AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 Please ... Stay Calm. [A&Y]
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Jeu 22 Déc - 20:52

Please ... Stay Calm.

Voilà, tout était prêt. Nous étions sur le point de partir pour trois semaines de vacances dans le Montana, mais avant que je ne quitte cette ville, je devais faire une petite visite à Ahren pour lui souhaiter de joyeuses fêtes et pour lui donner le cadeau que je lui avais choisi. Robbyn n’approuvait pas mon amitié avec ce mec, pourtant Ahren était le meilleur des amis que je pouvais avoir. Il était toujours là en cas de besoin, j’ai toujours pu compter sur lui, bien qu’aux yeux des gens ce soient un réel trou du cul. La preuve, lors de ma brève séparation d’avec Robbyn, il avait été le premier à se faire des soucis pour moi et à prendre de mes nouvelles, chose que plusieurs autres de mes dits amis n’avaient pas fait et je voulais le remercier pour ça au passage.

J’abandonnai donc ma petite famille pour quelques heures, puis parti en direction de chez mon ami. J’ignorais ce que j’allais bien pouvoir lui dire. Il verrait tout de suite dans mes yeux que cette histoire m’avait fait du mal et que je ne m’en étais pas tout à fait remis encore, d’autant plus que je m’étais fait du mal physiquement et si jamais il s’en rendait compte … la haine qu’il éprouvait déjà envers mon copain allait se décupler. Damn. Comme si tout n’était pas déjà assez compliquer. Comment réagir lorsque la personne que vous aimez le plus au monde et qui partage votre vie, n’accepte pas cette autre personne qui malgré son comportement douteux, vous procure un bien fou ? Je détestais cette situation et aussi le fait qu’un comme l’autre essaie de rabaisser son rival à mes yeux.

Quoi qu’il en soit, j’avais choisi de faire le trajet à pied et cette petite marche de santé m’avait permis de faire le vide dans ma tête. Du moins pour l’instant. Avec Ahren, il était parfois difficile de garder son calme, surtout que ces derniers temps, je m’énervais souvent pour un rien. Tout me dérangeait, le comportement de certaine personne me tapais royalement sur les nerfs et c’est comme si le côté sombre de ma personnalité cherchait à reprendre le dessus. J’avais du mal à gérer ça. Peut-être était-ce à cause de ma maladie ? Ou c’était tout simplement moi qui avais un problème ? Je me sentais seul, personne ne pouvait réellement comprendre ce qui m’arrivait en ce moment, et c’est dans une situation comme celle-ci que j’aurais aimé avoir du soutien d’un homme que je pouvais appeler papa. Je n’avais jamais été le fils chéri de ses parents, non. Mais vient un temps dans la vie ou on a besoin de repères et je crois que s’en était là pour moi. Enfin … après quelques longues minutes de promenade, je fini par arrivé chez mon ami et toqua à la porte en m’affichant le sourire le plus ‘’ vrai ‘’ possible au visage.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 28 Déc - 13:45



C'était la fin de l'année. Encore la fin d'une putain d'année. Ahren avait l'impression que celle-là avait encore tiré en longueur plus qu'elle n'aurait dû. Mais ce n'était pas vraiment une constatation partiale puisqu'il le pensait de toutes les années. Elles se suivaient toutes, au rythme de ses vacheries, de ses conquêtes et de ses ennemies. Mais rien de bien intéressant. Il n'existait rien de vraiment utile dans sa vie si ce n'est un groupe très restreint de personnes qui comptait vraiment à ses yeux. Mais les temps étaient durs, pour tout le monde. C'était plus que la crise économique, une crise existentielle accrue pour tout à chacun. Et Ahren avait le don de rendre les choses encore plus difficiles pour les personnes qu'il avait pris en grippe.
Mais celle qui l'avait vraiment inquiété c'était la descente aux Enfers de Yuri. Ahren avait toujours tendance à s'en faire plus pour Yuri que pour le reste. Comme si Yuri était le plus délicat d'entre tous. Ce qui était le cas d'ailleurs. Yuri avait toujours été plus sensible à ce qui l'entoure et plus prompt à en souffrir. Alors Ahren s'évertuait à l'empêcher de trop pâtir de tout ce qui pouvait lui faire du mal, d'une façon ou d'une autre. Car, ils avaient beau s'engueuler assez souvent, ils avaient ne pas s'entendre et ne pas apprécier les fréquentations de l'autre, malgré toutes leurs différences ils étaient aussi proches qu'il était possible de l'être. Ils se connaissaient depuis de longues années déjà, depuis que Yuri était arrivé à San Francisco et ils ne s'étaient jamais quittés depuis. Malgré les disputes, malgré les coups de gueule, malgré les autres et au prix de multiples efforts, ils étaient toujours aussi proches l'un de l'autre. Et Ahren ne laisserait jamais rien se glisser entre eux deux. Pas même son "fiancé" Robbyn. En ce bas monde, c'était peut-être la personne qu'il détestait le plus au monde. Même Magda arrivait derrière lui sur cette liste. C'était pour dire à quel point il détestait ce mec. Mais par égard pour Yuri, il le disait le moins possible. Mais des fois, il était plus compliqué pour lui de se contenir. Surtout depuis qu'il savait qu'ils allaient se marier. Ils savaient qu'ils avaient adopté une petite fille. Mais rien de tout cela il ne l'avait appris de Yuri. Tout ça il l'avait appris par d'autre ou pire, par Facebook. Et ça, il avait du mal à le digérer, véritablement. Mais ce n'était qu'un détail. Ahren était renfermé, secret et pas toujours tendre, très franc surtout. Mais quand il s'agissait de Yuri, il se montrait plus restreint, plus contenu. Ce n'était pas une nouvelle: ses rares proches étaient sa plus grande faiblesse. Mais il était aussi très exigeant avec eux, dans leur choix. Il avait souvent besoin de sentir qu'il avait fait le bon choix, qu'il s'était entouré des bonnes personnes, que personne ne le ferait souffrir. Et pourtant, Yuri était le plus doué de tous pour le faire souffrir. C'était un fait. Mais il ne pouvait pas se résoudre à couper les ponts. Il ne pouvait pas se résoudre à le voir disparaître de sa vie. Et pourtant, c'était l'impression qu'il avait en ce moment: que Yuri s'éloignait doucement et que bientôt il tirerait un trait sur lui, Ahren.
Allongé dans son canapé, il jouait avec une balle rebondissante qu'il s'efforçait de faire rebondir au plafond. Dieu sait que le plafond était très haut dans la demeure, aussi devait-il y mettre beaucoup de force, ce que sa position ne rendait pas vraiment simple à vrai dire, mais peu importe. C'est alors qu'il entendit sonner. Il se leva mollement avec un grognement et se dirigea vers l'entrée. Quand il ouvrit la porte, il découvrit Yuri, bien évidemment.

« Salut. Qu'est-ce qui t'amène ? »

Il s'écarta pour le laisser entrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 28 Déc - 17:48

Please ... Stay Calm.

Avec Ahren c’était toujours compliquer. Je devais choisir et peser chacun des mots que je disais, je devais réfléchir par deux fois avant de faire quelque chose de peur de provoquer une réaction inattendu de sa part, bref avec lui, il m’était toujours difficile de savoir si j’agissais correctement, problème que je n’avais pas avec le reste de mon entourage. Les gens me prenaient comme je venais, avec ma bonne ou mauvaise foi, que je sois souriant ou triste enfin vous aurez compris, mais avec ce mec que j’appelais meilleur ami, c’était plus complexe. Ce mec réagissait à tout ce que je lui disais et si j’avais le malheur d’être triste, il était le premier debout prêt à défoncer la gueule de celui ou celle qui m’avait fait du mal. C’est simple, avec lui, je me sentais en sécurité. Je savais que peu importe l’endroit où je me trouvais, il y avait toujours quelqu’un pour veiller sur moi. Je devais sans doute avoir cette impression parce que ce mec avait un caractère cent fois plus fort que le mien, mais ça me plaisait ainsi. Pour certaine personne, il était impensable d’avoir une amitié de ce genre, mais pour moi c’était celle que je chérissais le plus car je savais qu’il ne me ferait jamais aucun mal. Non, de nous deux, c’était moi le plus doué dans ça. Enfin c’est ce qu’il me reprochait sans cesse. Pourquoi ? Ça je n’en avais aucune idée. Okay j’avoue que par moment je me suis montrer un peu con envers lui, surtout en lui cachant le fait que j’étais fiancé et que j’avais une petite fille, mais en même temps ces événements me sont en quelque sorte tombé dessus sans que je n’aie eu le temps d’en parler à qui que ce soit et ça, il ne semblait pas le comprendre. Après, pourquoi me serai-je empresser de lui annoncer la nouvelle, puisqu’il déteste mon petit ami ? Enfin bref. Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi il râlait. Je veux dire, j’étais toujours celui qui prenait les devant et qui allait lui parler, je prenais de ses nouvelles et tout, comme un ami doit le faire. Chose que lui ne faisait jamais d’ailleurs sous prétexte que c’est un gros dur et qu’il ne doit pas ‘’ montrer ‘’ aux autres qu’il a un minimum de cœur. Quoi qu’il en soit, cette façon de faire ne concernait que lui et s’il continuait sur cette voie, j’avoue que ça me pousserais à prendre du recul vis-à-vis de lui car l’amitié à sens unique, ce n’est pas vraiment ce que je recherche. Des efforts ça se fournie à deux.

J’étais donc devant chez lui, faux sourire accrocher aux lèvres. Mes blessures me faisait souffrir, mais je ne voulais rien laisser paraître. Après tout, si j’étais venu, c’était pour lui offrir son cadeau de noël et lui souhaiter un joyeux temps des fêtes, même si je savais qu’il reviendrait sur le sujet de ma dispute avec Robbyn et qu’il finirait par tout savoir. Bref, j’entrai sagement chez lui et me dirigea directement vers le salon où je pris place. Lorsqu’il me demanda la raison de ma venue chez lui, je soulevai la petite boîte en carton joliment décorée et la pointa dans sa direction.

« C’est noël mec, et je voulais te donner mon cadeau avant de partir. Ce n’est pas grand-chose, mais ça vient du cœur … » J’insistai pour qu’il prenne la boîte et lorsque ce fût fait, je m’empressai de reprendre parole « Allez ouvre ! » J’étais vraiment impatient qu’il voit ce qu’il y avait à l’intérieur de son paquet, peut-être qu’il allait trouver ça ridicule et niais comme présent, mais je m’en foutais. Pour moi c’était important et significatif. En même temps, ça m’avait pris tellement de temps choisir … Mais le mot friendship gravé sur une gourmette avec la première lettre de nos noms semblait être le cadeau parfait à lui offrir pour lui faire comprendre à quel point il était important pour moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 1 Jan - 20:18



Ahren n'était pas simple parce que son enfance ne l'avait pas été et qu'il n'avait pas été élevé comme tel, que de toute manière peu lui importait de paraître simple aux yeux des gens. Il ne l'était pas parce qu'il se servait beaucoup de sa tête que la majorité des gens. Mais il n'appelait pas à la pitié ou à la compassion. Il n'y avait rien de pire pour lui. Il était comme il était et il s'en satisfaisait pleinement. Il ne supporterait pas que quiconque ait pitié de lui pour une obscure raison. Il n'y avait pas à avoir pitié. C'était plutôt lui qui avait pitié des gens qui l'entouraient la plupart du temps. Alors non, il n'était pas facile à vivre mais il ne cherchait pas à l'être, il n'en voyait pas l'intérêt. Pourquoi être un mouton comme tous les autres ? Pourquoi céder au conformisme ? Pourquoi se rendre banal alors qu'il ne l'était en rien ? Mais c'est vrai qu'il faisait un effort avec les personnes dont il était proche. Il n'était jamais aussi tendre qu'avec Baby par exemple, et avec Yuri aussi qui le poussait toujours dans ses ultimes retranchements. Il réclamait chaque fois d'attentions, de tendresses, chose qu'Ahren n'avait pas dans le sang et qu'il lui était difficile à fournir en temps normal. Voilà pourquoi tout était toujours un combat constant. Si leur amitié était naturelle, tout dans leur caractère les opposait la plupart du temps, il n'était pas facile de concilier les attentes constantes de Yuri avec les habitudes froides d'Ahren.

Il s'effaça pour laisser entrer son ami et le mena dans le salon. Mais déjà le jeune homme lui avait fourré dans les mains son paquet et le pressait de l'ouvrir. Ahren arqua un sourcil puis s'exécuta avec un soupir. Yuri était aussi excité qu'un gamin, c'était fou. Comme s'il ne grandissait jamais alors que lui avait du mal à s'enthousiasmer pour quoique ce soit, excepté le sexe s'entend. Il coinça sa cigarette entre ses lèvres et entreprit d'ouvrir son cadeau sans s'amputer d'un doigt façon Bella Swann. Il se doutait que ça devait avoir beaucoup de valeur pour Yuri, une vraie valeur sentimentale . Et Ahren n'était pas un sentimental du tout alors il ouvrait le paquet à gestes lents pour se laisser le temps de réfléchir à ce que cela pouvait être. Il ne s'était pas posé la question avant, c'était un peu bête. Mais la vérité est qu'il n'avait jamais été un fan de Noël donc qu'il s'en foutait pas des cadeaux et tout ça, même s'il devait admettre que lui aussi avait pensé à un cadeau pour son ami.
Le papier cadeau finit par tomber à terre, une boite se tenait dans sa main. Il l'ouvrit pour découvrir une gourmette qu'il fit glisser entre ses doigts.

« Wow, Yuri. T'aurais pas dû. ..»

Il lui sourit timidement. Ce cadeau le touchait, il l'avait fait gravé avec leurs initiales et le mot friendship. Cela lui faisait un peu pensé aux cadeaux que les ados s'offraient avec BFF dessus, ces trucs qu'il trouvait parfaitement kitch mais là pour le coup, ça lui faisait assez plaisir, même s'il ne le montrait pas de manière très évidente. Il prit son meilleur ami dans ses bras mais en le voyant reculer vivement en se tenant le ventre, il ne comprit pas. Il s'approcha coudement alors que Yuri se tordait de douleur et souleva son t-shirt. Ahren entraperçut alors les blessures. Oubliant complètement le bracelet, il se saisit de Yuri et remonta son t-shirt sur son torse. Alors la découverte de tous les cicatrices, il sentit une colère brulante lui cogner le crâne. Il serra les poings et les mâchoires, se força à respirer pour ne pas se mettre à hurler sur Yuri. Il ne l'avait toujours pas lâché, il le tenait fermement. Il se força à articuler lentement, d'une voix froide et lui dit:

«  C'est quoi ça... Explique-toi Yuri. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 5 Jan - 21:13

Please ... Stay Calm.

J’étais loin de me douter de ce qui allait suivre. Généralement, Ahren se contentait d’un simple merci, mais cette fois il avait décidé de faire preuve d’un peu de savoir vivre en témoignant un peu d’affection au travers de sa reconnaissance. J’aurais dû être en mesure de prévoir le coup, je ne sais pas moi, faire comme si je ne ressentais aucune douleur, mais les blessures étaient beaucoup trop récente et profonde pour ça. La douleur était insupportable et je me demande encore pourquoi j’avais fait cette connerie. Enfin non puisque je connaissais les raisons et je trouvais qu’elles étaient valable, mais il est vrai que se mutiler pour récupérer l’être aimer n’est pas la meilleure des solutions qui soit. Bref, l’important était que j’aie récupéré mon fiancé … Restait plus qu’à trouver une explication à deux balles à fournir à mon meilleur ami et tout allait être parfait. « Ce n’est rien Ahren » Je savais qu’il ne croirait pas un traitre mot de ce que je venais de lui dire, mais je m’en foutais bien. Ahren n’était pas une personne violente bien au contraire et je savais qu’il ne me ferait aucun mal. Je profitai donc de cet avantage pour me défaire de son emprise et remettre mon t-shirt en place. « On peut passer à autre chose maintenant ? Je n’ai pas envie de gâcher ce moment à cause de quelques entaille au ventre.» Je lui souris faussement et le dégageai de mon chemin pour retrouver ma place sur le canapé. J’étais mal, je savais qu’il finirait par découvrir la vérité et que cela ne ferait qu’intensifier la haine qu’il éprouvait déjà envers mon petit ami, mais que voulez-vous ça avait toujours été ainsi entre eux et même moi je ne pouvais rien faire pour changer cela. Ahren était têtu et ce n’est pas demain la veille que ça allait changer. « Reste pas planter la comme un con … je te prendrais bien à boire s’il te plait. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 8 Jan - 20:56



« Ce n’est rien Ahren »

Il n'était pas sérieux... Il ne pouvait pas être sérieux ce n'était pas possible. Ahren ferma les yeux, se passa une main sur le visage mais rien, rien n'était en mesure de gommer l'effroyable spectacle qu'il venait de découvrir sur le corps de son meilleur. Comment pouvait-il dire une chose pareille ? Comment pouvait-il prétendre que ce n'était rien ?! C'était grave, c'était grave. Et comment il en était arrivé là ? La réponse lui brûlait les lèvres, lui faisait exploser les veines: Robbyn. Il était la source de toute cette souffrance, physique ou non, il était celui qui poussait Yuri dans ses plus noirs desseins, il était celui qui allait le mener à sa perte. Mais Ahren le tuerait avant. Il ne pouvait pas, il ne pouvait tout simplement laisser une chose pareille lui arriver. Il était incapable de laisser quoique ce soit faire souffrir celui qu'il considérait comme plus qu'un frère pour lui. Personne ne pouvait toucher impunément à un cheveu de sa tête. C'était juste impensable. Si Yuri lui avait octroyé des droits sur son coeur, allant jusqu'à unir sa vie à la sienne jamais Ahren ne le laisserait autant de pouvoir, jamais il ne lui laisserait la possibilité de le détruire, c'était tout bonnement hors de question. Il ne le permettrait pas.

« On peut passer à autre chose maintenant ? Je n’ai pas envie de gâcher ce moment à cause de quelques entaille au ventre.»

Et Yuri qui faisait comme si de rien n'était, comme si le ciel était bleu et sans nuage, comme s'il ne souffrait pas, comme si tute cette scène n'avait été qu'un mirage. Il ne pouvait pas être sérieux. Il ne pouvait pas mentir comme ça, sans scrupules, pas à lui quand même ! Il méritait mieux que ça ! Quelques entailles... Quelques entailles ! Il savait où il pouvait se les foutre ses quelques entailles ? Mais il était inconscient, ce n'était pas possible autre.

« Reste pas planter la comme un con … je te prendrais bien à boire s’il te plait. »

S'en était trop, Ahren disjoncta. Il allait le tuer... Il allait tout bonnement le tien. Peu importe qu'il aille en taule, peu importe qu'on l'exécute. Il allait tuer ce merdeux. Yuri serait alors libre de mener sa vie, de redevenir qui il était sans lui, sans l'autre abruti. Sans plus de cérémonie, il attrapa ses clés de voiture et sortit dehors, laissant la porte grande ouverte. Avec quoi allait-il le tuer ? Il n'en savait rien. Mais il voulait qu'il souffre, qu'il ait une mort lente. Ahren n'était pas d'un naturel violent mais là il ne pouvait pas faire autrement. C'était la vie de Yuri qui était en jeu. Peu importe ce que tout ça lui en coûterait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 9 Jan - 4:18

Please ... Stay Calm.

J’étais sagement assis sur le canapé à l’observer, sourire aux lèvres. Je lui avais balancé cette simple phrase dans le but de détendre l’atmosphère, mais visiblement c’est l’effet inverse qui venait de se produire. Pourquoi fallait-il toujours qu’il réagisse de cette façon, je veux dire ok il n’aimait pas mon petit ami, mais de là à ficher le camp sans rien dire, il y allait un peu fort. D’ailleurs je mis un peu de temps à comprendre ce qui venait de se passer. J’étais complètement perdu dans mes pensées. En réalité, je venais de réaliser quelque chose d’important. Je comptais vraiment pour Ahren !

Jusqu’à présent je m’en étais pris à lui aux dépens de Robbyn. Non je ne tolérais pas qu’il dise du mal de mon petit ami ni qu’il menace de lui faire du mal et il va de soi que je ne le laisserai jamais le toucher, mais s’il agissait comme ça, c’était uniquement parce qu’il m’aimait. Comment un frère ! Il voulait me protéger de tout, même de l’homme que j’aimais le plus au monde. Il croyait que Robbyn était la source de tous mes maux alors que ce n’étais pas le cas ! Oui je m’étais mutiler, mais c’est parce que j’en avais envie, parce qu’à ce moment-là, la souffrance physique venait camoufler celle du cœur. Dieu que j’avais été con de ne pas avoir réalisé tout cela avant.

Sans perdre une seconde, je bondi du canapé et parti le rejoindre. J’ignore ce que j’allais bien pouvoir lui dire pour le dissuader de faire sa connerie qui lui vaudrait ma haine éternelle, mais j’allais bien trouver. Il le fallait. Une fois à l’extérieur, je regardai à gauche et puis à droit. Ahren n’était pas dans mon champ de vision. Heureusement pour moi sa bagnole était encore là. Je dévalai les marches à coup de deux et parfois même trois, puis m’empressai d’ouvrir la portière lorsque j’arrivai à son niveau.

« Sort de la Ahren ! Putain Sort de la tu m’entends ? »

Je l’attrapai par le collet et le fit sortir de la avant de le pousser au sol. J’étais hors de moi. Faire cela me déchirais le cœur, mais je n’avais guerre le choix. Il devrait me passer sur le corps d’abord s’il voulait toucher un seul des cheveux de la tête de Robbyn.

« J’ai compris !! J’ai compris pourquoi tu faisais tout cela ! J’te jure, j’ai finalement compris et pardonne moi de t’avoir traité comme je l’ai fait avant parce que j’étais trop con pour comprendre, mais sache que la ce n’est pas la faute de Robb, c’est entièrement la mienne je te jure ! J’ai agis comme un con ! C’est de ma faute s’il m’a laissé et c’est la seul chose que j’ai trouvé à faire pour le récupérer. Faut pas lui en vouloir j’te dis !! C’est à moi qui faut t’en prendre ! »

J’avais le souffle court. J’avais oublié de prendre ma pompe avec moi. Je me sentais faible et impuissant. Je m’en voulais terriblement de l’avoir jeter par terre et de lui avoir fait subir mes innombrables caprices par le passé. Mais par mesure de sécurité, je m’emparai de ses clés avant de finalement me laisser tomber sur mes genoux et poser une main sur son épaule.

« Ne m’en veut pas, d’accord ? Rentrons tout simplement et discutons-en comme des adultes. Ça n’arrangera rien que tu t’en prennes à lui et tu le sais très bien. Sois raisonnable pour une fois … s’il te plait ! »

La douleur au niveau de mon ventre était atroce. Toute cette excitation avait fait rouvrir quelques une des plaies qui n’avaient pas tout à fait cicatrisé encore. Automatiquement je relevai mon t-shirt pour voir l’étendue des dégâts et constata que c’était pire que ce que je m’imaginais … mon ventre était couvert de sang. J’avais dû m’accrocher quelque part sans m’en rendre compte … Damn.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 19 Jan - 22:55



Ahren se retrouva à terre sans vraiment comprendre comment ni pourquoi. Tellement obsédé par sa colère et son désir d'en finir, il avait à peine entendu la portière s'ouvrir. Son corps avait produit un bruit sourd en heurtant le sol mais tout semblait cotonneux dans sa tête. Tout ce qui lui paraissait clairement voire très amplifié, c'était la voix de Yuri et la colère dans ses yeux.

« J’ai compris !! J’ai compris pourquoi tu faisais tout cela ! J’te jure, j’ai finalement compris et pardonne moi de t’avoir traité comme je l’ai fait avant parce que j’étais trop con pour comprendre, mais sache que la ce n’est pas la faute de Robb, c’est entièrement la mienne je te jure ! J’ai agis comme un con ! C’est de ma faute s’il m’a laissé et c’est la seul chose que j’ai trouvé à faire pour le récupérer. Faut pas lui en vouloir j’te dis !! C’est à moi qui faut t’en prendre ! »

Ahren ne bougea pas, n'esquissa aucun mouvement. Il demeura sur le sol à le regarder sans rien dire ni faire. La douleur sourde de son crâne n'avait que peu d'importance, de même que le poids de Yuri sur lui. C'était clair, limpide. C'était lui qu'il avait choisi encore et toujours. Il disait qu'il comprenait mais il ne comprenait rien. Sinon il comprendrait pourquoi il agissait comme ça, il aurait dû comprendre depuis le temps. Il croyait comprendre mais ce n'était pas le cas. Yuri était voué à ne jamais comprendre, Ahren devait se faire une raison. C'était sans doute pour ça qu'il était si calme, qu'il ne faisait rien, qu'il ne disait rien. Il était fataliste. Le cadeau n'était qu'un artifice, une couverture, il n'y avait rien en dessous. Yuri le croyait mais ce n'était pas le cas. Ou peut-être que ça résumait ce que lui ressentait. Mais il en fallait bien plus pour décrire ce qu'Ahren lui ressentait. Toujours plus..

« Ne m’en veut pas, d’accord ? Rentrons tout simplement et discutons-en comme des adultes. Ça n’arrangera rien que tu t’en prennes à lui et tu le sais très bien. Sois raisonnable pour une fois … s’il te plait ! »

Ahren ne dit toujours rien, se contenta de soupirer, toujours figer dans son mutisme. Il n'avait envie de rien dire, ni de faire quoique ce soit. Raisonnable. C'était lui qui n'était pas raisonnable ? Bah voyons... il était décidé à ne pas réagir mais cela changea lorsque Yuri releva son t-shirt. Son estomac se tordit de douleur pour lui. Ses plaies s'étaient rouvertes et saignaient, Yuri semblait souffrir. Ahren se mordit les lèvres pour ne pas hurler et se ruer chez Robbyn, même à pied s'il le fallait. Il se contenta de se redresser et reprit les clés des mains de Yuri.

« Active-toi, on va à l'hôpital. Et t'avises pas de discuter ou je te balance dans la bagnole. »

Son ton était froid, détaché. Il évita son regard et s'installa à nouveau derrière le volant. Il mit le contact et attendit que Yuri se décide à le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

Please ... Stay Calm. [A&Y]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Please ... Stay Calm. [A&Y]
» I Know You Wanna Stay In Bed But It's Light Outside ▬ Calleight & Kristen
» I can't live with myself, So stay with me tonight ! [Deh]
» Divine Exodus Vs Calm Sand (P) Vs Alatreon Star ?
» (#1) JEU RP ▬ the calm before the storm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.1 ::  :: RPs autres.-