AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 Children of bodom // Hahdrim and Mia
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Mar 25 Nov - 0:16

Le ciel qui abrite mon cerveau tatoué est devenu bien sombre ces temps-ci. Sian me tourne et retourne dans la tête. Sa gueule, ses tatouages que je connais si bien, ses yeux, son rire. Ses promesses. Ses mots. Elle m'a rendu fou d'amour pour au final me glisser entre les doigts. Pile au moment où je devenais presque un homme respectable. Alors d'accord, j'ai peut être agis d'une mauvaise manière. Perdu mon sang froid. Devenu agressif et possessif en plus de ça. Ce qui n'a jamais été mon genre. Mais putain, ce mec me narguait et elle soutenait qu'il ne se passait rien. J'en était pas sûr alors ouais, j'ai fouillé son téléphone. Ils se sont embrassés. Surement couché ensemble à l'heure qu'il est.
Ca me rend fou. Dingue. J'aurais presque envie de pleurer.
Je n'avais jamais ressentis ça. Je n'avais jamais été amoureux de ma vie. Et là; je me sens juste con. Froid et vide.

Roulé en boule sur mon canapé. Des traces banches sur une plaque posé sur la table. Un pet au bout des doigts. Je n'étais plus rien. Anéanti. Une coquille vide et brisée. Je ne voulais plus jamais être dans cet état. Il fallait que je m'en sorte. Vite. J'avais presque envie de retourné vivre à Londres.

Lentement, le joint tomba sur le sol après m'être glissé des doigts. J'avais pas envie de fournir l'effort nécessaire pour aller le chercher. J'étais bien trop faible. Je n'avais rien mangé depuis et la poudre dans mes cônes m'avait grillé ce qui me restai de neurones.

J'avais dis à Mia, une amie, que je l'appellerai aujourd'hui. Fallait que je le fasse. Que je parle a quelqu'un qui me regarde encore. Qui ne me voit pas comme le connard que j'ai pu être. J'avais changé et j'étais perdu.

Je tendais vaguement le bras vers mon portable pour composer péniblement son numéro. J'attendais, comptant chaque bips avant qu'elle ne décroche. Quand enfin j'entendais sa voix au bout du file, je ne savais plus quoi lui dire. Finalement j'articulais:

-Mia...rejoins moi dans mon appartement. Je ne suis pas en état de bouger. Je t'attend si tu peux venir.

Puis je raccrochais, la tête basculant en arrière avec un souffle plaintif. Attendre. C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mia E. Parker
all i care about is family
AVATAR : Ashley Benson
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : Alamo Square
✱ COLOCATAIRES : Amélia & Lenny - mes enfants
all i care about is family
Jeu 27 Nov - 2:12

L'amitié a toujours été très importante à mes yeux malgré que depuis quelques jours, je me sens pas tellement bien au fond de moi car j'ai encore une gaffe qui a briser mon amitié avec une personne... sans doute arrivera-t-elle à me pardonner, je verrais avec le temps mais tout cela ne regarde personne enfin que la personne concernée et moi et j'ai décider de partir de la vie d'une autre personne malgré que cette deuxième personne me manque je dois avouer, je ne peux pas oublier des moments vécus ensemble.  Heureusement, j'ai encore des amis sur qui je peux compter en cas de besoin pour me remonter le moral au cas ou mais aussi, je sais être là pour eux quand ils ont besoin également de mon soutien entre autre. J'étais complètement dans mes pensées tout en essayant d’exercer mon métier car il faut bien que je gagne ma vie pour assurer le bien être de mes enfants entre autre, soudain la sonnerie de mon portable me sortit de mes pensées après l'avoir chercher rapidement je vis que le numéro d'Hadrim s'affichait ce qui avais le don de me donner le sourire tout d'un coup donc je me mis à décrocher rapidement. « Coucou Hahdrim » je me mis à l'écouter attentivement : « Mia...rejoins moi dans mon appartement. Je ne suis pas en état de bouger. Je t'attend si tu peux venir » Oh, faites qu'il lui est rien arrivé puis je l'entendis raccrochais, mon sourire sur mon visage avait complètement disparu après son appel. Entre Hahdrim et moi, c'est une longue histoire entre nous deux car nous nous connaissons depuis depuis quelques années maintenant enfin depuis Londres, ma ville natale mais également la ville ou nous avions fait connaissance par l'intermédiaire d'amis en commun. Quelques mois plus tard, tout s'est dégrader dans ma vie mais je ne tiens pas pour le moment à le révéler à Hahdrim, ça viendra avec le temps tout naturellement. Des souvenirs de Londres me revient soudain en tête mais je me rendais compte que ça faisait un petit moment que je n'y suis pas retourner sûrement pour continuer à fuir mes vieux démons mais il faut que j'arrive à les combattre tout doucement. A peine l'appel terminé, je pris rapidement mes clefs de voiture ainsi que ma veste pour me rendre directement chez lui avec une peur au ventre malgré tout qu'il lui soit arrivé quelque chose. Je me mis à appeler rapidement la nourrice de mes enfants en lui demandant si elle pouvait les garder cette nuit ce qui été bon heureusement, je lui expliqua rapidement qu'un de mes amis a qui je tiens énormément avait vraiment besoin de moi ce qu'elle comprenait tout a fait. Après quelques minutes de route, j'arrivais enfin à son appartement que je connaissais un peu quand même pour y être venu défois mais pas souvent. Je me mis à taper à la porte « Hahdrim, c'est Mia ouvre moi s'il te plait je suis là » Je pouvais remarquer soudainement que la porte était légèrement mal fermé, j'imaginais tout de suite le pire mais il fallait vraiment avoir une bonne vue pour dire que la porte n'étais pas totalement fermée. Après l'avoir ouvert tout doucement, je m'engouffra dans l'appartement et referma bien la porte derrière moi, l'angoisse reprenais le dessus soudainement puis je me dirigea doucement vers le salon comme si mon instinct m'avais dis d'y aller rapidement. J'y découvrais soudain mon ami recroquevillé sur lui-même avec la tête un peu en arrière, la panique me repris encore une fois mais j'essayais de reprendre sur moi tout en marchant doucement vers lui puis je m'accroupis tout doucement pour me retrouver à la hauteur de mon ami tout en évitant le joint tombé par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Jeu 27 Nov - 19:09

Je me suis endormis comme un con, la tête en arrière et surement avec la bouche ouverte. C'est le spectacle que doit admirer Mia qui vient d'arriver, accroupie devant moi.
Seulement, mon esprit embrumé a fait apparaître le visage de Sian a la place de celui de mon amie. Bah ouais, elles sont blondes toutes les deux, forcément. Et puis, faut bien avouer que Mia est une jolie femme aussi. Comme Sian. Enfin bon.
Je me réveil, à moitié aveuglé tout en redressant lentement la tête. Un haut le coeur me pris à la vision du pseudo visage de la blonde tatouée. Je m'apprêtait a déverser ma rage contre la pauvre Mia qui n'en demandait surement pas tant.
Puis quelques secondes plus tard, je me radoucie en reconnaissant le visage de mon amie, venue après mon appel. Elle avait dû pouvoir se libérer ou avoir un temps suffisamment disponible pour venir me voir à la minute. Je l'en remerciais au fond de moi.

J'ai dû lui faire peur avec mon manège hallucinatoire. Je prend doucement ses mains tièdes comme pour me raccrocher à la réalité. Dans ma tête se formule maladroitement quelques paroles que j'entreprend de rendre compréhensible:

-Tu es là...merci d'avoir pu venir, c'est cool.

Mouai, pas terrible. Je débarrassais à la hâte les conneries qui traînaient sur mon canapé afin de lui faire un peu de place. Elle allait sûrement me demander pourquoi j'étais dans cet état, replié comme un enfant et pour l'avoir appelé sans plus de détails.
J'allais lui couper l'herbe sous le pied. Je n'avais pas le choix de toute façon.
Je déglutis avec difficulté tout en lui désignant la nouvelle place disponible au milieu du foutoir pour ainsi lui faire part du bordel qu'était devenu ma vie et mon cerveau par la même occasion.

Je sentais bien que mes cordes vocales coinçaient un peu. Je bus quelques gorgées d'eau avant d'entamer mon laïus d'une façon relativement pathétique:

-Enfait, si je t'ai appelé c'est a cause de Sian. Mon ex, si on peut dire.

Je reprenais tout depuis le début. Le fait que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour elle quand elle fricotait avec Utz. Des efforts que j'avais fais pour changer mes attitudes de connard machiste. Que j'avais organisé une soirée romantique pour la reconquérir et que, quelques jours plus tard, j'avais fouillé le téléphone de Sian pour découvrir qu'elle avait embrasser un autre mec. Et que je m'étais séparé d'elle.

-Voila...je ne sais plus quoi faire Mia. Je suis perdu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mia E. Parker
all i care about is family
AVATAR : Ashley Benson
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : Alamo Square
✱ COLOCATAIRES : Amélia & Lenny - mes enfants
all i care about is family
Dim 30 Nov - 0:26

Heureusement que je suis arrivé à temps en quelque sorte mais au fond de moi, je pouvais ressentir une petite douleur car je m'inquiète pas mal pour lui notamment après son appel. Il compte énormément à mes yeux depuis notre rencontre à Londres il y a quelques années maintenant et je n'oublierais pas notre rencontre loin de là, si je me suis accroupie devant lui, c'est parce que je tiens beaucoup à lui. Soudain, je le vis se réveiller tout doucement en relevant la tête un peu, je dois bien avouer que j'ai vraiment eu peur puis je sentis qu'il pris tout doucement mes mains dans les siennes comme pour se raccrocher à la réalité. Des petites larmes venaient d’apparaître au coin de mes yeux mais je les essuya rapidement d'un revers d'une de mes mains que j'enlevais des mains de mon ami. Je ne veux pas qu'il voit que j'ai faillit pleurer car il se demanderais pourquoi enfin ce qui m'arrive mais je ne veux pas l'inquiéter surtout pas maintenant. J'ai quitter automatiquement le travail sans passer par chez moi pour me changer au cas ou car j'étais vraiment inquiète pour lui, c'est sûr que je suis rassurée qu'il soit rien arrivé enfin je pense mais j'ai eu tellement peur surtout après son appel. «C'est normal, je te laisserais jamais tomber car tu compte beaucoup pour moi » Je regarda un peu autour de moi et pouvait apercevoir des traces blanches sur la table, j'allais pas lui crier dessus mais pourquoi faire ça et surtout à cause de qui, il s'est mis dans cet état. Je sortis de mes pensées quand je le vis me désigner une place, j'allais pouvoir m'asseoir et non rester accroupie ce qui allais me faire un peu de bien d'être assise près de mon ami. Puis je me mis à me concentrer automatiquement quand il me raconta la raison du pourquoi, il allais pas tellement bien. Il était vraiment amoureux de cette fille que je ne connais pas heureusement car ça aurais chauffer si je l'a connaissais. C'est vraiment triste qu'ils soient plus ensemble car ils s'aimaient mais on sais toujours que l'amour fait souffrir, moi la première avec des choses qui se sont passés auparavant à Londres mais aussi sur San Francisco entre autre. « Je ne sais pas quoi te dire à part que je suis vraiment désolé. C'est sûr que l'amour fait souffrir j'en suis bien consciente de tout ça mais en tout cas, sache que tu as des personnes sur qui tu peux compter pour te remonter le moral en quelque sorte dont moi et d'autres aussi. Tu mérite de trouver une personne qui vraiment te mérite pour ce que tu es et non pour l'image que tu veux donner à tout le monde» ça me touchais vraiment au fond de moi, je pris tout doucement sa main dans la mienne pour lui montrer que je suis là mais je fus un peu aussi dans mes pensées par rapport à des événements survenus à Londres et j'avais l'impression que des petites larmes voulaient encore ressortir car j'ai la sensation que je viens d'appuyer toute seule sur un des points sensibles de mon passé. « Tout le monde mérite le bonheur »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Ven 19 Déc - 11:50

"tout le monde mérite le bonheur".

Ces mots me font sourire. Ironiquement. Il est si facile de le dire. Ce monde est peuplé de gens immondes et je sais très bien que j'en fais partis. Même si je peux me montrer sympa parfois, voir niais. Ce n'est pas moi. Je le sais. Au fond, je suis juste un beau petit con. C'est ce que j'avais choisis d'être et je ne sais pas si j'ai réellement envie de changer. Si j'ai envie d'être quelqu'un de bien. Peut-on réellement changer de nature? Rien n'est moins sûr. Chassez le naturel, il revient au galop, vous connaissez ce dicton. J'avais essayer d'être quelqu'un de bien pour Sian pour qu'elle me laisse finalement tomber pour un autre. Et elle ne s'arrêtera sûrement pas là. Je la connais par coeur. Et je n'aurais jamais dû lui faire confiance. Je n'aurais jamais dû me laisser aller et tomber amoureux d'elle. C'était mon meilleur pote de l'époque qui m'avais ouvert les yeux, sur mes sentiments et ma jalousie quand je l'ai vue avec quelqu'un d'autre.
J'avais mal. Plus jamais je ne veux souffrir pour une nana. Plus jamais. Et je m'en fais la promesse.

Je regardais Mia avant de lui répondre:

"Je ne changerai pas Mia. Je suis un connard, je le sais et je le resterai. Si l'amour fait souffrir ainsi, je ne veux plus jamais l'être. Je ne comprend pas comment les gens font pour se laisser aller à quelqu'un. Pour moi il est certain que je ne veux plus y croire. Une fois mais pas deux."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mia E. Parker
all i care about is family
AVATAR : Ashley Benson
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : Alamo Square
✱ COLOCATAIRES : Amélia & Lenny - mes enfants
all i care about is family
Dim 21 Déc - 18:44

Tout le monde mérite le bonheur d'être aimer en effet et je le pense réellement même les sans abris en quelque sorte, on droit au bonheur. Je ne suis pas la bonne personne pour dire ça au vu de mes dernières relations amoureuses qui m'ont fait souffrir même si j'ai mes deux enfants à mes cotés aujourd'hui. Mes deux petits anges m'apaisent en quelque sorte mais la souffrance est toujours là et il faut que je trouve un moyen pour que cela s'en aille afin d'être en paix avec moi-même en quelque sorte. Je pouvais sentir le regard sur moi, j'essayais de le regarder dans les yeux un peu mais c'est pas simple enfin j'arrivais à résister malgré tout. « Ne dis pas ça s'il te plait »  Je peux comprendre tout a fait qu'il est triste mais c'est pas une raison pour se laisser aller comme ça à fumer des joints entre autre et surtout dire qu'il ne veux plus croire en l'amour. Ça peux nous tomber comme ça dessus un jour ou on s'y attend le moins, je le sais bien au niveau de ma propre expérience. « Je le sais très bien que tu ne changera pas en quelque sorte et que la nature revient au galop mais pour moi, tu n'es pas un connard loin de là. Tu es une personne qui compte beaucoup à mes yeux et qui a sûrement souffert dans ton enfance d'où ta transformation en quelque sorte. Et d'ailleurs, tu t'es pas comporter en connard avec moi quand nous étions encore à Londres alors que tu aurais put mais tu l'a pas fait donc ça prouve que tu as un bon fond malgré que tu pense que tu es un connard » Des souvenirs de notre rencontre me remonte en tête, en effet il avait été gentil avec moi ce qui m'avais surpris mais pourquoi cela alors qu'il était pas comme ça du tout avec les autres jeunes femmes d'après ce que j'ai compris par la suite. Sans doute parce que j'allais être mère quelques mois plus tard mais je ne lui ai jamais dis donc je me sentais un peu perdue mais il faut absolument que je lui avoue et que l'on mette les choses au clair sur son comportement avec moi. « D'ailleurs, pourquoi ce changement avec moi ? Enfin pourquoi ne m'avoir pas traiter comme les autres jeunes femmes que tu pouvais côtoyer auparavant.. Parce que j'allais être mère ? » Je baissa un peu la tête pour regarder mes mains posaient sur mes genoux, j'avais enfin dit qu'au moment de notre rencontre, j'allais être mère quelques mois plus tard.... « Tu n'es pas le seul à avoir souffert en amour, crois moi» Je continuais à regarder mes mains sur mes genoux pour ne pas vouloir affronter son regard non pas par peur mais parce que ça me fait au fond de moi tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Ven 9 Jan - 11:25

J'ai la tête qui tourne, embrumé, il faut que je bouge un peu pour garder conscience. Pendant qu'elle me répondais, je me suis levé pour aller préparer deux chocolats chaud dans la cuisine qui se trouvait dans la même pièce que le salon où nous nous trouvons.

« Je le sais très bien que tu ne changera pas en quelque sorte et que la nature revient au galop mais pour moi, tu n'es pas un connard loin de là. Tu es une personne qui compte beaucoup à mes yeux et qui a sûrement souffert dans ton enfance d'où ta transformation en quelque sorte. Et d'ailleurs, tu t'es pas comporter en connard avec moi quand nous étions encore à Londres alors que tu aurais put mais tu l'a pas fait donc ça prouve que tu as un bon fond malgré que tu pense que tu es un connard »

J'eu un rictus. Moi, souffert dans mon enfance? Ouais, c'est vrai qu'on trouve souvent une excuse pour justifier le fait que l'on puisse être un enfoiré de première zone. Mais moi, ce n'est pas le cas. J'ai juste une vision biaisée de la femme. Du respect. Ma mère est une strip-teaseuse et j'ai grandis dans le milieux. Comment voulez-vous que je puisse respecter une femme en sachant cela? La première nana avec qui j'ai couché était une pute. La seconde et la troisième aussi. C'est comme ça. Je suis un connard et je n'ai aucune excuse.
Quand au fait que je n'ai jamais touché Mia, j'avoue que je ne sais pas très bien pourquoi je ne l'ai pas fais. Pourtant elle m'a toujours intéressé. S'est une jolie femme et elle l'a toujours été. Je ne saurais pas dire pourquoi je n'ai rien fais. Manque de temps ou je n'ai pas eu l'occasion de le faire je suppose.
Heureusement au final que je n'ai rien fais. Elle ne serait peut-etre pas là en ce moment, dans mon canapé à essayer de me comprendre.
Une odeur chocolatée et de lait chaud avait embaumé l'appartement. J'avais finis les chocolats et je m'avancais doucement vers la table basse, posant les tasses sur le bord par la suite.

« D'ailleurs, pourquoi ce changement avec moi ? Enfin pourquoi ne m'avoir pas traiter comme les autres jeunes femmes que tu pouvais côtoyer auparavant.. Parce que j'allais être mère ? »

J'étais entrain de débarrasser un peu la table pour voir claire. Je me suis clairement laissé allé à cause de Sian. Faut que je remonte à la surface. Que je redevienne maître de moi-même et ce n'est pas cette fille qui allait me faire couler pour de bon.
Interrompt mon geste à sa dernière question. Je n'ai jamais su qu'elle était enceinte quand je l'ai connue à Londres.
J'allais me rasseoir vers elle en la regardant baisser les yeux, les mains jointes sur ses genoux.

-Comment ça tu allais être mère? Je n'en avais pas connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mia E. Parker
all i care about is family
AVATAR : Ashley Benson
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : Alamo Square
✱ COLOCATAIRES : Amélia & Lenny - mes enfants
all i care about is family
Mar 13 Jan - 2:12

Hahdrim ne sera jamais un connard loin de là enfin à mes yeux, je tiens vraiment à lui comme il tient à moi. Il aurais pu mal agir avec moi quand nous étions encore à Londres, il ne l'a pas fait au contraire donc il a un bon fond. Notre amitié est tellement importante pour moi, que serait-il devenu si je n'avais pas été le rejoindre rapidement ? Je ne veux pas le perdre tout simplement, j'aurais sans doute pas eu la force de quitter Londres s'il n'avais pas été là même si je lui ai cacher pas mal de choses notamment que j'étais enceinte lors de notre rencontre. J'étais dans mes pensées même si je pouvais sentir une bonne odeur de chocolat chaud et que j'aurais voulu aider mon ami mais le fait d'aborder que j'ai faillit être mère à cette époque me fait mal. Je ne veux pas être fragile devant mon ami mais rien n'y fait, la blessure est sur le point de se rouvrir tout doucement. Hahdrim a besoin de moi que je sois forte ainsi que je l'aide vu dans quel situation il s'était mis à cause de Sian, je ferais tout pour l'aider du mieux que je peux même si je dois souffrir un peu sans vraiment le vouloir et cela n'est pas de sa faute. « J'étais enceinte... » Voila, j'ai finit par avouer la vérité, je regarda tout doucement Hahdrim afin de voir l'expression de son visage, serait-il surpris voir étonné de la révélation de cette vérité voir énerver, je n'en sais rien du tout. « Pratiquement personne était au courant enfin j'en ai parler à personne donc en effet, tu ne pouvais pas savoir que j'allais devenir mère» Ce qui est bien vrai car je voulais garder ceci pour moi toute seule. J'aurais put partager ceci avec ma mère, elle aurais put m'aider à prendre la bonne décision : de garder le bébé ou pas... Tout ceci me rappelle des mauvais souvenirs car j'ai fait une fausse couche. Tout ça à cause d'un accident de voiture que j'ai eu et à la suite de cet accident, j'ai donc perdu le bébé que je portais dans mon ventre et quelques semaines après, ma mère est décédée d'une maladie de cœur... Le père du bébé que j'ai perdu est un de mes anciens petit ami de Londres plus exactement avec qui ça n'allais plus du tout notamment suite à des crasses qu'il a pu me faire... Je ne veux plus entendre parler de lui tout simplement car pour moi, il n'existe plus à mes yeux et dans mon coeur. Heureusement quelques années plus tard, j'ai put donner naissance à mon fils ayant malgré tout peur de perdre ce petit ange. Malgré tout, des petites larmes coulaient sur mes joues que je tenta d'essuyer tout doucement avec une de mes mains révélant ainsi l'un de mes petits tatouages situé près de mon poignet. Tout tatouage a sa propre signification enfin c'est ce que je pense... Je posa tout doucement mon autre main sur la main de mon ami, j'ai besoin de lui comme il a besoin de moi auprès de lui. « Je suis désolé de me mettre dans cet état alors que c'est toi qui a besoin d'être réconforter en quelque sorte et pas moi »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Sam 31 Jan - 11:32

Je l'écoutais sans l'interrompre. Je vois bien qu'il est difficile pour elle d'aborder le sujet, ce que je peux comprendre tout a fait. Quelque part, il reste pour moi une éternelle incompréhension devant la peine que l'on peut ressentir devant la perte d'un enfant qui n'est même pas né. Mais ce n'est que l'avis de l'homme presque insensible que je suis. Cependant, je peux essayer de comprendre. Je me garde bien de lui faire part de cette pensée. De plus, ma tête est bien trop embrumée pour que je puisse aligner mes pensées dans une phrase compréhensible.

« Je suis désolé de me mettre dans cet état alors que c'est toi qui a besoin d'être réconforter en quelque sorte et pas moi »

Je pouvais sentir un sourire se dessiner sur mon visage. Mia est quelqu'un d'attentionnée et elle a souvent tendance à oublier que les autres aussi peuvent être là pour elle quand il y a un besoin qui se fait ressentir. Comme maintenant.

"Mia, je suis là pour toi aussi s'il le faut. Peu importe la situation dans laquelle je suis également. Et puis ca me fais du bien de te chouchouter un peu. Regarde."

Sans lui demander une quelconque autorisation, je la pris dans mes bras que je voulais protecteurs, afin de la caler confortablement contre moi et de lui caresser doucement les cheveux.

"Tu as toute mon attention Mia. Dis moi ce dont tu as envie de parler."

J'étais parfaitement sincère. Même si enfait je suis loin de me reconnaitre, mais la blonde à le dont de me rendre d'une certaine gentillesse que peu de femmes ont pu voir dans le passé. Elle fait un peu office de catalyseur. Je ne sais pas bien expliquer. Mais elle m'apaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mia E. Parker
all i care about is family
AVATAR : Ashley Benson
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : Alamo Square
✱ COLOCATAIRES : Amélia & Lenny - mes enfants
all i care about is family
Sam 14 Fév - 17:40

En temps normal, j'ai du mal à me confier mais tout est différent avec Hahdrim, j'arrive à me confier tout doucement sur un sujet pas si facile que ça vu que ça concerne la perte de mon tout premier enfant. En effet, j'étais bel et bien enceinte à Londres mais j'ai perdu l'enfant à la suite d'un accident de voiture que j'ai subit à 18 ans. Des petites larmes avaient couler sur mes joues en repensant à ce souvenir mais je les essuya comme je pouvais ce qui avait le don aussi de révéler un peu de mes tatouages près de mon poignet qui a une signification personnelle à mes yeux enfin je dois penser à autre chose et m'occuper du bien être d'Hahdrim car il compte beaucoup à mes yeux et je n'ai pas l'intention de le laisser tomber. Je pouvais le voir sourire, qu'avais dis de si drôle, en tout cas, ça me fait chaud au cœur de le sourire un peu car je tiens à lui. Je dois avouer que je fais souvent passer mes envies en quelque sorte au dernier plan, je préfère me consacrer pleinement aux personnes a qui je tiens. Des petites larmes venaient de nouveau d’apparaître au coin de mes yeux, non pas de tristesse mais ça me touche qu'une personne me dise qu'elle est là pour moi peut importe dans quelle situation se trouve la personne. D'un seul coup, je me retrouva dans les bras de mon ami puis je sentis qu'il me caressa tout doucement les cheveux, j'aimerais rester pendant des heures dans ses bras. J'aime sa présence auprès de moi car il m'apaise en quelque sorte et j'arrive peu à peu à lui montrer mon vrai visage en quelque sorte et non une image que je peux donner à pas mal de personnes défois « Je n'ai pas tellement envie de parler de moi que cela soit de mes souffrances entre autre, ça servirait à rien je pense surtout que si c'est pour que tu pense après que je suis une pauvre fille... Tout ce que je veux, c'est que tu aille bien tout simplement... » Je resta silencieuse quelques instants pour réfléchir un peu à quelque chose... « Est ce que je pourrais rester ici ce soir ? » J'ai envie de rester cette nuit auprès de lui et de toute façon, la nourrice garde mes enfants ce soir ainsi que pour la nuit chez elle donc rien ne me retenait... « Pendant que j'y pense, les chocolats chaud que tu avais préparer risquent de refroidir »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Dim 22 Fév - 8:18

Nous sommes rester ainsi quelques instants. Je profitais de ce moment, calme et paisible. Un peu de douceur dans mon monde de brute. Ce genre de situation m'est arrivé tellement peu souvent. A dire vrai, je n'ai jamais été quelqu'un de très tactile ou calin en dehors du plumard. Je me ramollis et pas sûr que ça soit une bonne chose. M'enfin, je devrais plutôt arrêter de me poser des questions et juste profiter d'avoir mon amie dans les bras pour la réconforter. Arrêter de penser aussi à ma propre gueule. Mon petit malheur dans le petit monde de Hahdrim devait prendre fin. Faut que je relève la tête et que je cesse de me lamenter sur mon sort. La petite voix de Mia me reconnecta au monde présent. "Bien sûr que tu peux dormir ici." Sur ces paroles vint Mojito qu déboulait de je ne sais où, sûrement de mes placards de fringues dont il a la sale habitude de me les pourrir avec ses fichus poiles. "J'crois que y'en a un a qui tu fais plaisir.".
Je me relevais doucement, me sortant par la même de la douce torpeur qui nous avais enveloppé. Je pris doucement le bol de chocolat chaud pour le tendre à Mia puis je pris le miens que je bu doucement.
Cette image me fais rire. Je n'aurais jamais cru me voir ainsi entrain de boire gentiment un chocolat chaud. Ca contraste tellement avec mon image. Une fois que j'eu finis ma lampée, je me levais pour aller regarder ce qui me restais de comestible dans le frigo.
"Tu veux manger quoi?" dis je en farfouillant un peu. Il ne me restais pas grand chose, ne mangeant plus très régulièrement ses derniers temps. "J'ai des pâtes fraiches avec des tomates que je peux faire revenir avec des poivrons ou alors on peut commander des pizzas. Comme tu veux". Je m'accoudais au mur entre le salon et la cuisine pour la regarder en attendant la réponse de cette dernière. Quand j'y pense, Mia à la privilège d'être en quelque sorte une petite princesse ici. Pas souvent que je me met aux fourneaux pour une nana. Ni que j'accepte qu'une demoiselle dorme ici sans en demander quelque chose en retour si vous voyez ce que je veux dire. J'ai beau changé, je reste un homme avec certains besoins irrépressibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mia E. Parker
all i care about is family
AVATAR : Ashley Benson
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : Alamo Square
✱ COLOCATAIRES : Amélia & Lenny - mes enfants
all i care about is family
Dim 8 Mar - 22:21

L'amitié est une chose très importante à mes yeux entre deux personnes surtout si elles sont sincères l'une envers l'autre. Notre amitié est importante à mes yeux tout simplement car elle est unique mais aussi parce que je pense que nous sommes sincères l'un envers l'autre. J'aime cette sensation que je ressens quand Hahdrim est près de moi, je me sens précieuse à ses yeux ainsi que je voudrais rester dans ses bras pendant des heures. Le fait qu'il me caresse tout doucement les cheveux me rassure un petit peu et me réconforte aussi, je ne veux plus souffrir comme j'ai souffert dans le passé. Je me mis soudain à sourire quand j'entendis que je pouvais rester dormir ici ce soir, certes j'allais sûrement dormir dans le canapé ce qui me convient parfaitement au moins, je ne serais pas seule en quelque sorte vu que j'ai besoin d'affection de la part d'une personne que j'apprécie vraiment et à qui je tiens beaucoup. D'accord, je fais passer mes amis en premier mais depuis le décès de mon fiancé, je ressent malgré tout au fond de moi un besoin d'affection que je tente de cacher défois en m'occupant de mes amis. Alors que j'étais un peu dans mes pensées, j’aperçus soudain le petit chenapan Mojito qui sauta sur mes genoux, je ne disais rien après tout ce ne sont pas des petites pattes de chat qui vont me faire mal loin de là, j'ai déjà connu pire. « On dirais bien que oui » Je me mis à sourire puis je bu tout doucement une gorgée de chocolat chaud qui me réchauffa un peu dans le bol que mon ami me tendis. Qu'est ce que j'aime le chocolat chaud sauf que là en plus préparé par mon ami, j'aime encore plus. Je le vis soudain se lever après avoir bu une gorgée de son chocolat chaud pour sans aller voir ce que l'on allait manger ce soir. Je resta un peu dans mes pensées lorsque je sentis les petites griffes de Mojito sur ma peau, je l'avais oublier ce petit chenapan. Après avoir posé mon bol sur la table afin de ne rien renverser, je me rassis et caressa tout doucement Mojito qui réclamait des câlins de plus en plus. Je stoppa toute activité quand j'entendis Hahdrim me demander ce que je voulais manger, voici la question que je me posais soudain. De quoi exactement j'ai envie vu que j'aime les pâtes ainsi que les pizzas... mais tachons d'être raisonnable donc mon choix se porta sur les pâtes. « Va pour les pâtes mais laisse moi t'aider par contre » Je reposa tout doucement le petit chenapan par terre et partit direction la cuisine pour aller voir mon ami puis je lui fis un bisous sur la joue tout naturellement « Merci d'être là » Rien a voir avec l'amour mais c'est plutôt de l'amitié que je ressent pour lui même si j'avais des sentiments amoureux à son égard, je ne sais pas si un amour serais possible entre nous deux donc je préfère penser à autre chose et profiter du moment présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Lun 27 Avr - 0:57

Comme Mia ne me donnais pas de réponse précise, j'optais pour des pâtes aux tomates/poivrons. J'avais bien top la dalle pour attendre les pizzas pendant une heure. J'ouvre le frigo pour en extraire le nécessaire à la préparation pour poser le tout sur le comptoir. "Si tu veux m'aider, coupes donc les tomates et je ferai les poivrons". Je tend la main vers un placard pour lui sortir une planche à découper.
Faire la cuisine n'est pas une occupation que j'affectionne particulièrement, mais ca m'occupe l'esprit de temps à autre. En général enfait je ne mange pas. J'ai beau me motivé, rien y fait. Le joint me donne la flemme de me lever pour faire quoi que ca soit. Alors je m'endors comme un con, le ventre vide. Le matin j'ai peine a me lever et aucune force pour me motiver. Pathétique portrait de moi même.
J'avais lancé une casserole d'eau à chauffer puis je lavais minutieusement les poivrons.
Ce petit moment partagé avec Mia m'étais agréable. Fallait qu"on en passe plus souvent. Il est vrai que je me suis enfermé dans ma bulle depuis un certains temps.
"Tu aurais envie qu'on fasse quelque chose de particulier en dehors de chez moi?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mia E. Parker
all i care about is family
AVATAR : Ashley Benson
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : Alamo Square
✱ COLOCATAIRES : Amélia & Lenny - mes enfants
all i care about is family
Dim 3 Mai - 0:53

Je me leva rapidement tout en faisant attention à reposer Mojito par terre car je ne voulais pas qu'il se fasse mal et puis, je m'en voudrais quand même pas mal. Je m'avançais direction la cuisine ou j'allais aider Hahdrim à préparer à manger pour nous deux ce qui est sûr, c'est que je n'aurais pas été capable d'attendre de trop les pizzas si nous en avions commander. Je me lava tout doucement les mains vu que j'avais caresser Mojito quelques secondes plus tard, je n'aime pas toucher les aliments après avoir toucher un animal sans m'être laver les mains. « Bien sûr que je veux t'aider » Après m'avoir tendu une planche à découper, je pris tout doucement un couteau pour couper les tomates que nous allions déguster avec les pâtes et les poivrons. Je me mis à couper les tomates tout doucement en faisant attention aussi afin d'éviter de me faire mal donc de me couper. En général, j'aime bien faire à manger car ça me permet de penser à autre chose notamment au faite que je me retrouve toute seule avec les enfants depuis 2 ans cette année. Je me suis pas mal écartée de tout le monde, le temps de reprendre mes marques avec tout ce changement qui n'a pas été simple du tout. Depuis un petit moment, j'essaye de continuer à profiter de la vie que cela soit avec mes enfants mais aussi avec mes amis qui m'ont pas mal manquer pour certains et puis le fait de sortir aussi me fait rencontrer de nouvelles personnes. J'aime passer de petits moments comme celui que je suis entrain de vivre à cet instant notamment avec Hahdrim qui est une personne a qui je tiens vraiment beaucoup. « Hum non, pas spécialement. Je me sens bien ici après tout, on peux très bien passer une petite soirée tranquille tous les deux ici, après si tu as envie de sortir un peu, je serais prête à te suivre jusqu'au bout de la nuit même »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
 

Children of bodom // Hahdrim and Mia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-