AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 Journal de Jordane.
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Sam 3 Déc - 2:20


Samedi 03/12/11, tôt le matin.

Je ne sais pas comment tout ceci fonctionne. Les journaux intimes. J'en ai lu de nombreux durant mes cambriolages, mes précédents cambriolages et je trouvais ça ridicule mais... les circonstances ont changé, ma vie toute entière s'est vue bouleversée non pas par l'arrivée de mon fils, non, juste celle de cet homme. J'essaie de remonter le temps. La période de Noël me rend toujours nostalgique, généralement, chaque année, je suis triste. Triste parce que je sais que je vais passer les fêtes toute seule en tête à tête avec une pierre tombale, une bouteille de vodka à la main et un paquet de clopes dans la poche. Je possédais tant d'argent, tant de richesses qu'au final, il y a fallu que je le trouve pour comprendre qu'il m'en manquait une essentielle, une dont j'avais besoin. Une famille. Certes, j'avais Nirina et mes autres cousines mais ce n'est pas pareil. On ne peut pas comparer ce que j'ai maintenant avec ce que j'avais, il y a un an. Je suis passée du rien du tout au tout.

Me faire accepter dans sa famille a été quelque chose d'exceptionnel quand on sait que je ne suis pas quelqu'un de particulièrement charmant. Certes, je fais la folle, je suis funny funny. Mais des fois, il faut savoir s'arrêter pour se confier. Je repensais à tout ce que j'avais enduré en une année et je me disais que tout a bien changé. Il y a un an, tu n'aurais pas pu m'emmener dans une famille nombreuse, tu ne m'aurais pas fait sympathisé avec les parents de mon copain. Il y a un an, je n'aurai même pas eu de copain. Je serai restée seule. Je n'aurai pas eu l'amour de ma vie, qui est Adam, je n'aurai rien eu. Il y a un an, je n'aurai pas lâchée le Burlesque pour devenir quelqu'un de bien. Je serai restée là-haut à danser à poil devant des mecs louches et j'aurai sans doute finie ma nuit avec l'un d'entre eux. Je n'aurai pas stoppé les cambriolages en prétextant que je suis une maman désormais alors qu'en fait, j'ai stoppé... pour être quelqu'un de bien. Quelqu'un de bien pour lui. A sa hauteur.

Je ne pense pas qu'il mesure l'importance de mes choix, ce que cela me coûte. Je sais que je dois m'y habituer, me dire que je vais m'y faire. Mais je suis née comme ça. Je suis quelqu'un de mauvais. Je suis une moins que rien. Je finis toujours par m'en convaincre. Je gache toujours tout par mes crises de jalousie, ma cruelle envie d'auto-destruction. Mais avec lui, quand j'ai failli le perdre il n'y a pas si longtemps j'ai compris. Oh que oui, j'ai compris. Que peu importe ce que je fais, ce que je dis, tout me ramènera toujours à lui. Je veux être quelqu'un de bien pour lui, pour mon fils, pour qu'on forme notre propre fratrie. Putain mais je me projette dans l'avenir.

QU'EST-CE QUI SE PASSE ?
WHAT'S THE HELL ?
QU'EST-CE QUI M'ARRIVE ?

Je change ? Je grandis ? Je deviens quelqu'un de responsable ? J'ai envie de hurler, je panique. Mais quand je suis dans ses bras, j'oublie. J'oublie celle que j'étais avant, celle que je vais devenir. Promotion, accouchement, couple, emménagement. Tout devient sérieux. Et si on me demande quelle est la meilleure chose que tu ais faite dans ta vie ? Je répondrais... Je suis allée cambrioler le voisin et j'ai trouvé l'homme de ma vie.

IL EST LE BON.
IL EST CELUI QUE JE VEUX.
ALWAYS.
FOREVER.

Et si je peux paraître stupide et adolescente... je vous emmerde. Parce que de toute manière, ce n'est qu'un stupide journal que je lui lirai quand on aura quatre-vingts ans. Tu vois mon amour, j'écris pour me souvenir. Me souvenir de celle que j'étais avant. Cambrioleuse, strip-teaseuse. Celle que je suis maintenant, vétérinaire et maman. Celle que je vais devenir. Your wife. One day ? I hope so... Forever yours...
Revenir en haut Aller en bas
 

Journal de Jordane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Dofus au journal télévisé :)
» [Journal] Votes du conseil comtal
» Journal d'un paumé (zazou X)
» Recherche une personne pour gérer un Journal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.1 ::  :: 
PERSONNAGES
 :: Diaries
-