AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 AXEL&NIRI ✿ make love, not war.
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 3:06


Quoi de mieux que de prendre un petit coup dans un bar ! Ouais… encore ce soir j’étais paumée, déprimée et j’avais besoin de sortir. Même si cela voudrait dire que j’aurai à boire seule, sur le bord d’un bar quasiment vide avec de la musique de déprimée et un barman qui raconte sa life. J’ai vue trop de film, enfin… je pourrais peut-être faire pété la baraque et m’éloignée des lieux avec une démarche héroïque au ralentie, en remettant mes lunettes badasse. Non, définitivement, j’ai vue trop de films.

Ma décision s’arrêtait sur The Bronze, un petit bar bien sympathique avec quelques bands pas trop nul, pas trop connu qui passe. Je me suis habillée normalement : un jean, un bustier et des talons. Assez féminin pour ce que j’en ai l’habitude, mais ce soir j’avais envie. J’arrivais donc à ma destination en taxi, comme j’étais trop paumée pour avoir une voiture et j’entrais à l’intérieure. L’ambiance… je n’ai jamais vu un bar aussi calme, aussi désert. À chaque fois que j’allais dans un endroit où je pouvais commander de l’alcool, on me demande mon identité, pour voir mon âge. J’ai l’habitude qu’on croit que j’suis mineur, j’ai une apparence très jeune… Mais bon, c’était tellement vide ce soir qu’ils n’en avaient rien à péter.

Je m’amusais donc à tourner mon verre avec mes doigts et m’accotait au bar avec mon coude. C’était déprimant, aussi peu de personnes et la musique était déprimante aussi. Je sentais que la soirée allait être longue… mais je ne pouvais pas entrer chez moi sans un état sobre, ma chambre me rappelait un souvenir : celui que j’ai couché avec Indiana. Le simple fait de me dire que tout cela c’était du vent pour elle… me donnait des hauts de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 3:39

makelove,notwar


Un soir de congé, ce n’était pas trop tôt. Non pas que je n’aimais pas bosser, simplement que c’était bien de temps à autre, un petit soir pour moi. Étrangement, mon seul soir de congé, j’avais envie de le passer dans un bar –alors que je bossais dans un autre-. Après avoir fait le tour de tous les bars de la ville durant ces dernières années, je connaissais pas mal les endroits les plus branchés. Ce soir, je n’avais pas particulièrement envie d’aller dans un club où il était impossible de passer entre les gens, de s’entendre parler ou même de savoir si la nana devant vous danse avec le crétin devant ou alors vous. Non, ce soir, j’avais juste envie d’aller prendre un verre, peinard.

Direction le Bronze avec un jeans noir skinny, un t-shirt prit au hasard dans ma commode et mon chapeau fétiche le tout surmonté de mon veston en cuir qui ne me quittait jamais, je pris un taxi puisque je savais que je ne pourrais pas rentrer en bagnole. Une fois sur place, je saluai le mec à la porte et on se serra la main dans une suite de gestes complexes. Je rigolai et entrai dans la place qui, comme je m’en doutais, était presque vide. La musique était pourrie et un mec dormait déjà sur le comptoir. Putin, ça promettait.

Je me dirigeai d’un pas nonchalant vers le bar et y repérai une nana qui semblait pas mal, pas mal du tout même. Un jeans, un bustier et des talons, simple, classe. Je ne voyais pas bien la couleur de ses cheveux de là où j’étais et avec cet éclairage, mais je dois admettre que j’en avais rien à cirer. Du moment qu’elle était canon, qu’elle savait sucer et qu’elle ne me forçait pas à la violer, tout irait pour le mieux. Je m’appuyai sur le bar en commandant un verre, elle avait déjà le sien de ce que je pouvais voir et elle regardait dans la direction opposé à la mienne. Une fois mon verre en main, je remerciai le gars derrière, lui donnai un bon pourboire –j’étais le mieux placé pour le comprendre- et j’enfilai la moitié du contenu avant de m’approcher un peu plus de ma proie. « Salut beauté, on se serait pas déjà croisé? » Je souris. C’était une réplique facile et elle l’avait sûrement déjà entendu. Mais il me fallait bien une entrée en matière, non?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 3:59


Ouais, j’étais femme ce soir et c’était par choix. Il y a des fois où j’aurais plutôt opté convers’, pantalon boy-friend et un bon tee-shirt large auquel je flotte dedans. Mes cheveux ? En chignon après un laver-porter. Mais ce soir, j’avais pris le temps de bien les lisser et de les laisser tombant naturel. Bref, j’avais pris soin de moi ! J’ai même pensée au maquillage.

Il se faisait tard et j’avais déjà terminée mon premier verre ; voici maintenant mon deuxième ! Moi, il m’en prenait minimum deux avant de commencer à raconter n’importe quoi et me trouver drôle. Mais environ 5, pour me dire « saoule ». J’étais résistante, mais pas trop, enfin bref.

Un mec est venu s’asseoir à côté de moi et s’est commandé un truc à boire. En moins de deux, il était servi. Il n’y avait tellement personne que le service était bon et rapide ce soir. Le mec en question donnait énormément de pourboire… je ne sais pas s’il comptait m’impressionner avec son fric, mais j’étais loin de l’être. Je soupirais et continuais de boire dans mon verre, puis le redéposais, en recommençant à faire tourner celui-ci avec mes doigts.

Salut beauté, on se serait pas déjà croisé ?

ehhh manqué ! Je ne le regardais même pas, j’haussais les épaules. J’m’en fou de si on s’est rencontré ! Moi j’suis aux femmes d’abord et les mecs qui m’accoste dans un bar, son très loin d’être le genre de type avec qui j’aime aborder et développer une amitié.

Puis, finalement, l’inévitable arriva. Je tournais la tête et le regardait. Mon dieu, non ! Je sursautais et pris tout de suite une très grande gorgée de mon verre. C’était Axel : beau, en forme, plutôt drôle mais chiant puissance trois mille. Bref, un connard de H24 service.

Ouais, j’crois. Maintenant dégage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 4:29

makelove,notwar


J’étais là, à attendre qu’elle se retourne. Si j’avais seulement su qui se trouvait près de moi, jamais je ne lui aurais adressé la parole. Lorsqu’elle se retourna enfin, daignant me donner un peu de son attention –alors qu’elle semblait ne rien avoir de mieux à faire, vraiment- je croisai son regard et je crois que nos deux cœurs cessèrent de battre. J’eu un haut le cœur, écarquillant les yeux alors que, pour sa part, Nirina prenait une grande lapée de son verre. Je repris un peu de contenance et elle ouvrit la bouche pour parler. « Ouais, j’crois. Maintenant dégage. »

Non. Hors de question qu’elle gagne comme ça. Je tournai la tête un moment, relâchai un petit rire amusé et la regardai de nouveau, soutenant fermement son regard. Je portai mon verre à mes lèvres et en pris une longue gorgée en prenant soin de ne pas la quitter des yeux. Une fois fait, je me léchai les lèvres et arquai un sourcil avec un sourire toujours scotché à mes lèvres. « Du calme. C’est un lieu public, non? Rien ne m’oblige à t’obéir et encore moins ici. » Je regardai autour. Définitivement, il n’y avait personne. Elle était donc ici toute seule? Pourquoi?

Je souris et fini mon verre en le posant violemment sur le comptoir. Je fis signe subtilement au barman et d’en rapporter deux. Un pour moi et un pour elle donc. Je posai l’argent sur le comptoir, pourboire inclus et poussai simplement du bout du doigt le verre que je venais d’acheter pour Niri. Je levai le menton et posai mon regard en alternance sur le verre et sur elle, pour qu’elle comprenne sans que j’ai à parler qu’il était pour elle. Sûrement qu’elle le refuserait, mais j’en avais rien à foutre. « Boit, la soirée va être longue sinon. Je ne suis pas pressé de partir et tu sembles avoir besoin de te changer les idées. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 4:45


Oh non… pitié, dites-moi que je rêve ! Axel ne savait donc vraiment pas que c’était moi ? Il s’est assis là, à côté de moi en ne se posant pas de question à propos de ma couleur de cheveux si « spécial » ? Bref. J’étais dégoutée. J’avais beau lui demander de foutre le camp deux bancs plus loin mais il ne voulait rien entendre. Aaaah les mecs, avec leur orgueil de merde, leur virilité et tout l’reste qui rentre en compte. Ce serait plus facile s’ils pouvaient juste mettre leurs principes de côtés et me laisser tranquille.

Du calme. C’est un lieu public, non ? Rien ne m’oblige à t’obéir et encore moins ici.

Je soupirai. Bon, tant pis. Moi, j’suis bien sur mon petit banc que j’ai bien réchauffée et puis de toute façon, je n’avais qu’à l’ignorer. C’est lui, qui devrait avoir honte ! Il m’a appelé… comment il m’a appelé déjà ? Ah oui ! « Beauté » il me trouvait donc belle, habillée comme ça. Je souris à cette pensée et terminait mon verre. J’allais en prendre un autre, lorsqu’il en commanda un pour moi. Le barman nous servit et je soupirais. Bon… de l’argent économisé, ça ne pourra pas faire de tord ! Après tout, même si c’était un enfoiré qui a payé, ce n’est pas lui qui m’a servi. Aucun risque de poison ou substance illicite !

Boit, la soirée va être longue sinon. Je ne suis pas pressé de partir et tu sembles avoir besoin de te changer les idées.

Je déglutis et pris le verre entre mes mains. Tant pis pour lui, il dépensait son fric pour une fille comme moi. Je n’ai jamais compris le but de notre « haine » l’un envers l’autre, je ne sais même pas comment ça a commencé mais il m’énervait. C’était le plus important à retenir. Je commençais donc à boire.

Bien trouvé, Inspecteur Colombo.

Je posais mon verre sur le bar, à moitié vide. J’avais soif… ou alors, j’étais pressée de me souler et d’oublier. Indiana me manquait. Mais elle devait dormir dans les bras de Deidre ce soir, sans même se soucier de ma solitude. À cette pensée, je repris rapidement mon verre et callait d’un cou, en commandant deux autres. Cette fois-ci, à moi de lui offrir un verre !

Tiens. C’est ma BA de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 6:51

makelove,notwar


Elle prit finalement le verre et je détournai la tête en prenant le mien. Enfin, elle avait comprit que de boire ne pouvait lui faire de mal. Enfin, si elle devenait trop saoule, ça pourrait être regrettable, mais pas pour le moment. « Bien trouvé, Inspecteur Colombo. » Je souris, las. J’étais venu ici pour me détendre, pas pour me prendre la tête avec cette petite conne. Si elle avait envie de faire chier, c’était elle la pire dans l’histoire. Pour ma part, je boirais tranquillement et je ne changerais pas de place qu’elle soit d’accord ou non. Je callai un peu mon chapeau sur ma tête, le penchant vers l’avant. Selon moi, elle ne m’adresserait plus la parole.

Elle posa son verre sur le comptoir, empli maintenant que de moitié. J’esquissai un sourire en callant le mien. Bon, j’avais l’habitude d’être solitaire, mais allez savoir pourquoi, ce soir je n’en avais pas envie. À la base, elle était ma proie non? Pourquoi pas continuer dans cette lancé? Je me tournai vers elle au moment même où elle calla son verre d’un coup. Wow. Venait-elle elle aussi de changer d’idée? Elle commanda deux verres et je cru un instant qu’elle était vraiment assoiffé. « Tiens. C’est ma BA de la journée. » Elle m’en tendit un des deux et je finis promptement celui que j’avais entre les mains. Deux verres en moins de dix minutes et elle venait de nous en commander un autre. À mon arrivé, elle en était à son combientième? Peu importe.


« Mmh, c’est ton genre de BA? Incité les gens à boire? » Je souris. « On est pas si différent après tout. » Je pris le verre pour en boire un bon coup. Okay. Ça commençait à devenir long assit à ce bar avec ce band minable qui venait tout juste de finir. Je leur aurais bien lancé des tomates pourrîtes, mais je n’en avais pas sous la main. Je pris un dollar dans ma poche et me suis dirigé vers le jukebox qui n’était pas trop loin du bar. Une fois l’argent mis à l’intérieur, je choisis la première chanson qui me passait par la tête, un truc sur lequel nous pourrions danser. Un truc de LMFAO.



La musique en route, je retournai au bar et callai mon verre avant de prendre Niri par le bras et la trainer de force sur le plancher de danse. Je mis une main sur sa descende de rein pour l’attirer à moi et je commençai à bouger contre son corps. Elle semblait incertaine, mal à l’aise, mais je m’en foutais. J’avais simplement envie de danser, de bouger un peu.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 16:25




Certes, j’incitais les gens à boire. Non en fait, j’incitais Axel à boire ! S’il était trop saoul au point de rentrer chez lui à pied, ça ne pouvait qu’être drôle. Enfin bref… je pris mon nouveau verre mais cette fois, je le sirotais, tranquillement. J’allais me saouler un peu trop vite, si je le callais d’un coup ! Enfin bref.

Mmh, c’est ton genre de BA ? Incité les gens à boire ? On est pas si différent après tout.

Il prit donc mon offre et but la moitié en si peu de temps. J’étais déjà un peu réchauffée, alors je n’avais pas besoin de boire aussi vite. Je pris une autre gorgée de mon verre et mon œil alors fut attiré vers lui, qui quittait le bar. Enfin ! J’aurai peut-être un peu la paix.

Ah, mais non. Il fit jouer une chanson sur le jukebox… une chanson d’LMFAO que j’aimais particulièrement. Je souris, il avait du goût en matière de musique. Je le regardais revenir vers moi et boire tout son verre. Il m’attirait ensuite sur la piste de dance alors que je n’aie même pas vue le fond de mon verre encore ! Bref. Nous étions les seuls sur la piste de danse… et il se mit à bouger près de moi. Ça y est. La musique, les lumières, le fait que je me sois levée aussi rapidement… j’étais un peu étourdie. Axel mit sa main dans le bas de mon dos et je déglutis. C’était la première fois qu’un homme était aussi près de moi, de cette façon. Je me laissais quand même faire, trouvant son petit jeu tout de même très drôle… En le voyant danser, je décidais de suivre ses pas et de bouger doucement, sensuellement.

La chanson tirait à sa fin, je regardais donc Axel droit dans les yeux et sourit. C’est drôle, je le voyais plus comme étant un ennemi… ce soir ce sera différent. Il avait été gentil, après tout. Je retournais m’asseoir près du bar et commandait encore deux verres, en finissant le mien. Après cette danse, il devait avoir soif.

C'était sympa, merci.

Je soupirais et lui offrit à nouveau un verre. Je callais le mien en moins de deux secondes… Bon, ça y est, j’avais envie.

J’reviens, j’vais aux toilettes.


Je me dirigeais donc vers les salles de bain pour emprunter les toilettes. Une fois terminé, j’allais me laver les mains… (8D)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 18:09

makelove,notwar


Mon corps collé au sien, j’étais heureux qu’elle s’abandonne à notre danse. Je n’aurais pas voulu la forcé, je n’étais pas d’humeur très rageuse ce soir. La preuve, j’avais presque été gentil avec elle en lui offrant un verre et en ne l’envoyant pas complètement chier. Je penchai la tête dans son cou et restai comme ça, très près d’elle, jusqu’à ce que la chanson se termine et que Niri me regarde droit dans les yeux en souriant. Je soutins son regard, sans expression particulière sur le visage puis elle retourna vers le bar. Je la suivis lentement, alors qu’elle terminait le verre qu’elle n’avait pas eu le temps de boire avant que je ne la traine sur le plancher de danse. Elle commanda deux autres verres et j’eu un petit sourire amusé. Elle tomberait saoule morte bien avant moi. « C'était sympa, merci. » J’hochai la tête, silencieux.

Elle soupira et me donna le deuxième verre qu’elle avait commandé. Je me doutais bien qu’il n’était pas pour elle, enfin, je l’avais espérer puisqu’elle risquait de tomber sur le sol si elle callait ces deux verres un en arrière de l’autre. « J’reviens, j’vais aux toilettes. » Je levai mon verre vers elle comme pour porter un toast et elle se dirigea vers la salle de bain des dames. Je me retournai face au comptoir, et fit un signe de tête au barman et m’appuyais sur mon coude juste au moment où mon portable sonna. Je le pris lentement dans ma poche de ma main libre et le portai à mon oreille. « Hey Darliiiing! » « Uh? » « It’s me! Hanna! » « Sorry, you got the wrong number. » « But! Axel! » « Don’t call me no more. » Je raccrochai en soupirant. C’était la troisième fois cette semaine qu’elle m’appelait, je commençais à en avoir marre. Je pris une grande lapé de mon verre et me levai, déterminé à aller voir si Niri n’étais pas en train de convulser sur le sol de la salle de bain, elle mettait un peu trop de temps à mon goût. Non pas que je me souciais de sa santé ou de sa vie, mais simplement que l’odeur pourrait être terrible si elle vomissait et crevait dans le tout.

Mon chapeau bien callé sur ma tête, je marchai, mains dans les poches, vers la salle où elle se trouvait. Tout le monde s’en foutait après si j’entrais dans cette pièce ou non, aucune autre nana digne de ce nom ne se trouvait ici sinon une vieille d’environ 47 ans avec des fringues qui ne lui allait vraiment pas assise au fond de la salle avec un mec qui semblait bien trop jeune pour elle. Je secouai la tête de dégout et poussai la porte de la salle de bain pour y entrer. J’y trouvai Niri, face au comptoir, en train de se laver les mains. « T’en met du temps dit donc! Je commençais à croire que tu t’étais éclaté la tête sur le sol. » J’eu un sourire sarcastique.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Déc - 16:30




Oui donc, j’étais aux toilettes et ensuite je me lavais les mains. J’avais le temps de me refaire un peu une beauté, mon crayon noir s’était un peu estompé. J’étais bien, seule, un moment. J’étais venue ici seule après tout… et puis Axel m’a rejoint. Mais pas que tout près du bar, oh non, il m’a également rejoint aux toilettes… Mais franchement ! C’est pour fille ici ! En le voyant entrer dans la pièce à travers mon miroir, je me redressais et me retournais. Je paniquais intérieurement : et si quelqu’un le voyait ici ?

T’en met du temps dit donc ! Je commençais à croire que tu t’étais éclaté la tête sur le sol.

Je le poussais et soupirais. Qu’est-ce que j’avais de plus à faire, de toute façon ? Je fermais donc le robinet après avoir terminé de me laver les mains et rangeait le maquillage dans mon sac à main.

Oh mon dieu non. lui ai-je dis avec le sourire aux lèvres. J’fais juste faire tout c’qu’une fille fait… dans les toilettes pour dames, tu vois ?

J’essayais de lui faire passer le message… qu’il ne devrait pas être là. M’enfin. Je soupirais et me suis ensuite mise à rire. L’idée m’a traversé l’esprit que ce n’est sans doute pas la première fois qu’il squatte la salle de bain des filles. Peut-être qu’il avait même déjà espionné quelques-unes dans elles tellement il est désespéré ! Enfin, est-il désespéré ?

Ça t’arrive souvent de squatter la toilette des filles ? Je lui souris et reprit. À moins que… tu sois une fille, en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 7 Déc - 17:59

makelove,notwar


Lorsque j’entrai dans la pièce, Nirina se retourna pour me regarder, surprise. Elle n’avait donc jamais vu un mec entrer dans cette pièce? J’eu envie de rire face à cette question. Même si elle en avait vu, qu’est-ce que ça pouvais bien lui foutre? Elle était lesbienne! Elle soupira à ma remarque et repris où elle en était, rangeant toute ces choses qu’elle avait sortit. Elle s’était refait une beauté? Et bien, pauvre chérie, dommage que ça ne change rien du tout à son apparence de clown déjanté. « Oh mon dieu non. J’fais juste faire tout c’qu’une fille fait… dans les toilettes pour dames, tu vois ? »

J’eu à nouveau un sourire sarcastique et pour une raison qui m’échappe, je me retins de tout commentaire désobligeant sur son orientation et sa fausse féminité. Elle soupira et se mit à rire, à n’y rien comprendre. Définitivement, cette nana était complètement timbrée. Mais peu importe, timbré ou pas, elle ferait sûrement très bien l’affaire. M’approchant lentement d’elle, elle reprit; « Ça t’arrive souvent de squatter la toilette des filles ? À moins que… tu sois une fille, en fait ? » Pouvait-elle m’ouvrir la porte plus grand encore? Voyons, ce n’est pas cette réplique à deux balles qui allait me déranger le moins du monde. Ce n’est pas moi qui avais quelque chose à prouver ici.

Avançant vers elle jusqu’à être tout juste dans son dos, je m’appuyais contre son corps et posai mes mains sur le comptoir de chaque côté d’elle, l’empêchant d’échapper à ma prise. Glissant ma tête dans son cou là où ses cheveux ne retombaient pas en cascade, je soufflais lentement en remontant vers son oreille. « Et si je te disais que non, tu serais déçu? » Je dégageai un peu plus son cou, repoussant ses cheveux pour les mettre tous du même côté et posai ma main non pas sur le comptoir, mais sur sa hanche. Doucement, je posai mes lèvres dans son cou, l’effleurant à peine et créant des frissons à la surface de sa peau lisse.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 19 Déc - 16:51




Je ne me rendais pas compte de la conséquence de mes paroles. Je n’étais pas là pour le clasher et l’envoyer chier comme il faisait avec moi. De toute façon, je n’en serais jamais capable. Il a beaucoup moins de cœur que j’en ai. Je restais devant le miroir afin de faire la finition de mon maquillage, malgré qu’Axel soit à côté et se moque de mon physique. Enfin… il ne le dit pas, mais il doit le penser. J’le connais pas, mais assez pour m’en douter.

Soudainement, je l’ai vu s’approcher à travers le miroir, et il devenait dangereusement proche… puis ses mains devant moi, l’une de chaque côté, posé sur le comptoir. Je pouvais sentir son torse collé à mon dos et je ne savais pas si c’était l’alcool, ou si c’était simplement dû au fait que j’étais en manque mais de drôle d’idées me traversait l’esprit.

Et si je te disais que non, tu serais déçu ? je déglutis et n’osait pas lui répondre. Je savais qu’il faisait référence à mon orientation et que ça devais sans doute avoir un lien quelconque avec son approche… Putain… il allait finir par m’avoir par les sentiments. Je fermais les yeux en sentant son souffle chaud à mon oreille, puis il dégageait mon cou pour venir y poser ses lèvres… Non, attend. Axel est vraiment entrain de m’embrasser, là ? Je rêve.

Et si je te disais que j'étais déçu... tu le serais ? et par là, je lui demandais bien sûr s’il serait déçu que je ne veuille pas de lui. Car il semblait bien avoir envie de moi, présentement. Enfin, ce n’est qu’une hypothèse. Sa main vint se poser sur ma hanche et j’avalais ma salive de nouveau, j’étais paralysée. Je n’avais jamais rien fait auparavant avec un homme. Alors je n’osais pas tellement prendre les devants, surtout avec Axel… il serait du genre à se moquer de moi. Je vais donc attendre qu’il soit plus clair !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 14 Jan - 21:15

TOPIC ABANDONNÉ
Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

AXEL&NIRI ✿ make love, not war.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AXEL&NIRI ✿ make love, not war.
» La Make Love : un retour , un come-back , un renouveau
» La Make Love, le retour
» Make the Evolution V4
» Shooting Love 2007 (Naomi) Exzeal & Shmups Skill Test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.1 ::  :: RPs autres.-