AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 OMFG. This is a beautiful nightmare - Leila & Jared
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Dim 29 Jan - 17:12

OMFG. This is a beautiful nightmare.

16h20, dimanche 29 janvier. Rien de bien spécial en perspective. Je venais de finir mon thé et Seth cachait le pot de nutella dans son dos en sortant de la cuisine, où je me trouvais encore. « Seth Fever, si tu ne veux pas ressembler à Big Ali je te conseille de reposer tout de suite ce que tu viens de prendre » dis-je, le sourire aux lèvres. Ma petite touffe blonde de fils revint sur ses pas, le visage rivé vers le sol. Ses lèvres étaient marron du chocolat qu'il avait mangé. Je ne pus m'empêcher de rire, ce qui le fit sourire à son tour. Son minois de petit déluré était la chose que j'aimais le plus au monde, et il me le rendait bien. Je pris d'une main le pot de pâte à tartiner tout en lui tendant le l'autre un morceau un mouchoir pour qu'il se débarbouille un peu. « Pfff, ton échange est même pas équitable ! » dit-il tout en acceptant cependant l'échange.

Ding dong. Quelqu'un venait de sonner. Je levai un sourcil, pensif. « Ca doit-être Amy et son amie... » dis-je à moi même avant de me rendre compte que Seth m'écoutait. Le petit blond fila vers la porte d'entrée afin d'ouvrir aux visiteurs, coupant de court mon élan. Je restais donc dans la cuisine, amusé. « C'EST ELLLES PAPAAAAAAAAAAA ! » cria Seth à mon adresse avant de revenir en courant vers moi. Je sortis de la cuisine afin d'accueillir comme il se devait les deux jeunes demoiselles. Amy arriva directement à ma rencontre: en vérité, elle était la seule à être encore entrée. « Salut ma belle ! Tu vas bien ? » lui demandais-je en la débarrassant de sa veste. « Tu devais pas venir accompagnée ? » La réponse ne fut pas longue à arriver, Amy me faisait signe que son amie était encore dans l'entrée. Pensant qu'elle allait rapidement arriver, je ne vins pas à elle et me tourna vers ma précédente interlocutrice, tournant le dos à l'entrée. A ce moment précis, rien ne me laissait imaginer que j'allais vivre une sorte de cauchemar éveillé. Rien.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 29 Jan - 17:43


Dimanche après-midi, j’étais tranquillement en train de faire mes devoirs dans l’appartement. J’étais une élève modèle, en fait je ne voulais pas me faire virer de mon école ou avoir un échec, car si cela arrivait mon père m’obligerait à revenir en Angleterre et malgré tout, j’aimais bien San Francisco. Mon colocataire était parti je ne sais où et ça faisait bien comme ça c’était tranquille et je pouvais me concentrer. En fait, je pouvais surtout mettre ma musique au fond. Il était à présent 16 heures et je me dis que pourrais arrêter, faire autres choses. Je me dirigeai donc vers le salon, mon téléphone dans la main et je m’installai devant la télévision. Mon petit chien Vodka vint me trouver et s’installa confortablement sur mes genoux. Je reçu un texto d’Amy, ma meilleure amie, elle voulait savoir si je voulais faire de quoi. J’acceptai bien sûr, qu’est-ce que j’avais de mieux à faire ? Elle arriva quelques minutes plus tard chez moi, en chemin de je ne sais où, elle me dit qu’on allait voir un de ses amis qu’elle considérait un peu comme son père. Je trouvais ça un peu étrange de considérer ses amis comme un père, mais bon avec Amy il ne faut pas trop pauser de question. Heureusement que je n’étais pas trop du genre timide, car Amy aimait bien m’amener chez des inconnus. Finalement, on arriva à une maison, et Amy sonna. Je restai un peu à l’écart en arrière, ne sachant pas trop à qui m’attendre suite à la description que m’avait fait ma meilleure amie. Ce fut un petit garçon, trop mignon au passage, qui nous ouvra. Je suppose que ce n’était pas lui qu’Amy me parlait. Il était tout simplement adorable. « C'EST ELLLES PAPAAAAAAAAAAA ! » J’eus très vite ma réponse, c’était son fils. Attendez cela veut dire que l’ami d’Amy avait un fils, qui avait l’air plutôt vieux, pas un petit bébé. Je ne rentrai pas tout de suite, laissant Amy ouvrir le pas, et un homme vint accueillir celle-ci. Je ne le vis pas de face, mais il avait l’air plus vieux qu’Amy, enfin ce n’était pas un ami de lycée. Il interrogea cette dernière sur le fait qu’elle était supposée venir accompagner. En effet, j’attendais dans l’entrée, me débarrassant tranquillement de mes ballerines. Finalement j’eux terminai, et rejoins les deux amis. J’arrivai proche d’Amy, celle-ci parlait à son ami, et me regarda en souriant. Elle prit la parole. « Jared c’est Leila ! Leila bah voici Jared ! » Celui-ci souri, se détournant vers moi pour me regarder. Son sourire s’éteint soudainement, et je posai les yeux dans les siens. Mais je l’avais déjà vu quelque part ce mec, aller Leila souvient toi où… « On ne s’est pas déjà vu quelque part ?? » La mémoire et moi ça fait malheureusement deux, peut-être que celui-ci se souviendrait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 29 Jan - 18:10

OMFG. This is a beautiful nightmare.

« Jared c’est Leila ! Leila bah voici Jared ! » dis Amy lorsque son amie apparut. Alors que j'affichais précédemment un sourire serein, mon visage changea brusquement d'expression lorsque je la vis. Mon dieu. C'était elle: cheveux vifs, sourire enfantin mais beauté mature et adulte. Ma gorge se noua. Cette Leila était la meilleure amie de Amy et devait avoir, comme elle, 17 piges... Rien de bien choquant, en apparence ? Si. J'avais couché avec elle deux semaines auparavant.
La jeune femme posa son regard au fond du mien. « On ne s’est pas déjà vu quelque part ?? » dit-elle a mon encontre. Je restais muet, ne sachant trop quoi répondre. Était-ce une sorte de blague ou... ? Non, elle ne devait pas se souvenir, mais je devais me taire devant Amy. Cette histoire sentait la merde à plein nez, et si je gaffais, tout cela pouvait mal se terminer. « Jared a été champion du monde de boxe, peut-être que tu l'as déjà vu à la TV... » dit Amy avant que son téléphone ne sonne. Elle décrocha et monta à l'étage afin de discuter au calme avec son interlocuteur. Mon regard restait fixé sur la dite Leila. « Si toutes les copines de Amy sont comme toi, elles peuvent venir à la maison quand elles veulent ! » répliqua Seth avant de s'enfuir dans sa chambre.

Je ne disais rien: mon cerveau était bien trop en ébullition pour cela. Comment lui rappeler ? Je jetai un coup d'oeil vers les escaliers afin de voir si Amy ne comptais pas redescendre. Non, elle devait s'être posée au calme dans ma chambre.« Je ne te rappelle vraiment rien ? Je veux dire... putain. Je sais vraiment pas comment je vais pouvoir expliquer ce bordel. » Je passais une main sur mon front, préoccupé. Elle était mineure et extrêmement liée à Amy. Cette fille avait même moins de différence d'âge avec mon fils qu'avec moi. Damnation. Je me sentais extrêmement con sur le coup, et ma gorge me serrait tellement qu'elle semblait pouvoir se rompre. « Ruby Skye, il y a deux semaines. On était bourrés et... » je m'interrompis, j'en avais probablement dis assez pour qu'elle comprenne. Ou tout du moins, je l'espérais. Ou pas en fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 29 Jan - 19:42


Je me sentais un peu idiote de ne pas me souvenir. J’ai toujours eu de la difficulté de me souvenir où est-ce que j’avais vu des gens, ça m’arrivait de me faire reconnaitre par quelqu’un que je ne me souvenais pas. De plus, je ne comprenais pas cette soudaine expression que Jared, puisque c’est son prénom apparemment, avait eue en posant le regard sur moi, qu’est-ce que j’avais ? Je l’observais toujours, en lui demandant si on ne s’était pas déjà vu quelque part. Amy ria lorsque je dis cette phrase, comme si c’était impossible. « Jared a été champion du monde de boxe, peut-être que tu l'as déjà vu à la TV... » Je regardai ma meilleure amie un peu surprise. J’étais venue à San Francisco il y a de ça deux mois et je n’avais jamais entendu parler de ce Jared qui faisait de la boxe, mais il faut dire que je n’étais vraiment pas, mais alors là très loin, du genre sportive. J’aimais bien en Angleterre les courses de cheveux, c’est tout. « Ça doit être ça… » Je le dis pour ne pas inquiéter mon amie, je n’allais pas lui dire que je l’avais vu à quelque part d’autre, pas à la télévision, alors que je n’étais moi-même pas certaine. Soudainement, son téléphone sonna et elle partit plus loin dans la maison répondre. Merci Amy de me laisser en compagnie de ton ami. Je sentais le regard de Jared sur moi alors je regardai son fils, il était tout mignon. « Si toutes les copines de Amy sont comme toi, elles peuvent venir à la maison quand elles veulent ! » Oh mon dieu mais il était craquant cet enfant. Je lui souris tandis qu’il courrait plus loin dans la maison, me laissant cette fois-ci vraiment seule en compagnie de Jared. « Il est trop mignon votre fils ! » Aussitôt j’eus finis ma phrase, je me rendis compte que je venais de le vouvoyer. C’était sorti tout seul, après tout il avait un fils assez vieux et devait avoir au moins 10 ans de plus que moi. Je restai debout pendant un moment, en silence. Je ne savais plus trop quoi dire, heureusement que celui-ci prit la parole. « Je ne te rappelle vraiment rien ? Je veux dire... putain. Je sais vraiment pas comment je vais pouvoir expliquer ce bordel. » Apparemment je n’étais pas la seule qui croyais qu’on s’était déjà vu quelque part. Celui-ci avait l’air plutôt troublé, enfin il ne savait pas comment me dire quoi ? Je ne comprenais pas. « Si je t’ai déjà vu quelque part, mais je sais pas où… » Je me creusai la mémoire pour essayer de me souvenir. Sûrement pas l’école, il n’avait pas l’âge d’être élève et Amy avait dit plutôt qu’il était un boxeur. San Francisco c’est si grand, je pouvais l’avoir croisé n’importe où. « Ruby Skye, il y a deux semaines. On était bourrés et... » Mon cerveau essayait de relier toutes ses informations quand j’eus des flashback. Lui et moi, nos corps l’un contre l’autre, merde. Il n’avait pas fini sa phrase, mais je savais la suite. J’avais couché avec un très bon ami à Amy, qui avait un gosse et qui sait il était peut-être marié. Je levai les yeux vers lui pour le regarder. Oui c’était lui, sans aucun doute. Moi qui venais de le vouvoyer plus tôt… « Merde c’était vous ?! Enfin toi… » On était à présent assez proche à mon goût pour que je lui dise tu, peut-être même un peu trop proche…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 29 Jan - 21:00

OMFG. This is a beautiful nightmare.

    Elle comprit, je le vis instantanément dans son regard. Comme si une lumière s'était allumée... pour mettre en évidence un sacré merdier. « Merde c’était vous ?! Enfin toi… » Deuxième fois qu'elle me vouvoyait. « Je crains que oui... » Je ne pus que sourire, bien que cela me fit prendre conscience encore plus brutalement d'un des problèmes actuels: j'étais beaucoup plus vieux qu'elle. Etant dépourvu d'ego -ou tout du moins d'un minuscule-, je n'étais pas vexé qu'elle me qualifie de 'vieux' à travers son langage.

    Tout se contredisait dans ma tête. Je cherchais à nier l'incroyable nuit passée avec elle non pas sans difficultés. Je revoyais son corps contre le mien, le plaisir... Je devenais fou. Totalement fou. « Rassure moi: je suis pas le seul à me sentir vraiment gêné, là tout de suite maintenant ? » J'avais largué ça comme une bombe, sans préavis, ce qui donna un côté un peu comique à la scène. Je fermai les yeux un instant et passa mes mains dans mes cheveux, en faisant les cents pas devant Leila. « Jared t'es un putain de pédophile. T'es un pédophile Jared, un pédophile ! » pensais-je tout en me mordillant la lèvre inférieure. Mais là n'était pas le pire. Qu'est-ce que Amy allait faire si elle apprenait ? Je ne m'étais pas senti aussi mal qu'en ce moment précis depuis très longtemps.

    « Je... enfin tu... tu as le même âge que Amy, non ? » Je m'étais arrêté pour poser cette question bidon et avais employé un ton si détaché qu'on se crut dans un sketch le temps d'une seconde. Je devais relativiser, dédramatiser... mais je n'y arrivais pas. Oui, Leila était une pure beauté et les souvenirs de la soirée passée en sa compagnie étaient plus que positifs, mais comment pouvais-je reste stoïque et faire comme si de rien n'était ? Si j'avais pu la vieillir de 5 ans en un claquement de doigts, je l'aurais fait mais hélas, rien n'était aussi simple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 29 Jan - 23:12


Finalement je comprenais un peu mieux pourquoi Amy m’avait dit qu’elle considérait son ami un peu comme son père, ce n’était pas un mec qu’elle avait croisé au lycée, loin de là. Je voyais que celui-ci était un peu comme moi, en ce moment, assez surpris de se retrouver ici, grâce à ma meilleure amie, et ne savait quoi dire. « Je crains que oui... » Crains oui c’était totalement le mot en ce moment. Je n’avais personnellement eu jamais eu de problème avec l’âge. Surtout en venant ici à San Francisco, j’avais fini m’habituer à fréquenter des gens plus vieux. Je ne voyais pas trop les gens de mon école, comme si ceux-ci n’étaient pas rendus au même endroit dans leur vie. J’avais commencé par être avec les amis de mon frère, puis j’avas rencontré d’autres gens. J’avais fini par sortir dans les bars, même si officiellement ici c’était dans 4 ans que je pourrais, légalement. De toute façon, les mecs de mon âge étaient tous de vrais cons, ceux plus vieux, donc plus mature, l’était mieux, mais quand ils étaient parents, c’était peut-être limite. Des images dans ma tête ne cessaient de passer en boucle. Le début de la soirée, l’alcool, lui et moi dansant, puis la chambre. Des images qui à l’habitude me faisait sourire. Qui n’aime pas avoir des nuits torrides après tout ? Toutefois, c’est un peu moins amusant quand tu apprends que c’est l’un des très grands amis de ta meilleure amie, et qu’il a un gosse avec qui je dois avoir moins de différence d’âge qu’avec le mec en question. Est-ce que je regrettais ? Je ne pense pas, enfin de toute façon ça ne changerait rien, mais il faut dire que ça avait été une nuit…super. « Rassure moi: je suis pas le seul à me sentir vraiment gêné, là tout de suite maintenant ? » J’aurais bien souris dans une autre situation, je n’étais pas la seule au moins à me sentir comme ça… J’aurais bien aimé qu’Amy arrive maintenant et me fasse changer d’idée, parler d’autres choses je ne sais pas, mais elle se poserait probablement des questions, vu les têtes que nous avions en ce moment. « Non t’es pas le seul… Je sais pas, je sais pas trop quoi te dire. » Désolé ? Mais non je n’étais pas désolé d’avoir couché avec lui, c’était juste très mal aise, puisque lorsque c’était arrivé on ne savait rien l’un sur l’autre donc l’apprendre là, c’était assez étrange. Celui-ci faisait les cents pas devant moi, tandis que je restais planter là, debout à regarder par terre. Putain Amy, tu parles à qui si longtemps ? J’espérais que son enfant –étrange à dire- n’était pas caché quelque part et qu’il n’allait pas répéter ce qu’il entendait à quelqu’un. « Je... enfin tu... tu as le même âge que Amy, non ? » Je levai les yeux. Merde il allait me prendre pour qui, à l’âge d’Amy, de trainer dans les bars, me saouler et coucher avec le premier venu. « Oui on a le même âge… » Et là, s’il considérait Amy comme ça propre fille, il devait trouver ça étrange que j’aille le même âge qu’elle. « Et… et toi ? Enfin t’as un gosse, t’es pas marié j’espère ?? » Autant lui demander clairement, plutôt que supposé. Je n’étais pas du genre à coucher avec des mecs en couple, j’avais tout de même des valeurs…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 30 Jan - 19:18

OMFG. This is a beautiful nightmare.

    « Oui on a le même âge… » Bon, au moins, j'étais fixé. Je respirais lentement, comme je l'avais toujours appris dans ma profession. Je devais juste garder mon sang-froid, ne pas céder à la pesante panique de la situation.
    « Et… et toi ? Enfin t’as un gosse, t’es pas marié j’espère ?? » Je me stoppai un instant, pensif. Moi marié ? Non. Pas ça. Mes pensées gravitèrent instinctivement vers Heather mon ex femme, puis sur toute la haine que j'avais pu lui vouer. « Non, je suis père célibataire » dis-je de la façon la plus neutre possible. Je devais chasser le sourire d'Heather de mon esprit... ce que je fis en posant mon regard dans celui de mon interlocutrice. Je ne savais pas trop quoi dire non plus en vérité, et la tension présente dans la pièce m'écrasait, m'étouffait. Je détestais ces silences si profonds qu'ils en disaient trop.

    « Tu veux boire ou manger quelque chose peut-être ? » D'accord, je cherchais à meubler la situation comme je pouvais en me faisant passer pour l'hôte de rêve. Mais d'un côté, que je lui serve de la dinde et une margarita dans ma grosse baraque n'allait rien changer à la situation, juste la camoufler.
    Amy était toujours là haut: j'entendais au loin ses éclats de rire. Damnation. J'étais seul avec une fille bien trop belle, bien trop peu innocente... mais hélas, bien trop jeune. Techniquement, je m'en foutais de l'âge de mes conquêtes; mais lorsque celles ci étaient mineures et proches d'une de vos amies, toute la donne était faussée. En fait, j'avais probablement un problème avec les filles aux cheveux rouges. Sans rire ! Elles me faisaient -et me font toujours d'ailleurs- le même effet: Wow, boom, boom, ahhhh. Ou un truc du genre. J'avais beau me raisonner, Leila restait sublime. Ne pouvait-elle pas devenir laide, comme ça, par magie ? Que les cheveux et les dents lui tombent ! Non, rien. Elle restait toujours aussi belle. Elle restait toujours aussi jeune. Je me sentais toujours aussi con.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 2 Fév - 1:47


Qu’est-ce que je payerais cher en ce moment pour qu’Amy m’aille proposer plus tôt d’aller au cinéma ou faire les boutiques au lieu de venir voir son ami. N’importe quoi, où je n’aurais pas eu à croiser un mec avec qui j’avais couché. On aurait rigolé, parlé et surtout que je n’aurais pas eu à être dans une situation aussi étrange. Ce n’était pas la première fois que je recroisais un homme avec qui j’avais couché, je n’étais pas une sainte c’était vrai, mais je n’exagérais pas non plus. Toutefois, j’avais toujours tombé sur des gens avec qui je n’avais aucune relation en commun. Je n’avais le goût en ce moment que d’aller chercher ma meilleure amie en haut par les oreilles et la ramener immédiatement. On ne laisse pas deux personnes qui ne se connaissent pas ensembles voyons, malgré le fait qu’on se connaisse bien, enfin physiquement… apparemment, celui-ci était un peu surpris que je n’aille que 17ans. Beaucoup était surpris de mon âge lorsque je leur disais, pourtant je trouvais personnellement que je faisais mon âge, pas plus pas moins. Je fus tout de même contente qu’il ne dit aucun commentaire de plus sur le fait que j’aille le même âge qu’Amy, je me sentais déjà assez mal à l’aise comme ça. Celui-ci ne s’était toutefois pas gêné pour me demander indirectement mon âge, puisque je me doutais bien qu’il savait celui d’Amy, mais je n’avais pas trop osé, préférant seulement être sûre et certaine que Jared n’était pas marié. Après tout, celui-ci avait un enfant et une belle grande maison… « Non, je suis père célibataire » Je soupirai, je me sentais déjà mieux, malgré le fait que la situation plutôt étrange, je m’en voulais déjà moins sachant qu’il était célibataire. De toute façon, s’il avait été marié, ça l’aurait plus été de sa faute de trainer dans les bars et finir sa nuit avec…moi. « Ouf, tant mieux! » Merde, qu’est-ce que je venais de dire ? Tant mieux qu’il était célibataire, non marié, j’étais vraiment idiote. « Enfin, je voulais pas dire tant mieux que tu sois père célibataire… » Finalement, je décidai que c’était tout simplement mieux d’arrêter de parler, je m’enfonçais plus que d’autre chose. Il y eut un silence entre nous deux, parfois les silences étaient signent qu’on n’avait rien à se dire, mais là c’était plutôt qu’on était trop mal à l’aise. Heureusement, Jared recommença à parler. « Tu veux boire ou manger quelque chose peut-être ? » Je le regardai et j’avais le goût de sourire mais je ne le fis pas. C’était plutôt une manière de changer de sujet, ou d’avoir l’air poli. « Je prendrais bien des shooter en ce moment… mais je suppose que je vais y aller pour un verre d’eau. » Des shooter pour tout oublier ça serait bien oui. Oublier que j’avais couché avec un très bon ami à Amy qui devait avoir une bonne dizaine d’année avec moi et aussi oublier le fait qu’il était terriblement… beau. Mais on ne sert pas d’alcool au mineur, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 11 Fév - 18:16

OMFG. This is a beautiful nightmare.

« Ouf, tant mieux ! » me dit-elle. Tant mieux que je sois père célibataire ? Je ne savais pas trop comment le prendre, ce qui me fit relever un sourcil de surprise. Option un: elle était sadique, cruelle et se languissait que mon fils vive sans sa mère. Option deux: si j'étais célibataire, elle pouvait retenter sa chance. Troisième et dernière option -et probablement la plus plausible-: elle était soulagée d'avoir couché avec un type célibataire plutôt qu'un maqué infidèle. « Enfin, je voulais pas dire tant mieux que tu sois père célibataire… » Silence de mort, je ne pus m'empêcher de sourire. On pouvait entendre des bribes de la conversation téléphonique d'Amy d'où nous étions.
« Je prendrais bien des shooter en ce moment… mais je suppose que je vais y aller pour un verre d’eau » finit-elle par me répondre. Il était vrai qu'un dimanche après-midi, se faire un shooter de tequila semblait légèrement décalé, mais pourtant... un peu d'alcool fort pouvait me requinquer. Sauf qu'elle, elle était mineure. Cette ravissante créature à la crinière flamboyante était une... non, pas une gosse, pas avec des hanches, un poitrine et un visage pareil ! J'étais confus, j'avais besoin d'un verre.

« Tu vas penser que je veux te soûler pour X raison, mais un shooter n'a jamais fait de mal à personne, dit-en passant » lui répondis-je tout en plantant mon regard dans le sien. Je ne tardais pas à migrer vers la cuisine, où je sortis la bouteille de Tequila ainsi que les deux petits verres. Je ne savais pas si elle allait me suivre ou même si elle allait accepter ce verre, et je m'en fichais. Elle pouvait se faire un milliard de films dans sa tête, ce shooter était purement médicinal: j'en avais besoin pour tenir le choc. J'étais passé du gentil petit boxeur en retraite à détournement de mineur, à vint-huit ans. Retraité et pédophile à vingt-huit ans, bon sang. Deux claques dans la gueule pour le prix d'un. J'avais toujours eu l'impression que ma vie allait trop vite, grillait des étapes. Au fond, cela me terrorisait.

Cette fille était superbe, mais j'avais poussé le bouchon beaucoup trop loin. Depuis ma sortie de prison il y avait trois ans déjà, j'avais le sentiment d'avoir oublié ce que l'amour représentait, et cela au détriment d'une affection sur-développée pour la gente féminine. Non, je n'étais pas un coureur de jupons, loin de là. Seulement mes conquêtes éphémères ou peu sérieuses s'amassaient plus que les idylles n'existaient. Et aujourd'hui, une adolescente au coeur de son bel âge. Charmante, sulfureuse, sensuelle... comment pouvais-je penser cela d'une fille qui avait onze ans de moins que moi ? Le fait était là pourtant, et je ne pouvais m'empêcher de l'imaginer comme femme à part entière. Et une putain de belle femme.






Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

OMFG. This is a beautiful nightmare - Leila & Jared

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Evangeline - collection 2011
» Nightmare in the Dark (mvs)
» The pluto en nightmare=invasion UAC en nightmare ?(impossibl
» [SKULLTAG] nightmare maze 2
» [DooM II]Alone in the nightmare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.1 ::  :: 
NORTH
-