AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 SHALLOW PLAY // NIKLAS
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Dim 2 Nov - 17:04


Mes pupilles avaient adoré longer ces courbes féminines dessinées sur l'obscurité du papier noir. Complètement aspirées par la délicatesse qui en ressortait. Les détails se sont esquissés à l'intérieur de mon esprit pour ne le laisser qu'admiratif. Et cette admiration avait duré de longues minutes. Peut-être même deux ou trois heures, je n'en sais rien. La notion du temps disparaissait souvent lorsque ma fascination était au rendez-vous. D'autant plus que l'auteur de ces dessins de femmes était un homme. Un homme qui avait réussi à piquer ma curiosité et qui avait provoqué en moi l'envie d'une rencontre improvisée. Durant quelques jours, j'avais hésité à lui envoyer un mail lui faisant part de mon désir et puis je m'étais lancée, tout me disant qu'au fond, je n'avais rien à perdre. Malgré toutes les appréhensions qui m'avait retenu à propos de l'envoi de ce mail, sa réponse à lui avait été positive. La rencontre en question allait se dérouler dans une galerie de Richmond, lors d'une exposition. Intéressée par l'univers artistique, sa suggestion m'avait particulièrement plu et j'avais confirmé l'invitation. Ce n'était pas vraiment mon genre d'aller vers les gens de cette façon. Ma nature était bien trop réservée, bien trop isolée pour que cela fasse partie de mes habitudes. Pourtant, cette fois, ma curiosité m'avait semblé bien trop grande. Après m'être préparée et avoir enfilé une simple robe noire et des escarpins de la même couleur, je suis montée en voiture pour prendre la direction du côté ouest de la ville. Évidemment, les places de parking manquaient et après avoir tourné en rond pendant dix bonnes minutes, j'ai fini par me garer et sortir du véhicule. Tout en marchant vers l'entrée, je m'amusais du son de mes talons contre le trottoir glacé. Nous devions nous retrouver aux portes de la galerie. Je savais que j'allais le reconnaître facilement. Un homme barbu aux longs cheveux blonds, ça ne court pas vraiment les rues. J'attendais donc sagement son arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 2 Nov - 23:33

Le jeune écrivain se gare à quelques mètres du lieu de l'exposition. Il avait donné rendez-vous à une jeune femme – suite à sa demande – à l'exposition d'un de ses amis, ou dirons nous plutôt connaissance. Il avait, à sa première réflexion, été réticent. Le jeune homme n'est pas du genre à rencontrer des personnes via les réseaux sociaux. Mais pour une raison encore inconnu, il avait finit par trouver cette idée plutôt plaisante que de rencontrer quelqu'un qui aile travail avec l'art du dessin. Jusqu'à aujourd'hui, on ne souhaitait le voir uniquement pour ses talents d'écrivain et ça le satisfaisait pleinement mais voilà, Niklas est en quête de renouveau depuis quelques temps. Et puis, la curiosité avait prit le dessus avec cette mystérieuse inconnu. C'est donc suite à toutes ces réflexions qu'il avait finit par répondre positivement à la demande de la jeune femme. Il est en retards et il le sait. De quelques minutes seulement, mais de quoi l'agacer. Il entend d'ici sa mère lui rappelait qu'on ne fait pas attendre une femme sans en avoir une excuse valable. Est-ce que se perdre dans un film de Chaplin en est une ? Il ne sait pas vraiment et n'essayera pas de s'attarder plus longtemps sur des réflexions inutiles. Le fait étant qu'il est en retard, deux dix minutes précisément. Avec un peu de chance, se dit-il, il tombera sur une retardataire. Il arrive devant l'entrée, il ne m'y pas beaucoup de temps à reconnaître la jeune femme qui patienter à l'endroit de rendez-vous. S'aventurant donc à sa rencontre, il se positionne face à elle, s'assurant qu'il s'agit bien de la demoiselle en personne. « Je présume que vous êtes Inka, je me trompe ? ». Une fois face à face, il reconnaît bien ce visage qu'il avait admiré un court instant sur facebook. Oui, c'est bien elle, aucune chance de se tromper. Niklas attrape sa main au vol pour venir embrasser le dos de celle-ci. Un acte purement instinctif, qui relève des bonnes manières qu'on lui a longtemps enseigné. « Ravi de vous rencontrez. Vous m'excuserez pour mon petit retard. Je ne vous fait pas attendre plus longtemps, entrons. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Il invite alors la jeune femme à entrer dans l’enceinte du bâtiment tout en lui tenant la porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 3 Nov - 20:42


Dans la patience, je me perdais légèrement dans mes pensées, observant tout de même les gens qui allaient et venaient dans les rues avec une attention distraite. La lumière tamisée des lampadaires créait une atmosphère différente de celle de la journée. Les choses me semblaient plus intimes et rapprochées après que le soleil se soit couché pour une raison qui m'a toujours été inconnue. La forte clarté de l'intérieur de la galerie contrastait grandement avec l'endroit où je me trouvais et je n'ai pas attendu très longtemps avant que quelqu'un ne se positionne face à moi. J'ai légèrement levé les yeux pour fixer mon interlocuteur. Mon sourire s'affiche immédiatement lorsque je reconnais les traits particuliers de son visage. J'étais ravie d'enfin le rencontrer en réalité. Je suis Inka, c'est juste. Enchantée. Ce n'est rien pour le retard. Je ne l'ai même pas remarqué. Et sans que je n'en prenne véritablement conscience, il attrape ma main pour déposer un bref baiser sur le dos de celle-ci. Je crois que l'étonnement pouvait se lire sur mon visage car c'était sans doute la première fois qu'on était aussi gentleman avec moi. Un geste très classe pour un homme qui semble l'être tout autant. La différence que j'avais imaginé en lui par rapport aux autres hommes se confirmait un peu plus suite à cela. Ce genre d'attitude était tellement rare de nos jours... Une fois les salutations faites, il m'a ouvert la porte pour me laisser passer en première. Décidément, il était d'une galanterie exemplaire. Je n'étais pas certaine d'être à la hauteur des impressions qu'il venait de me donner en à peine quelques secondes. Pourtant, j'étais toujours aussi enjouée d'être en sa compagnie. Une fois à l'intérieur de la galerie, mon regard a balayé l'espace globalement, histoire de prendre quelques repères avant de revenir sur mon cavalier de soirée. Merci d'avoir accepté de rencontrer une parfaite inconnue. J'ajoute avec un rire discret. Mais vos dessins m'ont vraiment beaucoup plu. Vous dessinez depuis longtemps ? Bien sûr, j'avais déjà plusieurs questions en tête et c'était bien pour ça que j'avais désiré le rencontrer mais chaque chose en son temps. Tout en restant concernée par notre conversation, j'avance en sa compagnie vers une première toile.
Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

SHALLOW PLAY // NIKLAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Bit TV] ACTU GAME PLAY Bayonetta.
» [Bit TV] Scott Pilgrim Actu Game Play.
» [Evenement role play] La veillée des contes
» LOTRO devient Free to Play!
» How to play skaven?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-