AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 They're just girls, breaking hearts. (Sveta)
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Sierra Desrosiers
all i care about is love
AVATAR : HAYLEY.
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : SOMA.
✱ COLOCATAIRES : MON MEC & MA FILLE.
all i care about is love
Dim 21 Sep - 22:52

La bibliothèque. Endroit intellectuel, calme, chaud,  parfait. J'aimais bien me rendre ici. Du moins, vu la date dépassée d'au-moins six mois de ma carte d'abonnement, cela faisait un bon moment que je n'y avais pas mis les pieds. Je pense que c'était vraisemblablement le seul endroit où je pouvais totalement restée concentrer plus de dix minutes (en dehors de mon lieu de travail, évidemment). Ouais, au moins je n'étais pas facilement distraite par n'importe quoi et de toute façon dans le silence j'avais toujours été apte à produire quelque chose. Enfin dans le silence... Tout était relative. Je relevai la tête de mon bloc-note pour regarder méchamment l'andouille qui n'avait pas mis son téléphone en silencieux. En plus, ce sifflement en notification de messages était insupportable. Je ne sais pas pourquoi mais en l'entendant, j'avais toujours l'image d'une marmotte souriant d'un air débile à pleine dents sur son rocher de montagne. Et je n'aimais pas les marmottes aux sourires débiles. Le type en question croisa mon regard et m'observa bizarrement. Bizarrement avec un regard de désespoir. Les cheveux bleus. Pfffff c'est bon, on était au vingt et unième siècle fallait arrêter d'être coincé comme ça. Les temps et les modes changent, faut s'ouvrir un peu aux nouveautés et à l'excentricité, sinon on serait tous pareils. Il existait même des teintures pour poils pubiens pour dire. Je finis par ranger mes stylos dans ma trousse et fermer mon bloc-note avec mes quelques feuilles volantes dedans. Je me levai de ma chaise, pris mon sac à dos, mon perfecto et mes bricoles, tous dans les bras pour me trouver un autre coin, loin des sifflements de marmottes. Je n'étais pourtant pas susceptible, pas facilement irritable, pas chiante, pas, je n'étais pas. Encore une fois les temps changent. Enfin, je trouvai une nouvelle table non loin d'un de mes rayons préférés de livres: les sciences occultes. Je laissai tout mon bordel sur la table, pour marquer mon territoire avant de partir faire un tour dans les sciences occultes. Bon au final, c'était faux... J'arrivais quand même à me laisser distraire dans une bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Svetlana Angst
i'm a little newbie
AVATAR : CORA.
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : PACIFIC HEIGHTS.
✱ COLOCATAIRES : SEULE.
i'm a little newbie
Lun 22 Sep - 18:03

Sierra et Svetlana,
we were young,
we didn't care.

Passer toute la matinée à se perdre dans les rayons d'une bibliothéque : Fait. Ce que je préférais à cet endroit était le silence palpable et concret, presque sacré, que tout le monde devait respecter. Je fais partie de ces gens aux migraines consécutives et lancinantes qui cherchent perpétuellement à fuir toutes les nuisances sonores trop fortes ou trop irritantes. Alors pour moi, la bibliothéque est une espèce de paradis terrestre, un peu comme les aquariums géants ou le fond des piscines. C'était reposant. Et j'avais attrocement besoin de ça ; de repos. Remplir les creux de la journée aussi. Lentement, je suis passée d'un rayon à l'autre, l'attention rivée sur les livres qui seraient susceptibles de m'intéresser. J'étais partie à la quête de la perle rare pour laquelle mon envie finirait par flancher. Depuis ce matin, j'avais déjà lu un livre, sur la psychologie. Faut croire que j'aime bosser même lorsque je suis en repos... Mais tant pis. Ça m'avait plu même si mon esprit n'était toujours pas suffisamment stimulé à mon goût. Parfois, durant ma progression dans l'eldorado de mon idéal littéraire de l'instant, je prenais plaisir à observer les gens. À les dévisager et à m'amuser de leur réaction. Les timides étaient définitivement les plus amusants car le malaise ne tardait jamais trop longtemps à les faire changer de place. J'ai toujours été un peu sadique sur les bords de toute façon, on ne va pas se voiler la face. Seulement, les personnes n'étaient plus d'aucun intérêt actuellement. Fouillant dans les dizaines de livres, je m'appliquais à juger les préfaces et à lire les résumés sans être transportée. Doucement, je commençais à désespérer et à me demander si ça ne serait pas mieux que je me volatilise pour aller combler le néant de mon ventre qui ne cessait pas de jouer au yoyo avec moi depuis que j'avais appris la grande nouvelle.

Alors que je m'apprêtais à remettre le livre à sa place et à récupérer mes affaires pour m'en aller, je remarquais les traits d'un visage féminin qui me rappelait vaguement quelqu'un. Je m'attardais un long moment sur ses cheveux d'un bleu profond, avant qu'elle ne se lève en se dirigeant vers le rayon dans lequel j'étais. Maladroitement, je rouvrais le livre pour faire mine de le parcourir sans réellement le faire, n'hésitant pas du tout à lancer quelques regards discrets vers cette fille qui me rappelait cruellement une adolescente avec qui j'avais expérimenté mon homosexualité durant l'une de mes premières fois. C'était en Louisiane. Et cela remontait à dix ans à présent. Dans mon esprit, les souvenirs flous retrouvaient leurs anciennes esquisses et le doute s'immiscait de plus en plus sans pour autant que je n'ose vraiment lui poser la question directement. Du coup, je restais là, feignant l'innocence sans vraiment réussir à le faire et l'idée était parvenue à décrocher un sourire de mes lèvres. Voire même un léger rire. Je ne savais même pas de quoi ce livre parlait véritablement...

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

I am an arrow, with no direction.
My life your tarot, my picture your fate.
I'm your becoming, so i'll always be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sierra Desrosiers
all i care about is love
AVATAR : HAYLEY.
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : SOMA.
✱ COLOCATAIRES : MON MEC & MA FILLE.
all i care about is love
Dim 28 Sep - 3:38

A vrai dire, je ne sais pas trop ce que je cherchais. Mes yeux scampi (puisqu'ils n'étaient pas verts au final) parcouraient en long et en large cette bibliothèque que je connaissais tant. Le rayon des sciences occultes n'était très fourni et complet, à mon plus grand désarroi. Dans un sens, c'était tout à fait normal. Ce n'était pas comme si nous étions à Poudlard et vivions dans le monde des sorciers. Non, simples mordus que nous étions à fantasmer secrètement sur le surnaturel. Enfin, c'était au moins mon cas. La plupart des livres qui se trouvaient devant mes yeux, je les avais lu. Si je ne les avais pas lu, c'est qu'ils ne m'intéressaient pas. Notamment celui-ci sur les vampires. Je ne l'avais pas lu puisque cette créature me sortait par les yeux. Je ne sais pas, mais à force d'avoir vu un trop grand nombre de gens rêver d'Edward Cullen et autre andouilles, ça m'avait complètement dégoûté. Une fois que les objets ou les personnes étaient trop adulées, elles perdaient tout leur intérêt et leur charme. A mes yeux, j'entends. J'avais été fan de Tokio Hotel durant ma jeunesse (ahh les erreurs de jeunesse), ils sont devenus connus, les fans-groupies hurlaient de partout et ça m'avait écœuré. Bon en réalité, cet exemple sur la célébrité s'annonçait être très mauvais me concernant... Tout ça pour dire que cette gaga attitude face aux vampires m'avait saoulé -en plus de ne pas être toujours très intéressants physiquement, les vampires TOUJOURS sexy c'est du MENSONGE-. Je crois que c'est lorsque j'ai tiré le livre sur les loups-garous que j'ai senti quelqu'un m'observer. J'étais loin d'avoir des yeux dans le dos ou sur le côté, mais c'était l'une des choses flippantes qu'on pouvait si bien ressentir. C'est comme dormir avec quelqu'un et le sentir nous observer. C'était trop creepy. J'ai alors regardé à droite, puis à gauche avant de voir une blonde derrière son livre. Elle me regardait ? Je regardais derrière moi brièvement, même si je savais que nous étions que toutes les deux dans cette allée. Je tournais alors les pages de l'encyclopédie du lycanthrope, tout en me demandant pourquoi elle m'observait. C'était Svetlana en plus ! Je me disais bien que je l'avais déjà vu quelque part, notamment sur les réseaux sociaux. Gaia m'en avait beaucoup parlé à une époque. A une époque, qui pourtant remontait à quatre mois maximum. Je me replongeai dans ma lecture.  Comment devenir un loup-garou ? était inscrit en titre page trente-deux. Je levai un instant les yeux au ciel, avant de regarder à nouveau discrètement la jolie blonde. Discrètement, c'était à revoir car au même moment nos regards se croisèrent. C'était la première fois que je la voyais en chair et en os et, cependant mon cerveau m'envoyait des signaux d'alerte pour me dire que je la connaissais. Vraiment ? Cette sensation de déjà-vu mais pour une personne. Je n'avais pas trop envie de la dévisager pour me fouiller dans ma mémoire, alors je me contentai de lire le chapitre sur comment devenir un loup-garou, tout en me creusant les méninges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Svetlana Angst
i'm a little newbie
AVATAR : CORA.
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : PACIFIC HEIGHTS.
✱ COLOCATAIRES : SEULE.
i'm a little newbie
Jeu 9 Oct - 16:57

Sierra et Svetlana,
we were young,
we didn't care.

Les imprévus, ils vont tombent dessus comme ça. Sans prévenir au préalable que votre passé pourrait vous revenir en plein visage sans que vous ne vous y soyez préparé. Cette jeune femme qui avait attrapé mon attention au vol, c’était Sierra. Je le savais car elle était amie avec ma Gaïa et aussi car elle avait vécu une histoire avec Saul, qui était l’ex de Rome. Il m’a fallu quelques minutes avant de finalement poser un prénom sur son visage. Ce visage qui me paraissait bien trop familier en réalité que lorsque je l’avais vu sur les réseaux sociaux. Plusieurs fois, j’ai pu voir des photographies de la jeune femme et jamais, elle ne m’était apparue assez familière qu’elle l’est à présent, à seulement quelques mètres de ma personne. C’était une sensation étrange. Est-ce qu’elle était bien la fille avec qui j’avais partagé l’intimité en Louisiane il y a des années ? Est-ce que mon cerveau n’était pas en train de tourner un film improbable et assez loufoque ? Je me posais toutes ces questions car malgré cette impression de déjà-vu et s’il s’agissait bien de l’adolescente en question, elle avait sacrément changé ! La petite adolescente réservée serait finalement devenue une jeune femme excentrique et bien distincte dans la foule. Elle aurait donc gagné beaucoup de confiance en elle, du moins en ce qui concerne son style vestimentaire. Car Sierra me semble être une personne que l’on remarque de par son allure différente. Elle sort du lot et c’est loin d’être quelque chose de mal. Décidemment, je me retrouvais en pleine hésitation et cette hésitation grandissante n’allait pas durer me connaissant. Pourtant, je tentais de me concentrer un peu plus sur mon bouquin en me disant que je faisais forcément erreur. Oui parce que franchement, ça serait une sacré coïncidence si elle était réellement la personne à laquelle je pensais ! Après des années, à des kilomètres de l’endroit où l’on s’est rencontré, on se retrouve dans la bibliothèque du coin. Malgré ce que mon esprit m’ordonnait de faire, je ne pouvais pas empêcher ma curiosité de fonctionner et donc, nos regards se croisèrent un bref instant avant que mes prunelles ne retournent se cacher entre les lignes noires de mon livre. Ce qu’elle fit à son tour, sans trop tarder. Bon. Peut-être que si je me plaçais ailleurs, je pourrais continuer mes observations tranquillement sans ressentir cette peur de la déranger… Peut-être. À cette idée, je rangeais mon livre pour passer de l’autre côté de l’étagère. Cette fois, je la voyais de dos. Ce qui me permettait d’observer des détails comme par exemple… Ses fesses. Oui, ses fesses. C’est con, hein ? Mais en général, ce sont des images qui me marquent beaucoup plus. Tout en faisant mine de continuer ma recherche de livre, bien entendu.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

I am an arrow, with no direction.
My life your tarot, my picture your fate.
I'm your becoming, so i'll always be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sierra Desrosiers
all i care about is love
AVATAR : HAYLEY.
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : SOMA.
✱ COLOCATAIRES : MON MEC & MA FILLE.
all i care about is love
Mer 22 Oct - 16:30

C'était totalement stupide, oui. Nous avions sûrement l'air conne également. Je savais qu'elle me regardait et elle devait savoir également que je l'observais. Enfin, c'était plutôt de l'espionnage. A nouveau, je scrutais Svetlana du coin de l’œil et j'eus le déclic. L'illumination, le flash. Je plongeais à nouveau ma tête dans le bouquin que je tenais. Sérieusement, cette blonde là-bas, c'était vraiment celle que j'avais rencontré chez moi en Louisiane, il y a plusieurs années ? Je restais perplexe. Je savais très bien que le monde mine de rien était petit. Mais à ce point là ? Les Etats-Unis sont grands de base, l'état de Louisiane n'est pas minuscule non plus. Il aurait fallu que je tente mes premières expériences sexuelles avec cette fille. L'ancienne muse de Gaïa. Le truc de fou. Lorsqu'à nouveau, je voulus la contempler elle avait disparu. Où était-elle passée ? Je baissais mon livre au niveau de ma poitrine, lançant simultanément des regards à droite puis à gauche. A tous les coups, comme dans les films d'horreur, j'allais me retourner et elle serait derrière moi, pas vrai ? J'étais sérieusement paranoïaque et j'empirais mon cas en lisant des horreurs ou en regardant des saletés à la télévision qui me faisaient avoir des cauchemars. Que voulez-vous, d'un côté j'aimais ça... Je devais être un peu masochiste aussi et je savais déjà que plusieurs personnes approuveraient ce point de ma personnalité, rien qu'en voyant comment je tenais toujours autant à mon ex petit ami. Ouais et bien, moi je les emmerde ces gens. Quoiqu'il en soit, j'ai fini par me retourner doucement dans cette allée. Svetlana n'était pas ici, ou peut-être que si mais j'étais trop bigleuse pour la voir. Je rangeai à mon tour le livre des loups-garous et repartis d'un pas nonchalant vers ma table où j'étais censée avancer mon travail. J'organisai mes crayons, ma trousse, mon cahier bien parallèle au reste. Maintenant, que tout était bien aligné comme si j'avais quelques tocs, je pouvais enfin me mettre à l'écriture. Je pris mon crayon à papier et attendis. Vous connaissez le syndrome de la page blanche ? Bon, j'avais déjà écris deux lignes, c'était déjà ça. Parlons peu, parlons bien, parlons des New Politics, ce groupe qui avait était en première partie des Fall Out Boy tout l'été. Ils étaient danois. Mads Mikkelsen aussi d'ailleurs. J'étais un peu déçue de devoir encore attendre plusieurs mois pour que la saison d'Hannibal reprenne. Je levai les yeux de ma page et repérai immédiatement la silhouette de la blonde plus loin. Non, franchement je ne pourrais même pas me concentrer dans cette bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Svetlana Angst
i'm a little newbie
AVATAR : CORA.
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : PACIFIC HEIGHTS.
✱ COLOCATAIRES : SEULE.
i'm a little newbie
Mar 28 Oct - 1:05

Sierra et Svetlana,
we were young,
we didn't care.

Bon d'accord. J'avais l'air particulièrement stupide, voire psychopathe à la reluquer comme j'étais en train de le faire présentement mais la situation était assez amusante. Et puis les regards qu'elle me lance de temps à temps me disent qu''elle est entrée elle aussi dans cette partie de cache-cache/espionnage improvisée. Toujours le regard fixé à sa chute de reins, ma jolie vue finit bien vite par disparaître puisque la demoiselle décide de partir après m'avoir perdu de vue. Je retiens mon rire, histoire que la bibliothécaire ne m'éjecte pas trop vite. Déjà qu'elle me regarde étrangement depuis au moins deux bonnes minutes autant reprendre mon sérieux ou au moins m'appliquer à faire semblant. J'attrape un autre livre et je le lis tout en traversant la longue allée afin d'en atteindre une autre et la longer elle aussi. Sierra quant à elle était retournée à sa table et je l'observais donc de loin, en me permettant de le faire avec plus d'aisance qu'il y a quelques minutes. J'étais en train d'hésiter. Est-ce qu'elle ne me prendra pas trop pour une cinglée si je décide d'aller l'aborder ? Ça se trouve, elle pense que je la poursuis ou un truc du genre. Cette fois, je ne peux pas m'empêcher de rire, ce qui me vaut un SHHHHH de la part de la vieille dame et quelques regards meurtriers de personnes totalement absorbées par leur lecture. Mon silence et ma discrétion reviennent donc très rapidement. Après quelques minutes, le geste répétitif du rangement de livre revient et une fois mis en place, je m'avance jusqu'à la table de celle que j'observe depuis un bon moment à présent. Le regard fixé dans le sien, grand ouvert et un peu sceptique, je me racle la gorge brièvement avant de murmurer. Excuse-moi de te déranger. Je dis, un air sérieux sur le visage. Mais est-ce que tu n'aurais pas vécu en Louisiane ? Ça y est, c'est dit.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

I am an arrow, with no direction.
My life your tarot, my picture your fate.
I'm your becoming, so i'll always be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sierra Desrosiers
all i care about is love
AVATAR : HAYLEY.
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : SOMA.
✱ COLOCATAIRES : MON MEC & MA FILLE.
all i care about is love
Jeu 13 Nov - 11:36

J'étais désespérée. Je me mis à mordiller l'embout de mon stylo bic noir. Je n'aimais pas écrire sur un ordinateur, allez savoir pourquoi. J'aimais faire comme à l'ancienne, avec la bonne feuille de papier et le crayon. Je n'étais pas une fille très patiente et parfois même atteinte du syndrome du poil dans la main, alors c'était plus insensé que je préfère écrire sur une feuille sachant que je devrais tout recopier sur mon ordinateur portable au final. Au point où j'en étais, je savais très bien que je n'étais pas sensée et que j'agissais parfois assez paradoxalement. Toutefois, je sentais que c'était la fin pour moi chez Alternative Press. J'aimais pourtant ce travail, j'étais dans mon élément et c'était mille fois mieux que mon poste de serveuse à mon arrivée à San Francisco. Pourtant... Je ne sais pas, je me sentais en panne et démotivée. Voilà, le principal problème: la motivation. Sans motivation, sans volonté, sans idées je n'arrivais à rien. La volonté, je l'avais encore un peu puisque j'étais venue ici dans cette bibliothèque pour travailler. La motivation et les idées, non. J'étais d'ailleurs en train de gribouiller des arabesques sur ma feuille. Je passai une main sur mon visage avant que je sursaute d'un coup à la voix de la blonde. Bon sang, je ne l'avais ni vu ni entendu arriver. J'ai immédiatement arrêté de faire ce que je faisais et je l'ai regardé avec un air un peu affolé. Quoi ! Elle m'avait fait peur ! N'allez pas me dire que j'étais à la ramasse à cause de la drogue. Je me calmais alors lentement, une main sur ma poitrine en sentant mon coeur ralentir ses battements. Je levai les yeux vers Svetlana et la contemplai avant d'analyser ce qu'elle venait de me dire. « Euh, si si j'ai vécu là-bas. » Silencieuse, je l'observai avant de l'inviter à s’asseoir en face de moi d'un signe de main. Je me penchai un peu vers l'avant sur la table pour lui murmurer. « Dis-moi, c'est toi qui m'a... » Je ne terminai pas ma phrase préférant faire le geste. Je collai mes deux doigts en forme de V sur ma bouche et sortis ma langue entre en la faisant tourner. Je me retenais de pouffer de rire parce que c'était vraiment trop drôle. Puis, j'arrêtai de faire ce signe quand je vis que plus loin la bibliothécaire me regardait. Elle allait croire que je lui lançais une invitation... Parce que ouais, c'est bien connu que toutes les vieilles dames des bibliothèques sont des lesbiennes en manque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Svetlana Angst
i'm a little newbie
AVATAR : CORA.
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : PACIFIC HEIGHTS.
✱ COLOCATAIRES : SEULE.
i'm a little newbie
Lun 17 Nov - 18:50


Définitivement, il fallait que je m'assure que c'était bien elle. Depuis que je lui tournais autour dans cette bibliothèque, la question m'avait brûlé les lèvres. Alors me voilà face à la jeune femme, attendant une quelconque réponse. Apparemment, je l'ai effrayé puisqu'elle n'a pas tardé à sursauter au son de ma voix murmurante. Son air un peu paniqué a esquissé un sourire sur mes lèvres. Je me retenais de rire, vu que la vieille m'avait déjà dans le collimateur. Elle finit par me dire qu'elle avait bien vécu là-bas. Finalement, peut-être que c'était VRAIMENT elle. Je m'assois face à elle lorsqu'elle m'invite à le faire d'un geste évasif. Elle se penche légèrement en avant pour me chuchoter quelque chose. En l'écoutant et en observant le geste explicite qu'elle était en train de faire, j'ai dû mettre une main devant ma bouche pour m'empêcher d'exploser de rire. J'ai pris quelques minutes pour me calmer avant de lui répondre. Il me semble que... oui ? Ma phrase s'est finit en interrogation car oui, le doute persistait toujours un peu. Enfin, est-ce que je te dis quelque chose ? Parce que toi, tu ressembles beaucoup à mon souvenir. Je dis toujours en chuchotant.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

I am an arrow, with no direction.
My life your tarot, my picture your fate.
I'm your becoming, so i'll always be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sierra Desrosiers
all i care about is love
AVATAR : HAYLEY.
✱ ÂGE : 26
✱ QUARTIER : SOMA.
✱ COLOCATAIRES : MON MEC & MA FILLE.
all i care about is love
Mer 26 Nov - 11:28

Quand j'ai fait le geste explicite, je me suis aussi retenue de rigoler face à sa réaction, une main sur la bouche. Sérieusement ! J'ai ensuite posé une main sur mes yeux, en pensant à un truc triste pour me calmer. Ca marchait toujours, en plus puisque après quelques secondes je me suis calmée. Je pense que la bibliothécaire voulait nous tuer et, je n'avais pas envie de me faire virer d'ici. Quelle sensation de honte. Nous étions deux jeunes femmes civilisées, qui savaient se tenir correctement dans des lieux publiques. Sans aucun doute. Svetlana doutait toujours. Elle pensait qu'elle était LA fille qui m'avait rendu visite de façon intime en Louisiane mais me demanda si elle me rappelait quelqu'un.« Oui. » J'ai répondu immédiatement en la détaillant. J'avais une mémoire visuelle et elle me disait bien quelque chose... Je savais aussi, que si je réfléchissais trop je finirais par douter de ma propre réponse. J'étais jeune à cette époque, treize ou quatorze ans, mes souvenirs pourraient être erronés. Toutefois, c'était un souvenir que je classais comme d'important à l'époque de mon adolescence. Ma première fois avec une fille, ce n'était pas rien ! Ma première fois tout court d'ailleurs. La première fois où j'avais pigé ce qu'était le plaisir sexuel, ce que ça faisait, ce que tu ressentais. Alors forcément, je n'aurais pas pu oublié ce détail de ma vie. « Je ressemble bien à ton souvenir, tu dis ? » Dis-je en reprenant ses paroles. « J'espère que j'ai changé quand même. » Je murmure amusée. Non mais à quatorze ans, je ressemblais à rien. J'étais rousse, garçon manqué. Je ne disais pas que maintenant je ressemblais à quelque chose mais j'avais vachement progressé. J'étais timide aussi avant. On va dire que l'alcool avait un peu aidé à me faire trifouiller par Svetlana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Svetlana Angst
i'm a little newbie
AVATAR : CORA.
✱ ÂGE : 30
✱ QUARTIER : PACIFIC HEIGHTS.
✱ COLOCATAIRES : SEULE.
i'm a little newbie
Mer 26 Nov - 20:27


Des filles, j'en ai connu énormément. Tellement que je ne pourrais pas poser un nombre précis sur la chose mais j'avais une mémoire sans doute trop à vif et mon esprit regorge de détails. Parfois inutiles, parfois moins. Suite à son affirmation, j'en été totalement sûre à présent. Ça ne pouvait être qu'elle de toute façon. J'évitais donc d'augmenter le flux de mes questions à ce sujet. Puis si ça n'aurait pas été celle que je pensais, je n'aurais même pas douté à la base. J'aurais simplement passé mon chemin. Là, les coïncidences me semblaient trop soudaines pour que je me trompe de personne. Mes souvenirs étaient rarement vagues. C'était parfois agaçant d'ailleurs. Je ressemble bien à ton souvenir, tu dis ? Je l'observe, un peu intriguée par le ton qu'elle emploie mais mon expression se détend rapidement lorsqu'elle continue. J'espère que j'ai changé quand même. Et comment. Même si la Sierra dont je me rappelais avait malgré tout un certain charme. Peut-être son côté décalé. Côté décalé qui n'avait fait qu'amplifier vu son allure actuelle. Je crois que c'est ce qui l'a toujours rendue spéciale. Je souris, amusée et contente de l'avoir retrouvée l'air de rien. Beaucoup, oui. Mais dans le bon sens. Je la trouvais ravissante en réalité. Son côté femme-enfant m'a toujours plu et me plaira toujours. Tes fesses, elles n'ont pas changées par contre. Je conclus, toujours en murmurant. Si je me serais vue, aussi sérieuse dans mes propos, j'aurais certainement ri.

• • • • • • • • • • • • • • • • • •

I am an arrow, with no direction.
My life your tarot, my picture your fate.
I'm your becoming, so i'll always be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
 

They're just girls, breaking hearts. (Sveta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kingdom Hearts : The secret key
» [MULTI] Kingdom Hearts I et II
» SOKH: Shôrai Of Kingdom Hearts
» Kingdom Hearts 358/2 Days
» Kingdom Hearts : Birth by Sleep

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.2 :: Rps-