AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 Calleight | I can't keep up with your turning tables
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 18:26


Amstrong, Calleight Erin



ft. Katherine Heigl
Histoire |
Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé les jolis vêtements. Déjà toute petite, je mettais les escarpins de ma mère aux pieds, j’enfilais des petits hauts à dentelle et des colliers en perles qui lui appartenaient et je défilais dans le couloir, la forçant à me regarder, puis je passais des heures à m’admirer dans la glace. En grandissant, cet amour de la mode n’a pas diminué, au contraire. Au lycée, quand j’avais un petit budget, je parcourais les friperies, à la recherche de vêtements que je pouvais customiser à l’aide de la vieille machine à coudre de ma grand-mère, pour les rendre plus actuels. Je gardais les sous que je recevais à Noël ou à mon anniversaire pour les investir dans des paires de chaussures ou des sacs à main de grands créateurs, dont je prenais le plus grand soin. Puis, je suis allée à l’université de New York pour poursuivre mes études. Et là, j’en ai pris plein les yeux, j’étais comme une petite fille à Bloomingsdale, je passais des après-midi entières à parcourir les rayons et à essayer des tas de tenues. Les vendeuses me connaissaient à force. Mais je n’avais pas encore le budget nécessaire pour m’offrir tout ce qui me faisait envie. J’essayais de m’offrir une paire de Jimmy Choo ou de Manolo Blahnick toutes les six semaines. Et puis une fille de ma classe m’a une fois emmenée à une vente privée à laquelle elle avait été invitée. Et ce fut une révélation, tout ce que j’avais toujours voulu, à un prix abordable pour une simple étudiante comme moi, qui assurait ses fins de moi grâce à un petit job de serveuse chez Starbucks. J’ai bientôt pu moi aussi recevoir mon sésame pour ces ventes privées, et j’ai pu assouvir toutes mes envies modesques.
A ce stade là, vous devez surement vous dire que je devais faire des études en rapport avec la mode ou le stylisme. Eh bien non, vous tomberez même de haut si je vous dis qu’à cette époque, je faisais un stage chez un traiteur newyorkais. Parce oui, ma seconde passion est la cuisine. Mes parents tiennent un restaurant depuis déjà avant ma naissance, mon père est chef et ma mère gère les réservations et sert un peu d’hôtesse, et je baigne donc dans ce milieu depuis toute petite. Et j’ai très tôt voulu mettre la main à la pâte. Mon père a commencé à me donner des cours le jour de mon dixième anniversaire. Adolescente, je donnais un coup de main en salles ou dans les cuisines en fonction de là où il manquait du personnel. Et logiquement, une fois le lycée finit, j’ai eu envie de me perfectionner. Grâce à ses connaissances, mon père m’a déniché plusieurs stages à New York, un chez un pâtissier, un dans un restaurant étoilé, un chez un traiteur. J’ai appris énormément des choses pendant ces trois ans. Et au lieu de travailler dans un restaurant ou avec un traiteur, j’ai choisis de m’établir à mon compte et de devenir chef à domicile. A l’époque, je préférais improviser plutôt que de faire chaque soir la même chose. Et puis, je n’avais personne dans ma vie à l’époque, tout était plus simple. Ca n’a pas duré très longtemps cette époque en fait. Parce que je suis rapidement devenue une maman.
Ma fille a complètement changé ma vie. Je suis tombée enceinte un peu par erreur. J’ai finit dans le même lit qu’un bon ami après une soirée un peu trop arrosée. Et je me suis rendue compte un mois après que je n’avais pas mes règles. Quand je suis allé le voir pour lui annoncer la nouvelle, il venait de se fiancer avec une fille après une série de séparations et de réconciliations, et m’a accusée de vouloir le faire rompre. J’ai coupé les ponts avec lui et j’ai décidé de garder le bébé. C’est à la même époque que j’ai rencontré Kris et Hazel, qui sont rapidement devenues mes meilleures amies. Elles avaient eu des enfants jeunes toutes les deux et elles m’ont soutenu et encouragé pendant toute la durée de ma grossesse. Et Kris partageait avec moi l’amour de la mode et des chaussures. On en a passé des après-midi à baver devant des Jimmy Cho, que je mourrais d’envie d’acheter, alors que je savais que les talons de 10 cm sont déconseillés pour une femme enceinte. Tout aurait pu bien se passer sans ce tragique incident, les quinze jours de coma puis le décès d’Hazel suite à un accident de voiture. J’en ai passé des heures à son chevet, Kris aussi. Je me suis tellement impliquée à provoquer son réveil en lui passant les musiques qu’elle aimait, en lui lisant des magazines ou des livres que j’ai failli mettre la santé de ma fille en danger. Suite à des contractions, et pour que j’accouche le plus tard possible, j’ai passé le reste de ma grossesse dans la chambre d’amis de Kris. Mélange de bons moments entre deux amies, et de moments sombres lorsqu’on songeait de trop à Hazel. Charlotte a vu le jour à la fin du mois, le 21 octobre 2010.
Et quelques jours après, Kris s’est vu offrir un poste plus intéressant à San Francisco, je crois que je n’ai réfléchis qu’une soirée avant de dire oui. Plus rien ne me retenait à NY après tout. On a débarqué sur la côté ouest en janvier 09, et ce fut le début d’une nouvelle vie. Tout ce passait bien, Charlotte et James s’entendaient bien, grandissaient bien, j’habitais ma propre maison, mais à quelques mètres de celle de Kristen, jusqu’à ce soir de janvier 11 où je reçois un coup de fil m’annonçant que ma meilleure amie avait été blessée pendant une intervention, et qu’elle était actuellement entre la vie et la mort. J’ai déposé Charlotte et James chez leur nourrice en leur expliquant qu’ils passeraient exceptionnellement la nuit chez elle, et j’ai filé à l’hôpital. Elle avait passé une bonne partie de la nuit au bloc, les médecins avaient fait ce qu’ils avaient pu, mais elle était tombée dans le coma. Un mot que je ne voulais plus jamais entendre. Et tout recommença. Les matins où je passais lui faire un coucou avant d’aller travailler, les après-midi où je lui racontais mes journées, décrivais mes nouveautés, maudissait certains de mes clients. J’essayais parfois de prendre avec moi Charlotte et James, qu’elle entende la voix des deux petits, même si eux ne comprenaient pas trop ce qu’il se passait. Un matin, je m’étais endormir sur le fauteuil réservé aux invités dans le coin de sa chambre, je l’ai vue les yeux grands ouverts, et la tête tournée vers la fenêtre. Je crois que les infirmières ont du avoir peur quand elles ont entendu mon cri de joie. Mais certes, elle était réveillée, mais ne se souvenait de rien. Pire, elle s’attendait à ce que son ancien mari, décédé en Irak, revienne d’un jour à l’autre, et que l’enfant qu’elle portait depuis cinq mois, qui faisait que son ventre s’arrondissait de semaine en semaine, était de lui. Mais au moins, elle était en vie, et pour moi, c’était le plus important. Ses souvenirs allaient revenir et sa confusion s’atténuer. Pour moi en tout cas..
Avec Charlotte, j’ai eu envie d’horaires plus stables lorsque j’ai recommencé à travailler. Et au lieu de redevenir chef à domicile, j’ai cette fois-ci choisi de m’associer à un traiteur, et de m’occuper de la partie pâtisserie de l’affaire. Parfois, j’aimerai plus de spontanéité dans ma vie, moins de routine, mais d’un autre côté, j’ai pratiquement tout ce que une fille de mon âge pourrait rêver. Sauf un homme. Lorsque j’étais enceinte, je ne me suis intéressée à personne. Qui voudrait d’une femme enceinte si l’enfant n’était pas de lui ? Puis Charlotte est née, et je me suis entièrement consacrée à elle. Et Kris avait besoin de moi, encore plus maintenant qu’elle vient de se réveiller de ses cinq mois de coma et qu’elle va pouvoir sortir de ce foutu hôpital. Puis il y a eut la reprise du travail. En fait, je crois que je me trouve à chaque fois des excuses. Mais Charlotte grandit, et il lui faudra bien un papa, une figure masculine à qui se confier. Alors doucement, je recommence à chercher. Je guette les clients mâles sans alliances, je me promène dans le parc, j’ai même songé à m’inscrire sur des sites de rencontre. Mais je sais aussi qu’il ne sert à rien de précipiter les choses. S’il y a quelqu’un fait pour moi dehors, il arrivera quand le temps sera venu…
Caractère
En cinq ans, Calleight avait énormément changé. Elle était passée d’une femme-enfant, un peu fragile, un peu capricieuse, passionnée de chaussures et n’hésitant pas à en acheter plus qu’elle ne pourrait jamais en porter, à une jeune maman douce, attentionnée, généreuse, toujours aussi passionnée de mode et de jolies choses, mais bien plus raisonnable. Sa fille l’a complètement changée, tout comme le décès d’Hazel et l’accident et le coma de Kris. Dans sa tête, elle se sent enfin adulte. Elle, qui avait parfois tendance à fuir les responsabilités, la routine, le train train quotidien, est devenue quelqu’un de stable, sur qui on peut compter, qui ne vous refusera jamais un service et qui vous le rendra avec sourire. Elle n’hésite pas à faire des heures supplémentaires chez le traiteur qui l’emploie, ni à proposer ses idées à elle, tant que ça n’empiète pas sur sa vie de famille, sur le temps passé avec sa fille, le nouveau centre de son monde. Et sur le temps passé avec Kristen et James, qu’elle considère comme sa propre famille.
Bien sur, il lui reste de travers, quelques défauts, mais qui font partie de son charme. Elle ne supporte pas le mensonge, et reste rancunière envers les gens qui l’ont trompé et qui ont abusé de sa gentillesse. Elle est têtue, n’aime pas avoir tord, et encore moins avouer qu’elle a put se tromper. Surtout quand il s’agit d’un sujet qu’elle pensait connaître sur le bout des doigts. Et même si Charlotte est arrivée, elle reste dépensière et aime faire du shopping, mais elle achètera autant pour elle, que pour sa fille, que pour James qu’elle aime gâter, même si Kris lui jettera un regard à la fois désespéré et rieur quand elle lui montrera triomphalement ses trouvailles.

Passez sur les titres pour découvrir le personnage (:

Amaryllis / Pauline

ÂGE 23 ans
DATE D'ANNIVERSAIRE elle s’approche …
FRÉQUENCE DE CONNEXION quand j’aurai retrouvé mon pc, 6/7
NIVEAU RP Voir les rp de Jules et de Penny
AVATAR Katherine Heigl
COMMENTAIRE ...
CODE DU RÈGLEMENT OK by Dwight



Calleight Erin Amstrong

SURNOM Cal, Callie
GROUPE Lady, you drive me crazy
TYPE DE PERSONNAGE PI
ORIENTATION Hétérosexuelle
SITUATION AMOUREUSE Célibataire avec un enfant

ÂGE 25 ans
DATE DE NAISSANCE 15/06/85
LIEU DE NAISSANCE Hartford, Connecticut, USA

généreuse ⚡ rancunière ⚡ dévouée ⚡ gourmande ⚡ maternelle ⚡ têtue ⚡ attentionnée ⚡ dépensière ⚡ raisonnable ⚡ narcissique

AIME Carrie Bradshaw et la série Sex in the City en général ♦ les chaussures, surtout les Jimmy Choo et les Manolo Blahnik ♦ les fashion week ♦ les cosmopolitain et les mojito ♦ la cuisine et la pâtisserie en général ♦ sa fille et son neveu

N'AIME PAS les hôpitaux ♦ les gens incapables de s’engager ♦ les mensonges ♦ devoir se justifier ♦ les conflits ♦ avoir tord



Code:
[size=12][color=crimson][font=Georgia]Katherine Heigl[/font] ▬[/size] [font=arial][size=9] Calleight Amstrong[/size][/font][/color]




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 18:39

Reebienvenue parmis POH. r3456
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 18:41

je dois être accro :gla: je suis rentrée, j'ai allumé le pc, vu le mot de camille et je suis venue pour Cal
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 19:26

Peneloppe R. Wilson a écrit:
je dois être accro :gla: je suis rentrée, j'ai allumé le pc, vu le mot de camille et je suis venue pour Cal

On est accro', mais c'est pas de notre faute, nos personnages sont juste...
:gla: Bon, ok, j'arrête de m'envoyer des fleurs :roll:

Re-re-Bienvenue Pauline ♥️ Je suis contente de retrouver Cal', tu peux pas savoir love

r3456 3425 lapin djsa crazylove mouton gay yipiii :dsahd: bave



:gla:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 19:28

Mary Faith Williams a écrit:
Peneloppe R. Wilson a écrit:
je dois être accro :gla: je suis rentrée, j'ai allumé le pc, vu le mot de camille et je suis venue pour Cal

On est accro', mais c'est pas de notre faute, nos personnages sont juste...
:gla: Bon, ok, j'arrête de m'envoyer des fleurs :roll:

Re-re-Bienvenue Pauline ♥️ Je suis contente de retrouver Cal', tu peux pas savoir love

r3456 3425 lapin djsa crazylove mouton gay yipiii :dsahd: bave



:gla:

T'aurais pu venir avec Kris quand même 3425

Mais sinon, je sens que je vais aimer nos retrouvailles frsfds
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 20:35

J'suis pas encore validée saddas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 21:15

Re-bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 21:25

Rebienvenuuuuuuuuuuuuue ! 3425
Bonne chance pour ta fiche :-D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 21:46

Re-bienvenue :gla: Razz
djsa
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 22:18

    Re-re-bienvenue ! lapin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Mai - 23:21

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 28 Mai - 1:07

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 28 Mai - 11:12





Félicitations, vous êtes VALIDÉ[E]



De la part de tout le staff: Bienvenue!
Nous avons trouvé que votre fiche était de qualité satisfaisante pour figurer dans les fiches validées. Nous avons donc l'honneur de vous accueillir chez nous, qui est maintenant aussi chez vous!


Avant de commencer à Rp, il serait important que vous veniez recenser votre habitation, votre compte Facebook (si vous en avez un), puis de remplir votre profil avec les liens vers vos fiches de présentation et tout ce qui va avec (:

Sur ce, bon jeu!
En cas de problème, n'hésitez surtout pas à contacter un membre du staff.

DanykaJude
Admin.
, ValérieAndrew & Dehlila & Landon
Admin.
, MarieMaël & Maddie
Admin.
, NatašaRobbyn
Admin.
, CharlotteSonic
Modérateur.
, TinoSohfyien & Maxim & Donovan
Modérateur.
.








Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

Calleight | I can't keep up with your turning tables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Calleight | I can't keep up with your turning tables
» I Know You Wanna Stay In Bed But It's Light Outside ▬ Calleight & Kristen
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» Les bus GC / Cities XL à poser sur table !
» GamesDay 2006 !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.1 ::  :: 
PERSONNAGES
 :: Fiches de présentation.
-