AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 told ya i'm scary (noah)
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Dim 5 Oct - 20:34

T’as pas travaillé aujourd’hui, c’est ton jour de repos parce que ouais il en faut quand tu fais un taff comme ça. C’est pas que t’aimes pas traquer les dealeur pendant des heures et rester en planque dans une voiture pourrie avec ton collègue qui louche sur ton décolleté mais bon, y’a des jours où tout ce que t’as envie de faire c’est de ne pas penser à ton boulot. Mais malgré ça tu te retrouves dans les bâtiments de la police de SF, tes collègues et ton boss ont cru que tu voulais faire des heures supp’ et tu les a déçu en leur disant que tu venais pas pour ça. T’attends quelqu’un ouais, une personne que t’as pas vue depuis un bon moment mais que t’avais pas oublié pour autant. T’sais pas trop comment ça va se passer, t’es anxieuse et t’as les mains un peu moites. Tu sors du bâtiment pour attendre ton ami devant, une clope aux lèvres comme la plupart du temps. Quand tu le vois enfin apparaitre au coin de la rue tu peux pas t’empêcher de sourire comme une gamine. Il arrive à ta hauteur et tu te permets de lui faire un câlin en lui passant un bras autour de la nuque. Tu te détaches de lui et tu tires sur ta clope. « T’as pas changé sérieux, p’tètre quelques tatouages en plus mais c’est tout. » Tu souris toujours niaisement, mais sincérement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 5 Oct - 21:40

Je terminai de fumer ma clope, adossé contre le mur près de ma fenêtre, je fixai un point de l'autre côté de la route. J'étais perdu dans mes pensées. Gaia, infertilité, bébé... Je savais pas quoi en penser. J'arrêtais pas d'y penser. J'y avais tellement cru sur le coup... jusqu'à que tous les espoirs retombent et que je percute de plein fouet les problèmes de la vie. Un coup d'oeil à ma montre et je terminai ma clope. Fallait que j'aille voir Jamile. Cette fille avec qui j'avais passé le plus clair de mon temps quand je vivais à Rio. Du temps. Beaucoup trop de temps. Et je ne l'avais même pas revue alors que je venais de m'installer à San Francisco, ville où elle vivait aussi désormais. Mais tout cela allait vite être réglé. J'attrapais ma veste, mes clés et mon portable et je claquais la porte de chez moi, direction le poste de police. J'arrivai en marchant, tranquille, voyant la silhouette de la jeune femme se dessiner devant moi. Elle souriait et je ne pus m'empêcher de faire la même chose. Toujours aussi brune et intense, toujours aussi jolie. Elle m'enlaça et je la serrai doucement contre moi, sans que ça soit si gênant pour autant. Même si ça faisait bizarre. T’as pas changé sérieux, p’tètre quelques tatouages en plus mais c’est tout. Je ris un peu, l'observant curieusement, Toi non plus. Toujours égale à toi même. C'est cool ça. Je réponds en lui faisant un petit clin d'oeil, avant de regarder autour de nous, J'suis prêt pour te montrer à quel point j'peux être un bon tireur. J'ajoute en reposant mon regard sur elle avant toujours mon sourire en prime sur le coin de mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 5 Oct - 22:01


Tu sens qu’il te serre un peu contre lui, doucement. Ça te fait plaisir, t’avais peur que les choses aient trop changés entre vous deux. Puisqu’à une époque le contact physique n’était pas du tout un problème c’était resté comme ça dans ta tête. Pourtant t’iras pas l’embrasser comme tu l’as déjà fait à Rio, t’sais pas s’il a une meuf ou quelque chose du genre. Tu préfères pas te foutre dans la merde et jeter un froid alors qu’il vient juste d’arriver. «  Toi non plus. Toujours égale à toi même. C'est cool ça. » T’sais pas trop ce que c’est censé vouloir dire ou ce que t’es censée comprendre alors tu laisses tomber, tu lui souris encore, te disant que ça peut pas être méchant de toute façon. T’sais bien que Noah c’est un gars bien, t’as clairement pu en avoir la preuve par le passé. « J'suis prêt pour te montrer à quel point j'peux être un bon tireur. » Tu ris un peu, t’es pressée de voir ça. « Fais pas trop le connaisseur, tu pourrais le regretter ! » Tu lui laisse pas le temps de répondre à ça et tu lui attrape le poignet pour le tirer à l’intérieur du bâtiment. T’es obligée de passer par ton service pour aller dans la partie « entrainement » du poste et donc de croiser tes collègues. T’en as qui te font des clins d’œil en voyant la personne au bout de ton bras, t’entends quelques commentaires de jaloux qui aimeraient être à sa place aussi. T’ouvres une porte de plus et vous y êtes enfin, tu lâches Noah et tu te diriges vers l’armurerie que t’ouvres avec ta clé personnelle. « Tiens, choisis celle que tu veux. » Tu dis en t’asseyant sur le comptoir séparant l’espace où sont les cibles et vous. T'as quand même un air de défi collé aux lèvres, tu veux voir ce qu'il sait faire. « Et sinon, quoi de neuf depuis le temps ? » T'es curieuse et c'est un secret pour personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 5 Oct - 23:14

Fais pas trop le connaisseur, tu pourrais le regretter ! Ok, j'avoue, j'ai jamais eu à faire avec une arme à feu. Mais franchement, rien que d'y penser, ça me fout la chair de poule. Avec l'adrénaline avec. Sans blague, ça doit faire du bien de tirer sur quelque chose. Enfin une cible non vivante j'entends, j'suis pas taré à ce point non plus. Elle me tire et je la suis sans broncher, bien qu'en rigolant un peu. Je suis docile quand je le veux, alors que je continue de marcher sur ses pas, observant les gens autour de nous quand on est à l'intérieur. Elle a l'air d'avoir du succès la petite, ça ne m'étonne même pas en fait. On termine par arriver dans une autre salle où je peux souffler un peu, vu qu'elle me lâche. Elle a de la poigne quand même ! Je la suis du regard alors que la porte de l'armurerie s'ouvre sur un douzaine d'armes. Tiens, choisis celle que tu veux. Je la regarde se hisser sur le comptoir avec son sourire triomphant. J'arque un sourcil, voulant faire mon malin, avant de m'avancer pour aller voir ça d'un peu plus près. Et sinon, quoi de neuf depuis le temps ? Toujours concentré sur les armes, je réponds tout de même, J'ai ouvert un shop avec une amie, mais ça tu le sais déjà... Je commence, en haussant les épaules, alors que j'attrape une arme avant de la passer en revue sous tous les angles, Et... bon... je me suis fiancé aussi. Je termine par dire, levant les yeux vers elle, ne voulant pas commencer à lui cacher des choses non plus. Je l'apprécie toujours aussi bien de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 5 Oct - 23:32

Il prend une arme dans le placard et la regarde, ça se voit que c’est la première fois qu’il en prend une vraie dans ses mains. Tu l’sais parce que t’avais la même gueule à l’école de police quand ils t’ont collé le pistolet dans les mains le premier jour. C’est lourd, beaucoup plus qu’on l’imagine. Tu t’es habituée et puis t’es musclée comme fille faut pas croire, t’es pas un sac d’os ambulant. « J'ai ouvert un shop avec une amie, mais ça tu le sais déjà... » Ouais ça il te l’avait déjà dit sur facebook pendant votre petite conversation. Tu trouves ça bien, ça doit être cool de tenir un salon de tatoo. Et puis, quand tu le regarde tu te dis qu’il doit être parfaitement dans son élément là-bas Tu profites qu’il soit absorbé par son observation de l’arme pour le regarder un peu mieux. Ouais, rien n’a changé hein. « Et... bon... je me suis fiancé aussi. » Tu te retrouves à le regarder dans les yeux quand il te lâche ça. T’as un peu le souffle court, c’est pas le genre de choses qui s’annonce comme ça ! T’as envie de demander si c’est vrai mais tu te dis que c’est pas le genre à faire des blagues comme ça. Tu hausses les épaules et te laisse retomber sur tes pieds qui se balançaient dans le vide depuis tout à l’heure. « C’est cool si elle fait pas la pute. » Qu’il le prenne pas mal, c’est pas méchant, tu veux juste pas qu’on lui fasse du mal. Parce que pour toi il mérite une fille qui le rendra heureux. Tu vas chercher les casques à l’autre bout de la pièce. « Tu veux essayer avec elle ? » Tu dis en montrant l'arme qu'il tient toujours. T’sais pas trop pourquoi tu changes de sujet, p’tètre parce que t’es mal à l’aise maintenant que tu sais qu’il a une meuf.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 5 Oct - 23:40

J'sais pas trop pourquoi j'avais balancé ça comme ça. Parce qu'elle avait demandé ? Puis parce que je voulais pas lui cacher un truc pareil ? On avait un passé tous les deux, puis bon, vu le temps, elle était sûrement passée à autre chose aussi. J'en sais rien. Elle me lance un regard bizarre et sur le coup je me dis que j'ai lâché une trop grosse bombe sans le vouloir. C’est cool si elle fait pas la pute. Je continue de l'observer, alors qu'elle part chercher un truc. J'sais pas quoi répondre. Lui dire que j'suis désolé ? Mais désolé de quoi. Putain, j'sais pas comment tenir une conversation normale. J'peux être le mec le plus sûr de lui, mais là, merde, je me sens con. Tu veux essayer avec elle ? Ok, elle change de conversation, j'sais pas si c'est bon signe. Euh ouais, pourquoi pas. Je réponds simplement en haussant les épaules avant de me diriger vers Jamile, Au fait, désolé de t'avoir sortit ça de but en blanc. C'juste que... j'savais pas tellement comment te le sortir, et bon, tu sais que j'suis pas du genre à tourner autour du pot quatre mille ans. Je lui dis en lui faisant un petit sourire, presque en mode gêné pour lui prouver que c'était pas tellement voulu que ça sorte de ma bouche comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Oct - 0:24

Tu sais pas trop comment prendre cette annonce sérieux, t’es perdue là. Tu pensais que s’il était venu te parler et qu’il avait demandé à te voir c’était pas pour rien. Tu pouvais pas penser que c’était juste en souvenir du bon vieux temps et que vous alliez avoir une conversation calme et simple autour de quelques armes. Les gars ont toujours une idée derrière la tête quand il s’agit de meufs. Et là tu te rappelles que c’est Noah, que tu connais surement pas de gars aussi bien que lui et que dans la longue liste des gars avec qui t’es sortie – ou avec qui t’as couché même si c’est pas le cas avec lui – il est le gars qui t’a le mieux traité. « Euh ouais, pourquoi pas. » Il te sort de tes pensées violemment. Tu lui prends l’arme des mains et t’y insères quelques balles pendant que tu l’écoutes parler, pas vraiment capable de le regarder dans les yeux. « Au fait, désolé de t'avoir sortit ça de but en blanc. C'juste que... j'savais pas tellement comment te le sortir, et bon, tu sais que j'suis pas du genre à tourner autour du pot quatre mille ans. » Tu vois son sourire gêné et tu lui réponds avec exactement le même. « C’bon t’inquiètes, je m’y attendais pas c’est tout. » Tu lui colles le gun entre les mains et tu vas appuyer sur le bouton pour que la cible se déplace pour arriver en face de Noah. Tu lui tends le casque, il va en avoir vraiment besoin. « Aller, j’attends. » Tu t’adosses au mur derrière toi, les bras croisés après avoir toi-même mit le casque sur tes oreilles. Toujours cet air de jeu collé au visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Oct - 22:07

De toute façon, elle allait être au courant tôt ou tard. Alors ouais, j'avais préféré lui annoncer comme ça, que ça sorte directement de ma bouche plutôt qu'autre part. Sauf que j'aurai pu y aller avec un peu plus de tact, c'est vrai. Enfin bon, ce qui est fait est malheureusement fait, je ne peux pas reculer. C’bon t’inquiètes, je m’y attendais pas c’est tout. Je n'ajoute rien d'autre, continuant de la regarder alors que je sens l'arme revenir entre mes mains, je baisse le regard et je la prends comme il faut, la regardant sous toutes les coutures une nouvelle fois. Grâce à Jamile, la cible arrive et elle me passe le casque que j'enfile presque aussitôt. Aller, j’attends. Je lui lance un de mes sourires trop en mode ravageur et sûr de moi, alors que je me mets correctement devant la cible. Je me concentre un instant, je pointe l'arme, je vise... et je tire. Putain c'est fort ce truc. Mais j'arrive à maîtriser à peu près le coup, et le balle part un peu sur le côté de la cible, mais je l'ai touché quand même ! Pas au centre, mais c'est déjà ça. Sans attendre, je retire, encore sur la cible, mais pas le top. J'aurai même pas tuer le gars en vrai. Mais je retire jusqu'à qu'il n'y ait plus de balles. Et bon, je trouve que je me débrouille pas trop mal, sans être fort non plus. Enlevant mon casque, je me retourne vers Jamile, Alors, impressionnée pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Oct - 22:23


Il dit rien et il enfile son casque, tu te tiens prête à voir de quoi il est capable. Il te lâche son sourire de tombeur et heureusement qu'il se retourne parce que tu rougis. Après le premier qu'il tire il a l'air surpris, par le recul de l'arme surement, tu te rappelle que t'avais faillit te déboîter l'épaule la première fois. Ton pauvre corps de femelle était pas préparé à subir un tel choc. Puis il tire le reste de son chargeur et tu peux pas décoller ton regard de son visage. Son petit air concentré, il essaye de s'appliquer, bien décidé à avoir la cible en plein centre. Tu sais qu'il l'aura pas mais bon, c'est normal. « Alors, impressionnée pas vrai ? » Quand il se tourne vers toi t'avais même pas remarqué qu'il avait fini, t'as un sourire discret au lèvres que t'as pas contrôlé et tu le fais disparaître tout de suite. Tu ris, trop de confiance en lui le petit. « Pas mal, pas mal. Je vais te montrer. » Tu lui prends l'arme des mains et enfonce un nouveau chargeur à l'intérieur. Tu te places devant la cible et après quelques secondes la totalité de tes balles à traversé la cible à forme humaine à des endroits stratégiques ; tête, cour, genoux. Tu reposes l'arme brûlante sur le comptoir et enlève ton casque. « C'est comme ça qu'on fait. » Mains sur les hanches, avec le visage d'une gamine super fière d'elle, le sourire jusqu'aux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Oct - 22:32

J'étais plutôt fier de moi en fait. Quand même, j'avais réussi à gérer. Un peu. Bon ok, rien qu'un peu, mais c'était loin d'être catastrophique. Puis vu la tête que faisait Jamile, elle devait quand même voir que j'avais quand même presque réussi mon pseudo pari, même si je n'avais pas tué la cible. Pas mal, pas mal. Je vais te montrer. Je lui fais limite une révérence en la laissant passer, mec trop galant quoi, alors qu'elle prend l'arme et se positionne comme moi tout à l'heure. Je l'observe faire, un léger sourire sur mes lèvres, prêt à voir ce qu'elle a dans le ventre. Et vu ce qu'elle fait... Ok, elle en a dans le ventre. C'est limite impressionnant de la voir comme ça, et ça fait plaisir. C'est comme ça qu'on fait. Tu la regardes un moment, la dévisageant doucement. C'est marrant de la revoir dans ces conditions là. Et c'est bizarre aussi. Oui madame la professeur, j'ai bien suivi la leçon. Je réponds en m'étirant un peu, Ton mec doit être refait que tu puisses le protéger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Oct - 23:00

Ca te fait bizarre de le revoir comme ça, de faire comme si vous ne vous étiez pas perdu de vue, chacun de votre coté vous faites comme si la dernière fois que vous vous êtes vus était hier. En dehors du fait que vous vous faites pas de bisous, que t'évites quand même de le toucher depuis qu'il t'a dit qu'il avait une fiancée. Ouais t'aimes bien Noah mais tu ferais rien pour mettre son couple en péril, surtout que tu connais pas cette fille. Il a l'air de tenir à elle, ça t'énerve un peu mais tu dis rien. « Oui madame la professeur, j'ai bien suivi la leçon. » Il s'étire et tu ris, quel idiot. « Ton mec doit être refait que tu puisses le protéger. » T'exploses de rire sans pouvoir te retenir, un peu pliée en deux par l'énormité qu'il vient de sortir. Toi, en couple ? Les hommes te déçoivent tous plus les uns que les autres. Et c'est de toute façon pas dans tes plans de te foutre en ménage, l'amour et toi ça fait un milliard. « J'ai pas de gars et puis j'en veux pas, ils sont tous nuls. » T'attrapes l'arme sans prévenir et tu la colles au front de Noah, tes deux mains le tenant, bras tendus. Tu fronces les sourcils t'essaies de faire peur, comme tu lui avais dit. « T'as peur ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Oct - 23:09

Technique pour savoir si elle a un mec ? Non. Quand même. Enfin si peut être, rien qu'un peu. J'suis curieux quoi, c'tout. Puis ça serait carrément normal, une meuf comme elle c'est obligé qu'elle ne finira pas toute seule avec un appart' remplit de chats. Non, elle mérite un mec bien. Je le savais. Et encore plus quand j'étais avec elle. Parce qu'on sait tous les deux que ça aurait pu être moi. Même si on n'avait jamais vraiment défini notre relation. Elle explose de rire et ça me fait sourire. J'ai pas de gars et puis j'en veux pas, ils sont tous nuls. J'hausse mes sourcils. Merde, je serai presque vexé par ça. Elle me traite de nul alors aussi ? J'ai même pas le temps d'en placer une, qu'en deux trois mouvements, je sens l'arme au bout de ses bras pointée direct sur mon front. Automatiquement, pour faire genre, comme dans les films, je lève mes mains en l'air. T'as peur ? Je souris légèrement, ne lâchant pas son regard qui veut faire peur. Elle est mignonne. Toujours aussi mignonne en fait. Je termine par baisser mes bras, la fixant toujours. Je te fais confiance Jamile. Je réponds simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Oct - 23:21

Ouais, t'as dit que tous les mecs sont nuls. C'est faux, t'es juste tombée sur les plus gros connards sur terre on dirait. T'es partie tellement de fois en claquant la porte, laissant le gars encore à poil dans le pieu, incapable de comprendre ce qu'il vient de se passer. T'es impulsive, oui, ça doit expliquer beaucoup de choses mais y'a aussi que ton papa t'as toujours dit de rien laisser passer avec les mecs. Que quand ils font une erreur une fois, en général ils recommencent vite, même s'ils ont promis le contraire. T'as jamais rien eu a reprocher à Noah, t'as jamais eu à te barrer sans explications, t'as toujours été bien auprès de lui. Il lève les mains en l'air comme si t'étais en uniforme et que t'allais lui passer les menottes. T'essayes de rester sérieuse mais le coin de ta lèvre tremble, trop envie de rire. « Je te fais confiance Jamile. » C'est trop, il peut pas te dire des trucs comme ça. Le gars est parfait et en plus à chaque fois qu'il ouvre la bouche t'as envie qu'elle finisse sur la tiennes. Ça peut pas durer comme ça. Tu tires. Bah ouais tu tires, y'avait plus de balles. « T'aurais pas du, t'es mort maintenant. » Tu dis en haussant les épaules une moue désolée en prime.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Oct - 23:27

J'attends. Ouais je lui fais confiance. Je lui ai toujours fait confiance, et malgré la distance et le fait qu'on s'est éloignés quelques temps, ça n'a rien enlevé de tout ça. Au contraire. Je n'ai qu'à revoir son visage, et tout revient comme avant. Enfin presque. Pas tout quoi. Des choses ont changé. Certaines choses. Mais j'éprouve toujours de l'attachement à son égard. Normal, après ce qu'on avait vécu. Je ne dis rien, j'attends. Jusqu'à que son doigt tire sur la gâchette. Je le vois. Je le sais. Sauf qu'il n'y a pas de balle, encore heureux. T'aurais pas du, t'es mort maintenant. Je reste sans bouger, presque impassible. Je lui avais accordé toute ma confiance quand même ! Je suis presque déçu. Je croise mes bras contre mon torse, m'accoudant au rebord de la table à côté de moi, toujours en la fixant, l'air calme, Alors tu m'aurais tué. Tu me blesses là Jamile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Oct - 23:46

Qu'est-ce que t'es censée faire dans une situation comme ça ? T'en sais rien, t'y connais rien à ces choses de relations garçons/filles. Les sentiments, les exprimer et même les reconnaître, t'es vraiment trop nulle à tout ça. Les armes, la boxe, le foot, ça tu connais. C'est des trucs simples, pas besoin de se casser la tête pour comprendre comment ça marche. T'aimerais bien que tout soit comme ça des fois. Il croise ses bras, s'appuie contre le comptoir, il a l'air de faire un peu la gueule. Tu hausses un sourcil en attendant qu'il te dise quelque chose. « Alors tu m'aurais tué. Tu me blesses là Jamile. » Tu lui envoies un bisous de loin, soufflant sur ta main après l'avoir embrassée avec tes lèvres en cœur. « Tu sais bien que je l'aurais pas fait pour de vrai, j'tiens trop à ta p'tite tête pour ça. » Tu poses ton index sur son front et tu pousses doucement sa tête en arrière. « Sois pas con sérieux. » Puis tu lui tournes le dos pour aller ranger l'arme à sa place initiale. Ouais, t'as un peu avoué que tu l'aimais toujours bien, c'est trop et fallait que tu le sorte de ton champs de vision pour pas qu'il se pose trop de questions non plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 8 Oct - 21:21

Le nombre de fois qu'elle aurait pu me tuer en fait. Tellement de fois où on n'était que tous les deux, seuls, trop proches, à ne pas vouloir se détacher. Ces jours chauds à Rio. Je m'en souvenais. Bah oui, heureusement que je m'en souvenais. C'était comme si c'était hier. Sauf qu'entre hier et aujourd'hui, beaucoup voire trop de choses avaient changé. Son bisou volé me fait légèrement rire alors que je continue de la fixer curieusement. Tu sais bien que je l'aurais pas fait pour de vrai, j'tiens trop à ta p'tite tête pour ça. Je fais mine d'être grandement soulagé en soupirant alors qu'elle pousse ma tête avec la seule force de son petit index. Sois pas con sérieux. Je la regarde s'éloigner, tout en continuant de sourire, plutôt fier de moi pour le coup. Bah ouais, elle me kiffe toujours. Enfin, dans un bon sens quoi. Elle a dû passer à autre chose de toute façon. Normal. Me voilà rassuré, j'ai cru que mes sentiments n'allaient que dans un sens ! Je m'exclame, très théâtralement avant de me décoller du comptoir pour aller vers elle. Je t'offre un verre ? Je demande en arrivant dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 8 Oct - 22:48

Plus tu le regardes plus te demandes comment t'as fait pour ma coucher avec lui. Nan, sérieux, tu te dis que tu devais avoir un sacré problème à l'époque pour te priver de ça. Et après tu te rappelles de pourquoi tu voulais pas et ça devient logique. Il était parfait, vraiment, mais tu l'étais pas. Et tu l'es toujours pas d'ailleurs. Mais bon la question se pose plus maintenant qu'il est fiancé, t'as plus ta chance. « Me voilà rassuré, j'ai cru que mes sentiments n'aillaient que dans un sens ! » Tu tournes la tête vers lui pendant que t'étais en train de ranger, stoppée dans ton mouvement sourcils froncés. Tu te dis qu'il raconte vraiment que de la merde et tu continues ce que t'étais en train de faire. Pourtant ça te plairais bien, bref. Tu le sens arriver derrière toi alors que tu fermes à clé l'armurerie. « Je t'offre un verre ? » Tu te retournes et tu peux pas t’empêcher de rire. Pire approche du monde. « T'sais j'suis pas une fille facile moi, tu m'auras pas avec un verre. » Et tu passes à coté de lui avec un air hautain, le poussant un peu pour passer. Tu vas pour sortir de la pièce et tu te retournes seulement avant de passer la porte. « Nan j'rigole, je dis jamais non à l'alcool. » Avec le clin d’œil qui voulait dire que c'était bien à l'alcool que tu disais oui et pas à lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 12 Oct - 12:40

Moi j'sais, j'ai fait exprès de lancer le truc le plus nul du monde, qui fait fuir toutes les filles normalement. Mais c'était réfléchis, j'avais tout planifié avant. Nan j'rigole, mais ça me faisait rire de jouer le gros boloss. Et puis ça faisait rire Jamile aussi. J'avais réussi mon coup en quelques sortes. T'sais j'suis pas une fille facile moi, tu m'auras pas avec un verre. J'arque un sourcil, jouant le mec surpris. Ca me fait légèrement rire quand elle me pousse, je me retourne presque aussitôt, la suivant du regard. Nan j'rigole, je dis jamais non à l'alcool. Je soupire, faisant une mine déçue. Putain, l'alcool a plus la côte que moi en fait... Je termine par la rejoindre, lui attrapant le bras, Tu fais que me briser le coeur mais bon. On y va quand même ? Je lance en haussant les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 12 Oct - 20:25

T'aimes bien rigoler avec lui, te moquer de lui, passer tu temps avec lui. Il avait réussi à te manquer sans que tu t'en rendes vraiment compte pendant ces quelques années qui séparent la dernière fois et que vous vous êtes vus et ce jour. Ça t'énerve un peu, tu sais pas trop pourquoi mais c'est comme ça. Il te fait sourire avec sa p'tite tête, comme s'il était triste. « Putain, l'alcool a plus la côte que moi en fait... » C'était pas vrai du tout, t'adores l'alcool à un point inimaginable mais Noah c'était tout autre chose. Il se retrouve à coté de toi et te prend par le bras, tu peux pas t’empêcher de t'accroches au sien avec les deux tiens, comme une sorte de réflexe de merde. « Tu fais que me briser le cœur mais bon. On y va quand même ? » Tu souris, il est vraiment trop mignon. Tu te mets sur la pointe des pieds et tu lui fais un gros bisous sur la joue pour le consoler. « Ça va mieux ? T’arrêtes de pleurer ? » Tu lui demandes, toujours accrochée à son bras, tu veux pas le laisser s'échapper.  T'attends pas trop de réponse parce que tu t'es mise mal à l'aise toute seule en faisant ça, tu tires un peu sur son bras et tu commences à marcher en direction de la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 13 Oct - 16:02

Je joue toujours au comédien. C'est plutôt rare quand je veux faire le mec sérieux, à part quand je suis grave énervé, là, je change de caractère. Mais c'est pas tout le temps alors ouais, je préfère faire des blagues, rire de tout et puis voilà. C'est comme ça que je suis avec Jamile aussi. Et je continue ma pseudo comédie en lui prenant le bras, avant qu'elle me fasse un bisou sur la joue. Elle est mignonne. Je ne peux que sourire face à cette jolie marque d'affection. Ça va mieux ? T’arrêtes de pleurer ? Genre je pleure ! Ca va, j'suis pas une meuf non plus. Trop de comédie peut être. Elle me tire avec le bras, et je suis obligé de la suivre, sortant enfin de cette salle. C'est très peu pour me consoler. Mais je m'en contenterai. Je réponds simplement en haussant les épaules une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 16 Oct - 21:19

P'tètre que ça aurait pu donner quelque chose de bien avec lui, t'en sais rien en fait comme t'as pas vraiment essayé. Vous auriez pu être un couple heureux, qui sait ? Mais bon, même à l'époque tu savais qu'il allait finir par partir du Brésil et que tu te serais retrouvée toute seule, et puis tu serais retournée à san francisco de toute façon aussi. Ca avait pas du tout été possible à l'époque et c'était surement pour ça que t’arrêtais pas de te poser des questions de meuf, et te poser des questions typiquement féminines ça t'énerves. Parce que t'es pas comme ça à la base. « C'est très peu pour me consoler. Mais je m'en contenterai. » Vous repassez devant tes collègues et t'attends d’être hors de leur champs d'audition pour répondre. « De toute façon, je comptais pas te donner plus. » Tu lui dis ça avec un énorme sourire fier alors que vous sortez des bâtiments. C'est bon, t'es plus sur ton lieu de travail maintenant, ça va te faire du bien. « On va où ? » Il avait lancé l'idée, à lui de choisir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 26 Oct - 22:46

De toute façon, je comptais pas te donner plus. Son sourire fier me fait mal au coeur encore. Enfin je fais genre. J'affiche ma mine encore déçue. Je la suis docilement, quittant son domaine policier. J'en profite pour fouiller dans la poche arrière de mon jean pour en sortir mon paquet de clope, j'en glisse une entre mes lèvres, avant de l'allumer avec mon briquet. On va où ? Je souffle un peu de fumée en l'air, avant de faire signe à Jamile si elle veut une clope elle aussi. Hum... ça te dit un bon vieux bar de shooters ? Je propose, souriant en coin. Ouais, j'en avais envie ça. Prendre un bon mètre et me les enfiler un à un, avec Jamile bien sûr. Ca pourrait être sympa et drôle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 28 Oct - 22:45

Il s'allume une clope dès qu'il a passé les portes du poste et t'en propose une, tu fais non de la tête et en sors une de ton propre paquet avant de l'allumer. T'allais quand même pas lui en prendre une alors que t'as les tiennes sur toi. Le voir avec sa cigarette ça te rappelle le Brésil et vos soirées sur la plage à fumer des joints en regardant les vagues. C'était cool, un putain de bon souvenir en fait, tu souris un peu en regardant dans le vie avant de revenir à la réalité. « Hum... ça te dit un bon vieux bar de shooters ? » Tu sautilles immédiatement de joie, t'adores l'alcool et encore plus quand tu sais que t'en boiras assez pour finir par terre. Tu penses pas avoir besoin de lui donner une réponse, il a très bien comprit que c'était oui. Quelques minutes plus tard vous vous retrouvez assit au bar, prêt à commander votre première tournée. « Essayes pas de profiter de mon corps si je suis dans un sale état ! » Tu lui dis avec un air super sérieux, l'index en l'air, comme si t'avais besoin de le menacer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 3 Nov - 17:45

Je trouvais ça cool, un bon vieux bar, plein de convivialité, avec de l'alcool. Ok, c'était propice à la drague, mais jamais je ferai ça à Jamile, et encore moins quand je suis fiancé avec Gaia. Mais je trouvais ça sympa, donc rapidement, on atterrissait devant le comptoir, sur les tabourets en bois, alors que je faisais signe au serveur de venir me voir. Essayes pas de profiter de mon corps si je suis dans un sale état ! J'éclate de rire, tournant ma tête vers la brunette, tout en sortant mon portefeuille de la poche arrière de mon jean, Jamais de la vie voyons. Tu sais que je suis très respectueux. Surtout avec ceux que j'aime bien. Je dis, faisant mine d'être choqué par ce qu'elle vient de me dire. Commandant un mètre de shooters, je laisse le barman prendre le soin de choisir les saveurs, avant de lui passer ma carte bancaire. Quelques secondes plus tard, nous voici avec un petit verre chacun, je tape dans celui de Jamile, A l'alcool ! Je proclame, avant de le boire d'un coup et de le poser sur le comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 4 Nov - 22:40


Il rigole mais tu comptes plus le nombre de soirées ou t’étais plus que déchirée et où t’as failli finir avec un mec alors que t’en avais pas du tout envie. De toute tu lui fais confiance, c’est pas comme si tu le connaissais pas, il avait pas changé apparemment. Et surtout, si un gars venait te les briser pendant que t’étais avec lui t’aurais de l’aide pour t’en débarrasser.  Noah appelle le barman et t’attends patiemment qu’il commande vos verres. « Jamais de la vie voyons. Tu sais que je suis très respectueux. Surtout avec ceux que j’aime bien. » Et ça tu le savais effectivement, sinon vous seriez déjà passés à plus que des câlins depuis longtemps. Il commande un mètre de shooters, t’as les yeux qui brillent d’envie. T’y peux rien si t’aimes ça. « A l’alcool ! » Vous en prenez chacun un et trinquez avant de les boire cul sec. Ça pique, ça brule, mais c’est ce qu’il y a de mieux. Tu reposes ton verre et essuies tes lèvres tu revers de ta main. « Elle est comment mademoiselle la fiancée ? » Tu demandes, faisant comme si c’était une question innocente. T’es curieuse, t’aimerais bien savoir ce qu’elle a de plus, si elle mérite Noah, ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

told ya i'm scary (noah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Scary Moovie 3
» Scary story - level 1 et 2
» vends noah's ark nes pal b complet
» [FS] Arcade/home - DDP Doj - OR2 - Vasara - Radilgy Noah NOS
» Chicago Bulls ... are back to business

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-