c'est toi qui t'es occupé d'elle avec les infirmières. Toi qui l'a ramené chez vous pendant que ton père restait au chevet de ta mère. Alors tu gères. Et puis c'est ton fils, tu pourras pas lui faire de mal. Récupérant doucement le bébé entre les bras de Denver, tu t'éloignes d'elle pour pouvoir te redresser en le prenant contre toi. Sérieusement, poids plume bonjour. Tu souries quand il bouge un peu, perturbé par ce changement alors que tu l'observes de plus près. Ton bébé. A toi. Tu restes silencieux laissant Denver se reposer ou faire se qu'elle souhaite alors que tu restes concentré sur son minuscule petit visage endormit. Toi tu veux voir ses yeux, mais pour le moment il semble pas d'accord avec ça. Tant pis, tu peux être patient. Après tout maintenant t'en a rien à faire du temps qui passe lentement ou rapidement, il est là, et il va bien alors la terre peut vraiment bien tourner comme bon lui semble. Allant te poser sur le fauteuil à côté de son lit, tu joues avec sa petite main refermée sur elle même alors que tu déplies en douceur ses doigts tout fin. J'pensais qu'il allait naître déjà tatoué, c'est triste... Tu finis par dire avec un sourire , le sentant un peu bouger au fond de ta voix. Tu continues pas, voulant guère le déranger dans son sommeil ou sa méditation sur son arrivé sur terre.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Mar 20 Jan - 12:57

Je comprenais à présent toute l'excitation des mamans à l'arrivée de leur bébé. C'était pas un mythe, loin de là. C'était vraiment réel, car je le ressentais. Toutes mes émotions avaient décuplé. Je ne stressais plus, la peur avait rapidement été remplacée par le bonheur. Littéralement. Et le fait que Camil soit là, c'était un double cadeau. J'allais pas dire que c'était le plus beau jour de ma vie... mais presque. J'étais maman. J'arrivais à peine à le croire. Pourtant, rien que de voir ce petit bout de chou dans mes bras, je le ressentais. L'amour maternel. Mon bébé, mon Mickey. J'avais déjà oublié la souffrance de tout à l'heure. Des douleurs de mon bas ventre. C'était vraiment pour la bonne cause, comme m'avait dit Camil. Vraiment. Tous ces mauvais sentiments, envolés, disparus. Je ne voyais que le positif à présent. Et l'émotion que Camil faisait ressortir me donnait du baume au coeur aussi. Il était content, ravis, ça se voyait. Complètement changé de tous ces discours où il ne voulait pas du bébé. Il le voulait maintenant, c'était le principal. Je lui proposais donc de le prendre. De toute façon, ce bébé n'était pas qu'à moi, je devais déjà apprendre à le partager. Puis Camil était le papounet. Alors je le laissais le prendre dans ses bras, faisant attention à bien le positionner, attention à sa petite tête recouverte de ce bonnet blanc. Adorable. Le laissant dans les bras de son père, je m'allongeais un peu mieux dans le lit. Je voudrais les prendre en photo. Tous les deux. Mais je sais pas où est mon portable. Puis, je me dis que j'aurai le temps. Là, je suis trop fatiguée pour bouger de ce lit. J'pensais qu'il allait naître déjà tatoué, c'est triste... Je ris légèrement, la fatigue me gagnant peu à peu, mais je lutte pour continuer de les regarder. Tu vas être un bon papa... Je dis dans un murmure, mes yeux se fermant deux secondes après. Trop crevée, je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Mer 21 Jan - 17:35


Tu oublies un peu ton dégout des hôpitaux, le fait que cette chambre soit toujours aussi moche et qu'il fasse trop chaud à ton goût. Tu oublies que tu devrais vérifier ton téléphone, que ta mère doit hurler sur ta boîte message qu'elle veut savoir quand elle peut venir. Tu oublies un peu tout le reste calé dans ce fauteuil à observer ce petit gnome parfait et merveilleux. Tu oublies vraiment pas mal de chose oui n'étant plus que focaliser sur ce sentiment d'amour impossible pour un bébé que tu as vu y'a à peine 5 minutes. Peu importe. Tu tiens même pas à l'expliquer, à t'expliquer. C'est impossible. Le souvenir trop douloureux d'Adriel trop présent ces derniers mois, semble presque indolore à cet instant précis quand ce petit bout ouvre les yeux sans trop y arriver. Sans trop être motivé, comme si le seul but était de rester là à se décontracter après ce rude travail d'être sortit du ventre de sa mère. Tu vas être un bon papa... Tu souries à ses paroles que tu entends pas loin de vous deux, sa voix fatiguée. Ouais tout comme lui, elle doit être totalement crevée. Un bon papa... un meilleur surtout des quelques mois où tu as cru pouvoir l'être. Oui un bien meilleur que ça, c'est juré. Tu finis par relever quand même la tête sur Denver qui semble s'être endormie aussi rapidement. Tu la laisses donc tranquille ne voulant pas la déranger gardant le petit dans tes bras en lui parlant à voix basse pour pas réveiller sa maman. Tu le gardes un long moment dans tes bras finissant par le voir s'endormir alors que tu tires sans bruit le truc qui sert de berceau vers ton fauteuil le posant doucement à l'intérieur. Tu profites du calme pour passer vite fait sur facebook, histoire de pas t'emmerder à faire pleins de sms. Pas la tête à te concentrer sur un écran. Tu te reposes dans ton fauteuil posant tes pieds sur l'accoudoir gardant ton regard sur le berceau passant juste des heures à l'observer. Une ou deux infirmières passent voir si tout va bien mais voyant Denver et le petit dormir finissant par assurer qu'elles reviendront plus tard. Peu importe tu y accorde peu d'attention, trop accroché à ton fils.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Ven 23 Jan - 21:06

Le sommeil m'a bien vite rattrapée. Trop d'efforts, trop de douleur au début, trop d'émotions à la fin... ça m'avait bien fatiguée tout ça. Je ne m'étais même pas rendue compte que je m'étais endormie. Dans un sommeil bien profond, sans rêve, mais paisible et calme. Reposant quoi. J'avais laissé Mickey dans les bras de son père, dont je faisais entièrement confiance. Oui, parce que même si Camil avait proclamé ces neuf derniers mois qu'il s'en foutait, qu'il ne voulait pas être père... je voyais bien que ça l'avait changé de voir ce bébé en vrai. De voir son fils. Je savais donc qu'il s'en occuperait bien. Je l'avais déjà vu avec sa soeur, c'était un amour, alors il allait l'être autant voire plus, avec son propre fils. Mes yeux finissent par s'ouvrir, quelques heures plus tard. C'est pas encore la nuit, j'ai pas dormi énormément, mais ça m'a un peu reposée quand même. Immédiatement, je pose mon regard sur Camil. Plus de Mickey dans ses bras. Suffit juste de suivre son regard, pour le voir dans ce mini berceau en verre. Je me redresse un peu, l'observant dormir. C'est dingue, il pleure pas ce bébé. Je souris. Encore, toujours. C'est juste magique pour moi. Je suis aux anges. Tu restes cette nuit ? Je termine par demander doucement à Camil, continuant de regarder mon bébé derrière cette petite vitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Ven 23 Jan - 22:00


Le temps passe sans de valeur de vitesse, le petit semblant ne plus vouloir s'éveiller pour le moment bien que tu te doutes qu'à un moment il aura faim. D'ailleurs trop plein de question te tournent dans la tête. Trop plein de chose que tu ne sais pas ne t'étant absolument pas intéressé à ses choix et sa grossesse. C'était le risque. Depuis le début tu le savais, qu'à l'accouchement c'était un risque tu finisses par craquer. Tu restes cette nuit ? La voix de Denver te sort de toutes ces pensées accumulées alors que tu quittes un temps des yeux ton enfant. Elle semble toujours crevée, mais beaucoup moins livide que les heures d'avant. Tu reposes le regard sur ce petit être minuscule dans cette boîte de plastique qui dort sur le dos ses petits poings repliés. Ouais... si c'est possible. De toute manière pas sur que tu respectes si on te dit non. Quitte à te planquer sous le lit ou dans la douche et dormir sur un fauteuil inconfortable. Peu importe. Bien dormit ? Tu finis par demander en dépliant tes jambes pour te lever et t'étirant un long moment. Toujours aussi paisible lui dans son pyjama crème dans lequel il semble un peu flotter. Tu tires sur le "lit" qui roule doucement à côté du lit de Denver lui faisant signe de se décaler sur le lit alors que tu viens te poser à côté d'elle récupérant le bébé endormit dans tes bras. Ok, t'es pas tellement "pour" le fait de prendre un bébé qui dort dans ces bras. Faut respecter son sommeil. Mais pas aujourd'hui. Tu l'observes à peine s'agiter dans son sommeil. Tu vas l'allaiter ? Tu finis par questionner à l'intention de ta fiancée.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Ven 23 Jan - 22:09

Ouais... si c'est possible. Cool. Je pense que c'est possible de toute façon. Il y a sûrement plein de papas qui souhaitent rester près de leur femme et de leur enfant. Normal. Faudra juste demander à la sage femme ou à une infirmière. Bien dormit ? J'inspire un peu, soufflant ensuite doucement, mon regard toujours fixé sur Mickey qui semble si calme, si paisible. Un amour de bébé. Et il vient juste de naître. Oui ça va. Je réponds simplement tout en continuant de le regarder. Je suis amoureuse de mon fils, ça doit se lire sur mon visage. J'ose pas le prendre de peur de le réveiller, alors je le laisse dans son petit berceau, dormir à poings fermés. Mais c'est pas le cas de Camil, je le vois se lever puis se diriger vers lui. Néanmoins, je le laisse faire, me poussant un peu pour lui laisser de la place. Petite grimace, j'ai encore mal au bas du ventre quand je bouge un peu trop vite. Mais je m'en fous. La douleur s'estompe vite quand je vois mon bébé dans les bras de son père, à quelques centimètres de moi. Tu vas l'allaiter ? J'hoche ma tête, glissant mon doigt sur son petit poing minuscule, Oui. Il va pas tarder à réclamer je crois. Je dis doucement, posant ma tête sur l'épaule de Camil, tout en continuant de caresser sa petite main avec mon index. C'est sûr, il va se mettre à chouiner pour que je lui donne à manger. Normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
B. Camil Marshall
i'm a motherfucking admin
AVATAR : olober sykes
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : crocker.
✱ COLOCATAIRES : Son fils et sa... "femme" imposée.
i'm a motherfucking admin
Ven 23 Jan - 22:26


Tu l'observes simplement appréciant de juste sentir sa minuscule chaleur qu'il diffuse au creux de ton coude. Il est minuscule et tient juste contre ton bras te permettant de jouer avec ses petites mains de ton autres mains. Puis tu laisses Denver approcher sa main le gardant contre toi. Non tu veux pas le prêter c'est le tient. Elle l'a eut des mois dans son ventre c'est injuste. Tu as écouté vaguement sa réponse sur son repos. Mais bon c'est une grande fille, tu t'inquiètes pas trop. Ok tu es ignoble, elle en a bavé pour accoucher. Mais c'est pas ta faute, Mickey occupe juste l'intégralité de ton attention. Balayant le reste, les craintes, Adriel, les derniers mois. Tout. Oui. Il va pas tarder à réclamer je crois. Oui vu le temps depuis lequel il est endormit ça n'est qu'une question de minute tu te doutes bien. Même si éveillé ou endormit t'as pas l'impression qu'il y ait une grande différence. Tout à l'heure il avait les yeux ouvert, ses yeux bleu sombres posé sur toi, semblant même pas vouloir s'agiter. Attendons qu'il réclame.. En même temps ni toi ni elle va le réveiller juste pour le nourrir. Son estomac le fera de lui même. Tu t'amuses à pincer le bout de son pyjama trop grand à son pied. C'est nul que tu l'allaites, j'fais comment si j'veux le nourrir moi ? Tu demandes laissant Denver contre toi en lui jetant un regard un instant.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

sell my heart for you.
Bang bang you shot me down... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Denver Hopkins
all i care about is friendship
AVATAR : Jana
✱ ÂGE : 27
✱ QUARTIER : Sunset
✱ COLOCATAIRES : Mickey et Snow
all i care about is friendship
Ven 23 Jan - 22:35

Attendons qu'il réclame.. Il n'y a que ça à faire de toute façon. On va pas le réveiller pour ça, il se réveillera tout seul. J'ai hâte de l'allaiter. Ca va faire bizarre c'est sûr, mais c'est quelque chose que j'attends vraiment. Un moment presque privilégié entre une maman et son bébé. Un simple coup d'oeil à Camil, et je vois à quel point il est obnubilé par ce petit ange qui dort contre lui. Je préfère ça que le contraire. Je sais pas trop comment ça se serait passé s'il était resté fermé dans ses idées et qu'il ne voulait toujours pas du bébé. Mais je m'en foutais, je ne voulais pas y penser. C'est nul que tu l'allaites, j'fais comment si j'veux le nourrir moi ? Je ris doucement, continuant de caresser la petite main de Mickey, Fais toi greffer un gros sein. Je réponds simplement en haussant les épaules. Observant le visage de mon bébé, je vois qu'il change de mimique. Il semble se réveiller. Ses petits sourcils presque inexistants se froncent et il commence à gigoter un peu. Ah, le réveil tant attendu. Je me redresse un peu, l'observant alors qu'il commence à pleurer progressivement. Je crois que c'est l'heure du lait. J'annonce, me redressant encore un peu pour enlever ma chemise d'un côté, prête à lui donner à manger, Passe le moi... Je demande à Camil avant de le prendre dans mes bras, le positionnant correctement pour qu'il trouve de quoi téter. C'est partit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
 

COMING OUT (Camil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» AxHell's coming!
» Coming soon... SPACE HULK !!
» « Home, coming home. »
» I'm coming home.
» Skyrim: le patch 1.9... coming soon!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-