AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 AFTER THE STORM // CALEB
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Jan - 19:17


Tu ne t'en rends pas compte mais ce qu'il s'est passé dernièrement en ville t'as quelque peu secoué. La tranquillité à laquelle tu t'es habituée avec les années semble avoir volé en éclats. Tu n'es pratiquement pas sorti de chez toi ou très peu, ratant ainsi plusieurs jours de travail. Ça n'avait pas été simple et tu te surprenais toi-même de ce comportement si craintif. Maintenant que tout est terminé, tu devrais être rassurée. Cependant ta méfiance persiste contre ton gré. Toujours en alerte, sans que tu ne parviennes à changer d'attitude. C'est plutôt con, tu n'es pas du genre trouillarde et tu te dis qu'il doit y avoir autre chose qui cloche seulement tu n'arrives pas à poser le doigt dessus. Avec la coupure des réseaux, tu t'es habituée à ne parler à personne et l'isolement aussi s'est habitué à toi. Depuis que tout est revenu, tu es hésitante mais tu te forces à reprendre ton train de vie. Ce chaos t'a pourtant marqué puisque tu n'es plus aussi enjouée que tu l'étais avant l'ambiance inquiétante qui s'est installée en ville il y a peu de temps.

Tu sais pourtant qu'il y a eu de bons côtés à cette violence soudaine. Ça t'a ouvert les yeux sur plusieurs choses et tu as l'impression d'avoir grandi, même si ce n'est que peu. Lorsque les habitudes sont chamboulées, beaucoup de choses perdent de leur sens. À présent, tu te focalises d'avantage sur l'essentiel que sur les futilités et tu crois sincèrement que c'était une chose nécessaire. Il aurait simplement fallu que ce soit moins brutal. Les personnes qui étaient derrière tout ça devaient avoir une vision du monde intéressante et tu aurais aimé discuter avec eux, même si tout le monde semble les craindre à présent.

Ce soir, tu décides de tenir une de tes résolutions. Celle que tu as choisi est la sociabilité. Tu as eu envie de rendre visite à Caleb. Vous ne vous connaissiez pas énormément mais quelque chose en lui te poussait à aller vers lui, quelque chose qui dépasse un peu tes habitudes et qui ne te ressemble pas réellement. Tu es donc devant sa porte et tu appuies sur la sonnette de ta main libre puisque l'autre tient le sachet de nourriture chinoise que tu as commandé juste avant de te rendre sur Sunset. 19h45, peut-être a-t-il déjà mangé ? Tu n'en sais rien mais tu espères que non. Patientant devant la porte, tu observes un peu les alentours sans vraiment y porter de l'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb A. Keynes
i'm a motherfucking admin
AVATAR : vinnie sexy woolston
✱ ÂGE : 29
✱ QUARTIER : sunset District.
✱ COLOCATAIRES : none.
i'm a motherfucking admin
Mar 3 Fév - 15:01




Surprenant tous ces derniers événements à SF. Cette ville n'était pas si calme que ça, tout le monde s'en doutait, mais en apparence, elle semble si tranquille, si apaisante. Pourtant, faisant partie d'un gang californien, je ne connaissais que les aspects les plus sombres de la ville. Du moins, la face cachée de la lune. Mais je me plaisais à penser que la ville réservait également des bonnes choses. J'avais pu vivre d'excellents moments, vivre de merveilleuses expériences. Sauf que, cette ville se rattachait désormais à la mort de Lullaby. La femme que j'aimais et que j'aime encore, incontestablement. C'était de ma faute, ma merde. Et je n'en dormais plus les nuits. Mes journées me paraissaient si longues et si fades que je perdais tout intérêt à vivre pleinement mes journées. Du moins, c'était comme ça pendant deux bon mois. Puis, sont survenues les différentes attaques commises par des gens de noble cause soit-disant. Certes, ils n'avaient peut-être pas tort, mais il n'y avait pas de quoi nous faire vivre la galère et nous faire vivre dans une crainte persistante. J'étais du genre indépendant, à envoyer valser le système, néanmoins, de là à faire chier tout le monde, non. Notamment en période de fêtes, c'était très osé. Seul avantage que j'ai pu tirer de cette période de chaos, c'était que j'en avais oublié mes propres chagrins. Et que ça m'avait permis de me rouvrir au monde. De réaliser qu'il fallait vraiment que je profite de chacune de mes putain de journées. C'était le déclic, mon déclic.

J'avais tenté de rencontrer de nouvelles personnes, de passer du bon temps avec mes amis. Et alors que je regardais un match de rugby à la télé, posé sur mon canapé, je songeais que j'étais vraiment con de me retrouver tout seul à nouveau alors que je n'aimais pas ça. Depuis la perte de Lulla, la solitude me conduisait souvent à un état incontrôlable : stress, nostalgie, tristesse et colère. Toutes ces émotions là réveillaient en moi une personnalité des plus détestables. Ce n'était pas facile de parvenir me canaliser, par moment. Souvent, c'est Lera qui le fait, ou avant, c'était Lulla. Je prenais donc à chaque fois sur moi, priant presque intérieurement pour ne pas commettre de bêtises. J'avais envie de me venger des personnes qui avaient assassiné mon ex petite amie, mais sans réelle identité de la personne, seul, j'étais bien trop impuissant. J'attendais d'avancer dans mes recherches, je menais encore mon enquête. Je ne voulais pas terminer six pieds sous terre non plus.

Bref, je fermais les yeux et essayais de chasser ces pensées sombres de ma tête. Lorsque soudain, quelqu'un sonna. Je fronçais les sourcils, me demandant qui ça pouvait bien être. Je me levai pour aller ouvrir et découvris la charmante Inka. Quelle agréable surprise ! J'étais ravi. Enfin quelqu'un pour me sauver de la solitude. En plus, elle avait ramené avec elle de la nourriture, parfait. « Je t'adore, merci ! » Je pris juste le sachet de nourriture puis m'apprêtais à refermer la porte, tout sourire, en observant la mine étonnée de la jolie brune. Je rouvris alors la porte intégralement et ris un petit coup. « Désolé ma belle, je pensais que tu livrais à domicile. » Je me mis de côté pour la laisser entrer. « Entre, entre. » Je refermais la porte puis allais déposer le sachet sur la table basse du salon. Mon appart n'était pas très bien rangé, quelques bouteilles de bières vides et pleines attendaient encore sur ladite table. « Désolé, ce n'est pas très rangé. Mais je t'en prie, assieds-toi, fais comme chez toi. » Je m'assis ensuite sur le canapé et lui fila une des bouteilles de bière non entamées que j'avais ramené en avance. « Ca va ? Quel bon vent t'amène ? » J'étais content qu'elle soit là, je l'aimais bien moi la petite Inka, coloc de Bastien. De plus, elle n'était pas du tout repoussante comme fille, donc, je n'avais pas à me plaindre de cette visite héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

AFTER THE STORM // CALEB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une démo pour Naruto Ultimate Ninja Storm Generations
» Jutland + Distant Guns (Storm Eagle Studios)
» Storm Over Taierzhuang - ATO
» Storm of Magic
» [ Chaos-40k ] Légio titanque du chaos ( Storm lords )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-