AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 Le 31 décembre ou la nuit de toutes les conneries... [hot]
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Mar 3 Jan - 22:21


    Une nouvelle année qui commençait. Une nuit où l'on pouvait faire ce qui nous plaisait avant de commencer une autre année. Ce soir là j'étais allé fêter le réveillon chez Clyde, mais maintenant que monsieur c'était endormis je devais trouver autre chose à faire. J'avais envie de voir des gens encore et vu que je savais pas trop qui j'ai choisis au hasard dans mon téléphone. C'est tombé sur Liam. Pourquoi pas. J'aimais bien ce mec, c'était un garçon sympa que j'avais rencontré chez mon psy -pour une fois qu'il servait à quelque chose lui-, bref, je ne savais pas pourquoi il venait le voir tout comme il ne savais pas pourquoi je venais. C'était un deal qu'on avait passé un jour, amis, mais sans dire pourquoi on venait voir le psy. Il me faisait penser à Drake par certains côtés, peut-être parce qu'ils avaient presque le même âge. Je suis sûr qu'ils auraient été super potes s'ils avaient été au lycée ensemble.

    Je me dirigeais jusqu'à son appartement d'Alamo Square, appartement qui devait être pas mal à en jugé par l'immeuble. J'appuyais sur l'interphone avant d'attendre quelques minutes, il dormait peut-être ?? Au bout d'un moment j'entendis une voix ensommeillé demander qui était là. Je répondis simplement Angie, la porte se déverrouilla et je montais les marches jusqu'à l'appartement du blond. Je re-frappais doucement à la porte au cas où il se serait rendormis, mais ce n'était pas le cas puisque la porte s'ouvris immédiatement. Toujours gentleman il me laissa rentrer, j'entendis vaguement sa voix me demander pourquoi j'étais là à 04h00 du matin. Je rougis légèrement. Merde j'avais pas vu qu'il était si tard, j'avais du le réveiller. Je levais les yeux vers lui vu sa tenue j'avais effectivement du le réveiller, il était en boxer noir et...et c'est tout d'ailleurs. Je savais plus quoi dire là. J'étais pas préparé à le voir comme ça et puis je savais même plus ce que je voulais lui dire. Je m'assis -ou plutôt je me laissais tomber sur le canapé-, avant de bafouiller rapidement : "Euh...je...excuse-moi si je te dérange...je...je suis venu te dire bonne année." Super Angie, il va vraiment te prendre pour une tarée là, des filles qui débarquent à 04h00 du matin pour dire bonne année t'en connais beaucoup toi ?? Mais qu'elle conne. J'enlevais mon blouson, je comptais pas encore partir, j'avais trop froid là. En même temps j'étais pas habillé pour traverser la ville à pied : bottines noires, collants en dentelles noires, robe bustier bleu marine. C'est clair qu'il y a plus chaud. En plus je voyais plus très bien où j'en étais. Enfin, je crois que l'alcool me montais à la tête quoi. Je sais même plus ce que je disais. J'ai alors vu la tête de Liam juste en face de moi, visiblement il voulait me dire un truc, mais j'étais incapable de savoir quoi. Je me suis juste dis qu'il avait de beaux yeux et après sans que je comprenne quoi que ce soit, mais alors vraiment rien j'ai entendu quelqu'un dire :"Embrasse moi..." Je sais pas qui de moi ou lui était le plus surpris. J'avais pas dis ça ?? Enfin pas à voix haute si ?? Je me suis levé d'un bond avant de m'éloigner vers la porte. "Euh...nan, c'est pas ce que je voulais dire...enfin je crois...je...excuse-moi...je voulais pas dire ça...oublis d'accord ??" J'avais la main sur la poignée de la porte prête à m'en aller. La question était : allais-je partir ?? Ou bien allait-il encore se passer un truc bizarre ?? That is the question comme dirait Shakespeare.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 4 Jan - 16:00


Nouvel an ou truc qui sert à rien, bon l'occasion de faire la fête, mais j'ai pas l'âge d'aller en boîte légalement et j'ai pas envi de frauder ce soir. Ma tante m'a gentiment invité chez elle pour dîner avec elle et mon oncle. Ok pas de soucis, depuis que je les connais je les adore, ils ont fait beaucoup pour moi après la mort de ma mère et l'arrestation de mon père. Je ne connaissais personne à San Francisco et finalement maintenant je vis très bien dans cette grande ville qui doit faire quinze fois celle ou je suis né. Mais j'adore l'ambiance ici, c'est plutôt agréable, et j'aime le lycée version américain. Je suis en dernière année et après l'obtention de mon diplôme de fin d'année je pourrais faire ce que je veux. J'hésite entre deux voies. Je sais que si je rentre en Irlande je peux entrer dans une compagnie de danse irlandaise connue dans le monde entier, mais j'adore la musique et il y a une bonne section musique à la fac de SF. Je sais déjà que j'aimerais être célèbre, après est ce que j'ai une chance, on ne sait pas. C'est beau de rêver ! Comme dit ma meilleure amie Constance l'espoir fait vivre. Elle a pas tort. Mais je n'espère pas forcément cette chose pour vivre. Je rois que c'est cette fille. Vous savez.. La belle brune.. Les yeux clairs totalement envoûtant ... La première fois que je l'ai vu dans la salle d'attente du psy j'ai halluciné, j'ai crus que mon coeur allait s'arrêter de battre. Sa beauté m'avait tout de suite sauté aux yeux. Il faudrait être aveugle pour ne pas la remarquer ! Enfin, l'espoir qui me faisait vivre c'est qu'un jour elle pense à moi comme je pense à elle. Je sais pas si j'étais amoureux, mais en tout cas.. Elle me faisait beaucoup d'effet.

Le repas avec mon oncle et ma tante fut sympathique. Nous avons discuté, bien sûr ma tante suit de près ma réussite scolaire et tout ce que je fais. Si elle savait tout elle deviendrait folle. Mais tant pis je fais ce que je veux. J'aime ma vie pour le moment, et elle est loin d'être si chaotique. Après nous que minuit soit passé et que nous nous soyons souhaités la bonne année je suis rentré à l'appartement qu'elle me loue gracieusement gratuitement. Parmi les amis de Constance j'ai trouvé une coloc que je connais un peu quand même Jordane, elle devient emménager d'ici une petite semaine avec son fils. J'aime bien les enfants c'est plutôt cool, elle n'a pas encore vu Dracaufeu, mais je pense qu'avec ces trois chiens et son chat elle devrait s'y faire vite. Enfin bon, je rentre tranquilou chez moi en fumant une ou deux clopes au passage. Je monte après à mon appartement, un grand truc que je ne paie même pas. Je suis nase, et je ne met pas deux heures à mes rendre dans mon lit après avoir fait une ou deux parties de jeux vidéos. J'ai l'habitude de dormir en boxer, celui d'aujourd'hui.. Noir. Je m'endors rapidement, il doit être 1heure du matin à tout casser. Je m'endors vite et je suis rapidement réveillé par le bruit de l'interphone. je grogne mais je me lève quand même, je suppose que c'est un ou une ami(e) qui a trop bu. J'ouvre et j'entend la voix d'Ange, sur le coup je ne capte pas.. Pourtant mon coeur lui l'a reconnu sa voix. Il a eut un raté. Qu'est ce qu'elle vient faire à .. Ouha 4hoo du matin.. J'ouvre la porte lorsqu'elle frappe à celle ci. J'ai pas vraiment fait attention mais je suis en boxer. Arf tant pis. Je la fis entrer... Je n'allais pas laisser la fille de mes rêve devant chez moi sans la faire entrer, je serais le pire des crétins !

- Qu'est ce que tu fais là à une heure pareil ? lui demandais-je avec une voix quelque peu endormie.

Elle me répondit qu'elle venait simplement me souhaiter bonne année. Je souriais. Nous nous installâmes dans le salon. Je détaillais sa tenue, elle avait l'air morte de froid, et pourtant elle était toujours aussi jolie ! Je n'avais jamais vu une telle beauté.. Et elle était dans mon salon, putain ce soir c'était ma chance... Si je ne me lançais pas j'allais jamais y arriver, on était tous les deux quoi de mieux pour lui avouer ce que je ressentais.. Je n'avais jamais été doué avec les sentiments. Mais quand il faut s'y coller.. J'allais laisser un peu de temps avant de ma jeter à l'eau..Je ne voulais pas la faire fuir en même temps.

- Oh et bien merci, à toi aussi, bonne santé..

Alors que je cherchais dans ma tête comment lui avouer ce truc qui me rendait heureux quand je la voyais... J'entendis des paroles venant d'elle qui me surprirent... Elle désirait vraiment que je l'embrasse ? Cela allait probablement faciliter la chose... Jouait-elle avec moi ? Je ne pouvais pas vraiment savoir, j'étais novice en amour, je flirtais avec les filles, mais je n'avais jamais rien eu de sérieux. La preuve je suis puceau... la honte quoi.. Alors que je la fixais un peu sous le choc de cette demande elle se leva d'un bond, elle allait partir si je ne la retenais pas ! Il était hors de question qu'elle parte, pas sans que je lui ai dis que je l'aimais... Parce que c'était ça... Elle me rendait fou ! Je ne pensais qu'à elle, tout le temps ! Elle voulait effacer ces paroles, mais c'était trop tard... Mais non ! Je n'allais surement pas oublier ! Alors qu'elle allait ouvrir la porte je la rejoins rapidement pour la bloquer. Je le fis se retourner face à moi. Elle était bloquée entre moi et la porte que je tenais fermée d'un bras. De ma main libre je lui caressais la joue en la regardant dans les yeux en esquivant un léger sourire. Puis mes lèvres se posèrent sur les siennes. Ce ne fut qu'un doux baiser. A la fin de celui ci je souris en la regardant...

- J'en mourrais d'envi depuis un petit moment en faite...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 4 Jan - 22:04

    Je savais que j'aurais pas du attendre avant de tourner la poignée et de sortir. Quand j'ai vu son visage se rapprocher de moi et sa main caresser ma joue c'était pas compliqué de savoir ce qu'il voulais après. Pourtant j'ai pas bougé, pourquoi j'ai pas bougé d'ailleurs ?? J'en sais rien. Il était tellement proche de moi, je sentais son souffle sur mes joues et je voulais juste qu'il sépare la distance qui nous éloignait encore. Juste une fois, j'en avais envie, tellement envie...et enfin j'ai sentis ses lèvres sur les miennes. Un baiser doux et léger, comme une caresse. Alors qu'il s'éloigna légèrement de moi, je sentis le rouge me monter aux joues comme une gamine. Pendant qu'il parlait je ne pu m'empêcher de le détailler. J'avais jamais fais attention avant, mais il était vraiment très beau. Des yeux bleus identiques aux miens presque, une peau qu'on avait envie de caresser, des bras où on voulait se blottir, un corps de rêve, un sourire à faire fondre un iceberg. Bordel mais pourquoi j'avais jamais vu ça avant ?! En même temps comment tu veux remarquer ça dans la salle d'attente d'un psy ?? Ouais, pas facile hein. Il était là en face de moi à quelques centimètres j'avais deux choix : partir et rentrer chez moi ou bien rester ici et continuer un jeu qui risquait d'être dangereux. Je sais pas si c'est l'alcool ou quoi mais j'ai pas été longue à me décider. A peine deux minutes après notre baiser je me suis approché de lui pour l'embrasser à mon tour. Un baiser plus long et plus sensuel. J'avais conscience de déraper, mais là franchement je m'en foutais totalement, j'aurais le temps d'y penser plus tard. J'ai attrapé sa main pour l'emmener jusqu'au canapé du salon. Je l'ai forcé à s'asseoir avant de m'asseoir sur ses genoux. "Pourquoi je n'avais jamais remarqué à quel point tu étais beau ??" J'ai posé mes mains de chaque côté de ses épaules et j'ai commencé à embrasser son cou de partout. Il sentait bon. J'avais conscience que je ne devais pas faire ça, c'était pas bien, mais j'en avais envie. Je voulais pas m'arrêter et je voulais pas qu'il m'arrête d'ailleurs. J'ai pris ses mains pour les mettre sur mes hanches. Avant de me pencher vers lui pour lui murmurer à l'oreille : "Liam...j'ai pas envie d'arrêter...alors si toi tu veux arrêter fais le maintenant...avant que je fasse une grosse bêtise. Sinon...montre moi que tu veux continuer..." J'avais plaqué ma joue contre la sienne, caressant ses cheveux d'une main et son dos de l'autre. J'étais bien...pour la première fois depuis longtemps je me sentais bien. Faîte qu'il ne veulent pas arrêter...s'il-vous-plaît, pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 5 Jan - 13:33

Pourquoi ? Je me demandais pourquoi elle était là, pourquoi elle était venue.. Pourquoi chez moi et pas chez un autre mec. N'étais-je pas un gosse ? J'avais presque cinq ans de moins qu'elle.. Et elle venait me retrouver en plein milieu de la nuit.. C'était pas logique. Pourtant je prenais cette initiative comme un signe, peut-être que je n'étais pas le seul à partagé les sentiments que je ressentais pour elle. C'était compliqué ... Mais je savais une chose c'est qu'elle ne devait pas partir, j'avais besoin qu'elle le comprenne, je ne savais pas comment m'y prendre, elle avait l'air.. D'avoir envi de la même chose que moi. Je l'empêchais donc de partir, il était hors de question qu'elle me quitte, je ne le voulais pas. Alors je l'embrassais comme elle me l'avait demandé, même si elle avait désiré oublier ce moment ! Moi je ne voulais pas oublier qu'elle voulait que je l'embrasse. Mes lèvres touchent doucement les siennes. Ce n'est pas mon premier baiser, mais je frissonnais quand même. L'effet Ange.. Elle était si parfaite... J'avais à ce moment même l'impression que c'était un instant qui resterait toujours gravé dans ma mémoire.. Je déglutis légèrement lorsque je m'écartais après ce baiser. Je le regardais tendrement, sous le charme de la jeune femme.

Alors que je m'écartais pour voir sa réaction.. Mais elle se rapprocha de moi.. et m'embrassa à son tour, bien sur je n'allais pas la repousser, oh non loin de là.. Je ne voulais pas qu'elle arrête même ! Je ne voulais qu'elle à ce moment là ! Elle était la femme de mes rêves ! Et je ne gâcherais pas l'opportunité de lui faire comprendre ce que je ressens... Car c'était fort très fort... Je gardais ça pour moi depuis presque un an alors c'était maintenant ou jamais ... Elle m'entraîna sur le canapé, ou elle me fit m'installer. Elle s'assit sur mes genoux à califourchon. Autant vous dire que je suis un mec et que ma réaction ne se fit pas attendre... J'avais très envi d'elle.. Sa remarque sur ma beauté je fis esquissais un demi sourire de fierté... Hé ! Elle me trouvait canon c'était un bon début à mon avis... Je la laissais m'embrasser dans le cou, sachant que maintenant qu'elle avait fait ça... Il n'y aurait probablement pas de possibilité de retourner en arrière ! J'avais clairement trop envi d'elle... Elle prit mes mains pour les placer sur ses hanches... Je frissonnais... Je le regardais avec envi et amour... Elle se pencha pour me murmurait qu'elle avait envi d'aller plus loin et que si ce n'était pas mon cas il fallait que je la stoppe... C'était trop tard... Je sentais son visage contre le mien, une main dans me cheveux, et l'autre dans mon dos...

- Chut ..

J'attrapais ces poignets pour la faire coucher sur le canapé moi sur elle. Il fallait que j'assure, c'était décisif... Et c'était aussi la première fois que j'irais jusqu'au bout avec une fille... Je la regardais un instant avant de l'embrasser...J'avais horriblement envi d'elle... Je l'embrassais audacieusement... Et j'osais posé une de mes mains sur l'une de ces cuisses encore recouvertes de ces collants... Ms lèvres descendirent sur son cou...Je tremblais un peu, j'étais nerveux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 5 Jan - 22:07

    Je ne pensais pas qu'il aurait envie de continuer, mais si. Je l'ai sentis me basculer sur le canapé, avant qu'il s'allonge sur moi. Je pensais pas que mon coeur pouvait battre aussi vite en présence d'un homme, pourtant j'avais l'impression qu'il allait sortir de ma poitrine tellement qu'il cognait fort. L'alcool me donnais déjà l'impression de planer, mais alors là j'avais vraiment l'impression d'être dans un autre monde. Je frissonnais à chaque fois que ses mains touchaient ma peau et pourtant il ne faisait pas grand chose, juste quelques caresses. J'aimais sa façon de me dire chut et la façon qu'il avait d'être nerveux. Je devrais pas penser ça...c'est illégal, enfin d'un certain point de vue...Je sentis ma robe glisser lentement le long de mon corps, je ne sais pas si c'est lui ou moi qui l'avait enlevé, je m'en foutais, je sais juste qu'il y avait trop de bouts de tissus entre nous et je commençais à devenir impatiente. Il explorait mon corps...comme s'il n'avait jamais fais ça avant, peut-être que c'était le cas. Non avec une tête d'ange comme la sienne ce ne pouvait pas être le cas. Je me suis mise à rire. Quand j'ai vu son visage cependant je me suis sentis mal à l'aise, il devait croire que je riais de lui. Il a marmonné quelque chose avant de s'éloigner et de partir jusqu'à sa chambre. Oups, je crois que je l'avais vexé. J'enlevais rapidement mes bottines avant de le suivre jusqu'à sa chambre. Il était allongé sur le lit sur le ventre, je ne sais pas vraiment s'il pleurait ou non. Je m'en voulais, je ne voulais pas être méchante ou quoi que ce soit. Je m'approchais doucement du lit avant de me pencher au dessus de lui pour commencer à masser son dos doucement. "Liam..." Je me suis rapproché de lui pour l'embrasser tendrement partout sur le dos et dans le cou. "Pardon...je ne riais pas à cause de toi, je pensais juste que t'avais une tête d'ange, alors ça m'a fais rire parce que je m'appelle Ange." Je l'ai obligé à se retourner pour qu'il me regarde. Son regard était triste et je n'aimais pas. Je me suis allongé sur lui avant de glisser mes mains tout le long de son corps. "Pardon." Je me suis serré un peu plus contre lui, risquant même mes mains à descendre jusqu'à son boxer pour venir caresser le tissu. J'étais toute rouge...j'avais peur et j'en avais envie en même temps. On aurait dis une ado...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 6 Jan - 22:50

Notre moment ensemble commençait à avancer et à chauffer surtout. Nous dérapions un peu, quoi que pour moi c'était loin d'être un dérapage, je ne voulais qu'elle et ça depuis un long moment alors je ne vois pas pourquoi je me priverais de ce qu'elle m'offre... C'est à dire elle... Je mourrais d'envi d'elle maintenant, et il n'y avait pas de point de non retour. Je la voulais et maintenant. Rien ne pourrait me faire arrêter, ni un tremblement de terre, ni un tsunami, ni l'apocalypse. Sérieusement ... Elle était parfaite et je ne croyais toujours que c'était moi qu'elle était venue voir à 4HOO du matin. Avec audace je descendis sa robe pour qu'elle ne termine par terre. Son corps semblait si parfait, j'en tremblais. Je me resaisis je ne voulais pas qu'elle sente que c'était ma première fois. Déjà c'est la honte, et de deux c'est qui sait tut l'amour et pour le genre de femme comme elle, je dirais que c'est pas intéressant... On ne prend pas forcément son pied avec un puceau... C'est la honte je sais. Mais je préfère faire l'acte sexuel ou amoureux avec une personne qui m'est cher. Pourtant alors qu'on y allait de plus belle elle se mit à rire. Sur le coup j'esquissais un sourire aussi, mais je me sentais un peu vexé... J'étais si maladroit qu'elle en riait ? J'étais si mauvais ? Je ne l'excitais peut-être pas ? J'étais vexée alors je me lève et je fonçais dans ma chambre. Sérieusement je mourrais d'envi d'elle mais le faite qu'elle me rit au nez état fort désagréable...

Je m'étalais sur mon lit, si elle voulait venir elle viendrait. Elle le fit d'ailleurs. Elle arriva t s'allongea près de moi. Je soupirais, elle m'expliqua la raison pour laquelle elle avait rit.. C'était mignon, j'avouais.. Je pus m'empêcher de sourire. Elle me ferait terriblement craquer en même temps... Elle était parfaite pour moi. Et je ne pourrais pas lui en vouloir longtemps. Elle me fit me retourner, et s'allonger sur mon. Elle me serra contre elle. Je lui souris lorsqu'elle s'excusa. Je sentis ces mains sur mon corps et un frisson me parcouru. Je sentis sa main glisser sur mon boxer. Je reteins un petit gémissement. L'effet était directe et radical.. Elle rougit et je trouva ça tellement adorable. Je posais mes doigts sur sa joue rougie, et je l'embrassais tendrement en la serrant contre moi. Je nous fis tourner pour être sur elle. Mes lèvres descendirent sur sa poitrine encore recouverte de son soutient gorge.. Il termina je ne sais pas trop où dans la pièce. Mes baisers inondèrent sa poitrine avant de remonter à son cou, puis à ces lèvres.

- J'ai terriblement envi de toi..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 7 Jan - 12:19

    Moi aussi j'avais envie de lui...terriblement envie même. Pourquoi je ne m'étais jamais rendu compte de ça avant ?? Jusqu'à maintenant je voyais plus Liam comme un autre de mes frères, ou même comme le meilleur ami de mon frère, enfin dans la théorie. Oui, seulement là je le voyais pas du tout de cette façon, je le voyais comme tellement plus à se moment là. Je me sentais juste bien à ce moment là. Il s’intéressait à moi et pas uniquement comme les autres le faisais, il me voyait pas de la même façon. Je souris face à sa phrase. S'il savait à quel point j'en avais envie aussi. Je passais mes mains derrière sa nuque pour l'embrasser doucement. Je sentis alors sa main descendre jusqu'à mon shorty et c'est là que je pris conscience de la situation, de ce qu'on était en train de faire. "Liam...arrête s'il-te-plaît." Il c'est poussé de moi et je me suis rapidement levé du lit pour aller à l'autre bout de la pièce. "Tu...tu pense que c'est une bonne idée ?? Je...je veux dire ça...ce qu'on fait tous les deux." Moment de lucidité, allez savoir pourquoi il arrivait là celui là. D'habitude je m'en foutais totalement de coucher avec un mec, mais là c'était différent, je voulais pas qu'il souffre. J'ai remis mes cheveux en ordre avant de croiser les bras pour cacher ma poitrine nue. J'avais l'impression de faire quelque chose de pas bien, mais en même temps j'avais envie de continuer. C'était comme s'il y avait deux Ange à l'intérieur de moi : celle qui ne voulait pas faire de bêtises pour ne pas avoir d'ennuie et l'autre. Celle qui avait très envie d'aller plus loin avec Liam. Je ne savais pas laquelle écouter à ce moment précis. Qu'est-ce que mes parents auraient dit s'il avait été là ?? Qu'est-ce que Belle aurait dit si elle avait été là ?? J'avais peur, j'avais peur de me retrouver conne encore une fois, je voulais pas que ça recommence. "Dis moi...dis moi que c'est pas une connerie..." J'avais besoin d'être rassurée, ironie quand on y pense d'habitude, je rassurais les mecs avec qui je couche, là j'avais besoin que le mec avec qui j'étais me rassure. Je me sentais comme une gamine...tellement vulnérable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 7 Jan - 22:44

Tout se passait bien pour le moment. Je commençais à la déshabiller et elle ne disait rien, j'étais plutôt satisfait et 'j'avais l'impression aussi de lui faire de l'effet et de ne pas être inutile... Qu'elle m'aimait peut-être qu'elle me désirait autant que moi je la désirai. Sérieusement il faudrait être fou pour laisser partir une fille comme elle, elle était la perfection incarnée. En tout cas à mes yeux. Je ne faisais que penser à elle, tout le temps, presque 24h sur 24h, tout me faisait penser à elle. Elle m'inspirait tellement.. J'étais fou d'elle c'était vraiment un truc.. de .. Ouai un truc de dingue quoi. Elle m’obsédait, et je la voulais ! Alors mes lèvres descendaient le long de son délicat cou, puis s'aventurer sur sa poitrine parfaite. C'était la première fois que je faisais ça, mais j'adorais que ce soit avec elle, c'était à la fois sensuel et excitant. Pourtant une fois encore un truc nous coupa. Cette fois ce fut elle. Je soupirais lorsqu'elle me repoussa. Je levai aussi sans qu'elle s'en aperçoive les yeux au plafond. Elle se leva rapidement du lit en petite tenue. Si elle savait qu'elle était terriblement sexy comme ça elle ne se serait probablement pas levée. Elle doutait. Douter de nous, de ce que nous nous apprêtions à faire... Je pouvais comprendre dans un sens, mais je n'avais pas envi qu'elle doute, je voulais qu'elle soit heureuse et que ce qu'on fasse soit dans sa mémoire et pas juste le coup d'un soir. Je savais que plusieurs filles aimerait dépuceler un garçon de mon âge et j'espérais que ce ne soit pas la raison de sa présence chez moi. Je la regardais... Elle me tournait de dos. Je restais dans le lit pour l'instant en l'écoutant.. J'esquivais pour la énième fois un sourire.

- J'ai envi de continuer, mais seulement si tu veux.. Je ne pense à faire une erreur..

Je décidais de me lever pour m'approcher d'elle. Je l'enroulais par derrière de mes bras autour de sa taille. Je posais ma tête sur son épaule. Je lui murmurais alors la chose qu'elle voulait attendre.

- On ne fait pas de connerie..

Alors je la fis retourner pour l'embrasser. Cette fois je me lâchais complètement. Mon baiser fut presque violent tellement j'avais envi d'elle. Je la plaquais contre le mur et l'embrassant et sans vraiment lui laisser le choix. Oh si elle me repoussait cette fois je renoncerais, mais elle n'avait pas l'air tellement contre. Je collais mon corps presque dénudé contre le sien dans le même état. Je frissonnais. Mes lèvres envahirent sa nuque, et sa poitrine. Mes mains caressaient ses seins son ventre et descendirent à ses cuisses. Lorsqu'elles y arrivèrent elle soulevèrent la jeune femme de façon à ce que ces jambes entourent ma hanche.. L'ambiance devenait de plus en plus chaud et 'j’aimais plutôt ça.. Surement parce que la fille avec qui je m'apprêtais à perdre mon état de puceau était la fille que j'aimais depuis un moment...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 8 Jan - 20:52

    J'avais jamais ressentis ça avant, quand je couchais avec des clients je ne ressentais rien de toute façon et quand c'était avec mes amis, c'était plus un jeu qu'autre chose. Là, avec Liam, j'avais juste hâte, je voulais savourer chacun de ses baisers, chacune de ces caresses, je voulais profiter de chacun de ses mouvements. Je m'accrochais à son cou alors qu'il me soulevait du sol. Il devenait soudain plus sauvage, plus pressé et j'aimais ça. Je glissais une de mes mains entre nous jusqu'à son boxer pour venir lui faire quelques caresses. Il avait envie de moi et j'avais autant envie de lui. Je suis redescendu sur le sol avant de l'attirer avec moi jusqu'à son lit, j'ai fais glissé son sous-vêtement, en profitant pour embrasser son bas ventre. Je me suis allongé sur le lit en profitant pour enlever le dernier bout de tissu qu'il me restait et je l'ai attiré jusqu'à moi. Le contact de sa peau sur la mienne me fis comme une décharge électrique. "J'en peux plus d'attendre Liam...fais moi l'amour." C'est la dernière chose que j'ai dis. Après sa ma bouche était trop occupé à l'embrasser pour faire quoi que ce soit d'autre.

    *
    * *

    Je me suis réveillé à cause du soleil qui passait à travers les rideaux de la chambre. Je m'étirais doucement constatant que j'étais nue dans les draps. Ah...apparemment j'avais du me taper quelqu'un. J'essayais de me souvenir qui, mais impossible, je me rappelais de rien. En me tournant dans le lit j'ai constaté que le jeune homme avec qui j'avais passé la nuit était toujours là. Hum...bizarre d'habitude je me réveille toujours seule quand je passe la nuit avec quelqu'un. Je m'assis doucement pour voir de qui il s'agissait. Une chevelure blonde, des traits fins, il respirait à peine, on aurait dit un ange. Minute. Blond avec une tête d'ange ?! OH MY GOD !! C'était la description de Liam ça !! Oh non, dîtes moi que j'avais pas fait ça, j'avais pas pu faire ça ?! Il avait l'âge de mon frère ce mec !! J'étais tellement affolé que je me suis emmêlée dans les draps et que je suis tombé du lit, réveillant par la même occasion le jeune homme. "Hum...hey ! Salut ! Euh...bien dormis ??" J'étais dans la merde, la grosse merde même. Je fis mine de rester naturelle pour ne pas qu'il se doute de quelque chose, mais je crois que ça se voyait sur mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Jan - 14:38

Je mourrais d'envi d'elle. Mon dieu elle m'obsédait. Son corps était à porter de moi..J'avais vraiment envi d'elle. Elle était si parfaite. Non mais regardait moi ce corps, ce visage d'ange.. Elle portait tellement bien son prénom, elle m'inspirait tellement, mon coeur battait pour elle et pour personne d'autre. Je ne pouvais qu'aimer une fille si fragile.. Si pure.. enfin, elle m'inspirait ce genre de chose. Parce qu'il est vraie que je ne connaissais pas grand chose d'elle. Je ne savais pas ce qu'elle faisait dans la vie... ce qu'elle aimait.. tout un cas de choses comme ça plutôt simple mais que j'aimerais sincèrement bien connaître tout de même. Je ne sais pas ou ce soir allait nous mener, mais j'espérais qu'elle ne pensait pas qu'au sexe.. Je ne voulais d'une relation sans lendemain. Pas avec elle, et pas pour ma première fois. Il est claire que je serais bien demain matin lorsqu'elle se réveillera dans mes bras...

La passion nous avait envahis. J'avais trop envi d'elle pour m'arrêter. Pour savez le point de non retour.. Nous venions de le franchir. Et les choses s’enchaînèrent. Et bien bientôt je n'étais plus tellement maître de mes actes.. J'avais trop envi d'elle.. Et avant le levé du soleil j'avais perdu a virginité.. Je n'étais plus puceau.. Je la lui avais offert.. Puis on s'endormit..

Le soleil se levait. J'avais Ange couchée près de moi.. Au début je la regardais.. tendrement alors qu'elle dormait à point fermée. Je me suis ensuite endormi.. Près d'elle.. j'étais tellement heureux, je ne me suis jamais senti si bien.. Ce fut un bruit sourd qui me réveilla. J'ouvris d'un coup les yeux.. Ange était emmêlée dans les bras et se relevait du lit.. Etait-elle tombée ? Je souris, c'était totalement surprenant et attendrissant. Elle semblait un peu étonnée.. ou dépassée par la situation

- Heu ça va j'ai bien dormi et toi ? Tu viens de tombe du lit ou c'est moi ?
Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

Le 31 décembre ou la nuit de toutes les conneries... [hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]
» Le 21 décembre 2012
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?
» [Acceptée][Nami] [Voleur] [Niveau 35] [Nefle de la nuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.1 ::  :: RPs autres.-