AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 Les Lewis ont vraiment tous un grain. • Elise.
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Mer 12 Nov - 18:02

Tu avais passé la journée à appréhender son retour. Ta cousine. Celle dont tu n'avais que très peu de nouvelles. Celle qui était incarcérée depuis maintenant cinq ans. On t'avait choisi toi, comme toit pour sa période de probation. Peut être parce que tu apparaissais parfois comme le plus sage de la famille, le soit disant bon père de famille et chef d'entreprise rangé. Ou pas. Tu savais que ça allait mal se passer entre Elektra, qui vivait maintenant chez toi, et Elise. Tu soupirais, sortant d'une réunion importante à Union Square, en faisant rouler ton fauteuil jusqu'à ton taxi qui était déjà passé prendre Simcha chez sa nounou. Tu serrais fort ton fils contre toi en guise de bonjour, et l'écoutais à moitié lorsqu'il te racontait sa journée. Ouais, t'étais bien trop occupé à parler sur Facebook avec ta cousine et ta copine qui apparemment s'étaient déjà battu. Tu soupirais longuement, rangeant ton téléphone, et sorti de la voiture devant chez toi. Le chauffeur t'aidait à te mettre sur ton fauteuil et tu avançais vers la porte d'entrée. Elektra t'avait prévenu qu'elle était partie promener le chien, Elise devait donc être seule. Tu t'avançais vers le salon, appercevant ta cousine. Simcha restait derrière toi, timide. " Bonsoir, Elise. " Un fin sourire se plaçait sur ton visage alors que tu pris Simcha par la main. " Tu dis bonjour Sim ? " Le gamin restait derrière toi. Il avait toujours eu du mal avec les inconnus, ce qui n'était pas plus mal, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 12 Nov - 18:28

    " Bonsoir, Elise. ". Elise. Elise... c'est si étrange d'entendre quelqu'un t'appeler par ton prénom. Il résonne étrangement dans ton esprit, comme s'il reflètait désormais ce qu'est la liberté. Le sentiment d'avoir une identitée, de ne plus être un matricule. Ni un nom de famille qui flotte derrière des barreaux. Qui se bat parmis tant d'autres, qui essaye de ne pas sombrer dans la dépression, ni dans la solitude, ni dans quoique ce soit finalement. La prison t'a appris à ne devenir rien d'autre qu'une ombre, à mettre pause sur l'existence, sans vraiment le faire. Oui, peut-être que tu as traversé la vie d'une autre finalement, comme une parenthèse à la tienne. Tu es très loin de ta vie d'avant. Est-ce qu'elle existe encore pour quelqu'un ? Cette Elise là, fière et riche. Celle qui n'avait peur de rien et se croyait si puissance. Plus puissance qu'une pauvre détenue. Tu fermes les yeux, soufflant un instant. Tu as perdu tant de souvenirs, tant d'instant. Ta famille a avancé, comme le prouve les différentes photos de famille. Comme le prouve la putain qui a osé te lever la main dessus. Heureusement, une photo de toi traine, quelque part, sur une étagère. Tu as l'air moins maigre dessus, moins souriante aussi. Quand déjà as été prise cette photo ? Surement au dernier Noël familial, puisque ton père est dessus. " Salut Blake. Comment tu vas ? " . Tu finis par te tourner vers lui, tes vieux vêtements maintenant trop grand pour toi. " Sympa le fauteuil, tu envisages de peindre des flammes sur les côtés pour donner l'illusion de vitesse ou.. ? " . Ta machoire te lance douloureusement, heureusement qu'elle n'a pas touché le nez. Ton poing, lui aussi est douloureux. Quelle idée de faire une blague aussi conne aussi. " Tu dis bonjour Sim ? " . Un enfant, voila ce que traîne Blake derrière lui. Apparamment ton cousin a mieux réussi sa vie que toi. Ce n'est pas tellement etonnant d'ailleurs, tu lances un sourire au gosse avant de regarder son père. Sim ? Tu aurais pu me prévenir quand même. .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 12 Nov - 18:39

Elise semblait très amaigris par rapport à la dernière fois où tu l'avais vu, quand elle était en prison. Tu lui avais rendu visite, deux, peut être trois fois. Vous n'étiez pas proches. Dans la famille, Jake Juda et toi étiez inséparables, tandis que Chaya et Elise trainaient de leurs côtés. Trucs de filles, sans doutes. Tu souris alors que Simcha part en courant sur la terrasse pour aller jouer avec son chien, Joan. " Je tente un cosplay de professeur Xavier depuis la fin du mois de septembre, tu me trouve crédible ? " Tu lui souris alors que Sim part en courant dans sa chambre quand la jeune femme lui adresse un sourire. Peut être du au traumatisme de sa première rencontre avec Lek. " Tu te souviens de Gayle, j'imagine ? " Tu t'avances vers le mini bar sortant deux verres et une bouteille de whisky. " Eh bien, c'est sa mère. Simcha a bientôt cinq ans, dans quelques jours. A peut près à la même période, tu passais derrière les barreaux. " Tu servais les verres et en tendais un à ta cousine avant de porter le tien à ta bouche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 12 Nov - 18:55

    " Je tente un cosplay de professeur Xavier depuis la fin du mois de septembre, tu me trouve crédible ? " Tu ris légèrement en t'approchant de lui. Vous n'avez jamais été bien proche, en fait, tu n'as jamais été proche de quelque hormis Chaya. ta gorge se serre légèrement lorsque son prénom traverse ton esprit, à vrai dire, cela fait plus de cinq ans que tu évites de penser à elle. Ou à vous. Ou à.. Peu importe. Elle n'est pas venue te voir, pas une seule fois. Blake, lui, est venu. Quelques fois, tu le comprends, ce n'est pas vraiment sympathique la prison, même dans la salle de visite. Tout se lasse de n'être que tué dans ce foutu merdier. Peu importe. Tu évites bien des choses aujourd'hui, et tant mieux, ce n'est pas vraiment le meilleur jour pour broyer du noir. On ne choisit pas le jour de sa libération pour ça en général. " Je veux bien te raser le crâne pour que tu sois crédible. ". L'enfant court dans tous sens, foutrement normal après tout, une inconnue se ramène chez lui et lui fait un sourire. Un peu glauque, presque pédophile même comme comportement. Tu n'as jamais eu la fibre maternelle, Elise, tu as appris à te résigner avec les gosses. Tu les effrayes. Ou alors ils ne comprennent pas ton humour. Aux choix. " Tu te souviens de Gayle, j'imagine ?  Eh bien, c'est sa mère. Simcha a bientôt cinq ans, dans quelques jours. A peut près à la même période, tu passais derrière les barreaux.  " . C'est vrai que le gosse ressemble pas vraiment au travelo, pas du tout en fait. Elle doit être ravi que son mec ai baisé une lesbienne pour avoir un gosse. Sublime tableau, finalement, tu es pas si terrible que ça. " Simcha ? Vous avez vraiment choisi ce prénom ? Les prenoms juifs, faut arrêter là. Ca devient n'importe quoi... Et puis depuis quand tu couches avec gayle ? Depuis quand tu veux être père aussi ? ". Il te sers un verre de whisky, encore un truc dont tu vas devoir te priver quelques temps. " Désolée, je ne peux pas boire. Le réglement me poursuis même de l'autre côté du grillage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 12 Nov - 19:07

" Soit gentille, ne touche pas à mes cheveux, sinon, tu retournes de là où tu viens. " Tu ris légèrement, tes cheveux, c'est sacré. Personne n'a le droit de les toucher à part Juda. Tu attrapes une cigarette que tu mets dans ta bouche, en roulant vers le canapé, posant ton verre sur la table basse. " Ma mère nous a fait chier pendant neuf mois pour que l'on choisisse un prénom juif, tu la connais, quand elle veut quelque chose. Et on est tombé d'accord sur Simcha." C'est vrai que dans la famille vous avez tous des prénoms juifs, Menahem, Jacob, Chaya, Juda, Elise, il fallait "perpétuer la tradition". " C'était un accident. Au final, elle la gardé, et je m'occupe de lui depuis la fin du mois d'aout. " Tu te lèves difficilement de ton fauteuil pour te mettre dans le canapé, allongeant tes jambes sur la méridienne, portant ton verra à ta bouche. Tu la fixes après avoir bu une gorgée. " Et te battre avec ma copine, tu en as l'autorisation ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 12 Nov - 19:28

" Soit gentille, ne touche pas à mes cheveux, sinon, tu retournes de là où tu viens. " Tu comprends assez bien sa réaction face à l'idée que tu lui coupes les cheveux. Pendant un instant tu images Blake totalement chauve. Aie.   Je suis sûre que tu aurais un petit air de mon père... Sexy non ? . Tu finis par t'installer dans le canapé, ce qui reste assez étrange pour toi. Sentir le cuir contre toi, le confort de pouvoir s'enfoncer. Plus de chaise en bois dur, plus de matelas défoncer. Plus de tout ça. Tu soupires légèrement de plaisir devant tant de luxe et de douceur. Enfin. Tu es enfni sortie, une larme coule rapidement sur ta joue avant que tu ne puisses la retenir.  Heureusement, Blake n'a rien vu, il continue à parler du petit et de la folie des prenoms juifs qui s'inscrit dans nos gènes. " Ma mère nous a fait chier pendant neuf mois pour que l'on choisisse un prénom juif, tu la connais, quand elle veut quelque chose. Et on est tombé d'accord sur Simcha." Simcha. Gayle. Quel foutu bazard. " C'était un accident. Au final, elle la gardé, et je m'occupe de lui depuis la fin du mois d'aout. " Tu regardes Blake boire une gorgée avec envie. Depuis combien de temps n'as-tu pas senti la brulure de l'alcool le long de ta gorge ? C'est vrai que ta mère peut être un peu folle quelque fois avec tous ces trucs juifs. Au moins, je m'en suis mieux sortie que vous avec. Menahem, c'est gratiné quand même. Tu essayes plus ou moins de l'aider à s'installer dans le canapé. C'est ton premier contact humain qui ne soit pas née de la violence depuis cinq ans. Ca te saisis durement à la gorge avant que tu ne laisses rapidement tes bras tomber le long de ton corps. " Et te battre avec ma copine, tu en as l'autorisation ? ". Tu soupires. Certainement que ta blague était de mauvais goût mais tout de même, quelle conne celle là. L'autodéfense m'est permis, en effet.
Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Lewis ont vraiment tous un grain. • Elise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Aide] Débloquer tous les bâtiments .
» Tous les donjons solotables par un panda
» On en a tous eu au moins un comme celui là
» Pourquoi Phoenix gagne-t-il (presque) tous ses procès ?
» vraiment bête!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-