AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'hésitez pas à inscrire vos persos sur facebook et à nous y rejoindre ! (inscription facultative) ♡


N'oubliez pas de voter et afin de nous faire connaître !


Pour célébrer la nouvelle année, le Maire a organisé un bal masqué. Rejoignez-nous ici pour en savoir plus


Le 6 janvier 2016, le forum a fêté ces 5 ANS ! Bon anniversaire POH


 
 || Knock Knock.. Who's there ? The big bad Wolf || Dwight Ft. Ange
i'll be fine once i'll get it, i'll be good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Lun 18 Avr - 22:48

La vie n’est pas toujours facile et en tant qu’humain nous avons tous nos démons que nous devons vaincre pour devenir plus fort. Récemment Joe s’était fait agresser dans une ruelle puis torturé pendant cinq longs jours. Je ne sais pas par quelle miracle elle a survécu, mais elle s’est montré très courageuse. J’avais du mal à contenir ma colère lorsque je repensais à ces événements et aujourd’hui était en quelque sorte un moyen de me changer les idées. Ange avait eu son lot de problème aussi et cette année Robbyn s’était porté volontaire pour resté avec elle le temps que le jour x soit passé. Elle avait perdu toute sa famille à cause de son petit copain et se blâmait pour ce drame. J’ai essayé de lui faire comprendre plusieurs fois qu’elle n’y était pour rien et que la vie serait plus facile si elle mettait une croix sur cette culpabilité. Personne aurait cru qu’un jour il sauterait un câble suite à une dispute et s’en prendrait aux membres de la famille Malefoy. J’ai toujours eu peur qu’une fois sorti de tôle cet enfoiré apprendrait qu’il n’avait pas réussi à tuer tout le monde et se vengerait à nouveau sur Ange. Pour ne pas lui faire peur, je lui dis qu’il serait stupide de revenir près de toi. Pourquoi tiendrait-il tant à se refaire mettre en prison pour une querelle qui s’était passé il y a si longtemps? Au fond de moi, je savais la réponse à cette question. Sa vie avait été perturbée par cet incident et c’est Ange qui était la responsable selon lui. Il ne faut pas chercher à comprendre dans la tête d’un malade. Il faut en être un pour réussir à les comprendre et je n’étais pas encore rendu au même niveau de folie qu’eux.

Ca faisait longtemps que je n’avais pas eu de nouvelle et je pense qu’elle serait contente de me voir débarquer à l’improviste chez elle. Ca me ferait bizarre de la revoir car il y a à peine deux mois mon cœur battait toujours pour elle. J’avais toujours refoulé mes émotions à l’égard de la jeune femme, car je ne voulais pas gâché l’amitié que nous avions. Je crois que depuis que nous nous étions laissé à l’époque on n’à jamais vraiment arrêter de s’aimer. On était jeune à l’époque et nous ne savions pas dans quoi on s’engageait. C’était avec tristesse que j’acceptai notre rupture sans rien essayer et je continuai à vivre ma vie sans jamais oublier Ange. À partir de ce moment là, je n’ai jamais rien voulu savoir d’avoir une relation avec une fille. J’accumulais les coups d’un soir et je profitais amplement de ma jeunesse. Il arrivait parfois que nous couchions ensemble pour le plaisir, mais à l’intérieur c’était comme si on me perçait le cœur avec un poignard. J’avais bien beau renfermé l’amour que j’avais éprouvé pour elle dans le coin le plus loin de mon cœur, mais on ne peut pas fuir le passé. Il fini toujours par nous rattraper et nous refaire souffrir.

Maintenant, tout l’amour que j’avais pour Ange avait disparu du moins je le crois… J’avais remarqué que Joe et Ange avait quelque points en commun et je trouvais ca un peu ironique. Je marchais tranquillement dans les rues de San Francisco en regardant les piétons et tout ce qui m’entourait. Je me sentais vraiment différent depuis quelques temps. C’était comme si on avait fait en sorte que j’apprécie tout les petites choses de la vie. L’air frais qui s’engouffrait dans mes cheveux, le chant des oiseaux et les rayons du soleil qui frappait ma peau légèrement blême. Ma vie avait finalement un tournant positif. J’avais lâché la drogue et j’avais trouvé une femme qui faisait battre mon cœur. Pendant plusieurs années, je croyais que mon cœur était mort la même journée que j’avais quitté mes parents. Cette fameuse soirée, j’avais presque tué mon père avec toute la colère que j’avais refoulé pendant six longues années à endurer l’enfer. J’encaissais tout les coups que mon père me donnait. C’était rendu une routine et je savais exactement le moment dans la soirée où je me mériterais la claque de ma vie. Ma mère ne voulait pas intervenir et c’est ce qu’il faisait qu’elle demeurait intacte. J’avais des bleus tout le long de mon corps et tellement que ca faisait mal je n’en dormais plus. J’avais toujours emporté la malchance avec moi. Je n’y pouvais rien j’étais né ainsi et c’est pour cet raison que mon père m’avait surnommé le monstre. J’étais la cause de tout ce qui lui était arrivé… Foutaise !

Avant j’aurais eu une envie de tuer quelqu’un à chaque fois je pensais à cette histoire mais en cette belle journée ensoleillée mon âme était en paix. Je m’arrêtai devant une boutique en regardant les articles à vendre et mon regard se posa sur une peluche. Je sais qu’Ange avait dépassé l’âge de jouer avec une peluche, mais je ne sais pas pourquoi celui-ci ferait un super cadeau. Je rentrai à l’intérieur et acheta celle-ci en souhaitant une merveilleuse journée au commerçant. Il me restait encore un bout de chemin à parcourir alors j’installai mon cadeau sur mes épaules et parti à courir le plus rapidement que je pouvais. C’était fantastique de se sentir en vie ainsi. J’avais hâte de voir mon amie et de la serrer for dans mes bras. Cela faisait trop longtemps déjà que nous nous n’étions pas vu et elle avait surement plein de trucs à me raconter. De mon coté, je ne voulais pas l’ennuyer avec mes histoires d’amour. Je ne voulais pas non plus lui parler de ma confrontation avec les mecs dans la ruelle ou la soirée ou Joe est arrivée a mon appart. Mon amour pensait qu’il était mieux de rire de cette situation plutôt que d’en pleurer, mais je savais qu’elle en souffrait. Je me réveillais parfois durant la nuit pour l’entendre pleurer et à chaque fois je me levais pour aller la voir et elle faisait comme si de rien était. Je ne comprends pas pourquoi elle voulait tant rester forte devant moi… À bout de souffle j’arrivai devant la porte d’Ange et je cognai trois gros coups. « Ange c’est le méchant loup, ouvre moi » Je ne sais pas pourquoi j’avais fait allusion au trois petits cochons, mais je trouvais ca drôle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 22 Avr - 17:11

Ange-Deamon Malefoy & Dwight Alexander Underwood

    Remonter la pente...Les gens me répétaient cette phrase depuis trois ans. Mais ne t'inquiète pas Ange, tu arriveras à être de nouveau heureuse comme avant. Il voulait que je fasse comment pour ça ?? Ma famille était morte, mon frère ne me parlait plus ou presque, j'étais stripteaseuse et prostituée, j'étais incapable d'être amoureuse d'un mec et je commençais même à soûler mes amis. Mais appart ça je remontais la pente...

    Quand je mettais levé ce matin Drake n'était pas là. Il m'avait laissé un mot : "Je suis chez Alex, ne m'attend pas je rentre demain." Je poussais un soupir, depuis trois ans c'est ainsi qu'on communiquait. Grâce a des mots laissés un peu partout ou parfois par SMS, mais c'était rare. Je m'allumais une cigarette et sortie sur le balcon de notre appartement. C'était pas le grand luxe : juste une salle a mangé, une kitchenette, une salle de bain et deux chambres. Moi qui avait toujours rêver de vivre dans une grande maison avec une piscine... Je soupirais de nouveau, si mes parents étaient encore en vie je serais en train de faire des études de stylisme qui me permettrais d'avoir cette maison dont je rêvais. Je secouais la tête, je ne devais pas penser à ça. Robbyn avait raison, je devais aller de l'avant, penser à moi et arrêter de penser aux autres. J'écrasais ma clope dans le cendrier que ma soeur avait fait pour notre père quand elle avait cinq ans et je partie en direction de la salle de bain pour prendre une douche.

    Après une bonne demi-heure sous l'eau je sortie m'enrouler dans une grande serviette éponge pourpre avec mes initiales. Chacun des membres de ma famille en avait une semblable à celle que j'avais. J'allais ensuite dans la cuisine me faire un chocolat chaud avec de la canelle et de la chantilly, c'était une recette que ma mère m'avait apprise quand j'étais plus jeune et sans vouloir me vanter je le réussissait aussi bien qu'elle. Alors que j'étais en train de préparer ma boisson j'entendis frapper un grand coup à la porte. Mon coeur s'arrêta de battre, ce ne pouvait pas être Drake il avait prit ses clés. Alors c'était forcément...lui. Un deuxième coup fut frappé à la porte, puis un troisième avant qu'une voix familière me parvienne de derrière la porte. C'était Dwight. Je me dirigeais vers la porte que j'ouvrais en grand avant de lui sauter au cou. Après l'avoir embrassé dans le cou, -il y a des habitudes qui sont difficiles à perdre.- je lui lançais faussement véxé : "Tu trouve que je suis une cochonne ?? Sale petit pervers va !" Je l'invitais à entrer dans la cuisine avant de réagir que j'étais encore en serviette de bain. Je m'excusais deux minutes auprès de mon invité et filais dans ma chambre enfiler un truc en vitesse. J'optais pour un pantacourt noir et un t-shirt tête de mort que je finis de mettre en arrivant dans la cuisine. Dwight avait déjà vu pire avec moi. "Est-ce que le grand méchant loup à soif ?? J'allais me faire mon fameux chocolat chaud, si jamais tu en veux." Tout en disant ça je retournais à ma préparation pendant que Dwight prenait place sur la table de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 8 Mai - 21:35

J’attendais devant la porte d’Ange sans y avoir eu de signe de vie de l’autre coté. J’allais faire demi-tour lorsque la porte s’ouvrit. Mon ex se jeta sur moi et vint m’embrasser dans le cou comme dans le temps qu’on était amoureux l’un de l’autre. Je dois avouer que ca ne me déplaisait pas, mais j’avais Joe maintenant alors je devais au moins garder mon sang froid devant sa beauté. Quoique c’était difficile lorsqu’on t’accueillait en serviette de bain qui avec un seul faux mouvement pouvait se retrouver sur le plancher. J’avais déjà vu pire avec la jeune femme alors je fis comme si de rien n’était et je la serrai a mon tour avant de venir de venir l’embrasser sur le front. J’avais réussi à cacher la peluche dans mon coton, mais je me demandais encore pourquoi j’avais acheté un truc aussi enfantin. Ange n’avait plus six ans. ''Tu trouve que je suis une cochonne ?? Sale petit pervers va.'' Je ne pus m’empêcher de rire à la remarque qu’elle venait de faire. Lorsque j’avais crié la phrase tout haut ce ne m’était jamais venu en tête comme cela, mais il faut dire qu’il fallait que je m’y attende avec mademoiselle Malefoy. J’avais toujours pensé que j’avais les idées un peu tordus, mais à comparer à elle c’était rien. Moi, j’avais plus pensé que je n’allais pas la manger et qu’elle pouvait m’ouvrir la porte sans avoir rien à craindre. Pourtant l’histoire stipule que le méchant loup lorsqu’il frappe à la porte des cochons c’est pour les manger. Je dois avouer que là elle me servait un repas sur un plateau en or en s’exposant ainsi. Une chance qu’elle ne pouvait pas lire dans mes pensés sinon elle serait en train de se foutre de ma gueule. ''J’ai le droit de rêver un peu non haha ? Et ce n’est pas moi qui accueil ses invités en serviette. N’importe qu’elle mec baverait a voir ca.'' Je lui fis un clin d’œil avec un grand sourire avant de rentrer dans l’appartement d’Ange. Ca faisait longtemps que je n’étais pas venu chez elle et je m’attendais de voir son frère, mais celui-ci devait être absent comme la plupart du temps. Il ne passait pas beaucoup de temps à la maison. Une chance qu’elle avait des bonnes amies sinon elle trouverait le temps long. J’avoue que j’aurais dût être un peu plus présent durant cette période de l’année, mais j’en avais eu mon lot de problèmes de mon coté. J’avais pu compter sur Robbyn pour empêcher mon ex de faire des bêtises.

Je rigolai un peu lorsqu’elle se rendit compte qu’elle était encore en serviette. Je m’installai dans la cuisine pendant qu’Ange parti s’habiller en vitesse. Je me rappelai un peu la raison de ma visite aujourd’hui. J’avais envie de la voir, mais je venais aussi vérifier si elle allait bien. S’il y a quelque chose que je ne peux supporter c’est de voir que quelqu’un qui tient à mes yeux souffrir. Ca me fendait le cœur de savoir qu’elle se torturait ainsi pour une histoire qui n’était pas de sa faute. Elle avait fait une erreur avec son ex petit copain, mais ce n’était pas de sa faute. C’est pour cela qu’à chaque année ceux qui sont proche d’elle, nous essayons de lui éviter le pire. J’ai déjà eu à l’empêcher de faire une grosse bêtise en essayant de s’enlever la vie. J’avais vraiment le cœur en miette de savoir qu’elle était aussi malheureuse que ca. Je ne voulais pas qu’elle ait à vivre ca, mais malheureusement nous ne pouvons pas changer le passé. Par exemple, je pouvais rendre son futur plus beau. Je ne savais pas encore comment j’allais y arriver, mais j’allais tout faire ce qui était en mon pouvoir pour l’aider à s’en sortir. Je n’étais pas encore prêt à lui dire adieux à ma princesse. Je l’entendis me parler ce qui me ramena à la réalité. ''Est-ce que le grand méchant loup à soif ?? J'allais me faire mon fameux chocolat chaud, si jamais tu en veux.'' Je lui souri en acquiesçant de la tête. ''J’en prendrais un avec plaisir.'' Au lieu de rester planter debout dans la cuisine je m’assis à la table pendant qu’elle préparait les boissons. J’attendis qu’elle vienne s’assoir en face de moi avant de prendre la parole. ''Ca fait longtemps que je t’ai vu ma belle. J’espère que tu vas bien.'' Je ne prenais jamais mille chemins. J’étais plutôt du genre à aller directement au but. Au moins si elle avait que du négatif à me conter, on pourrait passer à autre chose par la suite et changer de sujet. Je soufflai tranquillement sur le chocolat chaud et en pris une gorgée en faisant attention de pas me bruler. Comme dans le passé, c’était délicieux. ''En passant, Très bien réussi ce chocolat chaud Ange. Il est délicieux.'' Je la regardai dans les yeux et tout ceci me rappelait le temps où nous nous fréquentions. C’était une des meilleures époques de ma vie et je ne regrettais rien. Au final j’avais eu le cœur brisé, mais ce n’était pas ca qui m’avait empêché de continuer à vivre ma vie pleinement. Je suis content d’avoir pu garder une aussi bonne relation avec Ange, même si toutes ces années je souhaitais qu’elle voudrait bien retenter l’expérience. Je ne lui avais jamais vraiment dit que je ressentais toujours de quoi pour elle, mais c’était un peu difficile à cacher lorsque j’étais avec elle. Je me sentais bien en sa présence et je pouvais passer bien tranquille avec elle sans vraiment rien faire ca me dérangeais pas. Du moment que j’étais avec elle, tous mes problèmes s’envolait. J’avais finalement réussi à me trouver quelqu’un avec qui je ressentais la même chose qu’avec Ange, mais le premier grand amour ca ne s’oublie jamais. Surtout lorsque tu passes beaucoup de temps avec… Je continuai à la fixer et détourna le regard pour pas la mettre mal à l’aise. Je me raclai la gorge avant de reprendre la parole. ''Comment c’est passé ta semaine avec Robbyn ? Tu sais que ca me rends aussi triste que toi cette période de l’année. Je suis désolé que je n’ai pas plus être plus présent pour toi.'' Je continuai à boire le chocolat chaud en attendant la réponse d’Ange.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Mai - 21:05

    En même temps cher petit Dwight si je ne m'étais pas habillé c'est parce que je savais bien que c'étais toi. Il est clair que si le meilleur ami de mon frère ou bien ma meilleure amie était arrivé, j'aurais mis une tenue descente. Il faut être privilégier pour me voir avec seulement une serviette de bain. Enfin...ou pas quoi. Bref, je me concentrais sur la préparation de mes chocolats chauds avant de les servir sur la table de la cuisine et de m’asseoir en face du jeune homme. Je ne répondis cependant pas à sa question. Je n'allais jamais totalement bien, surement parce qu'une part de moi n'arrivait pas à vivre ailleurs que dans le passé. Je souris néanmoins quand il me complimenta sur mon chocolat chaud. Il faisait toujours ça quand il en buvait un, même du temps où on était ensemble. En repensant à sa je me perdis dans mes pensés. Si je n'avais pas rencontré Dwight dans les circonstances dans lequel je l'avais rencontré on aurait pu faire un beau couple, un très beau couple. Il était attentionné et faisait toujours attention a moi, il était gentil, il me comprenait...c'était un mec magnifique quoi et la fille qui avait la chance de partager sa vie avait beaucoup de chance. Moi j'avais eu cette chance pendant un moment, mais j'étais trop malheureuse pour m'en rendre compte. Finalement on c'était quitté, mais on était resté en bon terme. Dwight c'était un peu comme un autre frère, un confident, quelqu'un qui malgré tout resterait près de moi quoi qu'il m'arrive.

    Je redescendis sur terre quand j'entendis la question de mon ami. "Je...merci Dwight, mais je sais que maintenant tu as Jordan et c'est normal que tu reste avec elle." Je ne savais pas trop si je devais lui dire pour ce qu'il c'était passé avec Robbyn. Je ne voulais pas qu'il m'engueule comme tous les autres. Qu'il me dise que j'avais toute une vie devant moi et que je devais oublier le passé. Comment les gens pouvaient me demander ça ?! J'avais perdu ma famille dans ce massacre ! Ma mère, la femme qui m'avait donné la vie était morte. Mon père, celui qui m'avait élevé et apprit tout ce que je savais était mort. Ma petite soeur qui n'avait que huit ans était morte. Mon frère avait faillit mourir. Et j'étais censé ne pas y oublier et ne pas me sentir coupable ?! Expliquez moi comment j'étais censé faire ?? Je poussais un soupir de désespoir avant de lever la tête vers le jeune homme en face de moi. Finalement je me décidais à lui dire. "J'ai essayé une seule fois seulement. Il y avait un pont, j'ai voulu sauté, Rob' m'a rattraper juste à temps..." J'avais à peine finis ma phrase que j'éclatais en sanglots. Mais qu'est-ce qui n'allait pas chez moi à la fin ?! Pourquoi j'arrivais pas à oublier ça ?? Pourquoi je pouvais pas aller de l'avant ??
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 13 Mai - 7:25

Ange semblait complètement perdues dans ses pensés et je ne la dérangeai pas. J’attendais patiemment voir si elle répondrait à la panoplie de question que je lui avais posée. Je ne lui avais pas demandé cela pour lui rappeler d’affreux souvenirs ou pour la rendre malheureuse. Je savais comment la jeune femme se comportait lorsque la date du décès de sa famille approchait et à chaque année j’avais peur que l’inévitable arrive. Je m’inquiétais vraiment pour elle et j’en avais le cœur brisé de la voir se torturer ainsi, même si au fond de moi je savais que j’agirais surement pareil si ca m’était arrivé à moi. Je voulais plus que tout au monde la revoir prendre plaisir à la vie et profité de chaque moment présent au lieu de rester sans cesse dans les horreurs qui était arrivé dans le passé. "Je...merci Dwight, mais je sais que maintenant tu as Jordan et c'est normal que tu reste avec elle." Ce n’était pas une excuse valable pour moi. J’avais des amis et ceux-ci passait avant ma relation amoureuse… Surtout quand c’était question d’Ange. Elle avait toujours une place dans mon cœur et ca resterait ainsi jusqu’à ce que je quitte ce monde pour aller je ne sais trop où. Je n’étais pas venu ici uniquement pour parler de la semaine qui venait de se terminer. J’avais besoin de d’être en sa présence. Ca me manquait énormément et malgré tout les efforts pour ne pas y songer cela m’était impossible. "Ce n’est pas une excuse ma belle… Je peux la voir à chaque jour tandis que toi c’est différent. Ce n’est pas parce que je suis désormais avec Joe que je vais t’abandonner. " Je ne m’étais pas aperçus que j’avais terminé mon chocolat chaud. Sans vraiment trop y porter attention, je déposai mon verre et changea de position sur la chaise pour ne pas donner l’impression à Ange que je n’étais pas intéresser en étant assis nonchalamment. Je l’entendis soupir et elle releva sa tête vers moi. Je sentais que la suite ne serait pas un cadeau à entendre. J’en avais vu de toute les couleurs avec la jeune femme alors je garderais mon sang froid peut importe ce qu’elle dirait.

"J'ai essayé une seule fois seulement. Il y avait un pont, j'ai voulu sauté, Rob' m'a rattraper juste à temps..." Je remerciais le ciel que Robbyn avait été là pour stopper Anger de faire une belle connerie. Ca ne règlerait rien si elle se tuait. Au final, son frère se retrouverait tout seul et qui sait ce qu’il ferait lui aussi… Je préférais ne pas y penser. Avant même qu’elle ait terminé sa phrase, la jeune femme éclata en sanglots. J’avais le don de faire pleurer ceux à qui je tenais le plus. Je me levai immédiatement de ma chaise et je pris les mains d’Ange pour la lever. Je la serrai dans mes bras en lui chuchotant des petits mots doux. Je passai ma main dans ses cheveux et je me penchai à sa hauteur pour la regarder en plein dans les yeux. "Je sais comment c’est pénible pour toi Dem et je ne sais pas ce que j’aurais fait si Robbyn n’avait pas été là pour t’arrêter. Je vais peut-être me répéter et je suis conscient que ce n’est pas une tâche facile, mais il va falloir que tu passes à autre chose. J’essayerai tout pour te voir heureuse à nouveau car je ne veux pour rien au monde te perdre…" Je ne m’étais pas rendu compte à quel point j’étais proche de son visage et je pouvais même sentir son souffle sur le mien. Mon cœur battait la chamade et pourtant il n’y avait rien que je pouvais faire pour empêcher celui-ci de sortir de ma poitrine. Merde… Ce sentiment, que j’avais à mainte fois essayer d’enfermer à quelque part dans mon cœur et qu’il y reste, ressurgissait en ce moment précis. J’essuyais ses larmes à l’aide d’un bout de ma camisole et je la serrai à nouveaux dans mes bras et j’en profitai pour sentir ses cheveux. Ca peut paraitre bizarre pour certains, mais son odeur me rappelait le bon vieux temps ou nous étions encore ensemble. C’était comme si on me transportait à cet époque et je ne me cacherai pas qu’en ce moment j’y retournerais volontiers. J’étais passé à deux cheveux de joindre mes lèvres aux siennes lorsque je la regardais dans les yeux. Même si tout était terminer entre nous deux, il y avait toujours une partie de moi qui était follement amoureux d’Ange. Ce n’est pas facile oublier la fille qui à fait battre pour la première fois mon cœur et qui encore aujourd’hui le fait battre. Je descendis mes mains le long de son corps et je pris ses mains entre les miennes. "Ca va mieux maintenant que le méchant est sorti ? " Je lui souri timidement et je repensai au cadeau que j’avais acheté plutôt dans la journée. Je le déroulai de mon coton et le tendis à Ange. C’était un Hello Kitty avec un habit noir et une cerise comme attache ou son oreille. "Ce n’est qu’un petit quelque chose que je t’ai acheté pour toi ma belle. Je n’ai jamais été fort dans mes cadeaux alors excuse moi si ca fait un peu jeune…" Je la regardai et je vins l’embrasser sur le front. Si elle ne l’aimait pas elle pourrait aussi bien s’en débarrasser. Au final, c’est l’intention qui compte non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 20 Mai - 22:30

    Ce que le jeune homme me dit me fit beaucoup de bien, j'avais besoin d'entendre que quelqu'un était là pour moi. Je veux dire je savais qu'il n'était pas le seul, j'avais aussi Robbyn, Alex, Imogen, Enora, Drake -enfin d'une certaine façon- et d'autres encore...mais je veux dire Dwight lui était là plus que les autres. Je serais pas expliquer ça entre nous, il y avait quelque chose depuis qu'on était sorti ensemble, comme si le fait d'avoir été amoureux avait crée un lien indestructible entre nous, un lien fort qui nous unirais quoi qu'il arrive. C'était pas vraiment de l'amour, mais c'était beaucoup plus que de l'amitié, c'était...fusionnel...ouais voilà c'était fusionnel.

    Quand je sentis les bras de Dwight m'entourer, je m'abandonnais aussitôt à mes larmes. Je savais qu'il était là à présent. Le sentir contre moi me fis du bien, il avait toujours eu se don avec moi, il m'apaisait rien qu'à son contact. J'aimais bien sentir sa peau douce contre la mienne, elle avait quelque chose de rassurant qui me calmait. Lorsqu'il planta son regard dans le mien je sentis un frisson me parcourir, il avait un regard tellement beau. Je ne fus pas capable de répondre tout de suite, tellement j'étais absorbé dans son regard. Je n'étais plus vraiment consciente de quelque chose en fait, je sentais juste les gestes de Dwight. Ses mains qui essuyaient mes larmes, ses bras qui m'entoure à nouveau. Je ne réagis que lorsqu'il s'éloigna de moi. Pendant qu'il allait chercher je ne sais quoi dans la poche de sa veste j'en profitais pour lui répondre. "Je sais qu'il faut que je passe à autre chose, mais j'y arrive pas Dwight...Je me sens tellement responsable de tout ça...C'était ma famille ! Et je les ai laissé mourir sans rien faire !" Je poussais un soupir de frustration, j'avais été incapable de bouger lorsque cela c'était produit, une partie de moi savais que je n'y étais pour rien, mais l'autre me disait le contraire. C'était dur de lutter entre les deux. Je levais les yeux quand j'entendis mon ami parler de Mattéo. Mon regard s'assombri et je me mis à tortiller nerveusement une mèche de cheveu. "Je sais pas exactement quand il sort, le commissaire à pas voulu me le dire pour pas que j'ai envie de me venger. J'ai peur Dwight, si jamais il nous retrouve ?? Si jamais il fait du mal à Drake ??" Je m'approchais de nouveau du jeune homme et me blotti dans ses bras. Je n'aimais pas penser au fait que ce malade était de nouveau en liberté, au fait qu'il pouvait revenir faire du mal aux gens que j'aimais, au fait qu'il pouvait revenir me faire du mal...La peluche qu'il me tendit à se moment là m'arracha un sourire, elle était très mignonne cette petite peluche Hello Kitty, même si j'étais un peu vieille pour se genre de chose maintenant. Tant pis j'avais toujours adoré les peluches. Je l'a pris dans mes mains et déposait un baiser sur la joue de Dwight. "Tu es trop généreux, merci. je dormirais avec elle comme ça j'aurais l'impression de dormir avec toi." Je lui lançais un nouveau sourire avant d'aller poser la petite peluche sur mon lit à côté du doudou de ma soeur. Je dormais avec depuis sa mort, un moyen d'être proche d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 21 Mai - 6:57

Je le savais que peut-importe si je lui disais d’arrêter de culpabilise avec cette histoire ce ne serait jamais une tâche facile. Elle vivait avec ce cauchemar depuis qu’il avait eu lieu. Normalement, j’éviterais le sujet parce qu’il n’y a jamais rien de bon qui en ressort. Je n’aime pas voire mon amie fondre en larmes et la sentir malheureuse. C’était différent en cette période de l’année car je savais que c’était le seul sujet qui la tracassait jour comme la nuit. C’est pourquoi à chaque année, il y avait quelqu’un qui la surveillait de très près pour ne pas qu’elle fasse de connerie. Ce n’est pas parce qu’on l’aime pas qu’on lui empêche de mettre fin a sa vie. Au contraire, on l’aimait énormément et son frère avait besoin d’elle encore même s’il commençait à être indépendant et faire ses propres trucs. Un jour ou l’autre celui-ci quitterait le bercail et Ange aurait le cœur brisé. Drake était la seule famille qui lui restait et elle n’était pas encore prête à le voir s’envoler de ses propres ailes. Je voudrais tellement que Dem passe à d’autre chose et puisse vivre une vie normale comme tout le monde. Après tout les sacrifices qu’elle avait fait, c’était bien elle qui méritait de vivre une vie pleine de joie. Mattéo était un dément et si ce n’avait pas été Ange, il s’en serait pris à quelqu’un d’autre. Je voudrais tellement retourner dans le temps et l’empêcher de faire tout le mal qu’il a fait à la famille Malefoy. En parlant du méchant loup, je pus lire la colère dans les yeux de la jeune femme. Elle eut un petit tic de jouer avec une mèche de ses cheveux. "Je sais pas exactement quand il sort, le commissaire à pas voulu me le dire pour pas que j'ai envie de me venger. J'ai peur Dwight, si jamais il nous retrouve ?? Si jamais il fait du mal à Drake ??" Évidemment que le shérif ne voulait pas lui fournir d’information à propos du meurtrier de sa famille. Je la connaissais depuis longtemps et je savais qu’elle ne tenterait quoi que ce soit. Même si elle bouillait d’envie de le faire souffrir à son tour, elle n’avait pas l’âme d’une personne qui cherchait à se venger. Ange avait peur pour elle-même et son frère ce qui était tout à fait normal. Si j’étais elle, je croirais aussi qu’il voudrait terminer ce qu’il avait commencé. Je ne crois pas par exemple qu’il soit au courant si oui ou non Drake a survécu. À moins que dans le tribunal, ils en parlèrent brièvement que le petit frère d’Ange était dans le coma et luttait pour sa vie.

Peut-importe ce qui se passerais, je ne laisserais pas cette pourriture s’approcher de mon amie tant et aussi longtemps que je vivrais. Il faudrait qu’il me tue en premier lieu pour accéder à la jeune femme. J’étais prêt à mettre ma vie en question pour sauver celle de Dem… J’engagerais des tueurs à gages pour qu’il lui mette une balle dans la tête, mais je voulais de loin mettre fin à sa vie avec mes propres mains. Je n’aurais qu’à faire passer le meurtre pour une attaque et que j’ai utilisé de légitime défense. " Dem.. Je te garanties sur ma vie que ce mec ne s’approchera plus jamais de toi ou de Drake. Je ne veux pas te perdre et ce n’est pas ce connard qui va m’empêcher de vieillir avec toi. Il a gaché ta vie et il devrait payer pour cela. Je comprends toujours pas pourquoi ils ne lui ont pas donné la peine de mort…" Ange vient se blottir dans mes bras à nouveau. Cette proximité était vraiment dangereuse pour moi. Mon cœur était la preuve que je n’avais jamais oublié la jeune femme. Il battait la chamade et j’aurais tellement voulu pouvoir l’arracher. Tout chez la jeune femme m’attirait et d’être aussi proche d’elle réveillait des souvenirs à l’intérieur de moi. Son parfum, la douceur de sa peau, la chaleur que dégageait son corps… Le self control ce n’était vraiment pas mon fort et chaque instant que je partageais des moments intimes avec elle était comme un coup de poignard à mon pauvre cœur. Une chance que lorsque je lui tendis la peluche cela me permis de respirer un peu. Elle vint embrasser ma joue, mais à l’intérieur de moi j’aurais préféré l’embrasser comme à l’époque que nous étions ensemble. "Tu es trop généreux, merci. je dormirais avec elle comme ça j'aurais l'impression de dormir avec toi." Ca remarque me fis sourire. Je ne sais pas pourquoi Dem voulait avoir l’impression de dormir avec moi. Je suppose que c’était pour des raisons personnels quoique ca avait su piquer un peu ma curiosité. Je parlai à peine assez fort pour que mon amie comprenne. "Si tu veux dormir avec le vrai, tu n’as qu’à demander et je me ferai un plaisir d'exécuter ta demande. " Je sais que je n’avais pas vraiment le droit de dire ca selon mon statut, mais je ne pouvais pas lui cacher la vérité. Je suis même certain qu’elle aurait un mec qui lui courrait après je serais jaloux. Je ne le ferais surement pas savoir et j’en rigolerais, mais au fond de moi je serais surement triste. C’est la vie et il faut dire que j’avais une femme formidable, mais il fallait que je regarde chez le voisin. Je reviens à moi-même et m’aperçus que la jeune femme avait été porté mon présent dans sa chambre. C’était en quelque sorte un signe qu’il n’était pas si naze que ca mon cadeau. Par exemple, je me dis que j’aurais pu y acheter un collier ou un truc du genre. Ce serait pour une autre fois. Je partis la rejoindre dans sa chambre et je me couchai au pied de son lit. J’étais complètement perdus dans mes pensés. Il faut toujours que nos vieux fantômes viennent nous hanter lorsqu’on donne notre maximum pour oublier certaines choses… Il faut dire que ce qu’il avait eu entre moi et Ange avait été très fort et l’était tout aussi fort après notre rupture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 22 Mai - 21:32

    Lorsque j'eu poser ma petite peluche Hello Kitty je remarquais que Dwight m'avait suivit jusque dans ma chambre et c'était affalé au pied de mon lit de tout son long. Je ne mis pas longtemps avant de le rejoindre, posant ma tête sur son torse. Je fermais les yeux un moment afin d'écouter les battements de son coeur, il battait vite. Au bout de quelques instants de silences je me décidais à répondre à sa question. "Il a été jugé fou lors du procès, il a donc été placé dans un hôpital psychiatrique et comme il prenait le traitement qui lui était imposé les médecins l'on jugé guéri. C'est pour ça qu'il a été libéré..." Je poussais un soupir. Comment pouvait-on libérer une ordure pareil ?? Il avait massacré une famille entière ! Il avait tué de sang froid une petite fille de huit ans, pour quoi ?? Pour rien. Uniquement parce qu'il n'avait pas pu m'atteindre. Les médecins avaient expliqué lors du procès qu'il souffrait d'un attachement obsessionnel envers moi et pour me prouver qu'il m'aimait il était obligé de tuer ceux qui représentaient une menace à ses yeux et l'objet de son obsession -à savoir moi- ensuite. Logique me direz-vous. Je secouais la tête en repensant à tout ça, je ne devais pas y penser. Je glissais ma main dans celle du jeune homme avant d'enlacer mes doigts aux siens. "Dwight...s'il me retrouve...promet moi que tu prendra soins de mon frère et que tu le laissera pas seul." Je ne sais pas pourquoi j'avais dis ça, c'était sorti d'un seul coup, sans que je ne m'en rende compte. Mais je voulais être sur que s'il m'arrivait quelque chose mon frère ne se retrouverait pas seul et que quelqu'un pourrait s'occuper de lui. Je me redressais sur mon coude et viens caresser le visage de mon amie du bout de mes doigts, je m'amusais à en retracer chaque contour pour pouvoir encrer ses traits dans ma mémoire. "Promet que tu ne fera rien aussi...Je...je veux pas qu'il te fasse du mal, j'ai trop besoin de toi..." J'avais à peine terminé ma phrase que je sentis une larme perler au coin de mes yeux et glisser le long de ma joue. Je l'essuyais d'un revers de main avant de planter mon regard dans celui du jeune homme. Il avait un regard tellement magnifique et tellement apaisant. Je ne me rendis même pas compte que la distance qui nous séparais se réduisait considérablement, que nos visages étaient de plus en plus proches. Je m'en rendis compte seulement quand je sentis son souffle qui sentais encore le chocolat chaud contre mes lèvres. Je me reculais alors en rougissant et en murmurant un désolé. Je n'avais pas le droit, il avait une copine, qu'il aimait en plus. Je m'éloignais un peu de lui sur mon lit. "Reste dormir à l'appart se soir s'il-te-plait, j'ai besoin de la présence de quelqu'un... Si tu veux tu peux dormir dans la chambre de Drake, il dort chez son meilleur ami se week-end ou...dans mon lit..." Je baissais les yeux quand je me rendis compte que la dernière partie de la phrase que je voulais garder pour moi était sortie de ma bouche. Pour qui allait-il me prendre ?? Je cachais mon visage dans mes mains tellement je sentais mes joues devenir rouges.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 25 Mai - 9:38

J’étais affalé au bout du lit et je regardais le plafond sans savoir quoi dire à la jeune femme. Tout ce que je souhaitais c’était d’être avec elle. Il n’y avait pas besoin que nous parlions. J’avais juste besoin d’être avec la jeune femme et de sentir sa présence près de moi. Je ne m’aperçus pas tout de suite qu’elle était venue s’appuyer la tête contre mon torse. Il y eu un silence et je fermai légèrement les yeux. Ange brisa le silence et c’est à ce moment que je la vis plus proche que la dernière fois que je l’avais vu. J’évitais d’être trop près car pour une raison qui m’était encore inconnu je ne contrôlais plus mes actions. Tout me poussait à l’embrasser la serrer contre moi et de sentir son parfum exquis. "Il a été jugé fou lors du procès, il a donc été placé dans un hôpital psychiatrique et comme il prenait le traitement qui lui était imposé les médecins l'on jugé guéri. C'est pour ça qu'il a été libéré..." Il y avait tellement de malade mentale qui se promenait dans les rues que de nos jours les avocats pouvaient utiliser la folie pour réduire la sentence d’une personne. J’aurais tellement voulu que Mattéo aille pourrir en prison et que les autres détenus lui fassent la peau. Il avait commis un acte de lâcheté en tuant une fillette de huit ans et les prisonniers lui aurait fait passer un mauvais quart d’heure. Il aurait vite regretté d’être en vie… Je ne comprends pas comment les avocats font pour vivre en sachant qu’ils relâchent des criminels. Je leur donnerais tout la sentence de mort à des connards comme l’ex petit ami à Dem. Je rageais à l’intérieur de moi-même lorsque la jeune femme vint prendre ma main entre la sienne. Le contact de sa main réussi à apaiser la colère qui était en train de me gagner.

Je n’avais pas le droit de me sentir bien avec une autre femme que celle que j’aimais. L’inévitable était survenu… Je retombais amoureux de la jeune femme et il n’y avait rien que je pouvais faire pour arrêter ce sentiment. On n’oublie pas son premier amour et Dem était trop précieuse à mes yeux. "Dwight...s'il me retrouve...promet moi que tu prendras soins de mon frère et que tu le laisseras pas seul." Il n’était pas question que ce connard s’approche d’elle. Je serais prêt à me sacrifier pour qu’il ne tourmente plus la famille Malefoy. Son heure avait sonné et j’allais m’organiser pour débarrasser cette ordure de nos rues. ''Je te le promets Ange … Mais s’il le faut je garderai un œil sur vous. Je ne le laisserai plus vous faire de mal.'' J’en savais assez sur l’art de la défense pour maitriser un attaquant. Je serais celui qui l’accueillerai si il à les couilles de venir rendre visite à Ange ou Drake. Dem vint me caresser le visage et je fermai les yeux au contact de la peau soyeuse de la jeune femme. "Promet que tu ne fera rien aussi...Je...je veux pas qu'il te fasse du mal, j'ai trop besoin de toi..." C’était une promesse que je ne pouvais pas tenir. Il n’était pas question que je ne fasse rien pendant qu’il se rapprochait de sa proie. Je n’avais aucune idée s’il s’attaquerait à Drake ou Ange. ''J’ai besoin de toi autant que tu as besoin de moi… Je vais veiller à ta sécurité et à celle de Drake. S’il ce pointe, je serai la dernière chose qu’il va voir…'' La distance entre moi et la jeune femme diminuait. Mon cœur ne tarderait pas à sortir de mon omoplate si ca continuait ainsi. Je pouvais sentir le souffle d’Ange sur ma face et pourtant je n’avais pas la force de me retirer. Je n’eus pas besoin de le faire car Dem se recula et s’excusa. Elle était tellement mignonne lorsqu’elle rougissait.

"Reste dormir à l'appart se soir s'il-te-plait, j'ai besoin de la présence de quelqu'un... Si tu veux tu peux dormir dans la chambre de Drake, il dort chez son meilleur ami se week-end ou...dans mon lit..." Je croyais que j’avais du mal entendre la dernière partie, mais non mon cerveau ne me jouait pas de tour. Ange se cacha la face dans ses mains tellement elle était gêner. ''Tu sais bien que je ne peux rien te refuser Dem… Je veux bien partager ton lit car j’ai besoin de te sentir près de moi …'' Qu’est qui me prenait bordel ? J’aimais Joe, mais il fallait que je vienne tout compliquer en aimant mon ex ... Je n’en pouvais plus de faire comme si tout allait bien. Il fallait toujours que je vienne tout bousiller. En parlant de bousiller, je m’approchai de la jeune femme et passai ma main dans ses cheveux. Je pris son menton entre mes doigts et je vins déposer mes lèvres sur les siennes pour un baiser langoureux. Je me reculai après quelque temps et je regardai la jeune femme. ''Je m’excuse Dem … J’ai toujours des sentiments pour toi et je ne veux plus te le cacher. Je n’ai jamais réussi à t’oublier.'' J’aurais du me taire car j’allais mettre un froid entre nous et je ne voulais absolument pas perdre la jeune femme. J’avais besoin d’elle…


[EDIT DRAKE: fuckyeah! win2 ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 28 Mai - 19:04

    J'avais le visage entre les mains, lorsque j'entendis Dwight me répondre qu'il voulait bien dormir dans mon lit. Je levais aussitôt les yeux. Rien me refuser ?? Depuis quand Dwight ne pouvait rien me refuser ?? Je veux dire j'étais rien pour lui...juste son ex petite amie qui lui avait fait du mal. C'est alors que je réalisais, j'avais de l'importance aux yeux de mon ex. je comptais réellement pour lui, je représentais quelque chose à ses yeux. Je lui souris sincèrement. Un sourire qui voulait dire merci d'être là, merci de rester pour moi, merci d'exister dans ma vie, merci pour tellement de choses que je ne pouvais pas dire.

    C'est alors que je sentis sa main passer derrière ma tête et m'attirer contre lui. Ses lèvres touchèrent bientôt les miennes pour un baiser langoureux. Je sais que j'aurais du faire quelque chose : le repousser, mettre fin au baiser...mais je n'ai rien fait. Rien fait appart apprécier le goût de ses lèvres sur les miennes comme avant. "Je m'excuse Dem..." De quoi ?? D'avoir fait ce que je voulais qu'il fasse depuis qu'il était rentré dans mon appart ?? J'approchais ma main de son visage pour lui relever la tête et je lui fis un sourire rassurant pour montrer que je ne lui en voulais pas. "J’ai toujours des sentiments pour toi et je ne veux plus te le cacher. Je n’ai jamais réussi à t’oublier." Sa révélation même si je m'y attendais plus ou moins, me laissa sans voix. Qu'est-ce que je pouvais dire ?? Je ne savais pas quoi lui répondre, cependant je voyais que mon silence le faisait souffrir. Je soupirais, j'allais faire quelque chose de mal, mais tant pis, je ne voulais qu'il croit que je ne tenais pas à lui. Je me rapprochais lentement de lui avant de déposer des baisers dans son cou. Son odeur était tellement agréable, elle me rappelais tellement de souvenirs. Sans m'en rendre compte je passais mes mains sous son t-shirt et le fis passer par dessus ses épaules, avant de le laisser tomber à côté de mon lit. Je me mordis la lèvre inférieure, il avait toujours un corps de rêve... Je posais mes mains sur son torse avant de l'embrasser à mon tour tendrement. Ses baisers provoquaient toujours la même chose à l'intérieur de mon corps : les frissons, le coeur qui bat un peu plus vite, les papillons dans le ventre, la chaleur qu'il me procurait... C'est là que j'ai eu un moment de lucidité. Je me reculais alors et me levais du lit pour m'éloigner jusqu'à la fenêtre. "Je...pardon Dwight...j'aurais pas du...Je sais que c'est mal, que t'as Jordane maintenant, mais je...j'arrive pas a t'oublier non plus. Je t'aime encore Dwight, j'ai toujours des sentiments pour toi et j'arrive plus à le cacher non plus...T'es...t'es mon âme soeur Dwight." Voilà. J'avais dit tout ce que j'avais sur le coeur, enfin, presque. Je ne voulais pas voir la réaction du jeune homme, j'avais peur. Je me retournais vers la fenêtre sentant couler les larmes le long de mes joues. Je ne voulais pas non plus qu'il me voit pleurer. Pourquoi tout était trop compliqué avec lui ?? Parce que c'était lui, parce que c'était moi, parce que c'était nous...voilà pourquoi c'était compliqué
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 30 Mai - 7:04

Ange avait vraiment quelque chose de magique. Même si j'essayais tout pour l'oublier, elle m'attirait à nouveau. C'était la seule avec qui je me sentais moi-même. Je n'avais pas besoin de faire comme si j'étais quelqu'un d'autre lorsque j'étais avec. Malefoy était vraiment la fille qui réussirait toujours à faire battre mon cœur à une cadence inimaginable. Un simple baiser de sa part, un contact tout était dangereux. Elle me fait complètement perdre mes moyens et je fais de conneries. Je suis incapable de me retenir lorsqu'il est question de la jeune femme. C'est mon autre moitié et j'aurais tout donné pour ne jamais l'avoir perdu dans le passé. Je ne l'ai pas vraiment perdu, car nous étions encore très proche. C'est que je ne pouvais plus agir comme un couple avec elle. Je ne savais même pas si Ange éprouvait toujours quelque chose pour moi et le silence qui suivi ma confession était une vraie torture. Je ne voulais pas non plus être un objet pour elle. Je n'aimais pas me faire manipuler pour ses propres désirs même si j'étais du genre à le faire. J'avais besoin d'entendre que je comptais toujours pour Dem... Je serais même prêt à plaquer Joe pour m'abandonner complètement à elle. Je commençais à craindre le pire et je m'apprêtais à partir si c'était le cas. C'était déjà un erreur d'être dans sa chambre. Je me connaissais assez pour savoir que j'allais commettre l'irréparable.

Je la sentis bouger sur le lit et elle ne tarda pas a venir m'embrasser dans le cou. J'adorais lorsqu'elle faisait ça. Je sentis ses mains sur mon ventre et Ange vint soulever mon t-shirt. Je sentis même des frissons me parcourir de la tête au pied. Elle se mordis la lèvre lorsque je fus torse nu. Je lui faisais toujours de l'effet, je me voyais ravi. Putain qu'elle est craquante lorsqu'elle se mord la lèvre inférieure ainsi. Ça me donne tellement plus envie d'elle... Au contact de ses mains soyeuse, je fermai mes yeux et je sentis son souffle se rapprocher. Nous échangeâmes un baiser rempli de passion. Elle mit fin rapidement au baiser et je rouvris les yeux pour l’apercevoir s'éloigner à nouveau de moi. "Je...pardon Dwight...j'aurais pas du...Je sais que c'est mal, que t'as Jordane maintenant, mais je...j'arrive pas a t'oublier non plus. Je t'aime encore Dwight, j'ai toujours des sentiments pour toi et j'arrive plus à le cacher non plus...T'es...t'es mon âme sœur Dwight." Ce n'est simplement de sa faute, je ne faisais rien pour la repousser. J'avais besoin d'Ange en ce moment et je ne voulais pas penser à Jordane. Pourquoi fallait-il que ce soit compliqué entre nous ? J'étais incapable d'ignorer mes sentiments. On peut les refouler, mais je n'avais pas la volonté de le faire.

Tout ce qui importait en ce moment c'était de profiter du moment présent. J'assumerai complètement les conséquences de mes actes, mais j'étais incapable d'enlever Dem de mes pensés. Je savais que si je ne faisais rien je regretterais de ne pas avoir pris l'opportunité. Je m'approchai de la jeune femme pendant qu'elle regardait en dehors de la fenêtre. Je glissai mes mains le long de ses cuisses pour venir monter et me retrouver sous son t-shirt pour caresser sa peau de satin. J'entourai mes bras autour d'elle et l'embrassai dans le cou. Je glissai mes lèvres le long de sa mâchoire pour venir lui chuchoter quelque chose à l'oreille. '' T'as pas à t'excuser Dem, c'est mon le fautif dans cette histoire. Je veux m'abandonner complètement à toi et ne pas penser à Jordane. Je me sens mieux lorsque je suis avec toi qu'avec personne d'autre... '' Je la fis se retourner face à moi pour plonger mon regard dans le sien. Je pouvais voir des traces où il y avait eu des larmes. Je ne veux pas la voir triste pour cette histoire. Je serais toujours là pour elle peut-importe les circonstances. Je m'approchai tranquillement de ses lèvres et l'embrassa sauvagement. Mes mains était toujours sous son t-shirt et je caressai le son dos , ses hanches et tout ce qui me passait sous la main. Je ne voulais pas que ce moment se terminer alors qui venait tout juste de commencer. Je ne savais pas comment j'étais capable d'aimer deux femme... Il y avait juste à moi que ça arrivait ces trucs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 1 Juin - 13:50

    Je ne devais pas craquer, je ne devais pas craquer...Pourtant j'en avait tellement envie. Lorsque je sentis les bras de Dwight m'entourer et venir sous mon t-shirt je su que je ne résisterais pas longtemps. Et lorsqu'il me murmura à l'oreille je ne pu m'empêcher de soupirer de plaisir. Tant pis si c'était une connerie, tant pis si je n'aimais toucher aux mecs en couple, tant pis si c'était mal de faire ça...j'en avais envie et il en avait envie aussi. On réfléchirait aux conséquences après pour le moment on se contentait de laisser parler notre désir. "T'as raison Dwight...juste toi, moi et nos sentiments..." Je lui fis un sourire avant de rapprocher ma tête de lui et de l'embrasser tendrement. Je m'éloignais de lui le temps d'aller fermer la porte de ma chambre à clé pour ne pas être déranger. Je me dirigeais ensuite vers le jeune homme pour l'embrasser de nouveau avant de le faire asseoir sur mon lit et de me mettre a califourchon sur ses genoux. J'enlevais ensuite mon t-shirt que j'avais mis il y a seulement quelques minutes. Si j'avais su je ne me serais pas habillée tout à l'heure. J'obligeais Dwight à se coucher en l'embrassant dans le cou et en descendant le long de son corps. Je connaissait par coeur chaque partie de celui ci et je savais où il était le plus sensible, je pouvais sentir des frissons sur sa peau et des soupirs dans sa voix. Je glissais mes doigts jusqu'à son jean que je fis glisser légèrement avant déposer de léger baisers sur son boxer. "Je te fais toujours autant d'effet à ce que je vois." Je lui souris avant de remonter jusqu'à ses lèvres que je me mis à mordiller doucement. Tout en l'embrassant je fis glisser mon jean jusqu'au sol avant de replonger dans son cou pour l'embrasser. Je m'arrêtais quelques instants pour le regarder. Tellement de souvenirs me revenaient en mémoire à cet instant, tellement d'émotions se bousculaient dans ma tête. Je ne tiendrais pas longtemps sans verser quelques larmes. Dwight représentait tellement de choses à mes yeux, il était mon âme soeur l'autre partie de moi, sans lui je n'étais pas complète. J'étais totalement perdu dans mes pensés quand je sentis les bras du jeune homme me retourner sur le dos et se mettre au dessus de moi. Apparemment il avait envie de s'amuser à son tour je lui fis un sourire et pendant qu'il m'embrassait dans le cou je passais mes mains dans son boxer pour venir caresser son intimité. A vrai j'avais entendu se moment depuis tellement longtemps, lui et moi dans le même lit, comme autrefois. je comptais bien profiter de se moment, même si sa copine devait me tuer après. "Je t'aime..." lui murmurais je à l'oreille en glissant mes lèvres dans son cou. J'étais heureuse pour la première fois depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas
 

|| Knock Knock.. Who's there ? The big bad Wolf || Dwight Ft. Ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Knock Knock! Who's there?
» || Knock Knock.. Who's there ? The big bad Wolf || Dwight Ft. Ange
» Règles - Knock Down / Fell Caller
» Knock-down vs stationary ?
» Scar of mirrondin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pursuit of Happiness ::  :: POH V.1 ::  :: RPs autres.-